Des cours d’Islam comme « remède contre l’extrémisme »

Plus la ficelle est grosse, mieux ça passe…
A la tête du conseil régional du culte musulman (CRCM) d’Alsace, Driss Ayachour exhorte les pouvoirs publics à créer des classes d’enseignement de l’Islam : l’éducation est « le remède le plus efficace pour encadrer les jeunes, les former et les protéger contre l’extrémisme. C’est l’ignorance qui pousse à être influencé par les extrémistes de tout bord », affirme ce professeur de mathématiques.

Son homologue du CRCM Lorraine, Amine Nejdi, abonde en son sens : « Ça serait un petit remède mais qui est à notre portée » en Alsace-Moselle. « Il faut des initiatives de la part des politiques.»

Driss Ayachour rappelle qu’au sein du CRCM, une commission réfléchit déjà aux programmes (histoire de la religion, vie du prophète, comportement des musulmans envers les autres et la société…), calqués sur l’exemple des autres cultes déjà enseignés dans les écoles alsaciennes et mosellanes.

Pourtant la vraie solution à l’extrémisme musulman tout le monde la connait : retour immédiat de tous les allogènes dans leurs pays d’origine!

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.