Jean-Marie Le Pen prend ouvertement parti pour sa fille

Dans un entretien exclusif accordé au Parisien, Jean-Marie Le Pen prend officiellement position pour sa fille Marine dans l’élection qui l’oppose à Bruno Gollnisch pour la présidence du FN.

Extraits:

F.-S. Votre fille Marine est candidate à votre succession et bientôt candidate à la présidence de la République. Diriez-vous qu’elle vous bluffe ?
J.-M. L. P.
Si elle me bluffe ? Un peu, oui ! Elle a les qualités nécessaires et j’espère suffisantes pour assumer demain les fonctions auxquelles elle aspire : d’abord, la présidence du Front national, ensuite une candidature à l’Elysée. Mais elle n’est pas moi. Elle a son propre vécu, comme on dit. 

F.-S. Quelles sont, selon vous, ses qualités ?
J.-M. L. P.
Elle en a, des qualités ! Marine a les qualités physiques, mentales, psychologiques, intellectuelles, affectives, caractérielles nécessaires. Il ne faut pas sous-estimer la charge que représentent ces combats-là, et elle s’est entraînée à cela. Pour « y aller », il faut en avoir envie, il faut avoir la niaque. Et puis il faut regarder les choses en face : ça l’amène à sacrifier une partie de sa vie. Mais elle est une chance pour la France.

F.-S. Encore faut-il, M. Le Pen, que votre fille, pour commencer, devance Bruno Gollnisch, son rival pour la présidence du FN !
J.-M. L. P.
Il ferait demain un très bon ministre des Affaires étrangères. Il a une culture très vaste, des convictions très établies, une vie exemplaire…
Le problème de Gollnisch, c’est que ses amis sont extérieurs au Front, parce qu’ils l’ont quitté : Carl Lang, Bernard Antony, Jacques Bompard… Bruno veut organiser, comme il dit, le retour au bercail de toute l’extrême droite. Et puis il y a son ami Pierre Sidos .

Commentaire de France-Soir :

Deux interprétations – contradictoires – peuvent être données de ces confidences surprenantes. Soit les jeux sont faits, et les Le Pen considèrent que, maintenant, on passe aux choses sérieuses : le FN, c’est Le Pen, et la récréation, c’est fini. Seul Gollnisch ne l’aurait pas encore compris. Soit –autre hypothèse – Marine est moins assurée qu’elle ne le dit du vote des militants et, avec l’appui de son père, la voilà qui joue donc la « carte famille ». Qui ressemble de près à une carte « propriété privée ».

Source via E-Deo

12 commentaires concernant l'article “Jean-Marie Le Pen prend ouvertement parti pour sa fille”

  1. Il est un peu navrant que Jean-Marie influe comme ça dans la campagne. Toutes les qualités qu’il attribue à Marine sont vraies, seul problème, il n’en a pas mentionné une qui est essentielle : La fidélité dans les valeurs et les convictions.

    Quant au fait que les soutiens de Gollnisch soient extérieurs au parti, c’est, hélas, la triste vérité. Je n’ai du reste pas bien compris si J.-M. Le Pen avait quelque chose à reprocher à Pierre Sidos.

    Perso, je continue à penser que le meilleur est un ticket Marine-Bruno, avec Bruno comme président du FN ce qui permettra de faire revenir des brebis égarées au bercail en assurant au niveau doctrinal (alors qu’avec Marine, on risque d’en perdre d’autres encore), et Marine comme candidate à l’élection présidentielle, car c’est vrai qu’elle passe très bien dans les media et il est certain qu’elle fera un meilleur score que celui que pourrait faire Bruno Gollnisch.

  2. Je suis soufflé et scandalisé par la violence des attaques contre Gollnisch, de Marine mais plus encore de JMLP.
    « Ministre des affaires étrangères »… Quel mépris !
    Quand on pense que Le Pen exigeait lors du Conseil national du 2 mai :
    « Jusqu’alors, et je souhaite ardemment que cela se poursuive, Marine comme Bruno ont eu un comportement exemplaire, vantant bien sûr leurs mérites respectifs, mais refusant pour se mettre en valeur de dénigrer l’autre candidat.
    Je vous demande à tous, élus au Comité central ou Conseillers régionaux, mais peut être plus encore les Secrétaires départementaux, de suivre leur exemple et de l’imposer à ceux qui sont sous votre subordination, adhérents et militants de vos départements. »

    Par ailleurs, la campagne interne était censée ne démarrer qu’au 1er septembre (décision du bureau politique du 31 mai) !

    Le trop fidèle Gollnisch est poignardé par celui qu’il n’a jamais lâché, contrairement à Marine qui avait déjà pris ses distances avec son père.

    Le FN va mériter vraiment désormais le surnom de « Front familial ».

    Tout ceci est très inélégant et très incorrect.

    Gollnisch vite !

  3. Le Front National est national, nous sommes nationalistes.
    Tout comme les Zids, le FN a choisi sa voie, voie qui n’ est pas la nôtre. Si Gollnish ne devient pas le président de ce parti (et ça m’ étonnerait fort qu’ il le devienne), il faudra réfléchir sérieusement à un moyen de nous emparer du pouvoir sans passer par la voie électorale.

  4. Tout cela était totalement prévisible. Le Vieux n’a même pas eu la décence d’attendre un peu avant de prendre officiellement parti pour sa calamiteuse fille, raillant le brave Bruno au passage qui sera décidément humilié jusqu’au bout par la famille Le Pen. Quel gâchis.

