« Il y a un lien entre pédophilie et homosexualité »

Le secrétaire d’Etat du Saint-Siège et numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, a provoqué une tempête médiatique suite à son discours prononcé le 12 avril à Santiago du Chili, où il rappelait qu’il existait un lien entre pédophilie et homosexualité.

En pleine campagne de dénigrement systématique de l’Eglise et du Pape Benoit XVI, tous les lobbies sodomites, franc-maçons et sionistes ont fait état de leurs protestations les plus vives…

3 commentaires concernant l'article “« Il y a un lien entre pédophilie et homosexualité »”

  1. A mon avis, il y a un aspect génétique à tout cela. Il existe toute une branche de la sociologie/psychologie, branche très politiquement incorrecte, qui explique que les comportements des individus auraient une source génétique. En fait, les gênes ne déterminent pas seulement les caractères physiques (couleur de la peau, des yeux, des cheveux, de la taille, de la calvitie, etc, etc), mais ils déterminent aussi pour chaque individu les comportements sociétaux (préférences sexuelles, fidélité à un partenaire, mais aussi tous les autres éléments comme le suicide, la timidité, la violence, l’avarice, l’honnêteté, etc, etc).

    A partir de là, il y a des corrélations qui s’établissent (exactement comme pour les caractères physiques : un blond a plus de chances qu’un brun d’avoir les yeux bleus). Ainsi, les homosexuels seraient plus enclins à la pédophilie que les autres. (Tous comme les homosexuels ont très peu le gêne de la fidélité, ils ont beaucoup plus de partenaires que les hétérosexuels).

    Enfin, il pourrait y avoir des corrélations entre les caractères physiques et les comportements sociétaux. Pour parler clair, par exemple, il y aurait des corrélations entre la couleur de peau d’un individu (blanc ou noir) et sa propension à être violent ou non. Je n’en dirai pas plus, car on touche là à des thèses rapidement assimilées comme racistes, et donc on arrive très vite sur la ligne rouge du verboten.

  2. Allons bon, nous voila reparti sur ce terrain repugnant des amalgames, cette Eminence a beau botter en touche, il faut appeler un chat un chat, que les victimes de ces criminels deshonorant leur office soit des garcons ou des filles ne changent rien , ils sont des individus nuisibles. Le fait que les cas touchent plus des garcons tient probablement au fait que les structures dans lesquelles ils operent sont largement a dominante masculine, (chorales, enseignement catholique non mixte, associations sportives, scoutisme etcc) Ils pourraient se rendre coupable de ces crimes sur des jeunes filles si ils en avaient plus l’occasion. C’est en quelque sorte le meme phenomene que les viols masculins dans les prisons qui sont dans la plupart des cas commis par des heterosexuels sur des heterosexuels ou des homosexuels, rarement par des homosexuels.

    Ce que fait la ce Cardinal, c’est essayer de dire, tout ca c’est la faute d’horribles invertis infiltres dans la Sainte Eglise. C’est honteux de recourir a de telles arguties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.