Désillusion

Une certaine extrême-droite s’était littéralement entichée d’Oskar Freysinger, homme politique suisse membre du parti UDC, à l’origine de la fameuse votation concernant les minarets.
Elle risque d’être déçue (a priori), suite à l’information qui vient de filtrer dans les médias helvétiques. L’élu aurait ainsi apporté son soutien à un texte issu de la « gauche », qui visait à permettre à des milliers de jeunes clandestins de bénéficer d’une formation professionelle !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.