Archives pour la catégorie 'Politique ou politicaillerie'

Sondage : les Français considèrent la classe politique comme non empathique, ­corrompue et qui ne tient pas ses promesses

Le baromètre de la confiance politique du Centre de recherche de Sciences Po (disponible ici ou ci-dessous) est une enquête sur la confiance des Français vis à vis de la politique (institutions, hommes politiques etc…). Pour 89 % des sondés, les responsables politiques « ne se préoccupent pas de ce que pensent les gens comme nous » ; pour 75 %, ils sont « plutôt corrompus » ; 40 % des personnes interrogées éprouvent de la « méfiance » en pensant à la politique et 28 % du « dégoût » ; seules 11 % d’entre elles ont « confiance » dans les partis et près des trois quarts (70 %) estiment que « la démocratie ne fonctionne pas bien en France ».

Cevipof baromètre confiance politique – vague8 – janvier 2017 from lesechos2

Sens commun obtient de Fillon cinq investitures aux législatives dans des circonscription de gauche

Sens commun est une association issue des manif’ pour tous, affiliée à l’UMP puis à LR. Elle s’est fixé pour but de pousser l’UMP/LR à revenir sur la loi Taubira (alors que la majorité de ses principaux ténors n’ont pas pris part aux manifestations ou ont déclaré depuis ne pas vouloir abroger cette loi).
Elle a soutenu François Fillon lors de la primaire de la droite et du centre dés le premier tour. Pourtant, celui-ci n’a jamais manifesté en 2013 et a toujours dit qu’il n’abrogerait pas cette loi.
On aurait pu s’attendre à ce que sens commun soutienne au moins Jean-Frédéric Poisson à cette élection : celui-ci n’a pas manqué une manifestation, a toujours dit qu’il abrogerait le prétendu « mariage pour tous » et n’a eu de cesse de rappeler que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme.

Les convictions oubliées, SC aura donc obtenu cinq investitures dans des circonscriptions, qui aujourd’hui sont toutes à gauche.

Comme l’aurait dit Salvador Dali : « tant d’arrivisme pour si peu d’arrivage ».

D’après Europe 1, les cinq candidats sont :

ces cinq candidats sont : Anne Lorne dans la 1ère circonscription du Rhône, Sébastien Pilard (ancien président de Sens Commun) dans la 2e de Loire-Atlantique, Hayette Hamidi dans la 2e de Seine-Saint-Denis, Charles d’Anjou dans la 10e circonscription de Seine-Maritime et Maxence Henry dans la 2e circonscription du Maine-et-Loire.

Contrat d’armement « Donas » : des rétro-commissions pour payer les campagnes présidentielles de 2017

C’est un véritable scandale politique, et pourtant, l’information est complétement passée inaperçue. L’excellent livre « Nos Très Chers Émirs » des journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot est un ouvrage référence concernant les relations diplomatiques entre la France et le Qatar, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis. Alors que sa sortie avait provoqué quelques remous suite aux révélations du comportement de certains politiques français (JM Leguen, JV Placé, Nicolas Bays etc…) vis à vis du Qatar, le plus gros scandale du livre n’a pourtant pas fait de bruit…

Alors que les auteurs détaillent les aléas qui entourent ce contrat d’armement de près de 3 milliards signé en 2013 entre la France et l’Arabie Saoudite au profit du Liban, ils écrivent page 75-76 :

Mais ce contrat Donas cacherait aussi une sombre affaire de rétro-commissions. Des rétro-commissions partagées entre la gauche et la droite, avant l’élection présidentielle de 2017.

Un industriel, qui s’est retiré des négociations lorsque sa société a découvert le pot aux roses, nous a mis sur la voie.

