Conversions chez les antisionistes

[Addendum 12/06/11 : Marc George, ex numéro 2 de l’association d’Alain Soral et proche de Dieudonné annonce lui aussi s’être converti à l’islam]

L’écrivain à vocation historique Paul-Eric Blanrue, militant proche de la mouvance Dieudonné-Soral, initiateur d’une pétition de soutien à Vincent Reynouard, était encore généralement connu pour sa lutte, il y a quelques années, contre les « superstitions » et « arnaques », dans lesquelles il incluait le christianisme (« Jésus n’a pas existé ; […] il n’est qu’un mythe au même titre que Mithra ou Apollon »)…
L’ancien athée antichrétien a rendu publique (dans un entretien à un site algérien) sa conversion à l’islam, qui remonterait à 2009.
Mais il se serait plus précisément converti au soufisme : une tendance ésotérique et gnostique musulmane !
Elle a d’ailleurs « l’avantage » d’être encore moins contraignante que la version commune, en matière de commandements et d’interdictions. 
« Ma shahada a été accomplie en décembre 2009, en présence du maître soufi Ammanoullah, de Khalid Wiss et d’un ami commun universitaire. »

Dieudonné ne s’est pas prononcé publiquement sur son propre cas, même si la rumeur est alimentée par un discours très pro-islamique, en rupture là aussi avec un passé récent antireligieux.

Pour l’anecdote, plus à droite, le responsable du curieux et défunt groupuscule « Parti solidaire français » (anciennement « Droite socialiste ») s’est lui aussi converti au « soufisme » avec un de ses camarades, rejoignant un troisième qui avait déjà franchi le pas.
On peut s’étonner que leur démarche « identitaire » ne les ait pas fait s’intéresser au catholicisme traditionnel – la religion nationale – ou que leur « antisionisme » fervent ne les ait pas fait s’intéresser aux racines talmudiques de l’islam.

A l’extrême-gauche, selon Faits & Documents, le militant « antifa » (« antifasciste ») parisien Cesarac Medeiros s’est converti à l’islam radical.

30 commentaires concernant l'article “Conversions chez les antisionistes”

  1. Tout cela est affligeant.
    Je suppose que cela s’explique surtout par des motifs politiques ou psychologiques.

    Les demeurés d’extrême-droite devraient en effet se renseigner davantage sur la religion des bédouins rabbinisés qui les fascine.

  2. C’est comme ceux encensent la soit disant virilité de ces gens. Genre Soral. Je voudrait bien qu’on m’explique ce qu’il y de viril dans [modéré]
    Oui, il y a des chances qu’on cela puisse s’expliquer par la psycologie.

  3. C’est sur pour la conversion de l’ancien président du PSF? Bizarre en tout cas pour quelqu’un dont le « parti » reconnaissait « la légitimité du catholicisme en France »…
    Ça démontre bien un manque de convictions profondes, en fait…

  4. Le soufisme, c’est plus vraiment l’islam, plus proche du taoïsme ou des doctrines hindoues. Lisez Schuon ou Guénon, de choses intéressantes (il faut bien faire le tri) mais un bon paquet de baratin gnostique complexifié à outrance pour qu’on n’y comprenne rien tout en étant « impressionné », j’ai moi aussi failli tomber dedans. Le gros des confréries soufies en Europe sont tenus par des européens de souche, héritiers des nostalgiques de l’exotisme oriental du XIXème siècle, avec les airs de gourous qui vont avec, une vaste blague et un discours antichrétien féroce quand on gratte un peu.

  5. Le soufisme, (le vrai) est non seulement d’inspiration Chrétienne (monachisme) et hindoue, mais a de plus toujours été extrèmement minoritaire en Islam.

    Si cette tendance contient effectivement une dimension plus « interiorisante », elle n’en peut pas moins être violente (Caucase, Afrique du Nord…).

  6. @ Monsieur T
    Je ne sais pas si c’est à moi que vous vous adressez en particulier, mais j’ai un peu lu Guénon.
    En effet le baratin gnostique complexifié à mort est fait pour séduire ceux qui pensent être intellectuels et impressionner, c’est exactement ça.
    La gnose est de toute façon une démarche d’orgueil.
    C’est vrai aussi que ce n’est plus vraiment de l’islam, mais bon, puisque les convertis en question se disent « musulmans », gardons-leur ce plaisir.

