C’était un 10 septembre 1955… Poujade contre Faure (+ bonus Mendès)

Pierre Poujade était à l’époque un meneur populiste de premier plan, leader syndical pouvant rassembler des centaines de milliers de personnes à une réunion, député et dirigeant de l’Union de défense des commerçants et artisans (UDCA).
Voyons ci-dessous et ci-contre comme le « populisme » de l’époque différait de l’actuel.

Ce 10 septembre, Pierre Poujade adresse dans Fraternité française (organe de l’UDCA) un éditorial au président du Conseil Edgar Faure :
« Aujourd’hui la France bouge, car elle ne veut plus de ta politique de trahison. Elle ne veut plus de cette lutte fratricide en Afrique du Nord et ne te confiera pas ses enfants pour un nouveau Dien Bien Phu. (…)
Aujourd’hui, Faure, tu t’inscris dans l’histoire comme l’un des hommes les plus néfastes à la patrie.
Aujourd’hui, Faure, je te dis : fous le camp, toi et les tiens
[Faure était juif, NDCI], car demain il sera peut-être trop tard.

Et vous, parlementaires, qui, à la lecture de cet éditorial, allez peut-être ricaner, il y en a en général autant à votre service. Le peuple de France en a assez des compromissions, des scandales, des trahisons et des abandons. Il en a assez de voir danser le rigodon sur son ventre par une mafia apatride de trafiquants ou de pédérastes.
(…) Personne ne m’empêchera de gueuler la vérité et, le jour du grand règlement de comptes, il y en aura pour tous. »
Ci-contre une video de Pierre Poujade où on l’entend s’adresser au néfaste Pierre Mendès-«France» (coreligionnaire de Faure), bradeur de l’Indochine.

19 commentaires concernant l'article “C’était un 10 septembre 1955… Poujade contre Faure (+ bonus Mendès)”

  1. Qu’en est-il devenu de ce cher Poujade et de ses idées?
    Rien ou presque. Son successeur, J.M. Le Pen a vendu le fond de commerce à sa fille qui l’a transformé en grande surface.
    Pourquoi cela? Parce que ces Messieurs-Dames sont des républicains affiliés aux loges maçonniques qui détruisent la France, Fille aînée de l’Eglise, et qui luttent pour la destruction du catholicisme, seule véritable religion.
    … »On peut affirmer, sans être téméraire, que la plupart des lois que subissent les français,… on été étudiées par la franc-maçonnerie avant de paraître à l’Officiel (Journal Officiel ndr)… Les lois sur l’enseignement primaire, sur le divorce, les lois d’accroissement, les lois militaires,… ont pris leur vol de la rue Cadet (temple principal du Grand Orient de France ndr) vers le Palais Bourbon; elles sont devenue inviolables et définitives… Nous sommes encore tout-puissants, mais à la condition de synthétiser nos aspirations dans une formule… « le cléricalisme, voilà l’ennemi! » Nous avons partout des écoles laïques, les prêtres sont réduits au silence… Ce n’est pas un résultat ordinaire dans une nation qui s’appelle la fille aînée de l’Eglise »
    tiré du journal « Le Matin » septembre 1893, journal maçonnique.
    Depuis les françs-macs pensent avoir gagné. Ils se trompent, leur mondialisation se retourne contre eux. Les peuples européens se radicalisent même si cela est encore balbutiant. La crise, qui est devant nous et que les gouvernants à la solde des françs-macs n’arrivent pas à juguler, va accentuer cette radicalisation et, je l’espère de tout mon coeur, remplir nos églises. CAR, SEUL LE CHRIST-ROI PEUT RÉGNER!!!

  2. Soyez réalistes Messieurs, comment imaginer que Marine le Pen ou Bruno Gollnisch s’il avait été élu puissent progresser dans l’opinion publique avec le discours antisémite de Poujade? Je vous répète qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre!

    Marine le Pen a choisi un positionnement laïc et républicain car c’est une approche claire et rassembleuse lui permetttant de capter un électorat jusqu’alors réfractaire au F.N et aux idées nationalistes.

    Posez vous la question suivante? Que serait devenu le FN si Jean Marie le Pen avait évité certaines foucades et s’il avait tout misé sur la formation de cadres régionaux?