Dans le Donas, selon lui « les rétro-commissions se cachent dans un contrat de maintenance d’une valeur initiale d’environ 700 millions d’euros. Elles sont dissimulées dans ce qu’on appelle dans notre jargon un contrat de maintien en conditions opérationnelles (mco). C’est en général dans la partie maintenance que les commissions sont dissimulées, car on peut toujours être flexible sur le nombre d’heures soi-disant nécessaire à la maintenance d’un équipement. Ce contrat mco est géré par une petite société, Ineo Défense. Nous en sommes sûrs à 100%. Pourquoi Ineo Défense est-elle impliquée dans un contrat de ce montant-là ? Ça nous a paru immédiatement suspect. On a cherché un peu. On a trouvé. Mais à partir de là, nos dirigeants n’ont plus voulu être associés à la partie maintenance du Donas. »

Lire la suite

Quand Bruno Le Roux manipule les chiffres des voitures brûlées

Afficher l'image d'origine« Le ministre de l’Intérieur, comme ses prédécesseurs, a communiqué les chiffres sur la nuit de la Saint-Sylvestre. Il a volontairement minimisé le nombre de véhicules incendiés en instrumentalisant les chiffres.

Premier bilan du 31 décembre pour Bruno Le Roux, récemment nommé ministre de l’Intérieur. Selon un communiqué, il se félicite de ce réveillon 2016 qui s’est déroulé “sans problème majeur”, car en effet “le phénomène des voitures incendiées” a été “contenu”.

Le communiqué précise que “cette année encore, le bilan des véhicules brûlés montre qu’aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu par rapport à 2016, avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient à 602 l’an passé”.

Lire la suite

Les ahurissants vœux de François Hollande

François Hollande lors de ses vœux le 31 décembre 2016.Les derniers « vœux » du président Hollande ont été minables…
Très satisfait de lui-même, comme d’habitude, et agité, il a vanté son bilan pourtant particulièrement calamiteux, fantasmant une baisse du chômage au dernier moment de son mandat.

Un discours très horizontal, creux, économique, politicien, parlant avec véhémence du réchauffement climatique (car Donald Trump est sceptique à ce sujet), avec une touche de padamalgam bien sûr, et quelques énormités.

Ainsi, cet européiste convaincu, qui aura été pendant 5 ans aux ordres de Bruxelles et de Merkel, ose dire que « la France doit réaffirmer son indépendance » !
Quel culot faut-il…
Mais le plus fort, c’est que quelques minutes plus tard, en essayant d’élever son discours et en parlant de « nos valeurs », Hollande les définit comme suit : « La France elle [sic] est ouverte au monde, elle est européenne, elle est fraternelle. Comment imaginer notre pays recroquevillé derrière des murs, réduit à son seul marché intérieur, revenant à sa monnaie nationale, et en plus discriminant ses enfants selon ses origines ? Mais ce ne serait plus la France. »
Voilà le sommet de son discours.
Énorme…

Reprenons :
« Comment imaginer notre pays recroquevillé derrière des murs [ça s’appelle des frontières, c’est facile à imaginer et c’est ce qui définit un pays], réduit à son seul marché intérieur [on sent la terreur des financiers libres-échangistes… Pourtant pendant la plus grande partie de son existence, la France a échangé avec l’extérieur quand nécessaire], revenant à sa monnaie nationale [lui qui parlait d’indépendance… Et selon cet intellectuel, la France retrouvant sa monnaie ne serait plus la France : elle est donc née en 2002, avec l’arrivée de l’euro !], et en plus discriminant ses enfants selon ses origines ? [mais elle le fait déjà, avec la « discrimination positive » au détriment des vrais Français ! ] »

Nos ancêtres n’auraient jamais pu imaginer qu’un pareil individu soit le chef de l’Etat français…

BONUS :

le compte twitter de l’Élysée n’arrive pas à écrire français correctement :

c1bxbqyxgaafhtd

c1bwm2-xcaal-ph

c1bwm2-wiaamtr7

Alliance de la rose et du croissant : des responsables musulmans à l’origine d’un fichage

Un responsable d’une association de la ville, Youness Jaddaoui, 36 ans, et trois autres figures de la communauté musulmane locale, âgées entre 36 et 66 ans, comparaîtront le 10 janvier 2017 devant le tribunal correctionnel de Versailles pour « détournement et collecte de données à caractère personnel », rapporte Le Parisien. Les suspects auraient tenté de constituer un fichier qui recense les personnes de confession musulmane résidant à Mantes-la-Ville afin d’aider Monique Brochot, maire socialiste sortante, dans sa réélection, sans succès. La collecte de données ethniques étant illégale, les faits reprochés sont graves.

