Effets de la « diversité » : Chronopost ne livre plus certains quartiers de Saint-Denis

Résultat de recherche d'images pour "chronopost"

Dans certains quartiers de Saint-Denis, depuis plusieurs mois, les colis ne sont tout simplement plus livrés par Chronopost (filiale de la Poste).

Dans un courrier envoyé cet été à la mairie de Saint-Denis, le PDG de Chronopost confirme que l’entreprise avait dressé une « liste » de quartiers jugés sensibles à éviter, suite à une agression particulièrement violente d’un livreur à saint Denis, rappelant que « durant l’année 2016, sur le territoire national, 51 de nos chauffeurs ont été victimes de vols avec violence(s) ».


Les médias qui ont évoqué l’affaire ont largement donné la parole à Madjid Messaoudene, conseiller municipal barbu et « délégué à l’égalité des droits à Saint-Denis » (sic), qui s’indigne de l’arrêt des livraisons (plutôt que des agressions d’ailleurs). Mais qui en est responsable ?
Il propose benoîtement que les chauffeurs se déplacent désormais par deux et réclame d’accéder à la liste des quartiers que Chronopost a jugé « dangereux »…
Cela lui permettrait sûrement de hurler à la « discrimination », car tout le monde sait que les chiffres d’agressions à Saint-Denis et autres villes où les Français sont maintenant très minoritaires, ne sont pas les mêmes qu’ailleurs…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

4 commentaires concernant l'article “Effets de la « diversité » : Chronopost ne livre plus certains quartiers de Saint-Denis”

  1. Ici a Londres les memes problemes meme les uberspizza,chinois,indiens refusent de livrer dans les « ghettos »municipaux depuis plus de 2 ans!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.