Un chéquier contraceptif pour les lycéennes franciliennes

C’est un triste record : 25 % des 227 000 avortements français sont réalisés en Ile-de-France.

Signe, pour Jean-Paul Huchon, président PS du conseil Régional et franc-maçon*, d’un manque d’information et de simplicité d’accès aux méthodes contraceptives. En visite, hier, au Centre Municipal de Santé de Fontenay-aux-Roses (92), il a annoncé vouloir mettre en place un « Pass contraception » dès la rentrée prochaine. A retirer auprès des infirmières scolaires des lycées et centres de formation, ce « chéquier contraceptif » donnera accès à des consultations médicales et à six mois de contraceptifs. Le tout de manière anonyme et gratuite. Continuer la lecture de « Un chéquier contraceptif pour les lycéennes franciliennes »

Premiers spots publicitaires pour l’avortement en Grande-Bretagne

Les premiers spots publicitaires en Grande-Bretagne pour des cliniques proposant des avortements seront diffusés la semaine prochaine, a annoncé jeudi soir le réseau Marie Stopes International, déclenchant les protestations de groupes pro-vie.

L’association, qui gère huit cliniques dans le pays, ose affirmer que la publicité pour des conseils en cas de grossesse non désirée et pour des avortements offrira des informations très utiles aux femmes en détresse. Continuer la lecture de « Premiers spots publicitaires pour l’avortement en Grande-Bretagne »

A bas les bébés!

Point final a été mis à l’affaire des bébés congelés. Véronique Courjault a été reconnue coupable en appel du meurtre de ses trois nouveaux-nés. Incarcérée depuis octobre 2006, elle avait été condamnée le 18 juin 2009 par la cour d’assises d’Indre-et-Loire à huit ans d’emprisonnement pour avoir placé ses trois enfants dans un congélateur. Si cette première sanction pouvait paraitre légère, les juges d’appel ont été, pour le moins, laxistes, prononçant une peine de trois ans et demie de prison ferme.

La meurtrière, ayant déjà effectuée quatre années de prison, a été remise en liberté vendredi.

Il est à noter que les enquêtes psychiatriques effectuées sur cette femme ont révélé qu’a l’origine, elle faisait un « déni de grossesse », ce qui l’a conduit à tuer la première victime, qu’elle mit au monde en secret. Continuer la lecture de « A bas les bébés! »

Une mère de famille piège un sodomite pédophile

Cette mère de famille de l’Hérault s’est fait passer pour son fils de 13 ans pour confondre le pédophile présumé. Arrêté par les gendarmes, le suspect a été mis en examen pour«corruption de mineur sur Internet».

Une vraie super-maman. Dans l’Hérault, la mère d’un jeune garçon de 13 ans a contribué à l’arrestation d’un cyberpédophile présumé, rapporte Le Midi Libre dans son édition de lundi. Comme dans l’émission de télévision Les Infiltrés, cette mère de famille s’est fait passer pour un adolescent et a ainsi réussi à piéger l’homme qui avait approché son fils sur la toile. Continuer la lecture de « Une mère de famille piège un sodomite pédophile »

L’enfant survit à son avortement mais meurt de faim et d’abandon

Ce samedi 24 avril, une femme enceinte a voulu avorter à Rossano Calabro, en Italie. Avortement prétendu thérapeutique, car l’enfant, porté depuis 22 semaines, serait malformé.

L’enfant fut donc arraché au ventre de sa mère, puis placé dans un drap et un conteneur, abandonné. Il vivait encore. On a attendu, mais ce petit bout d’homme s’est accroché à la vie, bougeant encore.

Un membre du personnel soignant s’en est rendu compte et est allé confier cela à l’aumônier de l’hôpital. Celui-ci est allé vérifié: l’enfant avait survécu un peu plus de 24 heures, mais décéda finalement, sans soins ni nourriture.

Source: Altermedia

François Bon

« Mickey aime les pédés »

Le 29 mai, les sodomites garçons et filles sont invités chez Mickey pour la journée spécial Gayday.

Quel est le concept du Gayday de Disneyland?
C’est une journée privilégiée dans le parc pour les gays, mais aussi bien sûr pour les bi, lesbiennes et trans…

L’événement existe depuis plus de 10 ans aux Etats-Unis, où il réunit  jusqu’à 100.000 participants.

La multinationale Disney dit aimer les enfants… mais il semble qu’elle aime encore plus le fric des homosexuels !

Source

Société de mort : un antirides à base de foetus humain

Le capitalisme et sa course effrénée au profit n’a pas de limites morales.

Utiliser l’extraordinaire pouvoir régénérant des cellules de foetus humain pour lutter contre… les rides. Fabriquée en Suisse et lancée il y a quelques mois en toute discrétion aux Etats-Unis, Neocutis, la première crème antirides à base de foetus humains, est depuis quelques jours au centre d’une grosse polémique.

Les précieuses cellules ont en effet été obtenues à la suite d’un avortement, ce qui provoque les foudres des associations catholiques « pro life » américaines, mais aussi européennes. Car si ce produit n’est pas autorisé à la vente en Europe, on peut facilement se le procurer via le Web, moyennant 90 €. « Il se trouve qu’une patiente qui avait avorté nous a fait don de quelques cellules de peau de son foetus, explique Frédéric Koehn, le fabricant de Neocutis. »

Frédéric Koehn, tiens,tiens… c’est pas suisse comme nom, ça !

Source (via le Salon Beige)