D’un lecteur, en Egypte.

[Assouan, d’Egypte pour Contre-Info]

Les tensions demeurent vives entre coptes et musulmans au Caire et dans les autres villes d’Egypte. L’armée et la police de Moubarak sont déployées en nombre aux abords des différents lieux de culte. Jeudi, pour le Noël copte, les rues ont été bouclées tôt dans l’après-midi pour éviter tout incident. Des blindés sont mobilisés autour des principales mosquées de la ville et des périmètres de sécurité établis autour des églises coptes.
Si les deux communautés cohabitent plutôt pacifiquement, toutes deux ne voient qu’une main étrangère dans cet attentat sanglant  (
le Progrès égyptien du 05/01/2011).
Le patriarche du Caire Chenouda III appelle ses fidèles au calme, dans un oecumenisme dégoulinant et faisant fi de la relative discrimination dans laquelle évolue pourtant sa communauté.
Cette main étrangère, ayant pour but de déstabiliser le pays et encore un peu plus toute cette région du Moyen-Orient pour la faire basculer dans « l’axe du mal », parait toute désignée malgré les non-dits des médias locaux et des autochtones.

Il apparait clairement que ces attaques contre les coptes dont les médias occidentaux parlent surabondamment doivent permettre de légitimer d’éventuelles interventions américano-sionistes dans la région.

Nous ne pouvons que nous désoler que la vie des chrétiens coptes soit ainsi le jeu de ces puissances sataniques.

JB Loiseau

La cathédrale copte orthodoxe St. Michel archange d’Assouan :

Le Progrès égyptien du 5 janvier :

1 commentaire concernant l'article “D’un lecteur, en Egypte.”

  1. Je ne comprends pas ce message. Où et quand le patriarche Chenouda III a-t-il fait preuve d’œcuménisme dégoulinant ? Je n’ai pas vu ni entendu que dans ses réactions aux attentats il ait parlé de la recherche de l’unité ni de l’action commune avec les protestants ou avec les catholiques. Il n’a parlé à aucun moment des autres confessions chrétiennes et n’a même guère remercié le pape Benoît XVI de son soutien pourtant fort.
    Ceci me paraît donc être de la désinformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.