    Ce qui compte c’est la diffusion la plus large de nos idées et il faut pour cela accepter des artifices de propagande qui permettent au FN de marquer des points.

    Marine, comme chacun d’entre nous n’est pas parfaite mais elle a un mérite comme son père, c’est une battante qui a du chien! Je l’ai encore vu récemment face à cette catachrèse de Nathalie Kociuzko Morizet , faxe aux attaques de cette péronelle à voix de crécelle elle n’a pas cillé et lui a répondu de manière calme mais implacable. Il est clair que Sarkozy ou n’importe lequel des ténors du PS seraient en grande difficulté face à elle et ce n’est pas un hasard si le leader d’extrème gauche Mélenchon la considère comme son adversaire la plus dangereuse.

    Alors libre à vous de la dénigrer, de voter pour les ligues groupusculaires qui sont en train d’ètre constituées dans les arrières cours de l’UMP pour tenter de limiter le pourcentage de votes du FN mais vous ne pourrez pas nier qu’elle est au apport dynamique au FN.

    L’heure n’est pas au repli dans un bunker identitaire ou religieux mais dans l’union autour du seul parti capable de rassembler les patriotes et ce parti reste le F.N

  3. @ MaMajesté :

    vous faites fausse route ; rendez-vous dans quelques mois, et nous constaterons que Marine Le Pen aura éliminé les idées « classiques » du parti, aura changé d’orientation, de programme, de principes, pour ne gagner que quelques pourcents… C’est à dire aucun progrès, dans les faits.

  4. @Elsasser

    Peut ètre aurez vous raison, mais pour l’heure il n’y à pas d’autre alternative face à l’UMPS et aux autres partis du système. Voulez vous voter pour eux? Vous abstenir? Voter pour des candidats « folkloriques » qui ne serviront qu’a renforcer le score du nabot de l’Élysée?

    Je pourrais choisir l’indifférence puisque je vis en Espagne depuis 2007 mais je n’arrive pas à me désintéresser de mon pays natal et je souhaite l’aider. pour 2012 je voterais donc F.N.

  5. Arretez de voter les gars, on ne combat pas le système avec les armes du système. Vous allez tous vous retrouver cocu pcq le les partis qui auront une chance d’arriver au pouvoir sont uniquement les parti de l’anti-France!
    Sinon j’aime bien ce Poujade, il me fait penser à Léon Degrelle. Ou bien c’est le style de l’époque…

  6. @MaMajesté
    On demandait, un jour, à JM Le Pen pour qui voterait-il au 2° tour, après avoir été battu au 1°. « Dimanche, j’irai à la pêche! » répondit-il.
    Et bien, moi aussi, pour les élections, j’irai à la pêche.
    Or, vous, vous avez été bien éduqué par la république. Vous pensez donc le vote « est utile », que « c’est un acte citoyen », que « vous faites votre devoir »….
    C’est beau… à en pleurer…
    Le système politique est trompeur, corrompu et pourri. Il est une émanation de la révolution qui s’est imposée par la force devant le refus des français. Elle a du sang sur les mains (voir le génocide vendéen). Depuis 1789 la France n’a subi que des revers. Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Sous l’ancien régime la France était la première puissance mondiale. La culture française et la langue étaient répandues dans toute l’Europe. Ce sont les napoléons, les Gambetta, Thiers, Jaurès, de Gaulle et compagnie qui l’ont vendue au mondialisme, avec l’aide des votants afin de les impliquer dans leur politique. N’entendons-nous pas: « Ah! Vous n’avez pas voté, alors vous n’avez rien à dire ».
    Or, les français commencent à comprendre le principe des essuie-glaces: droit’, gauch’…droit’, gauch’… L’abstention est importante. Marine Le Pen, c’est Mac Mahon, ou Boulanger; elle est acclamée mais, dans l’ombre, veille la rue Cadet et le B’nai B’rith qui ne manqueront pas de la faire sauter si elle déroge à leur politique.

  7. Donc Pierre Poujade aurait voulu du métissage . Pas du métissage sauce socialeuse droit de l’homme et compagnie, mais du métissage quand même si je pige bien.

