Dessin animé homosexuel à l’intention des enfants de CM1/CM2 : la franc-maçonnerie en embuscade

On parle beaucoup en ce moment du court métrage d’animation « Le  Baiser de la lune ».
Ce  film faisant la promotion de l’homosexualité va être diffusé dans les classes de CM1 et CM2 avec la bénédiction de l’Education nationale.

L’histoire met en scène deux poissons mâles qui s’aiment « librement et heureux » sous le « regard archaïque » d’une vieille chatte « prisonnière d’un château de conte de fée » qui est « persuadée que l’on ne peut s’aimer que comme les princes et les princesses. »

Fruit d’un lobby homosexuel qui exige que l’homosexualité soit « enseignée » à  l’école (de la raie publique?), ce beau projet bénéficie non seulement du soutien des relais habituels du lobby homo (le magazine Têtu, le Centre Gay, Lesbien, Bi et Transexuel, l’association SOS-Homophobie…) et  des serviles  partenaires  publics comme le ministère de la Jeunesse et des Sports, l’Education nationale, le Centre National de la Cinématographie, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général des Côtes d’Armor, la Ville de Rennes, la TV Rennes… mais également du soutien actif de la « Ligue de l’Enseignement », une organisation para-maçonnique très liée au Grand Orient de France.

Ne craignez rien braves citoyens, les Fils de la Veuve veillent sur vos enfants!

Source

4 Réponses à l'article to “Dessin animé homosexuel à l’intention des enfants de CM1/CM2 : la franc-maçonnerie en embuscade”


  1. Bernadette Mora

    Ce monde est vraiment fou et pourri. A-t-on cru vraiment que des moutards de 8 ans se posent des questions sur l’homosexualité ? S’il y en a je suppose que ça doit rester très vague pour eux. On risque de troubler l’esprit et le coeur de petits enfants qui ne se soucient pas du tout de cela, et de leur causer des problèmes : seront-ils considérés comme homosexuels s’ils ont un petit copain ou une petite copine avec qui ils jouent, ils partagent des moments d’amitié ? Si je connaissais les personnes qui ont eu cette idée je leur botterai volontiers le derrière. Il me semble qu’on ferait mieux de leur apprendre d’abord le respect des autres, la politesse vis-à-vis des adultes, l’honnêteté (et aussi la langue française correctement). Mais quelle bande de crétins !

  2. LGS

    Les gays sont les dindons de la farce maçonnique, je vous mets en lien !

  3. Valentin

    Ben je ne pense pas comme vous.

    Le but n’est pas qu’ils se posent des questions sur eux même. Le but est de présenter le fait qu’il y a des gens qui aiment des personnes de leurs sexe.

    Car c’est bien a 9-10 ans que l’on commence a utilisé les insultes du type « pédé » et autres. Parfois même sans savoir de quoi il retourne.

    De plus, en France, il y a des enfants qui ont un parent homosexuel, pour diverses raisons. Ces enfants sont parfois victimes aux aussi d’homophobie.

    Bon ceci étant c’est peut être pas dans les écoles primaires que se trouvent l’urgence mais bien dans les collèges et lycées ou la plus part du temps rien est fait.
    Pourtant l’homophobie est toujours le facteur principal de suicide chez les jeunes de moins de 25 ans. Que se soit à cause de sa non acceptation, ou du rejet de la famille ou de l’entourage (quand c’est pas les 3). Sans parler de ceux qui font des dépressions avec les éventuels travers qui peuvent être liés aux mal être chez les jeunes.

    Et ce problème je trouve qu’on l’oublie un peu trop vite. Pourtant ces ados terré dans la peur, c’est peut être des ados que vous connaissez, voir même votre fils ou votre fille. Peut être, qu’ils vivent ou qu’ils vivront un enfer sans même que vous le sachiez.
    Alors faites bien attention à ce que vous dites devant eux, pour ne pas les faire souffrir inutilement, se découvrir homo c’est déjà assez compliqué comme çà pour ne pas en remettre une couche!

    « seront-ils considérés comme homosexuels s’ils ont un petit copain ou une petite copine avec qui ils jouent, ils partagent des moments d’amitié ? »
    Considéré homo par qui?
    En théorie on devrait même pas mettre les gens comme çà dans des cases. La preuve c’est que même à 40 ans il y a des parents qui tombent amoureux de quelqu’un de leurs sexes avec tous les problèmes que çà implique sur le plan familial (en plus d’une éventuel rupture).
    Sans compter que la sexualité d’un ados peut changer ou évoluer.

  4. MaMajeste

    Je suis entierement d’accord avec Valentin. Je continue a frequenter contre-info.com mais je suis navre de voir que l’on y trouve tant d’ignorance et de prejuges haineux sur les homosexuels. De grace ne rejoignez pas les mahometans dans leur haine!



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)