Effets de la « diversité » : Chronopost ne livre plus certains quartiers de Saint-Denis

Résultat de recherche d'images pour "chronopost"

Dans certains quartiers de Saint-Denis, depuis plusieurs mois, les colis ne sont tout simplement plus livrés par Chronopost (filiale de la Poste).

Dans un courrier envoyé cet été à la mairie de Saint-Denis, le PDG de Chronopost confirme que l’entreprise avait dressé une « liste » de quartiers jugés sensibles à éviter, suite à une agression particulièrement violente d’un livreur à saint Denis, rappelant que « durant l’année 2016, sur le territoire national, 51 de nos chauffeurs ont été victimes de vols avec violence(s) ».


Les médias qui ont évoqué l’affaire ont largement donné la parole à Madjid Messaoudene, conseiller municipal barbu et « délégué à l’égalité des droits à Saint-Denis » (sic), qui s’indigne de l’arrêt des livraisons (plutôt que des agressions d’ailleurs). Mais qui en est responsable ?
Il propose benoîtement que les chauffeurs se déplacent désormais par deux et réclame d’accéder à la liste des quartiers que Chronopost a jugé « dangereux »…
Cela lui permettrait sûrement de hurler à la « discrimination », car tout le monde sait que les chiffres d’agressions à Saint-Denis et autres villes où les Français sont maintenant très minoritaires, ne sont pas les mêmes qu’ailleurs…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

4 commentaires concernant l'article “Effets de la « diversité » : Chronopost ne livre plus certains quartiers de Saint-Denis”

  1. Ici a Londres les memes problemes meme les uberspizza,chinois,indiens refusent de livrer dans les « ghettos »municipaux depuis plus de 2 ans!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.