    En revanche on ne peut pas conseiller aux gens de lire Guénon ou Schuon, ce sont des lectures dangereuses et mauvaises. Par contre, pourquoi pas une excellente critique catholique, qu’on peut acquérir ici par exemple :
    http://www.librairiefrancaise.fr/product.php?id_product=31

  7. Musulman ne signifie que « soumis », il y a énormément de sectes qui utilisent ce terme et qui n’ont pas vraiment grand chose à voir avec l’islam, ni entre eux, quel rapport entre un soufi de la Nématollahi, un chiite duodécimain, un wahhabite, un mouride, un membre de Nation Of Islam et un syncrétiste gnostique, pas grand chose et pourtant ils se disent tous « musulmans »!
    Évidemment il ne faut pas lire Guénon sans sa critique, ça va ensemble, j’allais justement recommander le livre que vous avez posté, il y a aussi celui de Christian Lagrave, « les dangers de la gnose contemporaine », à lire et comparer sur un plan profane.
    On trouve aussi de bons articles sur viveleroy :
    http://www.viveleroy.fr/Rene-GUENON-le-penseur-dit,43

  8. cela n’a aucune importance. blanrue est un c..rd de plus, dans la mouvance soralienne.Ces gens-là n’ont aucune conviction nationale et ne représentent rien. SVP, oubliez-les. Ils seront les premiers executés par les islamistes, le temps venu.

  9. @PhB: bien malin qui peut prétendre passer au travers car il y aura les impies coureurs décrits par Marie-Julie Jahenny ( cf http://www.marie-julie-jahenny.fr/ ) qui nous feront signer en visitant chaque foyer un acte d’abjuration de notre Foi catholique, de notre baptême, pour se convertir à la nouvelle religion d’Etat (comme sous Henri VIII) syncrétiste sans doute (comme Assise 1,2 et 3) sous peine de mort en cas de refus: en Bretagne, terre prédestinée, ils passeront 3 fois dans chaque maison.

  10. Ces converti a l’ islam dans quelques années en reviendront. Ils vont découvrir un milieu hypocrite en plus s’ils suivent la voie soufie c’est a majorité des européens qui tiennent des propos violents contre les immigrés qui eux pratique un islam qui n’a rien de spirituel. Je constate dans les convertis a l’islam est ce la découverte de la réalité du problème de l ‘ immigration ? nombreux sont ceux qui se tournent vers le nationalisme et finissent par s’éloigner de cette religion. Il est sur quand on pénètre au cœur du problème on tombe de haut c’est pire que son l’imagine.

  11. Donc BLanrue pense que Jesus n’a jamais existé, mais il est musulman…Quelle contradiction lol.
    En fait ils deviennent musulmans surtout pour l’aspect révolutionaire, c’est tres clair dans l’interviex de Blanrue. Un peu comme pour carlos quoi.

  12. Le propos de Blanrue sur le Christ remonte à quelques années, quand il était athée militant. On peut supposer qu’il a évolué là-dessus.

  13. L’islam est un dépotoir de ratés de la mouvance natio. les skinheads alcooliques et tatoués, les païens syncrétistes , les pseudo-intellos orientalistes se réclamant de la Tradition, les antisionistes qui n’arrivent pas à se mettre sur une ligne non-musulmane, et les idiots qui cherchent des similarités entre chrétienté et islam, finissent tous plus ou moins sur le long terme vers l’islam avec soufisme en tête, pour retrouver leur bobine sur des sites islamiques qui hurlent « Allah Ouackbar » et rien n’avance, au contraire ils se tournent vers l’anti-christianisme à marche forcée. On peut effectivement largement sans passer, notre roc c’est le Christ, on n’a pas besoin des paumés comme Blanrue, dit Blanbec, qui passent de la zététique antichrétienne, à la « spiritualité » antichrétienne. Quand il va rentrer un peu plus en profondeur dans la lecture des hadiths, de la doctrine de l’abrogation, etc… et appliquer ses standards antichrétiens à l’islam, il se fera (re)baptiser, sûr.

  14. Le probleme des anti-sionistes c’est qu’ils ne captent pas que le problème ce sont les judas et pas les « sionistes ». Le caitaine Codreanu se serait bien marer en les voyant. Notre probleme, c’est la France et l’Europe, pas les palos.
    Herve Ryssen a bien mit en évidence ce problème chez Soral sur son blog.

  15. Je me demandais justement ce qu’était devenu Thomas Werlet qui semblait prometteur, quoique peut-être un peu trop caricatural.

  16. Ils ont sous les yeux one doctrine parfaite et ,par orgueil, par provocation,pour avoir l’air d’un grand penseur, ils s’embourbent dans des religions fausses et vagues, il y a une multitude de petites religions qui séduisent pour différents motifs nos penseurs occidentaux, en réalité je ne pense pas qu »ils croient vraiment à ce qu’ils adhèrent, mais c’est original et celà donne l’impression à leurs contemporains qu’ils ont une vue différente de ce que peut être une religion, orgueil indispensable pour faire parler de soi, c’est le péché capital de notre temps.

