Il y a 1 an, l’opération « Plomb fondu »

Samedi 27 décembre 2008, Tsahal, l’armée israélienne lançait une offensive militaire sans précédent sur la minuscule Bande de Gaza palestienne (9 km de large pour 40 de long).

Prétextant de mettre fin aux tirs de roquettes artisanales des résistants palestiniens, l’Etat sioniste écrasa sous un déluge de feu une population civile prise au piège. Pire, Tsahal utilisa des armes non conventionnelles comme l’uranium appauvrit dont les effets sont terrifiants (voir la vidéo ci-dessous).

La guerre n’est jamais « propre », certes. En revanche, le double discours des Juifs sionistes est ignoble. En France, ils sont les plus féroces partisans de l’immigration massive, pleurant sur le sort des clandestins et poursuivant en justice les Français qui osent s’opposer à la destruction de leur pays. Et ce sont eux qui applaudissent des deux mains le massacre de milliers de palestiniens par Israël pour « protéger ses frontières »!
Cette attitude est absolument inacceptable et doit être dénoncée.

Attention ces vidéos contiennent des images choquantes

1 commentaire concernant l'article “Il y a 1 an, l’opération « Plomb fondu »”

  1. Les vidéos de Vincent Reynouard sont excellentes. Il est révoltant de savoir qu’il a été viré de l’éducation nationale alors qu’il est un modèle de pédagogie : Il sait allier vidéos, projecteur et discours clair de telle sorte que n’importe quel néophyte comprenne tout de suite. Merci Vincent et merci à contre-info pour ces vidéos didactiques.

    En outre, je tiens à préciser qu’il existe une quatrième vidéo (la suite de la troisième), mais je préfère prévenir, il y a beaucoup d’images très difficiles à regarder.

    http://www.dailymotion.com/video/x4sz7h_le-scandale-des-armes-a-luranium-ap_webcam

    (Il en existe même une cinquième, mais dans celle-ci V Reynouard s’éloigne du sujet, et en plus elle est un peu verboten vis à vis du politiquement correct -et de la loi liberticide-, alors on ne mettra pas de lien… 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.