Gay Games 2010: Rama Yade apporte son soutien aux pseudo sportifs homosexuels

L’occasion pour Rama Yade de rappeler son plan de lutte contre l’homophobie dans le sport, et d’annoncer le soutien financier du ministère des Sports sous la forme d’une subvention de 15000 euros à la FSGL.

2 commentaires concernant l'article “Gay Games 2010: Rama Yade apporte son soutien aux pseudo sportifs homosexuels”

  1. Je n’ai pas tout écouté car c’est un ramassi de connerie.
    Tout les gouvernements se sont félicités de la chute de l’apartheid racial sud Africain, et aujourd’hui ils prônent un apartheid sexuel.

    Honte à notre pays.

  2. Cher résistant Gaélique,

    Tu ne t’es jamais demandé d’où venait ce nom: « Gay Games » ?
    Peut-être est-ce en réponse à « Hétéro Games ».

    La plupart des sports disputés aux jeux olympiques connaissent des discriminations. Le rugby, le foot, la natation … pratiquent le sectarisme.
    Il est très mal vu qu’un athlète ne soit pas hétéro.
    Ce bel homme aux muscles saillants, sujets aux fantasmes de toute femme (hétéro) … devant se contenter de son mari, joueur de foot passif.
    Pourquoi un gay n’aurait-il pas le droit de faire du sport ?

    Mieux, et si les gays organisaient un grand rassemblement auquel tout le monde participerait ? Après tout, les joueurs gays ne demandent qu’à rentrer dans une équipe pour pratiquer leur sport, et ce, quel que soient leurs coéquipiers.

    Un joueur de foot, qu’il soit homo ou hétéro, il reste un joueur de foot. Il a été sélectionné pour son jeu, pas pour autre chose.
    Ce qu’il fait en dehors du stade ne concerne que lui.

    En médiatisant une compétition ouverte sur toutes les sexualités, ça ne peut que réduire les appréhensions et les discriminations.

    De plus, et je te rejoins là-dessus, mais pour d’autres raisons.
    Oui, honte à notre pays de ne pas oser médiatiser ces jeux qui existent depuis 1982 et qui accueillent près de 10 000 participants dont 500 français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.