  17. Pour Werlet, suffit d’aller voir son facebook…ainsi que celui de sa copine.
    Sans surprise ils sont potes avec le rigolo Machin (il a ses nouveaux prénoms de converti) Rouger…
    Dans les genre pseudo-natio-vrais-jeunes-déboussolés-se-cherchant-une-identité-après-une-longue-crise-adolescente les trois font la paire, si je puis dire…
    ça sent les peu cultivés sans famille, sans tradition du sang, croyant trouver hors de leur peuple (mais sont-ils conscients de leur propre histoire?) un salut, et adoptant le culte des bédouins des désert car dans les quelques lectures suggérées (et les rares livres lus dans leur vie) ils ont d’abord cru comprendre Evola, avant de croire aimer Guénon…

    Des gamins parisiens sans plus aucune conscience Française et européenne…

  18. Au lieu de passer le temps à critiquer Thomas Werlet et le PSF essayer de faire quelque chose comme lui l’a fait pour la droite socialiste et le PSF, avec vos foutus guerres de chapelles ….

  19. Justement, au contraire, ce qu’il a fait est un contre-exemple.
    C’est ce qu’il ne faut surtout pas faire : plutôt que rejoindre une structure sérieuse déjà existante (il y en a plusieurs), créer son propre groupuscule parce qu’on a la grosse tête et qu’on n’a aucune formation.
    Pour arriver à un résultat minable et en apothéose une conversion à l’islam…

    Il faut en tirer les leçons.

  20. Bonjour à tous.

    Où pensez vous allez avec votre haine de l’islam et des musulmans?
    Ne croyez vous pas faire le jeu de notre ennemis commun(le votre et le mien c’est le même)?

    On m’avait conseillé de rendre visite à quelques sites internets de nationalistes chrétiens « parce nous partageons les memes valeurs morales, les memes principes et nous avons le même ennemi » mais plus je passe de temps sur les quelques sites que j’ai visités et plus la déceptions est grande en moi.

    Tant pis.

    Bonne continuation.

  21. Quelle ignorance sur le sujet du soufisme qui n’est pas une » branche » de l’Islam sunnite mais une dicipline islamique au même titre que la science du hadith ou de la jurisprudence islamique , le soufisme c’est la science de l’éducation du coeur dans l’Islam. Le soufisme c’est le coeur spirituelle de l’Islam pur. Ca n’est pas une version light de la pratique de l’Islam bien au contraire, le tassawuf c’est l’accomplissement rigoureux des actes de dévotions obligatoires et canoniques qui est le premier palier auquel s’ajoute des actes d’adorations surrérogatoires et facultatifs qui concernent les aspirants à l’union avec l’unique que l’on appel soufi (ethymologiquement « ceux vêtu d’un habit de laine » autrement dit les humbles qui ont vaincu leur égo). Ceux qui pratique le tassawuf sont historiquement l’élite spirituelle de l’Islam car cette science n’est pas à la portée de tous. Pour finir il convient d’ajouter que les mysthique, les grands Saints musulmans ont marqué l’histoire par leur génie… que dire de Ghazali (auquel Descartes à emprunté la majeur partie de sa methode ) Attar, djalal un din Rumi, Junyad, Ibn Al Arabi….

  22. C’est quoi cette invasion de bédouins sur le site ?

    Dans la rue, les allogènes sont belliqueux, violents , ,agressifs et sur les forums ils veulent paraitre aimable. Toute la colère qu’ils provoquent sur leur passage, ces populations veulent la détourner sur, heu..àh oui, « notre ennemi commun ». Moi je n’oublie pas qui a racketté 1 pote à moi pour un porte feuille et un vieux téléphone. Je n’oublie pas non plus qui a une natalité et une évolution démographique similaire à des cafards, modifiant la population et le paysage français et européen.
    Concernant « notre ennemi commun », c’est les mêmes qui vont ont fait venir, les mêmes qui font payer toutes vos aides sociales par les contribuables au non de l’antiracisme™, encore les mêmes qui ouvrent les frontières à vos cousins sur Lampédusa . Vous n’avez aucune gratitude et n’hésitez pas à mordre la main qui vous a nourri, et même bien engraissé.
    Soyez tout de même rassurés, le lobby qui n’existe pas, il paiera bien des dégâts, mais vous aurez déjà été raccompagné depuis un moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.