Archives pour la catégorie 'République maçonnique'

Contrat d’armement « Donas » : des rétro-commissions pour payer les campagnes présidentielles de 2017

C’est un véritable scandale politique, et pourtant, l’information est complétement passée inaperçue. L’excellent livre « Nos Très Chers Émirs » des journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot est un ouvrage référence concernant les relations diplomatiques entre la France et le Qatar, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis. Alors que sa sortie avait provoqué quelques remous suite aux révélations du comportement de certains politiques français (JM Leguen, JV Placé, Nicolas Bays etc…) vis à vis du Qatar, le plus gros scandale du livre n’a pourtant pas fait de bruit…

Alors que les auteurs détaillent les aléas qui entourent ce contrat d’armement de près de 3 milliards signé en 2013 entre la France et l’Arabie Saoudite au profit du Liban, ils écrivent page 75-76 :

Mais ce contrat Donas cacherait aussi une sombre affaire de rétro-commissions. Des rétro-commissions partagées entre la gauche et la droite, avant l’élection présidentielle de 2017.

Un industriel, qui s’est retiré des négociations lorsque sa société a découvert le pot aux roses, nous a mis sur la voie.

Dans le Donas, selon lui « les rétro-commissions se cachent dans un contrat de maintenance d’une valeur initiale d’environ 700 millions d’euros. Elles sont dissimulées dans ce qu’on appelle dans notre jargon un contrat de maintien en conditions opérationnelles (mco). C’est en général dans la partie maintenance que les commissions sont dissimulées, car on peut toujours être flexible sur le nombre d’heures soi-disant nécessaire à la maintenance d’un équipement. Ce contrat mco est géré par une petite société, Ineo Défense. Nous en sommes sûrs à 100%. Pourquoi Ineo Défense est-elle impliquée dans un contrat de ce montant-là ? Ça nous a paru immédiatement suspect. On a cherché un peu. On a trouvé. Mais à partir de là, nos dirigeants n’ont plus voulu être associés à la partie maintenance du Donas. »

Lire la suite

Attentat de Nice : Les services de Bernard Cazeneuve pris en flagrant délit de barbouzerie

Défilé du 14 juillet 2016 : arrestation arbitraire des militants du collectif « Hollande Démission »

A noter, le zèle particulièrement coupable des policiers dans cette affaire.

Un obscur député radical-socialiste s’oppose au nouveau statut de Civitas, devenu un parti politique

Lire la suite

Le mensonge de la démocratie pour les nuls

Les ordures de la république : un exemple avec le DSK Business

Dissolution des groupes violents d’ultra gauche : Cazeneuve ose prétendre qu’il ne peut pas

Échange tendu à l’Assemblée entre les députés FN et le Ministre de l’Intérieur. Interrogé sur l’absence de procédure de dissolution des groupes d’ultra gauche malgré leur implication avérée dans les violences du moment, Bernard Cazeneuve a prétendu faussement, comme Manuel Valls, qu’il ne pouvait pas dissoudre les associations « de fait » (non déclarées en préfecture). Gilbert Collard lui a rappelé qu’il le pouvait grâce à une loi de 2015.
Mais pourquoi ce gouvernement protège-t-il autant les groupuscules antifas ?

Éric Brunet : « Il y a eu deux poids deux mesures dans la répression policière »

Hervé Mariton (LR) dénonce l’inversion accusatoire de Jean-Marc Todeschini (PS)

Le cosmopolite Moscovici ne croit pas aux racines chrétiennes de l’Europe

Toulouse : une exposition de propagande homosexualiste « vandalisée » par des catholiques

Semoun, encore dans un bon coupC’est agréable de constater qu’il existe encore un peu de bon sens et de pudeur dans notre pays. Il ne faut rien lâcher et continuer partout ou le bourrage de crâne LGBT sévit.

Trouvé sur le Figaro : Dans la nuit du 4 au 5 décembre, les photographies de l’artiste Olivier Ciappa issues du projet Couples de la République ont été recouvertes d’injures et déchirées. Les auteurs de ces actes de vandalisme ont expliqué «ne pas vouloir la promotion de ce style de vie».

L’artiste Olivier Ciappa se dit «particulièrement inquiet». Dans la nuit de vendredi à samedi, son exposition Couples de la République mettant en scène de nombreuses familles monoparentales, homosexuelles ou en situation de handicap incarnées par des célébrités, Elie Semoun, Mélanie Laurent, Eva Longoria et Jenifer notamment, a été vandalisée dans le centre-ville de Toulouse.

Hurtis

Une grande partie des soixante photos exposées ont ainsi été taguées par des inscriptions à caractère homophobe et déchirées.

Lire la suite

Valeurs Actuelles, Minute et Rivarol exclus des aides à la presse

La République prive la presse patriote de subventions au nom du pluralisme et de la liberté d’expression. S’il n’y a rien à attendre des fanatiques qui gèrent notre pays, ils montrent chaque jour, un peu plus la haine qu’ils vouent à la France. L’argent est le nerf de la guerre, et le gouvernement étend ainsi un peu plus sa main mise sur la presse papier.

Trouvé sur Ouest-France : « Les aides à la presse sont étendues à 50 titres ne dépassant pas les 300 000 exemplaires, mais Valeurs Actuelles, Minute et Rivarol en sont exclus après leur condamnations.

  Le gouvernement a étendu les aides à la presse au titre du pluralisme d’opinions à une cinquantaine de titres, allant du Monde Diplomatique à Témoignage Chrétien, sauf ceux condamnés pour incitation à la haine ou à la violence, ce qui exclut notamment Valeurs Actuelles. 

Ces subventions, destinées aux publications nationales généralistes aux faibles ressources publicitaires (moins de 25 % de leurs recettes), étaient jusqu’ici réservées aux quotidiens – concrètement L’Humanité, Libération et La Croix. Un décret du ministère de la Culture paru ce week-end étend ces aides aux autres périodiques (hebdos, quinzomadaires, mensuels, trimestriels), ce qui devrait bénéficier à 40 ou 50 titres.

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)