Le ministre israélien des Infrastructures nationales profère des menaces de mort contre Bachar al-Assad

Un ministre israélien proche du chef du gouvernement Benjamin Netanyahu a menacé de mort lundi Bachar al-Assad dans le cas où le président syrien permettrait à l’Iran de déclencher une guerre contre Israël à partir de la Syrie.

« Si Assad permet à l’Iran ou à qui que ce soit de déclarer la guerre à Israël à partir du territoire syrien, il en assumera toute la responsabilité et prendra des risques pour l’existence non seulement de son régime mais aussi de sa propre personne », a prévenu le ministre de l?Énergie, Youval Steinitz, dans une interview au site d’information Ynet.

Continuer la lecture de « Le ministre israélien des Infrastructures nationales profère des menaces de mort contre Bachar al-Assad »

Décharge publique : Israël expulse 16 000 Africains vers l’Europe…

A noter : le titre surréaliste de l’article d’Europe 1

Les patriotes français qui se définissent eux-même comme sionistes, doivent comprendre que les intérêts de l’État hébreux sont régulièrement incompatibles avec les nôtres. Nous devons nous attacher chaque jour à défendre le bien commun de notre nation et son positionnement stratégique à l’international. En dépit de certaines similitudes et visions communes des intérêts du monde,  nous devons nous garder de porter une trop grande affection à des pays avec lesquels les alliances sont, par nature, versatiles. Ils seront les alliés d’un jour et les ennemis d’un autre.
« Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : car, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. » (Luc 16,13)

Quelque 16.250 migrants africains vivant en Israël seront réinstallés dans des pays occidentaux, à la faveur d’un accord entre Israël et l’ONU.

Israël a annoncé lundi avoir annulé un projet controversé d’expulsion de migrants africains et signé un accord avec l’ONU pour la réinstallation d’une partie de ces migrants dans des pays occidentaux. « Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et Israël sont arrivés à un accord permettant le départ d’au moins 16.250 migrants africains vers des pays occidentaux, tandis que l’Etat d’Israël réglera le statut de ceux qui resteront sur place »‘, indique un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Continuer la lecture de « Décharge publique : Israël expulse 16 000 Africains vers l’Europe… »

Mort de Mireille Knoll : l’hypothèse privilégiée par les enquêteurs est celle d’un vol qui aurait mal tourné

Alors que les associations juives (lobbies) mettent sur le même plan le sacrifice héroïque d’Arnaud Beltrame et l’assassinat de Mireille Knoll, le meurtre de l’octogénaire pourrait être avant tout, un crime crapuleux…

Le Monde : « Si la justice s’est appuyée sur les déclarations des deux mis en examen pour retenir la circonstance aggravante d’antisémitisme, l’hypothèse privilégiée aujourd’hui par les enquêteurs est celle d’un vol qui aurait mal tourné. »

Marche blanche: Le président du Crif appelle Le Pen et Mélenchon « à faire le ménage chez eux »

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, Francis Kalifat, avait voulu décourager les venues de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen à la marche blanche en mémoire de Mireille Knoll et contre l’antisémitisme. Ceux-ci ont cependant rejoint le cortège ce mercredi. Sur notre antenne, il en a pris acte tout en le déplorant visiblement.

La veille, Francis Kalifat s’était opposé à ces présences. Cependant, le fils de la défunte, Daniel Knoll, lui, avait expliqué que « tout le monde » était le bienvenu au micro de notre journaliste Jean-Jacques Bourdin ce mercredi matin. « Le Crif fait de la politique et moi j’ouvre mon coeur à tout le monde », a-t-il lancé, déclarant n’être « absolument pas » sur la même ligne que le Crif.

Continuer la lecture de « Marche blanche: Le président du Crif appelle Le Pen et Mélenchon « à faire le ménage chez eux » »

Le ministre de la justice israélien veut « maintenir une majorité juive même au prix d’une violation des droits »

Aucun journaliste déchaîné, pas de crie d’orfraie du magma bien-pensant des associations et des sectes maçonniques, silence radio en France. Chuuuuut… Ça se passe en Israël. 

