Des militants anti-OGM investissent un site de Monsanto dans l’Aude

« Zone OGM. » C’est ce qui était inscrit sur la banderole déployée par une centaine de militants anti-OGM qui ont pénétré, lundi 23 janvier à l’aube, sur un site du géant américain à Trèbes, dans l’Aude, et ont vidé des sacs de maïs OGM Monsanto 810, dont ils réclament l’interdiction..
« On a fait une inspection citoyenne du centre de conditionnement de semences de Monsanto et on s’est rendu compte que Monsanto est en train de conditionner du maïs OGM pour le vendre à ses clients, alors que le ministre nous a dit qu’il avait donné instruction aux semenciers de ne pas distribuer de semences OGM Mon 810 car le gouvernement allait l’interdire », a déclaré Jean Sabench, de la Confédération paysanne. « On demande que le ministère de l’agriculture prenne un arrêté immédiat interdisant le MON 810. Ils ont fait des déclarations en ce sens il y a deux mois, a-t-il rappelé, mais on ne voit rien venir. »

Lire la suite

3 commentaires concernant l'article “Des militants anti-OGM investissent un site de Monsanto dans l’Aude”

  1. Les complicités de la « Gouvernance française » (et UE) avec les empoisonneurs de chez Monsanto sont évidentes! les parlementeurs ont voté une Loi qui oblige les agriculteurs à acheter des semences hybrides aux agrochimistes. S’ils continuent à employer les semences conservées après chaque récolte, il devront quand même payer une redevance qui ira dans la caisse des semenciers voyous (dont Monsanto). Un bel aveux de complicité désintéressée $$$$$$$$$$$$ 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.