Rivarol et Minute tricards du congrès du FN !

« C’est l’AFP qui l’a annoncé ce soir : les journaux Minute et Rivarol se sont vu refuser leur acréditation au congrès du Front national. Jean-Marie Le Pen a justifié sa position par la volonté de ceux-ci « de nuire au parti« . « Il y a des hostilités qui sont légitimes« , a-t-il poursuivi, citant L’Humanité et Libération « mais quand il y a volonté de nuire, comme l’ont démontré Minute et Rivarol au cours de leurs derniers numéros… Leur hostilité n’est pas légitime« .

Contacté par Infos-Bordeaux, Bruno Larebière, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Minute, « déplore cette punition ». « Le Front national semble nous dénier le droit de faire notre travail. La ligne du journal a toujours été l’union des droites. Quand nous faisons des révélations sur un autre parti, il s’en réjouit, mais nous dénie le droit d’en faire sur lui« . En cause les révélations de Minute sur le fonctionnement du Front national avec la publication d’un projet d’organigramme du futur FN dirigé par Marine Le Pen. Au téléphone, le bordelais Bruno Larebière nous confie que la véritable cause de cette mise à l’écart est sa révélation sur « Cotelec ». « L’association de financement du Front national continuera a être dirigée par Jean-Marie Le Pen après le congrès« .
Continuer la lecture de « Rivarol et Minute tricards du congrès du FN ! »

Ces pèlerinages que veut Marine Le Pen

L’Express du 17 décembre consacre un dossier très complaisant à Marine Le Pen.
On y apprend que celle-ci cultive depuis des années des liens étroits avec des dirigeants du lobby juif. De même qu’« au conseil régional d’Ile-de-France, le groupe, qu’elle préside de 2004 à 2008, réclame qu’un élu FN puisse se joindre à la délégation de lycéens qui se rend chaque année à Auschwitz, comme les représentants des autres partis. »
Rappelons que des jeunes Français sont, de plus en plus massivement, emmenés vers Auschwitz pour y peaufiner le bourrage de crâne subit au cours de leur scolarité.

L’hebdomadaire explique encore qu’ « au Parlement européen, elle s’est inscrite à la délégation pour les relations avec Israël, qui projette un voyage au Proche-Orient. Michael Carlisle, patron de la LDJ [Ligue de défense juive, organisation extrémiste violente – NDCI], appelle alors la député pour savoir si elle compte visiter le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem. « Oui, pourquoi pas ? » aurait-elle répondu, selon un proche. »

Le FAMAS de Sarközy le menteur

En visite, lundi, sur la base aérienne de Saint-Dizier, à l’occasion des voeux aux armées, le président de la République s’entretient avec des commandos de l’air. Ceux-ci sont équipés du Famas, le fusil d’assaut français. « Une très bonne arme ! » explique un militaire. Et Nicolas Sarkozy de répondre tout sourire : « Je l’avais au service militaire. » (On a pu voir l’échange au 20 Heures de sur le site de TF1 ).

Or, le FAMAS n’a commencé à arriver dans l’armée de l’air (où Sarközy a fait son service) que deux ans plus tard.
A l’époque, on y utilisait encore le PM MAT49 (photo).

Source : Marianne via le Forum nationaliste

FN : Mme Bourbon n’a pas le droit de voter !

Article du directeur de Rivarol, dans le numéro à paraître ce vendredi.

« Dans quelques jours la campagne officielle pour la succession de Jean-Marie Le Pen à la tête du FN va s’achever, les adhérents n’ayant plus que quelques jours pour voter par correspondance (les bulletins doivent être reçus au plus tard le 13janvier). Lorsqu’il était candidat à la présidentielle, le Menhir dénonçait avec raison le manque d’équité de la campagne, les autres prétendants à la magistrature suprême étant beaucoup mieux traités que lui et très avantagés. Il y avait en effet une disproportion des moyens très importante et une partialité militante de la part des media du Système qui l’invitaient moins que les autres, soit le boycottaient carrément.
Malheureusement force est de constater que cette campagne interne au FN n’a pas été plus équitable.
Continuer la lecture de « FN : Mme Bourbon n’a pas le droit de voter ! »

Philippe de Villiers : « Je n’en peux plus de ces trucs de cathos ! La religion c’est une maladie ! »

Empêtré dans l’affaire de moeurs qui déchire sa famille et battu politiquement , Philippe de Villiers sort d’un silence prolongé pour tomber le masque.

« Je n’en peux plus de ces trucs de cathos ! La religion c’est une maladie ! », crie l’ex-ministre de Chirac, pourtant père de deux dominicaines du Saint-Esprit. « Je ne suis pas croyant », révèle t-il.

Avis à tous les cathos qui l’ont soutenu.

Source : France-Soir

Copé et Jacob ne veulent pas que les députés menteurs soient sanctionnés

Le nouveau président du groupe UMP à l’Assemblée et son prédécesseur ont tenté de s’opposer à l’incrimination de la fausse déclaration de patrimoine par un député.