Le projet de loi controversé qui vise à ancrer le caractère juif de l’État d’Israël dans ses lois constitutionnelles continue de faire débat. Lundi, le ministre de la Justice Ayelet Shaked a défendu le projet dans un discours à la Knesset où elle a notamment déclaré qu’il faut « maintenir une majorité juive » dans le pays « même au prix d’une violation des droits. »

Continuer la lecture de « Le ministre de la justice israélien veut « maintenir une majorité juive même au prix d’une violation des droits » »

Les légions dangereuses : la stratégie d’Israël en Syrie

La politique d’Israël vis-à-vis du conflit syrien est d’une grande cohérence car elle est ambiguë. On ne peut guère soupçonner l’Etat hébreu d’amitié particulière pour le régime de Damas et on imagine mal des députés de la Knesset venir se compromettre avec Bachar al-Assad. Pour autant, la situation politique en Syrie d’avant 2011 avait au moins le mérite de la clarté et la ligne de cessez-le-feu le long du plateau du Golan était la limite d’Israël la plus calme.

Le déclenchement de l’insurrection a troublé ce paysage. On y passait en effet de la certitude de la malfaisance à un spectre très large où la probabilité d’un autre mal, des Frères musulmans au pouvoir jusqu’à l’implantation dans le pays d’organisations jihadistes, paraissait plus forte que celle d’une démocratie apaisée et favorable. Dans le même temps, il est rapidement apparu que la victoire d’Assad passait par l’intervention et la présence d’autres ennemis, jugés, à tort ou à raison, peut-être encore plus dangereux pour Israël : l’Iran et son allié le Hezbollah.

Entre toutes ces évolutions plutôt déplaisantes et loin des engagements verbaux sans volonté d’agir des Occidentaux (sinon par des intermédiaires plus faibles que fiables), Israël est resté dans l’expectative mais prêt à frapper.  Pour paraphraser Péguy, peu importait à Israël que l’on sache que ses mains étaient pures, pourvu que l’on sache qu’il avait des mains. Plus précisément, Tel Aviv a rapidement fait comprendre par déclarations, messages discrets ou par des actes qu’il ne tolérerait pas la mise en place en Syrie d’une force à la fois ouvertement hostile et susceptible de frapper son propre territoire.

Lire la suite sur la voie de l’épée…

Syrie : un F-16 israélien abattu après avoir engagé des cibles sur le territoire syrien

Les restes d’un missile anti-aérien tiré par l’armée syrienne sur le F16 israélien

MAJ : un des pilotes du F-16 biplace est mort à l’hôpital.

Israël a mené samedi une série d’attaques aériennes en Syrie, frappant des cibles militaires syriennes mais aussi « iraniennes » et perdant un de ses appareils au cours du plus sévère accès de tensions impliquant les trois pays depuis des années.

Ces violences, dans lesquelles un pilote israélien a été gravement blessé, constituent la plus sérieuse confrontation entre intérêts israéliens et iraniens depuis 2011 et le début de la guerre en Syrie. C’est aussi la première fois depuis longtemps – 30 ans selon le quotidien Haaretz – qu’Israël perd un F-16 au combat.

Les débris du F-16 biplace israélien

Continuer la lecture de « Syrie : un F-16 israélien abattu après avoir engagé des cibles sur le territoire syrien »

Shoah : les critiques d’Israël contre la nouvelle loi votée en Pologne motivées par l’argent ?