    Les nationalistes sincères n’ont vraiment plus rien à faire dans ce parti qui a définitivement sombré idéologiquement et humainement.

  5. Marine au final pourquoi pas. Car comme dit Eris elle a plus de chance de faire un gros score au présidentielle que Bruno.
    Mais il faudra lui rappeler ( à Marine) que ses propos de plus en plus libéral et pro-Israélien ne nous convient pas!

    C’est pour ça que, quand Marine sera élue, les organisations ( RF etc…) fassent pressions sur elle,au niveau idéologique, pour avoir notre soutient total.

  6. JMLP a été pendant plus de 25 ans l’ idiot utile de la gauche.
    Sa fille Marine se prépare à être l’ idiote utile de la droite.
    Il n’ y a qu’ à voir la tronche de son nouvel électorat à Henin-Beaumont !!! Tous anciens cocos, cégétistes et déçus du PS..

    Avec Marine et le FN Nouveau, Sarko a de belles années devant lui.

  7. Il faut absolument lire les derniers numéros de RIVAROL, et en particulier l’article de François-Xavier Rochette sur le populisme bling bling qui en dit long sur le naufrage littéral d’un mouvement mariniste institutionnalisé et de fait démonétisé!

  8. @ Résistant gaélique :
    Marine Le Pen se fout complétement de l’avis des différentes structures nationalistes comme le RF et leur voue une haine farouche. Elle veut faire du FN un parti politique « respectable » du système et ne désire surtout pas s’embarrasser de ceux qu’elle a toujours méprisé et exécré : les radicaux, les cathos, les anciens combattants, etc.

    Comme dirait Marc George, [i]“Marine Le Pen n’est pas politiquement structurée, elle n’a pas les fondamentaux nationalistes (…) Il se trouve qu’elle est l’héritière de Le Pen, elle aurait sans doute aimé être l’héritière de Régine”.[/i]

    Franchement, ça va changer quoi que Marine Le Pen fasse 13 ou 15% aux présidentielles avec un programme assimilationniste, démago, laïcard et ultra-républicain ? Autant faire 9-10% avec Bruno Gollnisch sur une ligne claire et sans concession. Le plus important est le message porté plutôt qu’un score dans une pseudo-compétition « démocratique ».

  9. Et si Gollnisch quitté le « paquebot » pour créer son propre parti , vraiment nationaliste?
    Rien qui court la dessus?

  10. Oh oui après le méga bide du MNR
    Le flop du PDF
    Créons un troisième parti qui n’aura aucun résultat électoral au dessus de 5%…

    Non vraiment ce qu’il faut pas entendre;
    Marine Lepen a tout pour faire un gros score à la présidentielle; Vu son personnage, les gens voteront plus au second tour pour elle qu’en 2002 et là, le blocage sautera

    je n’aime pas MLP idéologiquement mais c’est un instrument formidable que l’on doit utiliser pour obtenir ce qu’on veut.

  11. Dans un entretien exclusif accordé au Parisien, Jean-Marie Le Pen prend officiellement position pour sa fille Marine dans l’élection qui l’oppose à Bruno Gollnisch pour la présidence du FN.

    Extraits:

    F.-S. Votre fille Marine est candidate à votre succession et bientôt candidate à la présidence de la République. Diriez-vous qu’elle vous bluffe ?
    J.-M. L. P. Si elle me bluffe ? Un peu, oui ! Elle a les qualités nécessaires et j’espère suffisantes pour assumer demain les fonctions auxquelles elle aspire : d’abord, la présidence du Front national, ensuite une candidature à l’Elysée. Mais elle n’est pas moi. Elle a son propre vécu, comme on dit.
    F.-S. Quelles sont, selon vous, ses qualités ?
    J.-M. L. P. Elle en a, des qualités ! Marine a les qualités physiques, mentales, psychologiques, intellectuelles, affectives, caractérielles nécessaires. Il ne faut pas sous-estimer la charge que représentent ces combats-là, et elle s’est entraînée à cela. Pour « y aller », il faut en avoir envie, il faut avoir la niaque. Et puis il faut regarder les choses en face : ça l’amène à sacrifier une partie de sa vie. Mais elle est une chance pour la France.

    F.-S. Encore faut-il, M. Le Pen, que votre fille, pour commencer, devance Bruno Gollnisch, son rival pour la présidence du FN !
    J.-M. L. P. Il ferait demain un très bon ministre des Affaires étrangères. Il a une culture très vaste, des convictions très établies, une vie exemplaire…
    Le problème de Gollnisch, c’est que ses amis sont extérieurs au Front, parce qu’ils l’ont quitté : Carl Lang, Bernard Antony, Jacques Bompard… Bruno veut organiser, comme il dit, le retour au bercail de toute l’extrême droite. Et puis il y a son ami Pierre Sidos .

    Commentaire de France-Soir :

    Deux interprétations – contradictoires – peuvent être données de ces confidences surprenantes. Soit les jeux sont faits, et les Le Pen considèrent que, maintenant, on passe aux choses sérieuses : le FN, c’est Le Pen, et la récréation, c’est fini. Seul Gollnisch ne l’aurait pas encore compris. Soit –autre hypothèse – Marine est moins assurée qu’elle ne le dit du vote des militants et, avec l’appui de son père, la voilà qui joue donc la « carte famille ». Qui ressemble de près à une carte « propriété

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.