4 commentaires concernant l'article “Jean Rochefort à propos des femmes tondues lors de « l’Épuration »”

  1. Bien sûr, les résistants de la 25ème heure sont blâmables, et les mouvements de foule rarement justes. Je trouve en revanche assez regrettable que l’on s’apitoie sur le sort de femmes collabos qui ne furent « que » tondues et humiliées, alors que les hommes étaient exécutés lorsque convaincus des mêmes connivences avec l’occupant. Cinq années de guerre avaient entrainé la mort de 62 Millions de personnes, dont bon nombre de combattants ayant donné leur vie pour que (entre autres) ces dames, certes perturbées, puissent continuer de vivre et vieillir dans un Monde libre; un peu de relativisme est parfois bienvenu…

  2. Parce que bien sûr, Monsieur Gâche aurait été un héros du début jusqu’à la fin de la guerre….Votre prose nauséabonde et parfaitement misogyne vous classerait pourtant plus près de Darlan, Doriot, Déat, Laval, Bousquet, Papon, Miterrand………..ou du côté des résistants de la toute dernière heure, de ceux qui tenait le bébé par les chevilles…..Heureusement que vous étiez là !

  3. Et dire que ce sont ces « résistants » qui n’ont commencé à résister qu’après la rupture du pacte germano-soviétique.Jusqu’en 1941 ces gens là avaient le « courage » de lire tranquillement l’Huma , journal qui n’avait pas été interdit.Et puis beaucoup veulent oublier que ce fut Edouard Daladier qui le 3 septembre 1939 déclara la guerre à l’Allemagne , après l’Angleterre, et non pas le contraire , en toute illégalité puisque les chambres n’avaient pas été consultées.Hitler avait envahi la Pologne , mais Staline en avait fait de même.Personne n’osa attaquer le dictateur Staline surtout pas Churchill ou Chamberlain. Comprendra qui voudra là encore.
    En 2017 combien de « résistants » car il y aurait de nombreuses raisons et motifs de résister pourtant ???????
    Jean Rochefort a eu le courage d’apporter un témoignage accablant pour certains.

  4. Félicitations, Gauthier, vous êtes parfaitement de votre époque: lecture et interprétation tronquées de textes; absence de factuel; sensibilité à l’émotionnel; invective dès lors qu’un avis diverge du votre…
    Soyez prudent, cependant, car vous associez un ancien Président de la République à des comportements qui n’ont jamais pu lui être officiellement attribués!
    Chacun de nous devrait effectivement se poser la question, particulièrement lorsque l’on fait manifestement partie, comme vous, de la doxa dominante: de quel bord aurais je été lors de l’occupation, et quel sera mon comportement si une telle situation se reproduit?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.