« Il y a déjà Colombey-les-deux-églises. Il n’y aura pas de Draguignan-les-trois-mosquées »

Le maire UMP de Draguignan se lâche…
Lors du dernier conseil municipal, mercredi soir, le maire dracénois, Max Piselli (UMP), a usé de son droit de préemption urbain pour acquérir un immeuble du boulevard de la Liberté. En plein coeur de la ville. Montant de la transaction : 418 500 euros. Le bâtiment sera détruit afin de construire un parking de seize places.
Juste avant, le maire avait réaffirmé sa position : « Il y a déjà Colombey-les-deux-églises. Il n’y aura pas de Draguignan-les-trois-mosquées… »
Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “« Il y a déjà Colombey-les-deux-églises. Il n’y aura pas de Draguignan-les-trois-mosquées »”

  1. Félicitation à ce maire.

    Comme quoi des fois les maires UMP sont respectables. Néanmoin,s ne nous leurrons pas : S’il fait ça, c’est parxqu’il sait que le FN est fort dans sa ville, et c’est, à mon avis, un calcul politicien.

    Moralité : Votez Le Pen en PACA !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.