Italie : le migrant ghanéen qui a tué un vieil homme à mains nues venait juste d’être libéré par le juge

Le Ghanéen de 31 ans, aux lourds problèmes psychiatriques, avait semé la panique dans un bar quelques jours plus tôt.

« Le migrant ghanéen qui a tué à mains nues un patient âgé de l’hôpital de Sessa Aurunca (Caserta), venait juste d’être libéré par le juge d’instruction. L’africain avait été arrêté par les carabiniers à Castel Volturno pour avoir détruit un bar et menacé son propriétaire.
(…) le juge d’instruction l’avait relâché le soir même de l’arrestation (…). De là, les policiers l’avaient accompagné en ambulance à l’hôpital (…) car le migrant de 31 ans était hors de lui, se débattait et insultait, peut-être sous l’effet de puissantes substances stupéfiantes.
Arrivé aux urgences, il a été immédiatement transféré en psychiatrie, où il a à nouveau eu un coup de folie dans la nuit, tuant à coups de poings le pauvre retraité italien, Luca Toscano, 77 ans. »

Source Il Giornale via fdesouche


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “Italie : le migrant ghanéen qui a tué un vieil homme à mains nues venait juste d’être libéré par le juge”

  1. ce juge d’instruction n’est il pas coupable de meurtre au même titre que cet immigré clandestin ? Il en va de même de toutes ces personnes qui ont favorisé l’arrivée de cet individu , malade mental semble t il dont l’Europe en général et la nation italienne en particulier ont absolument besoin pour payer les retraites des travailleurs actifs , comme l’ont affirmé tous les penseurs de l’imposture et du mensonge « gauche-droite » de la démocrassie bourgeoise friquée manipulés par une minorité qui tire les ficelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.