Piss Christ : le Renouveau Français félicite les militants catholiques

Communiqué du Renouveau Français :

« L’honneur français sauvé

Le Renouveau français félicite les personnes qui ont mis un terme à l’ignoble exposition d’une photo blasphématoire à Avignon.
Il est en effet temps que les catholiques et les Français conscients relèvent la tête et ne tolèrent plus les insultes les plus graves à l’encontre du catholicisme et de notre identité. Nous n’acceptons plus d’être traités ainsi, chez nous.
N’en déplaise aux bobos tenants de l’art le plus débile et aux loges maçonniques, notre pays est et restera une terre chrétienne. »

Piss Christ : « l’oeuvre » restera exposée

Lu sur Le post :

Le dérapage de ce week-end ne changera rien. Malgré l’acte de vandalisme commis dimanche à galerie Lambert d’Avignon, l’exposition « Je crois aux miracles » se déroulera comme prévu jusqu’au 8 mai.

Éric Mézil, le directeur de la collection d’Yvon Lambert ne compte pas céder aux pressions : « Il ne peut-être question pour nous de céder à une injonction moyennageuse. Dès mardi, le public pourra apprécier la barbarie commises par les extrémistes. »

Réflexions « à chaud » après l’arrestation de Laurent Gbagbo

Les preuves des massacres de chrétiens ivoiriens commencent à nous parvenirl’ONU veut juger Laurent Gbagbo et Bernard Lugan réagit à l’arrestation de l’ancien président de la Côte d’Ivoire :

En quatre mois de crise, Laurent Gbagbo n’aura commis qu’une seule véritable erreur politique, celle de déclarer la guerre à la France. Elle lui fut fatale. Revenons sur les trois jours qui firent basculer la Côte d’Ivoire afin de bien comprendre comment l’histoire s’est subitement emballée.
– Le samedi 9 avril, la zone de l’hôtel du Golf fut bombardée par les partisans de Laurent Gbagbo ce qui signifiait donc qu’ils disposaient encore de ces « armes lourdes» que la France avait pour mandat de réduire au silence afin de protéger les populations civiles.

Décadence moderniste : au siège de la Conférence des Evêques de France, on mange de la viande le vendredi de carême

Selon le témoignage d’une personne qui a participé au congrès sur le chant grégorien le week-end dernier à Paris, le vendredi soir du 1er avril, un repas était organisé avenue de Breteuil, dans la luxueuse Maison de la Conférence des évêques de France. Au menu, il y avait une tranche de rosbif (ce n’est pas un poisson d’avril).

Détail qui montre bien que la fréquentation de cette maison peut être une occasion de péché, l’abstinence de viande les vendredis de carême étant toujours inscrite parmi les commandements de l’Eglise. La conférence des évêques de France montre en ce lieu symbolique ce qu’elle est en elle-même : elle se soucie fort peu de l’obéissance à la Loi de Dieu.

Source

Les enseignants d’écoles « catholiques » visitent une mosquée

C’est à l’initiative de Thierry Vanholderbeke, animateur pastoral à la direction diocésaine de l’enseignement catholique (sic) et Pascal Dame, délégué diocésain à l’interreligieux et président de l’association Roubaix Espérance, que les professeurs des écoles Saint-Pierre, Saint-Mathieu et Saint-Jean ont visité à la mosquée Sunna à Roubaix. L’objectif de la balade touristique : « aider à mieux comprendre et accueillir les élèves de religion musulmane ».

Continuer la lecture de « Les enseignants d’écoles « catholiques » visitent une mosquée »

Nouvelle guérison à Lourdes

Une guérison au « caractère remarquable ». L’Eglise catholique a reconnu dimanche la guérison inexpliquée d’un malade venu prier à Lourdes : une guérison pouvant représenter un don divin fait à cet homme par intercession de la Vierge, selon les autorités religieuses. L’homme en question s’appelle Serge François. Ce 12 avril 2002, quand ce réparateur de téléviseurs se rend à Lourdes, il souffre de nombreux maux. Et ce depuis des années. Une hernie discale opérée deux fois, une paralysie quasi-totale de la jambe gauche, et d’autres vives douleurs.

Continuer la lecture de « Nouvelle guérison à Lourdes »

Des satanistes au Vatican

Dans son livre Confessions, mémoires de l’exorciste officiel du Vatican (commandable ici), le père Gabriele Amorth consacre un chapitre entier au sujet « des satanistes au Vatican » (p. 257) où il répond à des questions (en italiques). Extraits:
 
« Vous dites que certaines sectes sont peu dangereuses, mais que d’autres sont beaucoup plus redoutables…
En effet certaines doivent être prises très au sérieux. Et malheureusement elles sont partout. Même au Vatican, on trouve des membres de sectes sataniques.
 
