Espagne : le gouvernement socialiste demande l’expropriation des églises (sans compensation)

La gauche et l’extrême gauche espagnoles n’ont pas tellement changé depuis leur défaite face au camp national en 1939. Non content de déterrer le corps du général Franco qui reposait dans la Valle de los Caídos, lieu de réconciliation nationale, le gouvernement de Pedro Sánchez, qui n’existe que grâce à l’appui de l’extrême gauche et des séparatistes régionaux au parlement (le même genre de coalition qui a entraîné l’Espagne dans la guerre civile en 1936), cherche à reprendre à l’Eglise catholique une partie de ses lieux de culte.

Que Pedro Sánchez et ses amis socialo-communistes peuvent-ils donc bien vouloir faire de toutes ces églises et autres lieux de culte qui seraient ainsi, de fait, soumis à une expropriation sans compensation ? Rien, sans doute, mais puisque cela permet d’attaquer l’Eglise, toutes les occasions sont bonnes pour ces esprits profondément hostiles à l’identité catholique de l’Espagne.

Lire la suite sur Reinformation.tv


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :