Croyant citer Marc Bloch, Griveaux reprend les mots de Charles Maurras

Ce jeudi, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, s’est emmêlé dans ses références au moment de défendre la prétendue volonté de l’exécutif, engoncé dans la crise des « gilets jaunes », d’établir un meilleur contact avec la population.

« C’est le pays légal qui rencontre le pays réel, pour reprendre les propos de Marc Bloch il y a bien longtemps. »

Célèbre historien et résistant juif fusillé par les Allemands en 1944, l’aujourd’hui incontournable Marc Bloch n’est pourtant pas l’auteur de cette formule distinguant deux « pays ».
Elle est l’une des plus fameuse de l’essayiste, chef royaliste et nationaliste Charles Maurras.
Il la présente dans son Enquête sur la monarchie (1900) : « Le pays officiel et légal, qui s’identifie au gouvernement parce qu’il en retire l’aliment de sa vie, ce petit pays constitutionnel commence néanmoins à voir et à entendre l’émotion qui gagne le pays vrai, le pays qui travaille et qui ne politique pas ».


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :