Fribourg : 10 étrangers (dont 8 syriens) arrêtés pour le viol collectif d’une étudiante de 18 ans

Chaque jour apporte son lot de calamités en lien avec cette invasion migratoire absolument inédite. Loin de freiner la cause de toutes ces violences, les élites censées protéger les européens continuent d’encourager le flot incessant de l’immigration africaine et moyen-orientale…  

L’Alsace.fr : Dans l’affaire du viol collectif d’une étudiante de 18 ans en octobre dernier à Fribourg-en-Brisgau, la police allemande est actuellement à la recherche d’un onzième individu suspecté d’avoir abusé de la jeune femme et dont un portrait a pu être établi grâce à un témoignage. Il s’agit d’un homme âgé d’environ 20-25 ans, dont l’identité est inconnue.

Selon les enquêteurs, la victime a été violée dans la nuit du 13 au 14 octobre 2018 dans un buisson par plusieurs individus à la sortie d’une discothèque, après avoir été droguée avec une substance versée dans sa boisson. La jeune femme s’est retrouvée dans l’incapacité de se défendre et ne peut fournir aucune information sur le nombre d’agresseurs. Dix hommes ont été arrêtés peu après les faits, le dernier en décembre grâce à des traces ADN prélevées sur les vêtements de l’étudiante. Les huit Syriens, pour l’essentiel des réfugiés âgés de 18 à 29 ans, un Algérien de 18 ans et un Allemand de 25 ans ont été placés en détention.

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :