Confinement : à propos du piteux comportement des évêques français face au Régime

Site portail de l'Eglise catholique en France

Une intéressante tribune de Gaspar de Quiroga à propos de l’interdiction du culte par le Régime, du recours devant le Conseil d’État et de l’état de l’épiscopat français…

« […] Le gouvernement avait ainsi, par décret, voulu appliquer un régime dérogatoire aux lieux de culte durant le déconfinement : tandis que supermarchés et écoles ouvraient pour accueillir leur habituelle population, les lieux de cultes pouvaient rester ouverts, mais n’accueillir aucun rassemblement, ni, évidemment, culte public. Une première depuis la Terreur.
Continuer la lecture de « Confinement : à propos du piteux comportement des évêques français face au Régime »

Dimanche après l’Ascension – (textes et commentaire de la messe)

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel), avec leur commentaire. « Avant de monter au Ciel, Jésus avait promis à ses apôtres, à la dernière cène, qu’il ne les laisserait pas orphelins, mais qu’il leur enverrait l’Esprit-Saint, comme un autre lui-même. L’Esprit rendrait témoignage de lui et le remplacerait auprès d’eux jusqu’à ce qu’il revienne.
Depuis plusieurs dimanches déjà l’Église nous rappelle ces promesses. Elle nous prépare à la Pentecôte en ravivant notre foi dans ce qu’est l’Esprit-Saint dans la vie de l’Église et de nos âmes chrétiennes. »

Dom G. Lefèbvre

 
TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« Jésus est monté aux cieux. Sa divinité n’en avait jamais été absente, mais aujourd’hui son humanité y est intronisée, elle y est couronnée d’un diadème de splendeur ; et c’est là encore une nouvelle face du glorieux mystère de l’Ascension. A cette humanité sainte le triomphe ne suffisait pas ;
Continuer la lecture de « Dimanche après l’Ascension – (textes et commentaire de la messe) »

Reprise des cultes et pitoyable bobard de Castaner

Le ministre de l’Intétieur, accessoirement inculte ministre des cultes, Christophe Castaner a osé écrire que la reprise des cérémonies religieuses était le « fruit du dialogue » entre son ministère et les représentants officiels !
Quel culot, puisque c’est seulement le fruit d’une décision judiciaire !
Mais le fat Castaner veut se donner un beau rôle et surtout ne pas reconnaître agir sous la contrainte d’une défaite…

 

L’image contient peut-être : texte

C’est une victoire incomplète puisque les laïcards au pouvoir entend emm..der les croyants – en particulier catholiques – jusqu’au bout, avec par exemple le port du masque obligatoire durant les cérémonies.

Bonne fête de l’Ascension ! (textes et commentaire de la messe)

Ce jeudi les chrétiens fêtent la montée aux Cieux du Christ, 40 jours après Pâques, devant ses disciples. Les âmes qu’il a délivrées des limbes lui font escorte (cf Alleluia), elles entrent avec lui dans le céleste royaume où elles participent glorieusement à sa divinité (cf Préface).
Pendant ces quarante jours qui avaient suivi sa Résurrection, Jésus posa les fondements de son Église, à laquelle il allait bientôt envoyer l’Esprit-Saint (ce sera la Pentecôte).

 

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« Dans ces deux augustes basiliques [Saint-Pierre et Latran], comme dans les plus humbles églises de la chrétienté, le symbole liturgique de la fête est le Cierge pascal, que nous vîmes allumer dans la nuit de la résurrection, et qui était destiné à figurer, par sa lumière de quarante jours, la durée du séjour de notre divin Ressuscité au milieu de ceux qu’il a daigné appeler ses frères. Les regards des fidèles rassemblés s’arrêtent avec complaisance sur sa flamme scintillante, qui semble briller d’un éclat plus vif, à mesure qu’approche l’instant où elle va succomber. Bénissons notre mère la sainte Église à qui l’Esprit-Saint a inspiré l’art de nous instruire et de nous émouvoir à l’aide de tant d’ineffables symboles, et rendons gloire au Fils de Dieu qui a daigné nous dire : « Je suis la lumière du monde » (Johan. VIII, 12.).

