15 commentaires concernant l'article “Gay Pride : coq et couleur bleu blanc rouge!”

  1. OMG

    « Un groupe facebook intitulé “l’affiche officielle de la Marche des Fiertés parisienne 2011 est infecte” a également vu le jour. Cécile Lhuillier, qui se réjouit du succès du groupe qu’elle a créé explique que sa démarche a été personnelle et spontanée, en réaction à une affiche qu’elle juge “lamentable et souverainiste“:
    « Quand j’ai découvert l’affiche, j’ai tout simplement eu envie de vomir. Ce ne sont pas des signes dans lesquels je me reconnais. Je ne comprends pas du tout la démarche de l’inter-LGBT. On parle de réappropriation des codes de la république, avec un coq et le bleu, blanc, rouge, d’un message qui dirait “on est tous citoyens”… Moi je ne suis pas particulièrement fière d’être française, surtout pas en ce moment. Et de quelle république parle-t-on? De celle qui ne veut pas reconnaître nos droits, qui ne veut pas qu’on ait de famille? Cette république, ce n’est pas la mienne! »

    => Mais casse-toi de la France alors. C’est incroyable d’entendre des choses pareilles!

  2. Déjà la gay pride est infecte et odieuse…..c’est une honte de laisser parader des mecs et des nanas à moitié à poil dans Paris en pleine journée…ce sont des exibitionnistes….et s’ils quittent la France nauséabonde, je ne me sentirai que mieux car ce sont eux qui puent !

  3. La France est divisée en de nombreuseuses « communautés », qui elles même sont divisées.
    Drôle de bordel………

  4. Peut être que les invertis ont admis la réalité que la majorité des agressions qu’ils subissent sont les faits de « chances pour la France » et qu’ils appellent donc à voter pour Marine Le Pen (la désormais fréquentable) ? 🙂

  5. Je ne crois pas que ce genre de « marche » soit au goût de tout les homos…
    Si les homos veulent vivre leur sexualité librement rien ne les en empêche, mais chez eux.
    L’homosexualisme est une perversion et elle n’a pas à s’exprimer sur la voie publique.

  6. Le terrorisme homofou au quotidien :

    15/04/2011 | Mise à jour : 08:51 (flash figaro)
    Un couple d’hommes a été expulsé mercredi d’un bar du centre de Londres pour s’être embrassé, révèle ce matin le qutodien britannique Guardian.

    William, 26 ans, journaliste pour un magazine économique et Bull, 23 ans, bénévole dans une association, avaient décidé de terminer leur soirée de premier rendez-vous dans un pub de Soho, quartier animé du centre de la capitale britannique.

    Mais au cours de la soirée, ils sont interpellés par un homme qui se dit le tenancier du bar et qui leur demande de ne plus s’embrasser. William et Bull affirment pourtant que leur attitude n’avait rien de déplacé et qu’ils s’embrassaient simplement sur les lèvres. Le couple ne tient donc pas compte de la remarque. Jusqu’à l’intervention d’une femme du personnel qui les enjoint de partir, les accusant d’un comportement « obscène ». Et ce malrgé le soutien des autres clients du bar aux deux jeunes hommes.

    L’affaire, relayée sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook, a ému les internautes qui ont décidé d’organiser un kiss-in de protestation dans le bar en question jeudi prochain.

  7. Je ne vois pas en quoi une marche contre l’homophobie, se passant une journée sur 365 autres, dérangerait qui que ce soit, mise a part les homophobes. N’étant pas lesbienne, ni même bi, je participe à cette marche organisée afin de montrer aux gens qu’ils ne sont pas plus différents que les autres.
    Si certain(e)s LGBT préfèrent cacher ça, d’autres l’assument clairement et je trouve ça très bien, alors les commentaires homophobes du genre, on n’en veut pas il puent et tout, c’est vraiment que la mentalité n’y est pas et qu ils en en sont restés au stade de l’imbécile qui croit tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.