Depuis lundi c’est le procès de la Scientologie à Paris

Aude-Claire Malton  est la première à s’exprimer à la barre.s. Son témoignage est accablant. L’ancienne adepte de la Scientologie raconte comment, en quatre mois, elle a dépensé plus de 21 000 euros pour un électromètre (une machine inventée par les Scientologues pour déterminer la charge mentale), des livres, des cours et une séance de purification consistant à s’infliger quatre heures de sauna par jour. Libération rapporte : La présidente se racle la gorge : «Mais quand même, comment est-ce qu’on arrive à vous vendre tous ces cours alors que vous savez très bien que vous n’avez pas les moyens de payer?» A l’époque, Aude-Claire Malton était gouvernante dans un hôtel, pour 1200 euros par mois. «Il faut comprendre, répond-t-elle. Vous êtes dans le brouhaha du centre de scientologie où tout le monde vous répète : « Il faut que tu continues, tu progresses, tu vas arriver à t’améliorer, tout ça c’est pour toi ».»

Sa voix se casse à nouveau. «J’étais épuisée. Toute la journée je travaillais. Ensuite, tous les soirs, j’allais au centre où j’avais des cours de 19 heures à 22 heures. Après, au lieu de vous laisser rentrer chez vous pour vous reposer, il fallait aller dans le bureau du conseiller qui vous demandait de l’argent pour d’autres cours. Ça durait encore une heure. Il me répétait : « Pense à ton avenir. Là, c’est un package très intéressant, faut surtout pas le rater, c’est un tarif spécial qu’on te fait pour toi, ça coûtera beaucoup plus cher la semaine prochaine ». J’étais tellement fatiguée, je ne réfléchissais plus, je payais pour pouvoir rentrer me reposer.»

Commentaires

commentaires

  1. Pas de commentaires



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)