Introït :
Hommes de Galilée, pourquoi vous étonnez-vous en regardant le ciel ? Alléluia. De la même manière que vous l’avez vu monter au ciel, il reviendra, alléluia, alléluia, alléluia. (Act. 1, 11)
Nations, frappez toutes des mains ; célébrez Dieu par des cris d’allégresse. (Ps. 46, 2)


L’Introït annonce avec éclat la grande solennité qui nous rassemble. Il est formé des paroles des Anges aux Apôtres sur le mont des Oliviers. Jésus est monté aux cieux ; Jésus en doit redescendre un jour. Continuer la lecture de « Bonne fête de l’Ascension ! (textes et commentaire de la messe) »

Victoire !

Alors que l’état d’urgence sanitaire autorise ce gouvernement à priver les Français de leurs libertés élémentaires, Jean-Pierre Maugendre revient avec brio sur les attitudes radicalement différentes du clergé catholique face à un pouvoir politique manifestement injuste. 

« Dès la nouvelle connue les réseaux sociaux se sont enflammés. La cathosphère embrasée. Les tweets ont fusé. Les familles se sont embrassées. Les prêtres fidèles, confinés, ont sabré le champagne. Une liesse que ne peuvent comprendre ceux qui ont fait de leur ventre leur dieu s’est emparée des catholiques pour qui : « Le culte de la sainte Eucharistie (constitue) comme la source et l’origine de la vraie piété chrétienne » (Mediator Dei, Pie XII, 20 novembre 1947). Par un arrêté du 18 mai le Conseil d’Etat venait d’ordonner au gouvernement de « lever l’interdiction générale et absolue de réunion dans les lieux de culte » dénonçant : « une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de culte ». Était ainsi réduit à néant l’article 10 § III du décret No 2020 – 548 décrétant : « Les établissements de culte sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit ». Le gouvernement dispose d’un délai de huit jours pour revoir sa copie.

La vie est un combat
Continuer la lecture de « Victoire ! »

Culte public : le Conseil d’État ordonne au Premier ministre de prendre des mesures moins contraignantes

https://i1.wp.com/france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2020/03/21/maxnewsfrfour424544-4711992.jpg?w=840&ssl=1

C’est une victoire – certes tardive (le Conseil d’Etat avait refusé avant Pâques mais ça sera bon pour l’Aïd) et qui ne répare pas l’énorme abus de pouvoir du Régime – obtenue grâce à l’AGRIF, aux instituts religieux et fraternités réputés « traditionalistes » en France (FSP, ICRSP, IBP, Frat. Saint Vincent Ferrier, FSSPX), à Civitas, au PCD, à des fidèles de la région de Metz, chaque groupe ayant saisi le Conseil d’Etat…

Il ne manquait que… les évêques de France . Évidemment.

Voici le communiqué de presse du Conseil d’État :

Continuer la lecture de « Culte public : le Conseil d’État ordonne au Premier ministre de prendre des mesures moins contraignantes »

Cantique de sainte Thérèse à sainte Jeanne d’Arc ♫♪

Hier, c’était le 100e anniversaire de la canonisation de sainte Jeanne d’Arc, libératrice de la Patrie, défenseur du roi et du règne du Christ.

Aujourd’hui, c’est le 95e anniversaire de la canonisation d’une autre jeune fille de France, Thérèse de l’Enfant-Jésus, dite « de Lisieux ».

Toutes deux sont patronnes de la France (patronnes secondaires car la première est Notre-Dame).

En photo, sœur Thérèse, à 22 ans, interprétant Jeanne d’Arc dans sa propre pièce de théâtre :

L’image contient peut-être : 1 personne, plante et plein air

Thérèse avait une grande vénération pour la jeune Lorraine, et lui avait composé un cantique en 1894. Le titre original est « Cantique pour la canonisation de la vénérable Jeanne » mais est souvent simplifié en « Chant à Sainte Jeanne d’Arc ».
Ce chant raconte brièvement l’histoire de la Pucelle d’Orléans mais est surtout un appel à la Sainte à aider et prier le peuple de France.
Le voici magnifiquement interprété :

sainte Thérèse dans le rôle de sainte Jeanne d'Arc prisonnière
Encore Thérèse, jouant le rôle de Jeanne d’Arc.