Avec son projet d’amendement à sa loi pénalisant le fait de nier ou minimiser la Shoah, la Pologne a eu la mauvaise surprise de se retrouver sous un feu nourri de critiques internationales sur une question où elle ne s’y attendait pas. Pour une fois, même l’opposition libérale défend le gouvernement sur le principe, à défaut de le soutenir sur la méthode. La principale critique envers le vice-ministre de la justice Patryk Jaki qui a soumis l’amendement au parlement consiste à qualifier d’énorme maladresse le choix de la date de vendredi dernier pour le vote par la Diète de cet amendement étendant le délit de négationnisme et de révisionnisme historique à ceux qui cherchent, en dépit de la vérité historique, à minimiser la responsabilité de l’Allemagne nazie en faisant porter « à la nation polonaise ou à l’Etat polonais la responsabilité ou la coresponsabilité des crimes nazis commis par le IIIe Reich allemand ». Vendredi, c’était en effet la veille de la commémoration du 73e anniversaire de la libération par les Soviétiques du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Mais une autre question se trouve peut-être à la racine du conflit : celle des restitutions.
Continuer la lecture de « Shoah : les critiques d’Israël contre la nouvelle loi votée en Pologne motivées par l’argent ? »

Israël menace le Liban d’une invasion terrestre avec sa «pleine puissance» en cas de conflit

Tel Aviv est prêt pour une invasion totale du Liban en cas de conflit militaire, a déclaré le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman.
Ses menaces sont proférées alors que les relations entre les deux pays voisins s’enveniment.

L’éventualité d’un conflit avec le Liban n’effraie pas Israël. Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, se prépare même à une invasion totale.

«Nous devons nous préparer à des manœuvres sur le terrain », a déclaré le ministre, lors d’une conférence à l’Institut d’études de la sécurité nationale (INSS), le 31 janvier, à l’université de Tel Aviv.

Continuer la lecture de « Israël menace le Liban d’une invasion terrestre avec sa «pleine puissance» en cas de conflit »

Histoire : Ariel Sharon voulait abattre un avion commercial pour assassiner Yasser Arafat

Ariel Sharon, à l’image de tous les sionistes fanatisés, était prêt à tuer des centaines d’innocents pour neutraliser un seul opposant. La finalité de leur action légitime les moyens employés pour y parvenir. La similitude philosophique avec les idéologies les plus meurtrières du XXème siècle, est frappante. A noter : le Mossad avait un plan pour essayer de faire croire à un « incident » technique…

Même après le désastre d’Athènes, Ariel Sharon ne renonce pas à tuer Yasser Arafat, y compris en utilisant la voie aérienne. Fin 1982, le Mossad apprends que le chef de l’OLP se déplace de plus en plus souvent en utilisant des avions de ligne commerciaux. Selon le New York Times, le ministre de la Défense Ariel Sharon indique alors que ces avions sont des cibles légitimes. L’idée était d’abattre l’avion loin de la côte afin que les enquêteurs prennent beaucoup de temps pour trouver la carcasse de l’appareil et déterminer si l’avion a été abattu par un missile ou a eu un incident technique.

Continuer la lecture de « Histoire : Ariel Sharon voulait abattre un avion commercial pour assassiner Yasser Arafat »

L’Allemagne veut expulser les étrangers qui propagent des idées antisémites

Mais rien concernant les clandestins qui insultent l’Allemagne, les Allemands, l’Eglise ou une des branches du protestantisme… La proposition de loi concerne que la communauté juive ! Le projet interdira même de contester à Israël le droit d’exister, alors que 21 Etats membres de l’ONU ne le reconnaissent pas officiellement…

« Qui rejette la vie juive ne peut avoir sa place dans notre pays ». Inquiètes de voir renaître l’antisémitisme en Allemagne depuis l’afflux massif de réfugiés en provenance du Moyen-Orient, la CDU et son alliée la CSU comptent présenter devant le Bundestag une proposition de loi à l’occasion du jour du Souvenir de l’Holocauste, le 27 janvier prochain, révèle le journal allemand Die Welt.

« L’acceptation sans restriction de la vie juive » est un « critère pour une intégration réussie. (…) Quiconque rejette la vie juive en Allemagne ou conteste le droit d’Israël à exister ne peut avoir sa place dans notre pays », est-il écrit dans le document consulté par Die Welt. Encore plus précis, Stephan Harbarth, le vice-président du groupe parlementaire CDU/CSU, a déclaré au journal qu’il était impératif de « s’opposer résolument à l’antisémitisme des migrants d’origine arabe et des pays africains ».

