Colonel Beltrame : des élus gauchistes (FdG) s’insurgent contre la qualification de « victime du terrorisme islamiste »

Comme des dizaines d’autres communes en France qui ont rebaptisé rues, places ou écoles, la ville de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) a décidé de rendre hommage au colonel Arnaud Beltrame. Avec une spécificité sémantique qui ne plaît pas à tout le monde. Le parvis de la mairie devrait être rebaptisé: « Parvis Colonel-Arnaud-Beltrame, officier de gendarmerie, 1973-2018, mort en héros, victime du terrorisme islamiste » .

« Dans le terme islamiste, on entend d’abord islam. Du coup, beaucoup amalgament islam et ­terrorisme »
(Angélique Planet-Ledieu, conseillère municipale)

C’est ce terme « d’islamiste » qui, le 23 mai, a conduit trois élus d’opposition (Front de gauche) à quitter la salle au moment de la délibération, adoptée à la majorité.
Arnaud Beltrame est « mort en héros, victime du terrorisme […] Nous serions fiers qu’une place montfermeilloise rende hommage à son humanisme et à son sacrifice », ont-ils expliqué dans un communiqué. Mais, poursuivent-ils, à Montfermeil, en ajoutant « la notion de terrorisme islamiste dans la délibération et sur la stèle, le maire poursuit ses provocations et inscrit dans le marbre sa vision de la guerre de religion. »

Seul un autre maire a estimé que cette notion était « essentielle et devait apparaître sur la stèle » de sa ville: Robert Ménard, le maire de Béziers, « qui ne cache pas ses liens avec l’extrême droite et a déjà été soutenu par Xavier Lemoine (maire de droite de Montfermeil, NDLR). Ces termes ne sont pas innocents quand ils viennent de ces maires », insistent-ils. Pour Angélique Planet-Ledieu, conseillère municipale Front de gauche, c’est « d’abord le contexte de Montfermeil qui explique notre opposition.

Celui d’un maire qui ne cesse de stigmatiser les musulmans dans ses propos, comme Robert Menard ». Le terme « d’islamiste », pourtant entré dans le langage courant politique et médiatique, lui pose problème car « tout le monde n’est pas au clair sur cette terminologie qui n’est pas anodine. Dans le terme islamiste, on entend d’abord islam. Du coup, beaucoup amalgament islam et terrorisme. C’est un néologisme maladroit. Pourquoi ne pas parler simplement de terrorisme? »

9 commentaires concernant l'article “Colonel Beltrame : des élus gauchistes (FdG) s’insurgent contre la qualification de « victime du terrorisme islamiste »”

  1. en France , il est interdit de dire qu’un terroriste est disciple de Mahomet ;

    c’est du racisme , de la xénophobie, de l’ islamophobie; un sacrilège contre la tolérance licrasseuse et l ‘esprit d’ Assise;
    seuls les disciples de la Bête Immonde peuvent commettre de tels crimes.

    en revanche, à Gaza, un Palestinien est obligatoirement un terroriste du Hamas; les héros de Tsahal peuvent lui loger une balle entre les deux yeux. ils seront décorés avec les honneurs militaires

    vérité d’un côté de la Méditerranée , erreur d’un autre côté.

  2. Oui , bien sûr . Il n’y a pas vraiment de terrorisme islamiste . Il y a des islamistes assez idiots pour se laisser manipuler par des services secrets occidentaux ( l’ Etat profond de la Démocratie , ce dont les masses n’ont guère idée )
    Les pauvres ! Ils comprennent maintenant que tout est fait en leur nom mais que leur avis , c’est zéro .
    Prochaine étape : les troubles sociaux incontôlables ?

  3. Front de gauche ce sont les héritiers du parti communiste , le parti des bolcheviques qui ont assassiné 20 millions de personnes en Russie, le parti des porteurs de valises du FLN ( les anciens se souviennent de Yveton , Germaine Tillon etc etc etc ) le parti des tortionnaires aux côtés du Vietminh ( souvenez vous de Boudarel etc etc …..) lesquels militaient de 1954 à 1962 pour l’indépendance de l’Algérie et avaient auparavant milité pour l’indépendance de l’Indochine et aujourd’hui les mêmes communistes sous une nouvelle appellation (avec leurs alliés raipoublicains ) militent pour la colonisation et l’occupation complète de l’Hexagonie par de nouvelles populations étrangères.

  4. Les faits réels sont que l’on jamais vu d’attentat terroriste perpétrés par des Chrétiens (Catholiques, Protestants, Orthodoxes), des Juifs, des Bouddhistes ou des athées. Tous les musulmans ne sont pas, heureusement, terroristes, mais tous les terroristes sont des musulmans. Pourquoi ceux qui ne supportent pas l’amalgame terroristes/islam ne mettent-ils pas de l’ordre dans cette religion, par exemple une fatwa automatique sur ceux qui commettent des crimes au nom de l’Islam ?

  5. Si « terrorisme islamique » n’est pas acceptable par d’aucuns il suffirait de dire « islamisme terroriste » !!!

    Dans tous les cas les deux mots sont inséparables !!

  6. Je suis en total accord avec ces maires courageux et réalistes. Une fois pour toutes, il est désormais indispensable de nommer les faits. Que cela plaise ou pas aux islamo-compatibles immigrationnistes. Avec le même courage, les citoyens doivent maintenant prendre le mal à la racine, quoiqu’il en coûte… En effet, on ne relate guère d’attentats commis par des bouddhistes, des juifs, des chrétiens ou des orthodoxes (par exemple…). Alors, ceci explique cela, et n’en déplaise aux bien-penseurs de gauche, voire d’extrême gauche, dont la quasi-totalité des organes de presse et autres associations plus ou moins foireuses relèvent de cette doctrine, et tentent de nous l’expliquer. Ayons donc le courage de nommer la peste verte…

  7. Parler de  » terrorisme  » , tout court , est une absurdité .
    C’ est aussi idiot qu’ un monument aux morts stipulant :  » ces hommes ont été victimes de la guerre  » …. sans précision particulière .

  8. De nos jours, qu’on le veuille ou non, presque tous les terroristes sont islamistes, c’est un fait, n’en déplaise à tous ces idiots (in)utiles qui s’échinent à essayer de nous démontrer le contraire. Quant au Colonel BELTRAME, c’est un héros absolu, comme notre société individualiste et en perte de repères en compte malheureusement trop peu. Paix à son âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.