Compte rendu de la réunion du Cercle de Réinformation Parisien

Le Cercle de Ré-information Parisien organisait une conférence le vendredi 16 décembre avec comme invité Jean-Pierre Maugendre. Voici le compte rendu :

Le Cercle de Ré-information Parisien a accueilli vendredi dernier Monsieur Jean-Pierre Maugendre, président du mouvement Renaissance Catholique. Celui-ci a eu l’amabilité de nous entretenir à propos du contenu des nouveaux programmes d’histoire.
Le corps de la conférence se divisait en trois partie : la première nous précisait le sens et la vocation de l’histoire et distinguait l’histoire-connaissance de l’histoire-action, la première se donnant pour but d’énoncer les faits bruts (ex. Hérodote), et la seconde qu’on pourrait qualifier d’ « engagée » (ex. Thucydide), utilisant les faits dans le but de véhiculer telle ou telle pensée.


La deuxième partie nous apprenait ce qu’enseignent concrètement les professeurs à leurs jeunes élèves. Dans tout cela, beaucoup de bonnes choses, mais une orientation qui reste à déplorer. On relèvera particulièrement les thèmes du brevet qui portent tout spécialement sur l’ Union Européenne, les mythes (souvent bien-nommés) fondateurs de la République, ainsi qu’un enseignement des grandes religions qui confine au relativisme, c’est le moins que l’on puisse dire. De ces programmes enseignés, deux phénomènes se dégagent : une hypermnésie (sur-médiatisation et sur valorisation de certaines pages de l’histoire), et une non moins certaine amnésie ! En effet, quid de l’an 498 ? En revanche, tous ces futurs citoyens du monde sauront vous donner la signification de l’an 622 …
Fustel de Coulanges le dit si bien : « L’enseignement du passé est une guerre civile » !
Mais puisque le désespoir est le plus paralysant des vices, Monsieur Maugendre a voulu nous quitter sur une note d’enthousiasme : aussi nous a-t-il présenté un ouvrage dont il a eu l’initiative :
Manuel d’histoire de France, publié par l’Oeuvre scolaire Saint-Nicolas, destiné aux classes de CM1 et CM2. Cet ouvrage a vu le jour grâce à l’heureuse collaboration de Philippe Conrad et se trouve fièrement patronné par M. Jacques Heers : si certains avaient quelques doutes quant au sérieux de ce manuel, voilà qui n’a plus raison d’être !
Ce livre a le mérite de faire revivre aux enfants la riche, douloureuse et palpitante vie de leur pays : une vie qui leur est présentée de manière claire et belle. Un livre dont chaque page les invite à se plonger dans les images deleur histoire.
Cette histoire de France est le passé par lequel nous vivons, elle est chargée de significations, de valeurs, de beautés, d’erreurs, de tragédies ; toutes aptes à nous transmettre une expérience sur laquelle l’avenir se bâti ; toutes nécessaires pour comprendre ce que nous sommes et nous permettre de dessiner notre avenir.

 

« Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé ».1984, Georges Orwell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.