Gender : le bourrage de crâne pour les petits

Si papa si maman…, c’est un album pour les enfants de 3 ans et plus signé Francine Bouchet et Bruno Heitz, aux éditions La Joie de lire, ainsi décrit par air for Kids de juin : « Et si on s’amusait à inverser les rôles ? Les rôles et pas seulement les rôles : les métiers de papa et de maman, les voix aussi, et les vêtements, et même… tiens : et si papa avait un bébé dans son ventre (sic), serait-il toujours papa ? Un amusant jeu de situations à l’envers qui termine sur une chute… inattendue ! ».  La librairie Publico  le présente et le vend également : « Si maman portait papa sur son dos, serait-elle toujours maman ? » « Si papa avait peur des araignées, serait-il toujours papa ? » Ce livre propose une trentaine de questions à débattre avec les petits (4 à 6 ans), questions qui mettent en cause les normes de comportement sexués et invitent à voir la personne avant le rôle social. »

Le bourrage de crâne commence de plus en plus tôt…

11 commentaires concernant l'article “Gender : le bourrage de crâne pour les petits”

  1. Et SI nous rendions une petite visite á Francine Bouchet et Bruno Heitz pour leur dire tout le bien que nous pensons de leur oeuvre d´art , nos enfants nous appelleront-ils toujours papa?

  2. Bien sûr qu’ils vous appelleront toujours papa, même qu’en plus ils diront « c’est toi le plus fort »!

  3. Dans l optique du grand remplacement,nos elites ne peuvent faire entrer des centaines de milliers d immigrants sur notre sol et en meme temps inciter les indigenes que nous sommes a faire des enfants,ce serait une contradiction et la seul solution douce est de pervertir les peuples et fracasser les petites tetes blondes le plus tot possible.

  4. …et vos enfants ne sauront toujours ni lire, ni écrire, ni compter…les profs étant bien trop occupés à leur laver le cerveau.

  5. Il faut médiatiser cette théorie. Trop de français ignore ce qu’elle est et qu’elle va bientôt être enseignée à l’école. Ne pas hésiter non plus à écrire à des députés (leurs mél se trouvent sur le site de l’assemblée nationale).

  6. Bonsoir, si j’ai bien compris…
    On devrait voir le rôles social avant la personne?
    On devrait dire à nos enfants qu’un papa n’a pas le droit d’avoir peur des araignées, qu’une maman physiquement plus forte qu’un papa ce n’est pas normal?

  7. Un des membres de ma famille , un petit de 11 ans , m’ a dit que sa maîtresse leur avait dit qu’elle vivait avec une femme !
    J’ai dit à ce petit : tu mens à ta … ou tu dis vrai ?
    Il m’a regardé surpris et rassuré à la fois , car au fond de lui, il sentait que ce n’était pas normal.
    J’ai pris le risque de lui dire : NON , CE N’EST PAS NORMAL , SURTOUT QU’ELLE LE DISE EN CLASSE !
    Ce petit a été rassuré , je l’ai compris.
    Résultat : je me suis faite incendiée par sa mère , qui n’est pas de ma famille par le sang , qui a osé dire : elle leur apprend la « tolérance  » .
    Résultat final : je suis interdite de voir ce petit , MAIS JE NE REGRETTE RIEN , car je sais qu’il n’oubliera pas ce que je lui ai dit car il avait beaucoup d’affection pour moi.
    Et si Dieu me prête vie , je le reverrai au plus tard à sa majorité .

  8. suite
    Incendier et non incendiée , bien sûr !
    Ce qu’ils font subir aux petits est satanique .
    Prenez le risque de vous y opposer , quitte à payer le prix , car au bout du compte , vous aurez peut-être sauvé une âme.

  9. à VECU

    C’est exactement cela.

    Les parents catholiques qui mettent leurs enfants dans « l’éducation nationale » répondront de l’âme de ces enfants devant Dieu : je le dis le plus sérieusement du monde, et je voudrais pouvoir le crier partout.

    Je suis prof de physique dans le supérieur hors contrat, mais j’ai fait beaucoup de remplacements dans l’éduc nat….je ne parle pas à la légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.