Exclusif : une « oeuvre d’art » détruite dans une église lyonnaise

MAJ 10h55 : Voici de meilleurs photos de « l’œuvre » détruite ici

Dans l’église Saint-Bonaventure à Lyon était exposée depuis plusieurs mois une gigantesque colonne de casseroles empilées les unes sur les autres, le tout accroché au plafond. Appelée « colonne Pascale », son créateur est l’ « artiste » « belge » d’origine camerounaise Pascale Marthine.

« l’artiste »                  « l’oeuvre » : la « colonne pascale »

Cette immondice a été fabriquée pour dénoncer la faim dans le monde (que c’est original….)! Le curé de l’église, Luc Forestier pense :  » Qu’accueillir une œuvre d’art contemporain dans une église n’est pas simplement la prolongation, légitime en soi, du geste de nos prédécesseurs qui ont toujours voulu associer la célébration de la liturgie chrétienne à la convocation du beau voire du spectaculaire, car ils étaient convaincus que l’acte humain de création qui, toujours second, s’empare des éléments créés par Dieu pour les agencer d’une manière inédite, relève de la pleine liberté humaine, voulue par le Créateur, et participe même d’une forme de collaboration à son activité permanente et gracieuse. »

Heureusement la réaction de certains catholiques a permis d’en finir avec les casseroles dans l’église pendant la semaine sainte, voici le résultat (l’ « œuvre » serait « gravement endommagée ») :


Colonne pascale détruite

23 commentaires concernant l'article “Exclusif : une « oeuvre d’art » détruite dans une église lyonnaise”

  1. Chacun sait que nous n’en faisons pas assez pour la faim dans le monde….Nous ne sommes pas assez généreux, accueillants, magnanimes, résignés en France…..et le rôle de l’église ce n’est pas de sanctifier les âmes par les Saints Sacrements, la Parole de Dieu ou les Saintes fêtes de l’année liturgique !
    L’église fait dans l’art humanitaire (voir pire) et le sociopolitique.

  2. Mince alors, moi aussi je suis une artiste! Quand je fait la vaisselle, j’empile aussi des bols pour les égoutter! J’avais jamais pensé à exploiter mon talent!

  3. Dénoncer la faim dans le monde.D’accord!
    ça fait parler de soit, sa fait se vendre plus facilement, on est dans le politiquement démagogique ..Bref sa mange pas de pain, sans mauvais jeu de mots.

    Mais pourquoi dans une église!?! Surtout que les églises ,conciliaires, dans lesquelles sont exposées ces « oeuvres » sont quasiment vide!

  4. on pourrait vendre les casseroles et faire un don aux nécessiteux, ce serait peut-être plus efficace pour lutter contre la faim, non ?

  5. « le rôle de l’église ce n’est pas de sanctifier les âmes par les Saints Sacrements, la Parole de Dieu ou les Saintes fêtes de l’année liturgique ! »

    C’est sure que ça va les aider à avoir moins faim :p

  6. Pourquoi ne pas aller exposer sa vaisselle dans les banques, au FMI, à la banque mondiale…. à la banque européenne…

    toujours ce baratin de faux artiste qui ne dénonce rien du tout et ne s’attaque à rien du tout…

    « les vrai méchants y en a pas… et de toute façon je ne veux pas d’ennui.. »

  7. Vous ètes vraiment obstrués, d’où ? Pensez-y.
    Allez d’abord parler avec l’artiste, et l’organisation, avant de cracher des crapauds.

  8. « oeuvre d’art » ?…………j’ai dû louper quelque chose moi ! encore une fois je dis Bravo au nettoyeur d’Eglises….ça commence à bien faire toujours dans les Eglises et les mosquées…les synagogues….elles n’ont pas le droit ?….

  9. Il y a Beaubourg pour exposer cet Art dégénéré, comme l’urinoir ou les boîtes de merde d’artiste… ça c’est vu! Qu’est-ce que ça vient faire dans une Eglise? jusqu’où ira la complaisance des prêtres pour avoir l’air « moderne »! depuis quand la religion doit s’en soucier? pareil pour ces histoires de faim dans le monde, comme si nous étions les parents (irresponsables) du trop plein des populations prolifiques! qu’ils s’adressent au FMI et ses escrocs affameurs de l’humanité.

  10. Je serais curieux de savoir á combien monte une subvention , oú aides sociales , cela dépend de quel point de vue on se place , pour ce type de ¨foutage de gueule¨ artistique …

  11. Ma foi, bien sur qu’il a l’air heureux. Vous le seriez pas si vous étiez payé pour empiler des casseroles, et en plus avoir l’opportunité de voyager à travers la France grâce à ça.

  12. La « Colonne » sera réinstallée demain à Saint-Bonaventure

    L’œuvre dégradée sera finalement réinstallée. La « Colonne pascale », empilement de casseroles de 7 mètres de haut réalisé par l’artiste Pascale Marthine-Tayou à l’église Saint-Bonaventure (2e), sera reconstruite demain, trois jours seulement après avoir été victime de vandalisme. « Les objets en faïence ont pu être restaurés. Et l’artiste a estimé qu’un tel incident faisait partie de la vie de l’œuvre », a indiqué le Musée d’art contemporain, qui expose cet artiste au Mac et dans plusieurs lieux insolites de la ville.

    http://www.20minutes.fr/article/710877/lyon-une-oeliguvre-contemporaine-vandalisee-eglise

  13. AVIS AUX AMATEURS:

    Il existe dans la commune de Boursay, dans le Loir-et-Cher, pas loin de la Sarthe, une magnifique petite église Saint Pierre, datée du XIIième siècle qui contient de belles et intéressantes fresques sur le Jugement Dernier notament.

    Le problème est qu’elle contient aussi une statue déguelasse censée représenter la « mère de l’humanité ». Il s’agit d’une monstruosité de métal qui ressemble à une araignée géante sur laquelle un ivrogne aurait vomi (inspiration « hindoue » soi-disant).

    Cette horreur aurait pu à l’extrème rigueur se trouver dans la mairie du bled, ménonménon. Ils l’ont mise dans l’église.

    Alors si certains ont le chalumeau sensible…

  14. faire passer un message dans une église contre la faim dans le monde, soit,les catholiques luttent contre, mais au moins que sa ressemble a quelque chose…
    l’oeuvre « gravement endommagée »…zut alors…il pourront jamais la reconstruire 🙂

  15. Bravoooooooooo Aux marteleurs du piss-Machin et aux pousseurs de la colonne-Mèrdique

    ENFIN des cathos qui en ont ! Autre chose que ces curés modernistes expert dans le compromis et la langue de bois du vivre ensemble et de l’africanisation de nos églises

  16. moi franchement j aurais été le curé j aurais dit à « ce fils de tirailleur d aller ce faire voir ailleurs » car le plus con c est le curé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.