Les chiffres de la « Marche pour la vie »

La septième « Marche pour la vie » qui s’est tenue ce dimanche 23 janvier à Paris fut un indéniable succès, du moins en termes de mobilisation.
Les participants étaient en effet beaucoup plus nombreux que les années précédentes.
La police a d’ailleurs multiplié par 2 son décompte par rapport à l’année dernière, pour arriver à … 6500 manifestants !
Une sous-estimation absurde, comme en témoignent diverses photos. Il y avait entre 10 000 et 20 000 marcheurs en réalité, avec beaucoup de jeunes, d’enfants, de familles.
Le défilé était caractérisé par une double ambiance. Vers l’avant du cortège, ambiance discothèque avec musique idoine et trémoussements des jeunes. A l’arrière, ambiance catholique avec chapelets et cantiques.
De nombreuses associations avaient appelé à se joindre à la manifestation et des dirigeants ou cadres de diverses formations politiques étaient présents (droite mondialiste, Bruno Gollnisch, Parti de la France, Renouveau français, etc.)

Conférence de Philippe Isnard à Toulon

Philippe Isnard, Professeur d’Histoire-Géographie au Lycée des Iscles (Manosque), interviendra lors d’une conférence-débat ayant pour thème: L’Avortement: un crime d’État?
Actuellement sous le coup d’une suspension de quatre mois pour avoir diffusé à ses classes un documentaire montrant la réalité crue de l’avortement, cet enseignant a fait l’objet d’un traitement médiatique très partial, alors même qu’il voulait simplement apporter un complément aux informations délivrées aux classes par le Planning familial.

Merci à Mgr Rey et au Diocèse de Fréjus-Toulon de permettre à ce coopérateur de la Vérité de s’exprimer dans la Paroisse Saint Pie X de Toulon, 49 rue Henri Poincaré, le jeudi 13 janvier à 20 heures.

Source : Le Salon Beige

Le curé copte de Chatenay-Malabry refuse les musulmans à sa messe de Noël

Le père Girguis Lucas, curé de l’église copte de Châtenay-Malabry refuse la présence d’une délégation du Conseil français du culte musulman à sa messe de Noël jeudi soir. Il déclare :

« Je trouve que c’est un peu gênant pour les coptes (…) ils pourraient mal le prendre ».

« Mais par contre il (Mohammed Moussaoui, ndlr) m’a proposé de venir pour présenter ses condoléances et cela je veux bien l’accepter, qu’il vienne avant la messe pour nous saluer (…) Ca c’est acceptable bien sûr ».

Source : Le Salon Beige

Les extrémistes laïcards de Prochoix exigent la révocation définitive du courageux Philippe Isnard

Ils appellent leurs sympathisants à faire pression sur le ministre de l’Education nationale et sur le rectorat.

Nous vous invitons à demander le maintien de ce courageux professeur qui a présenté les arguments POUR et CONTRE l’avortement ainsi que la réalité de l’acte à ses élèves, auprès de

• Luc Chatel, ministre de l’Education nationale 61-65, rue Dutot 75732 Paris Cedex 15 (mediateur@education.gouv.fr)

• l’Académie d’Aix Marseille Place Lucien Paye 13621 Aix-en-Provence cedex 1 (mediateur@ac-aix-marseille.fr et 0040533h@ac-aix-marseille.fr)

(Source : E-Deo)

L’archevêque de Belgique, André-Joseph Léonard, a de nouveau provoqué l’ire du lobby homosexuel

Mercredi, Mgr Léonard faisait face aux membres d’une commission d’enquête parlementaire qui essaient d’éclabousser l’Eglise de Belgique sur le thème de la pédophilie…
Les parlementaires n’ont pas été déçus du voyage.
Alors qu’il était sous le feu de nombreuses questions concernant l’indemnisation des victimes, l’archevêque a mis en garde les députés contre les risques d’indemnisations forcées que pourraient connaître toutes les institutions. Que se passerait-il si, par exemple, «des études médicales disaient que les enfants conçus par procréation médicalement assistée sont plus vulnérables aux maladies génétiques», a demandé Mgr Léonard, avant d’ajouter, bien conscient de l’effet que provoquerait cette phrase: «Il y a aussi des gens qui font des études sur les séquelles psychologiques des enfants qui ont grandi en ayant deux papas ou deux mamans. Que va-t-il se passer s’ils demandent aussi des dédommagements?».
Ces propos ont fait hurler les députés homosexualistes, qui ont dénoncé des « comparaisons choquantes » et une « absence totale de prise de responsabilité ».
Les exemples de résistance épiscopale à la Pensée Unique sont tellement rares que nous sommes ici obligés de saluer le courage de cet évêque.

« Ils se battent pour rester chrétiens »

En cette période sainte, un intéressant article de Jean Sévilla pour le Figaro magazine.

« De l’Irak à la Chine et de l’Algérie au Pakistan, le christianisme est aujourd’hui, dans l’indifférence quasi générale, la religion la plus constamment et la plus violemment persécutée. Pourtant, partout dans le monde, il est des catholiques, des orthodoxes et des protestants qui ne capitulent pas devant le fondamentalisme musulman, l’hindouisme sectaire ou le marxisme militant. Les reporters et les correspondants du Figaro Magazine sont allés à la rencontre de ces héros silencieux qui luttent pour défendre leurs droits – et leur foi. »

Lire la suite