Denis Schérer, le délateur antifa de « Réflexes » démasqué

Le site antifasciste « Réflexes » s’est donné pour mission, depuis des années, de dénoncer (et souvent calomnier) tous les acteurs de ce qu’il qualifie « l’extrême-droite ».

Il mêle infos authentiques (parfois issues directement de la police ou de certains services de l’Etat), supputations de cyber-militants, grossières erreurs, calomnies ou manipulations volontaires.

Les rédacteurs et informateurs changent parfois, au fil des ans.
Mais celui qui sévit depuis quelques temps a été identifié : il s’agit de Denis Schérer, journaliste qui publie sous le pseudonyme de René Monzat (petite biographie ici).

En 2003, le politologue et historien des idées Pierre-André Taguieff n’avait pas hésité à le qualifier de « délateur professionnel », estimant même qu’il se prévalait abusivement du titre de « chercheur ».

Voici quelques photos de Denis Schérer prises lors du 8 mai dernier à Paris, alors qu’il s’évertuait à photographier tous les participants de la manifestation nationaliste, pour montrer leur visage sur son site.

Source : Novopress

22 commentaires concernant l'article “Denis Schérer, le délateur antifa de « Réflexes » démasqué”

  1. Je ne sais pas qui l’a démasqué ni comment, mais il fallait le […] au moment même quand l’occasion se présentait!
    Enfin maintenant il a plutôt intéret à se tenir à carreau…

  2. Excellent, l’angle des photos diffusées sur Reflexes semble correspondre. Beau travail Novopress.

  3. Novopress est fiable. C’est pas la première fois qu’ils retrouvent des gens suspects. Ils ont trouvé l’agresseur dans le métro qui a bousculé une passante sur les railles, et récemment celui qui a causé la mort d’un gendarme sur l’autoroute.

  4. Félicitations à Novopress !!! De l’excellent travail !!!

    Enfin un visage sur cet ignoble site.

  5. N’hésitons pas à aller le saluer virilement si nous le croisons lors d’une manif ou d’un rassemblement natio.

  6. Lui c’est de la petite bière à côté d’un autre que j’ai eu à subir et qui est « partenaire » des ministères de l’Intérieur et de la Justice (sérieux, c’est officiel, même si peu le savent !).

    Il est même cité en référence par les juristes du ministère des Affaires étrangères dans certains dossiers (dont « le mien ») plaidés devant la CEDH !

    Vous ne voyez pas ?

    Je vous donnerai d’autres indices la prochaine fois !

    Daniel Milan

  7. La peur va changer de camp … le photographe prit en flagrant délit … en photos …excellente ídée …

  8. les pires fourriers de l invasion ce sont les flics un simple exemple au commissariat de Montreuil lors d’une garde à vue c’etais tous des frisées…….partout t as des mecs potentionnellement dangereux.
    A bobigni c est pareil regarde les noms de certain magistrat si t es coupé court tu chauffes tous seul avant meme de passer à la barre.
    Ce type c est rien qu’un agitateur nuisible parmi tant d autre…il y a bien pire!

  9. Voici son adresse :

    Denis Schérer 17 quai Louis Ferber 94360 bry sur marne.

    A faire tourner un max.

    Bonne continuation à tous.

  10. Je pense qu’il n’ y a pas besoin d’un photographe pour dénoncer tout ce qui se passe dans toutes les pseudo- extremes droites françaises.Les kippas invisibles s’en chargent!!!Il n’y a cas se rendre compte de l’exhibi(sionisme)de certaines personnes se faisant passer pour ce qu’elles ne sont pas!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.