Dans l’état actuel du droit, un député qui oublie de faire sa déclaration de patrimoine est sanctionné ; pas celui qui en fait une, mais fausse. Pour y remédier, la commission des lois de l’Assemblée a ajouté le 8 décembre un article au projet de loi organique relatif à l’élection des députés : le député qui omet « sciemment » de déclarer une partie de son patrimoine ou fournit « une évaluation mensongère » pourra se voir infliger par la Commission pour la transparence financière de la vie politique (CTFVP) 30 000 euros d’amende, une peine d’inéligibilité et deux ans de prison. Continuer la lecture de « Copé et Jacob ne veulent pas que les députés menteurs soient sanctionnés »

Fadela Amara « recasée » dans un grand corps de l’Etat ?

Le 14 novembre dernier, lors de la composition du nouveau gouvernement de François Fillon, Fadela Amara avait perdu son secrétariat d’Etat à la Ville.

L’ancienne présidente de l’association Ni Putes ni soumises pourrait toutefois être « recasée », très prochainement, dans un grand corps de l’Etat, croit savoir Le Parisien.

On lui aurait proposé un poste de haut fonctionnaire à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) ou un poste d’ambassadeur à l’Union pour la Méditerranée (UPM).
Bref, un poste à 10.000 euros par sans avoir grand chose à faire.

Sarkozy sait être grand prince avec ses valets surtout quand il s’agit de l’argent du contribuable…

Dérapage anticatholique de Marine Le Pen ?

D’après une dépêche AFP, Marine Le Pen aurait déclaré lors d’une réunion publique samedi à Montpellier, qu’elle était « opposée à voir revenir dans le FN des groupuscules radicaux, caricaturaux, anachroniques. Entre les catholiques, les pétainistes et les obsédés de la Shoah, ça ne me paraît pas cohérent. Le FN ne servira pas de caisse de résonance à leurs obsessions« .

Ainsi, si l’on en croit la dépêche (qui, si elle est fallacieuse, mériterait un démenti), la concurrente de Bruno Gollnisch rejette les catholiques en tant que tels. Ce qui serait d’ailleurs en cohérence avec son ultra-républicanisme laïciste.

PS : que pense-t-elle de la récente épuration des dernières rues « Pétain » ?

Guerre des « minorités » à la section PS de l’Ariège : 3 condamnations

Le sodomite militant Michel Teychenné a obtenu gain de cause dans le procès qui l’opposait à trois jeunes allogènes militants du PS. Il s’agissait d’une bagarre à la sortie d’une réunion de la section PS locale.

Le tribunal correctionnel a rendu son délibéré dans l’affaire opposant Michel Teychenné à Kamel Bataoui, Hicham Madjoubi et Olivier Musungo. Continuer la lecture de « Guerre des « minorités » à la section PS de l’Ariège : 3 condamnations »

Pourquoi Mélenchon en fait trop avec les « Français d’en bas »

Jean-Luc Mélenchon touche chaque mois 15 fois le SMIC.

« Jean-Luc Mélenchon, individu trouble aux origines encore plus troubles, a succédé à Olivier Besancenot comme révolutionnaire institutionnel. Défenseur des “petits” contre les “grands”, l’homme est surtout un apparatchik socialiste formé à l’école trotskyste du juif Pierre Boussel, alias Lambert, de son vrai nom Boussel-Grinberg. Comme de juste l’homme aime à donner des clins d’oeils maçonniques lorsqu’il s’agit de rassurer les copains du Grand Orient.

Mélenchon est en effet un homme du peuple. Élu au sénat, donc par suffrage indirect c’est à dire grâce au copinage des cliques politiciennes, il touche comme sénateur socialiste 7 064,84 euros brut, auquel on doit ajouter 6100 euros pour les frais de représentations dont 1000 euros par mois en informatique, c’est à le prix d’un ordinateur chaque mois. À cela s’ajoute les prêts préférentiels et le restaurant le moins cher de Paris (whisky à 0,50 centimes d’euros). Mélenchon aime à faire “popu” en prenant le RER. Si ça peut distraire les cons…

En plus de cette somme il touche en indemnités comme député européen 7 665 euros brut (5 963 euros net), plus 4 202 euros d’indemnités pour les frais de représentation. À cela ajoute t’on 298 euros par jour comme frais de subsistance (voyage, logement, nourriture). Soit 8 940 euros par mois pour la vie quotidienne du député.

Ainsi Jean Luc Mélenchon a t’il pour amuser la galerie près de 20 000 euros de revenus par mois, hors frais de représentation. Soit par an 240 000 euros, 5 fois moins que Laurence Ferrari qu’il fustigeait il y a 3 semaines… Une grosse différence s’il en est.

La gauche a trouvé un vrai prolétaire, totalement hors système, qui touche 15 fois le SMIC. »

Source

La preuve qui accuse Marine Le Pen

Marine Le Pen

Suite à notre article d’hier, dans lequel Contre-info révélait les pressions de la candidate à la présidence du FN envers les dirigeants de partis nationaux européens, le site nouvelles-de-france.fr a choisi de diffuser les courriels de menaces puis d’excuses qui ont gravement terni la campagne de Marine Le Pen :

« Voici le premier courriel, daté du 10 novembre et envoyé du Parlement européen (le gras et la couleurs ont été ajoutés par nos soins) :
Continuer la lecture de « La preuve qui accuse Marine Le Pen »