Mais de qui s’agit-il? De prêtres ou de simples laïcs ?
Il s’agit de prêtres, d’évêques et mêmes des cardinaux! Je le tiens de personnes qui ont pu me le signaler pour la bonne raison qu’elles ont la possibilité de le savoir directement. Et c’est une vérité qui m’a été ‘confessée’ à plusieurs reprises par le démon lui-même, parce que je l’y ai forcé au cours des exorcismes…
 

Il y a 20 ans décédait Mgr Lefebvre

Mgr Marcel Lefebvre est né le 29 novembre 1905 à Tourcoing (Nord) et mort à Martigny (Valais) le 25 mars 1991. Archevêque catholique de Dakar et délégué apostolique pour l’Afrique française, il devient en 1962 évêque de Tulle puis Supérieur général de la Congrégation du Saint-Esprit.
Grande figure de l’opposition au concile de Vatican II, il fonde en 1970 la Fraternité Saint-Pie-X (principale organisation traditionaliste) dont la finalité est de préserver le sacerdoce catholique.

Anniversaire de la naissance du rabbin Drach [histoire]

Le 6 mars 1791 à Strasbourg, dans une famille talmudiste dévôte, naissait David Drach.
Devenu un brillant rabbin, il fut membre du Consistoire central israëlite et illustre spécialiste du judaïsme.
Mais en 1823, il se convertit au catholicisme avec ses enfants. Un événement qui eut un retentissement considérable dans toute la chrétienté, d’autant que le nouveau catholique, dorénavant prénommé Paul Louis Bernard, révèla nombre des secrets du judaisme talmudique.
 Il dévoua entièrement sa nouvelle vie à la cause chrétienne et se partaga entre Paris (1824-1830 et 1842-1862) et Rome (1830-1842 et 1862-1865) où ses fonctions de bibliothécaire et de savant orientaliste lui permirent d’approfondir ses études théologiques sans pour autant choisir l’ordination.
Il travailla aussi, avec quelque succès, à la conversion de ses anciens coreligionnaires qu’il voulait sauver de la « damnation éternelle », espérant que « [sa] nation reviendra de son fatal égarement ».

Polémiques en vue : Benoît XVI opte pour une approche novatrice du déicide

dans la lignée de Jean-Paul II et de la déclaration « Nostra Aetate » du concile Vatican II.

Les catholiques traditionnels risquent d’être à nouveau déçus, mais les adeptes du Talmud vont se réjouir, à l’image de Benjamin Netanyahu – premier ministre israélien -, qui a envoyé jeudi une lettre à Benoît XVI. Il l’y félicite de ses commentaires théologiques dans un livre (à paraître) qui exonère le « peuple » juif de la responsabilité de la mort du Christ. (source)

Dans le second tome de son « Jésus de Nazareth », dont des extraits ont été publiés mercredi par le Vatican, Benoît XVI a en effet réaffirmé que ce n’était pas « le peuple » juif dans son ensemble qui était responsable de la mort du Christ, mais simplement une certaine oligarchie.
Continuer la lecture de « Polémiques en vue : Benoît XVI opte pour une approche novatrice du déicide »

Choc : le cardinal Barbarin prononce la profession de foi islamique

Décidément, quand ce ne sont pas ses proches, c’est le « Primat des Gaules » lui-même qui nous édifie…

A l’occasion d’une conférence prononcée dans la cathédrale de Versailles le 4 janvier 2011, le cardinal Philippe Barbarin s’est vanté d’avoir appris par cœur la chahâda pour la réciter au chevet des musulmans mourants. La chahâda n’est pas une phrase banale. Elle est le premier des cinq piliers de l’Islam. C’est la profession de foi qui permet de reconnaître un musulman : « Il n’est pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète».  Pis, le pontife a incité les catholiques à faire de même.

La nouvelle religion oecuméniste issue de Vatican II progresse à bonne allure…

Source et analyse

Scandale : un représentant du cardinal Barbarin à l’inauguration d’une loge maçonnique

La Grande Loge De France a quitté ses locaux de la rue Franklin à Lyon (2e), qu’elle occupait depuis 1960, pour s’installer à Villeurbanne, au 2 rue Edouard Aynard, avec 6 temples disposés sur deux niveaux.

La loge a été inaugurée samedi par le Grand-Maître Alain-Noël Dubard en compagnie du maire de Lyon Gérard Collomb et de Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne.

Mais le plus surprenant et le plus scandaleux, c’est la présence de Mgr Emmanuel Payen, archidiacre et représentant officiel du cardinal Barbarin !

Nous invitons nos lecteurs à écrire au Nonce Apostolique pour dénoncer ce scandale qui est une insulte à l’Eglise toute entière.

Mgr Luigi Ventura
Nonciature apostolique
10 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
01 53 23 01 50