5e Dimanche après Pâques – textes et commentaire

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel), avec leur commentaire.

« L’homme échappe au meilleur de lui-même avec une facilité déconcertante. L’Église nous exhorte au sérieux de la pratique chrétienne (Ép.) et nous fait demander à Dieu, avec la grâce de penser juste, celle d’y conformer notre conduite (coll.)
L’exhortation à la prière est fréquente dans les évangiles de ces derniers dimanches après Pâques ; elle est mise en rapport avec l’envoi de l’Esprit-Saint et la prière même du Christ.
»

Dom G. Lefèbvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « 5e Dimanche après Pâques – textes et commentaire »

Liturgie et litanies de sainte Jeanne d’Arc

Sainte Jeanne d’Arc, patronne secondaire de la France, est née au Ciel le 30 mai 1431 (à l’âge de 19 ans), mais la solennité de sa fête tombe ce deuxième dimanche de mai.
Que nous en dit la liturgie (traditionnelle) d’aujourd’hui ?

« Jeanne, épouse du Christ, patronne et gardienne de la France » (Magnificat), « fut suscitée miraculeusement par Dieu pour défendre la foi et la patrie. » (Oraison). Instruite par des voix célestes et remplie de la lumière de Jésus (Hymne), elle sut, par sa sagesse, s’imposer à l’admiration des princes et des grands, soumettre des nations étrangères, et laisser à la postérité un souvenir éternel (Epître). Aussi la liturgie la proclame « l’honneur de notre peuple » (Offertoire).

Continuer la lecture de « Liturgie et litanies de sainte Jeanne d’Arc »

4e Dimanche après Pâques – textes et commentaire

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel), avec leur commentaire.

« Vivre en baptisés, fidèles à Dieu, dans les conditions mouvantes et difficiles de la vie d’ici-bas, n’est possible qu’avec le secours de Dieu. C’est de lui que vient tout don parfait (ép.) ; c’est lui qui fixe nos cœurs là où sont les vraies joies (coll.). La présence de l’Esprit-Saint lui-même, l’Esprit de vérité, qui rend témoignage au Christ et nous introduit au cœur du mystère chrétien (év.), achève de nous donner l’assurance et la paix surnaturelles qui sont un des plus précieux bienfaits de la vie chrétienne. »

Dom G. Lefèbvre

 

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « 4e Dimanche après Pâques – textes et commentaire »

Castaner entend expliquer aux croyants comment fonctionne leur religion

Photomontage Contre-info (la photo de Castaner avec sa coupe « mulet » étant hélas authentique).

Intellectuellement très limité, kéké plus à l’aise dans les tripots et lieux douteux que dans les cérémonies officielles, ancien du « milieu », l’exécrable Christophe Castaner, le mal rasé ministre de l’Intérieur, était interrogé sur LCI à propos de la réaction de certains catholiques qui s’indignent à juste titre que les cérémonies religieuses – même adaptées à la situation sanitaire – ne puissent reprendre prochainement.

Voici ce qu’avec un culot et une suffisance stupéfiante il ose déclarer :
« Je pense que la prière elle se fait dans son rapport à celui que l’on accompagne, célèbre (…) soi-même, et n’a pas forcément besoin de lieu de rassemblement où l’on ferait courir un risque à l’ensemble de la communauté religieuse ».

Cet individu qui ne connait strictement rien à la religion catholique (qui fit la France), se permet d’expliquer – de façon évidemment erronée – aux catholiques comment prier, et comme si la messe n’était pas bien plus que cela

Source LCI (à partir de 37’50)

 

Documentaire : « le Linceul de Turin ne peut venir que de la Résurrection du Christ »

Voici une video très bien faite, qui synthétise les connaissances et les controverses autour du célèbre tissu, considéré dans la tradition de l’Eglise comme le linge mortuaire qui enveloppait le corps du Christ, et qui nous est laissé comme une preuve pour les temps d’incrédulité et de scepticisme que nous vivons.
Un petit livre a été édité par la même équipe  sur ce thème (disponible ici).