  8. Poujade :
     » Populiste ! poujadiste !  » autant de noms d’oiseaux lancés par les professionnels de la politique à l’adresse de l’homme providentiel qui, à l’écoute des gens modestes, a le mauvais goût de répondre à leurs aspirations.
    Mais, quelle fut la réalité du mouvement poujadiste de 1953 à 1958 ?
    Une révolte fiscale ?
    Une union de commerçants ?
    La rencontre du petit peuple de France avec un homme simple et son franc-parler ?
    Comment, en 1956, Pierre Poujade a-t-il réussi à faire élire à l’Assemblée 52 députés et, parmi eux, un pâtissier, un blanchisseur, deux mécaniciens, un charcutier, un maraîcher… et un étudiant en droit du nom de Jean-Marie Le Pen ?
    C’est à ces questions que répond l’auteur.
    Il dévoile des documents inédits des archives nationales et fait revivre les polémiques, parfois violentes, de la IVe République.

    Sur Livres en Famille :http://www.livresenfamille.fr/p4168-thierry_bouclier_les_annees_poujade.html

  9. @Louis

    Je suis hostile à la démocratie. C’est un système néfaste et inefficace.
    Dans ma jeunesse j’étais Monarchiste mais j’ai vite compris que c’était une impasse car il n’existe pas de Prétendant voulant réellement régner, nous n’avons que des émules d’Elizabeth II ou d’Albert de Monaco.

    La dictature alors? Hélas je ne vois pas d’homme providentiel.

    Reste une seule alternative, le gouvernement du peuple par une véritable élite scientifique, intellectuelle, économique et militaire, une Sparte du futur. Cela reléve de l’utopie.

    Reste donc le moins pire des systèmes comme disait Churchill. Puisque on nous demande notre avis votons mais pour le parti le moins éloigné de nos idéaux. A mon humble avis cela reste le F.N aussi imparfait soit-il!

  10. @ MaMajesté
    La monarchie rassemble.
    La république divise. Elle est à l’origine du clivage « droite, gauche » pour mieux tromper le peuple.
    Humainement, plus rien n’est possible. Politiquement, économiquement, socialement, nous sommes dans une impasse. Seule une intervention Divine peut sauver la France.

  11. « … le jour du grand règlement de comptes il y en aura pour tous. »

    On chantait aussi dans les belles années du mouvement Ordre Nouveau
     » …un jour viendra où les traîtres paieront! »

    Les communistes « attendaient » le Grand Soir! ils n’attendent même plus! à la rue!

    D’autres attendent le « Messie »… l’intervention Divine…

    C’est fou ce qu’on passe comme temps à attendre! 🙂

    Pierre Poujade était une réaction saine au système de spoliation des travailleurs indépendants. Une sorte de jacquerie démocratique! il aura laissé son nom à un type de réaction populaire pour finir phagocyté par le système. Un feu de paille… N’empêche qu’on s’est bien marré quand il a fait trembler les tripoux ripoublicains. Et pourtant la situation n’était pas aussi pourrie que maintenant, et il était encore possible d’avoir des élus (comme l’a bien rappelé « Lundi »)

  12. La république démocratique est décrite par tous les politologues de l’establishment comme le meilleur des régimes .
    Bien sûr !
    Elle a domestiqué le socialisme en engageant l’essentiel de ses forces dans l’affaire Dreyfus alors que le socialiste , le vrai , identifiait instinctivement ses spoliateurs .
    La principale vertu du régime , c’est d’annihiler toutez opposition . La vérité cachée de la république démocratique , c’est le totalitarisme . Cette vérité est dissimulée aux yeux de la multitude dénuée d’esprit par la distribution périodique de bulletins de vote .
    Dérisoire !

  13. Impossible de tenir aujourd’hui un discours aussi tonique.
    La police de la pensée a fait des progrès si considérables qu’elle incite à l’auto censure, non eulement les médi les médias « aux ordres »

  14. Et ce qu’il est important de souligner, c’est que Poujade a tranquilement terminé sa carrière au conseil économique et social en soutenant Mitterrand, autrment dit il s’est grassement fait acheté par la ripoublique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.