C’était un 11 avril…

1852 : naissance à Montazels (Aude) d’un des Français les plus mystérieux du demi-siècle, l’abbé Bérenger Saunière, qui passe pour avoir découvert le trésor des Wisigoths, dans la région de Rennes-le-Château. Cet ecclésiastique contre-révolutionnaire se retrouva à la tête d’une colossale fortune, dont l’origine ne fut jamais expliquée et suscita de nombreux fantasmes.

1950 : dans l’hebdomadaire Carrefour, le colonel Rémy, authentique résistant, sous le titre « la justice ou l’opprobre », s’élève contre le maintien en forteresse de Philippe Pétain, maréchal traité de manière honteuse et inhumaine, et prône sa réhabilitation. Il développe la théorie du bouclier (Pétain) et de l’épée (De Gaulle), affirmant qu’il s’agit de la même France. Il adhèrera à l’association pour la défense du Maréchal Pétain (ADMP) afin que justice soit enfin rendue. Début de « l’affaire Rémy », qui sera persécuté par les gaullistes.

1970 : mort de l’écrivain nationaliste Henri Massis, critique littéraire, essayiste politique et historien de la littérature, auteur de Défense de l’Occident (1927) ou encore Maurras et notre temps (1961). Il était membre de l’Académie française depuis 1960. On peut acquérir certains de ses livres ici.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :