Jean-Jacques Walter : « l’islam n’est pas une religion dans le sens occidental. C’est un mixte de religion et d’idéologie, avec 90% d’idéologie »

Jean-Jacques Walter a un parcours atypique. Ingénieur de l’École des Mines, il a fait sa carrière dans la technologie, dirigé une société de recherche et développement. A 75 ans, il est retourné à l’université pour devenir docteur d’État en islamologie cinq ans plus tard.

Son retour dans un parcours universitaire n’a pas été sans difficultés. Sa thèse entend étudier le Coran grâce aux techniques mathématiques« Il y a une possibilité de synthèse d’un système  de signe, mathématiquement et une datation », explique le jeune docteur de 85 ans. Quand une personne écrit, elle a une sorte de signature en termes de style, de vocabulaire qui peut, par les maths, être mis en avant. Cela permet aussi la datation d’un écrit« Il n’y a même pas une chance sur un million de se tromper », déclare Jean-Jacques Walter pour justifier de la fiabilité de la méthode. Le résultat de ses recherches : le Coran a été écrit par une cinquantaine d’auteurs sur une période de 200 ans.

Un parcours compliqué

Lorsqu’il a cherché à rejoindre une école doctorale, pour continuer de travailler sur sa thèse, il s’est heurté à des refus et été taxé d’islamophobe. Grâce à la chercheuse Marie-Thérèse Urvoy, il entre dans celle de Bordeaux. Mais à la mort de son directeur, il en est rejeté. « Apparemment, une autorité politique de Bordeaux ne voulait pas de thèse qui puisse chagriner les musulmans », révèle-t-il. Sa thèse peut déranger car il casse une croyance. « Ils disent que ça a été fait uniquement par Mahomet et qu’il était le seul inspiré. Alors dire qu’il y a 50 inspirés, c’est gênant », indique Jean-Jacques Walter.

L’islam des Lumières

L’auteur se plaint d’une trop faible présence de l’islam des Lumières, qui accepte de remettre en cause certains versets. Chaque texte religieux a une partie inspirée et une partie qui vient de l’auteur, qui fait partie d’une époque. Le problème, c’est que cette distinction n’est pas faite dans l’islam traditionnel car cela revient à remettre Allah en question. Or rien n’est plus grand qu’Allah et c’est lui qui a inspiré tout le Coran. L’islam des Lumières, apparu au XVIIIe siècle fait ce travail. Il accepte aussi les lois occidentales dans les pays occidentaux. Mais il ne représente, selon Jean-Jacques Walter, que 20% des musulmans en Europe. Des contre-sociétés se créent dans certaines cités quand la loi du Coran est supérieure à la loi de la République. « C’est une question de choix dans une idéologie parce que le Coran déclare que l’ensemble de l’islam c’est une religion, une société, un Etat, les trois à la fois », argumente le chercheur. Et de conclure : « l’islam n’est pas une religion dans le sens occidental. C’est un mixte de religion et d’idéologie, avec 90% d’idéologie. Et cette idéologie est ultra violente ».


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

4 commentaires concernant l'article “Jean-Jacques Walter : « l’islam n’est pas une religion dans le sens occidental. C’est un mixte de religion et d’idéologie, avec 90% d’idéologie »”

  1. l’Islam est absolu incompatible avec le catholicisme;

    il refuse absolument la Révélation de l’ Évangile :

    celle de la Trinité, celle de l ‘Incarnation, celle de la Pentecôte ..

    pour l’ Islam , adorer le Saint Sacrement est un acte d’ idolâtrie
    qui justifie la mise à mort des chrétiens.

    vraiment pas les mêmes valeurs.

  2. en Algerie , la plupart des citoyens ont compris que l’Islam n’est que le reflet ideologique d’une epoque comme les habits , la gandoura blanche et la chechia blanche justifiees car refletant la lumiere du soleil donc moins chaude, cela est vrai a l’epoque de l’expansion islamique et aussi aujourd’hui, maintenant beaucoup de concepts de vie ont change , y compris la facon de s’habiller.Pour des raisons souvent politiques'(ambitions et interets personnels) que spirituelles, des leaders se sont imposes dans certains pays ou la pauvrete sevit et le pouvoir dissuasif de l’Etat absent ou faible, dans ce cas , ses structures meme sont utilisees par ses nouveaux « Che  » pour atteindre leur objectifs, n’ayant pas les moyens militaires pour faire directement des coups d’Etat, ils utilisent la religion,les preches dans les moques, l’endoctrinement, les ecoles coraniques, le look islamique(barbe, Kamis, chechia …)mais aussi l’attrait materiel politique que leur procurera un Etat islamique, en somme on peut comparer ca avec toutes les revolutions passees, avec chacun ses moyens et methodes, ainsi ces gens obscures vous parleront dans leurs preches de vendredi dans les multiples bases militaires que sont les mosques, des bienfaits du coran tout en ouvrant des ecoles coraniques dans ces memes mosques , pour la releve,comme le coran est sacre tout ce qui se dit ou se dira dans les preches de vendredi est verite divine, il ne viendrait jamais a l’idee a une personne ecoutant un Eddars( lecon) le vendredi du preche de se lever et dire a l’Imam Non!! ce que vous dites n’est pas juste!!ca serait sacrillege, donc , tout ce que dira l’imam (bien sur je parle des imams dont le but est d’asseoir un Etat islamique, ce qui est en majorite des cas leur preoccupation essentielle)est tenu pour vrai et executoire . le faible taux d’eveil scientifique dans ces pays et aussi les agressions politiques et militaires contre certains pays arabes augmentent la haine envers tout ce qui vient de l’occident ce qui cree de part et d ‘autre des phobies,le reveil du nationalisme,ce qui se traduit par l’emergence de partis des extremes, extreme droite en occident et islamistes radicaux dans les pays arabes.On est aujourd’hui au stade de preparation des armes , chacun selon ses moyens.

  3. « mixte religion et idéologie  »

    çà veut dire quoi?

    religion et idéologie sont bonnes ou mauvaises uniquement par rapport aux critères de la vérité et de l’ erreur .

    l’ Islam est une fausse religion fondée sur une révélation mensongère faite à un imposteur.

  4. @ Laoufi, merci pour cette très belle synthèse. Elle éclaire très sincèrement sur ce délicat sujet, et sans chercher à biaiser nulle part. Alors, une nouvelle fois, merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.