Continuer la lecture de « L’Allemagne veut expulser les étrangers qui propagent des idées antisémites »

Israël lance un programme pour expulser 38 000 clandestins, pas un mot dans les grands médias

Quelle émotivité sélective ! Alors que nos journalistes « français » ne ratent pas une occasion de crier au fascisme lorsqu’il s’agit de Trump, ou à la répression lorsque Macron annonce une loi un tantinet moins permissive que ses prédécesseurs, sur Israël et son programme d’expulsion, pas un mot… Pourtant Benjamin Netanyahu laisse le choix aux 38 000 clandestins résidents en Israël, entre le billet d’avion et la prison !

Le départ ou la prison. C’est le choix consenti par Israël aux 38 000 clandestins recensés sur le territoire, selon l’AFP. Benjamin Netanyahu s’est félicité du lancement mercredi de ce projet de grande ampleur.
Continuer la lecture de « Israël lance un programme pour expulser 38 000 clandestins, pas un mot dans les grands médias »

Trump aurait autorisé Israël à assassiner le général iranien qui dirige les opérations extérieures des gardiens de la Révolution

Les États-Unis ont donné leur feu vert à Israël pour assassiner le général Qassem Soleimani, commandant en chef de la Force Al-Quds du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne chargé des opérations extérieures (IRGC), rapporte ce lundi le journal koweitien Al-Jarida, cité par le quotidien israélien Haaretz.

Le média arabe affirme aussi que l’État hébreu était « sur le point » d’éliminer le très haut gradé, il y trois ans, près de Damas, en Syrie, mais que l’administration Obama, alors en pourparlers sur le nucléaire, a averti Téhéran et fait donc capoter l’opération israélienne.

Continuer la lecture de « Trump aurait autorisé Israël à assassiner le général iranien qui dirige les opérations extérieures des gardiens de la Révolution »

Le jour de Noël, le CRIF exige et obtient le retrait d’un magazine pour enfants pas assez sioniste

Le numéro de janvier du magazine pour enfants Youpi a été retiré de la vente mardi, a annoncé lundi (25 décembre !) le groupe Bayard (prétendument « chrétien »), répondant favorablement à la requête de Francis Kalifat, président du CRIF (« Conseil représentatif des institutions juives  de France », puissante officine communautariste qui donne le ton à l’État français).

L’édition de janvier du mensuel contient en effet une carte du monde avec la légende suivante: « On appelle ces 197 pays des Etats, comme la France, l’Allemagne ou l’Algérie. Il en existe quelques-uns de plus, mais tous les autres pays du monde ne sont pas d’accord pour dire que ce sont de vrais pays (par exemple l’Etat d’Israël ou la Corée du Nord) ».

Continuer la lecture de « Le jour de Noël, le CRIF exige et obtient le retrait d’un magazine pour enfants pas assez sioniste »

Pour Nigel Farage, le « lobby juif » est « surpuissant » aux Etats-Unis

Lu dans Le Point :

« Il y a environ six millions de personnes juives vivant en Amérique, donc un pourcentage relativement petit, mais en terme d’influence, c’est énorme » débute Nigel Farage. Interrogé à la radio britannique LBC sur les soupçons d’ingérences russes dans la présidentielle américaine, l’ancien leader du parti europhobe Ukip s’est retrouvé au cœur d’une vaste polémique après sa réponse à un auditeur. « En terme d’argent et d’influence, ils sont un lobby surpuissant » a-t-il ajouté. Il a ensuite remercié l’auditeur pour sa question, et pour avoir « fait remarquer qu’il existait d’autres puissants lobbies en Amérique avec le lobby juif qui a des liens avec le gouvernement israélien, dont il est l’une des voix les plus puissantes » rapporte le journal britannique The Independent.

Après ces déclarations polémiques, Nigel Farage, visage emblématique du Brexit, a été largement critiqué. Et notamment par l’un des représentants de la Campaing Against Antisemitism (CAA), une organisation non-gouvernementale luttant contre l’antisémitisme en Angleterre, qui appelle Nigel Farage à s’excuser après ces « déplorables commentaires. »