Gilbert Collard rejette finalement la dédiabolisation

Le député frontiste Gilbert Collard revient sur la « dédiabolisation », qui consiste à tout faire pour ne plus être diabolisé par les médias : « J’ai toujours été un partisan de la dé-diabolisation…et ben, c’est un piège à cons ! »

Gilbert Collard avait été un chaud partisan mais aussi un acteur de la dédiabolisation du FN, exigeant même l’exclusion de son fondateur, Jean-Marie Le Pen. Va-t-il changer d’avis sur ce point aussi ?

La dédiabolisation est effectivement une lourde erreur de stratégie puisqu’elle consiste à vouloir plaire à ses ennemis, ce qui est impossible à moins de se ranger sur leurs positions (les grands médias n’étant en effet pas « neutres », mais aux mains d’adversaires politiques, et n’étant pas non plus honnêtes : amalgames, etc.).

1 commentaire concernant l'article “Gilbert Collard rejette finalement la dédiabolisation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.