Fillette violée par une racaille le soir du 31 décembre.

Le billet dans lequel nous évoquions quelques faits qui illustrent la façon dont se fête le réveillon du nouvel an dans la « France d’après » sarközyste – n’en déplaise à Hortefeux -, ne recouvre hélas qu’une petite partie de la réalité.

Ajoutons-y par exemple cette sordide affaire : près de Montpellier, dans la nuit du 31 décembre, une fillette de 12 ans a été violée par un individu de 17 ans.
Celui-ci était « placé sous contrôle judiciaire pour une affaire d’incendie volontaire » (source).
Son origine ethnique n’a pas été précisée.

3 commentaires concernant l'article “Fillette violée par une racaille le soir du 31 décembre.”

  1.  » Son origine ethnique n’a pas été précisée. »

    c’est parce qu’il est malheureusement francais de « souche », un arabe ou un noir ca aurait ete précisé.

    pauvre gamine, en esperant qu elle puisse se construire sans trop de sequelles.

    MERCI , pour ce site que je viens de decouvrir.

  2. +1 admin4
    On se souvient de l’affaire Tony Meillhon, son visage a été affiché à tous les journaux de 20h pendant 1 semaine.
    Les journaleux s’en sont donné à cœur joie, mais quand l’aggresseur est un extra-européen ils sont plus pudiques et parlent « d’un jeune », « un groupe d’individus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.