NB : à propos de ce qu’est la Foi, une définition simple rappelle bien, contre les multiples erreurs modernes à ce sujet, ce qu’elle est : « La foi est l’adhésion de l’intelligence à la vérité révélée par le Verbe de Dieu. »

Neuvaine à sainte Jeanne d’Arc jusqu’à sa fête, pour la France et l’Eglise. Litanies de sainte Jeanne d’Arc

Excellente initiative de la revue L’Héritage, que nous relayons :

La France est dans la situation la plus tragique qu’elle ait connue au cours de son histoire longue et mouvementée : inféodée à des puissances étrangères ou supranationales, dégénérée moralement, dirigée par des crapules, livrée aux barbares, victime d’une submersion migratoire qui menace de disparition définitive son identité…

Plus que jamais, les Français patriotes doivent agir mais aussi prier, l’aide du Ciel leur étant indispensable.
Implorons particulièrement Jeanne d’Arc, sainte de la Patrie, héroïne de la nation, modèle militant, sauveur de la France et restaurateur de son autorité légitime, afin qu’elle aide et oriente les Français de bonne volonté et qu’elle leur suscite des chefs à la hauteur de la situation.

En guise de neuvaine, nous proposons de réciter chaque jour (pour 2020 : du 2 au 10 mai, jour de sa fête) les litanies ci-dessous.
On peut bien sûr les réciter par ailleurs à tout moment de l’année.

Continuer la lecture de « Neuvaine à sainte Jeanne d’Arc jusqu’à sa fête, pour la France et l’Eglise. Litanies de sainte Jeanne d’Arc »

2e Dimanche après Pâques, dit du « bon pasteur » – textes et commentaire

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel), avec leur commentaire.

« Je suis le bon pasteur »

« Après l’épître où saint Pierre rappelle ce qu’il en a coûté au Christ pour nous ramener, brebis errantes, au bercail du salut, l’évangile nous redit la merveilleuse parabole où Jésus lui-même s’est présenté comme le bon pasteur qui connaît chacune de ses brebis, qui donne sa vie pour elles et les arrache au loup ravisseur, acharné à les poursuivre.
Le bercail du Christ, c’est l’Église. C’est au sein de l’Église qu’Il nous prodigue sa vie dans les sacrements, sa parole dans les enseignements qu’elle nous donne, toutes les richesses de sa grâce pour éclairer notre route et soutenir nos pas dans notre marche vers la patrie céleste
[…] »

Dom Guéranger

PRÉSENTATION PUIS TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « 2e Dimanche après Pâques, dit du « bon pasteur » – textes et commentaire »

Mgr Carlo Maria Viganò se lâche dans un entretien. Il évoque le troisième secret de Fatima et Vatican II

Viganò : nouvelle déclaration, nouvelles révélations - Riposte ...

Mgr Carlo Maria Viganò – qui fut chef du personnel du Vatican, puis  secrétaire général pour le gouvernorat du Vatican et enfin nonce apostolique à Washington – est un poids lourd de l’Eglise officielle.
Il est maintenant sur le carreau pour s’être opposé à la corruption au Vatican puis à « François » Bergoglio en dénonçant son attitude vis-à-vis du prélat prédateur homosexuel McCarrick (c’est Mgr vigano qui fit enfin « tomber » ce dernier). Il continue à user d’une grande liberté de parole.

Il vient d’accorder un important entretien au site portugais Dies Irae, publié hier, repris en italien par le blog du vaticaniste Marco Tosatti et traduit en français par Jeanne Smits.

Ce prélat très courageux tient un discours de plus en plus « traditionaliste » (à vrai dire davantage que celui de nombreux traditionalistes), évoquant le troisième secret de Fatima que les papes modernes ont caché, le concile Vatican II et le rôle de la franc-maçonnerie ainsi que du « petit troupeau » dans les temps troublés que nous vivons.

L’entretien :
Continuer la lecture de « Mgr Carlo Maria Viganò se lâche dans un entretien. Il évoque le troisième secret de Fatima et Vatican II »