Lire la suite

Comment Anne Hidalgo arrose les associations à Paris

Voici le TOP des 10 subventions les plus choquantes de la Ville de Paris pour Contribuables Associés :

1. 40 500 euros à l’association SAFE en 2 subventions du département de Paris. L’une de 25 000 euros pour installer des distributeurs automatiques de seringues dans Paris, ainsi que des trousses d’inhalation pour des fumeurs de crack.

L’autre de 15 500 euros pour une étude sur « les pratiques et sur les prises de risques des usagers injecteurs de drogues ». (source)

L’association gère actuellement 34 automates répartis dans 16 arrondissements parisiens, un maillage toxique de la capitale que l’administration parisienne qualifie d’ »implantation harmonieuse » (sic). Voir notre article « Salles de shoot : des associations dopées à l’argent public ».

distributeur_-seringue_paris

*

2. 23 000 euros à l’association « L’impossible » pour deux projets dont « des ateliers artistiques et citoyens en prison qui proposent une résidence d’écriture sonore en détention sur le thème de l’identité autour de la création et la fabrication d’objets sonore.

Lire la suite

La campagne d’Hillary Clinton a été la plus chère de l’histoire américaine

Une somme colossale, pour un échec cuisant. La campagne présidentielle de la candidate démocrate Hillary Clinton a coûté la somme record de 1,2 milliard de dollars, rapporte le New York Post, relayé par RTL, soit le double de celle de Donald Trump, qui a dépensé 600 millions pour arriver jusqu’à la victoire.

Ce chiffre impressionnant, qui additionne toutes les dépenses du camp démocrate dans cette course à la Maison Blanche, en fait la campagne électorale la plus coûteuse de l’histoire politique des Etats-Unis.

Seuls 839.000 dollars restants

Lire la suite

Gouvernement : l’étrange nomination de Jean-Marie Le Guen à la Francophonie

Le ministre est accusé par les journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot, dans leur livre Nos très chers émirs, d’avoir voulu « imposer une agence de communication pour gérer des déclarations d’hommes politiques, pour contrôler un peu les déclarations au Parlement qui seraient critiques vis-à-vis du Qatar ». Il s’agissait de « faire travailler des proches en échange de son soutien ». Alors que les journalistes disent détenir les preuves de leurs accusations, et que le ministre n’a toujours pas porté plainte pour diffamation, Flamby vient de nommer Le Guen comme secrétaire d’Etat à la Francophonie.

« Dès l’annonce du remaniement, l’échange des portefeuilles d’André Vallini et Jean-Marie Le Guen a fait tiquer. Secrétariat d’Etat en charge des relations avec le Parlement pour le premier, contre secrétariat d’Etat au Développement et à la Francophonie pour le second. La passation de pouvoir a eu lieu ce mercredi matin.
Lire la suite

Guerre de tranchées au FN !

C’est le titre de cet article de Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire :

« Le couvercle de la cocotte-minute est en train de trembler. Jusqu’à peut-être sauter.

« Marion Maréchal-Le Pen est seule et isolée sur la question de l’IVG » a déclaré, mardi, Florian Philippot à l’antenne de BFM TV. La guerre de tranchées – niée en public, omniprésente en privé – que se livrent les deux factions du FN vient de franchir un degré supplémentaire. Il n’y avait eu, jusqu’à présent, aucune attaque directe entre les deux têtes d’affiche ; c’est désormais chose faite.

Lire la suite

Florian Philippot prétend que Marion Maréchal est « seule et isolée »

Afficher l'image d'origineAlors que le député Marion Maréchal (populaire au sein du FN) avait évoqué il y a quelques jours son opposition au « remboursement intégral et illimité de l’avortement », elle a d’abord été « recadré » sèchement par sa tante Marine Le Pen, puis le vice-président chevènementiste du FN s’exprimé à son tour (video ci-dessous).

Très fermement opposé à toute remise en cause de la légalisation des avortements volontaires (et même de leur remboursement intégral par les citoyens!), il prétend (à 35′) que Marion Maréchal est « seule » et « isolée » sur cette question, ce qui est manifestement faux, et augure d’une nouvelle crise à venir au FN.
Lire la suite

Florian Philippot : le salaire qu’il a exigé au FN et ses difficultés sociales

L’hebdomadaire Minute cite quelques extraits du portrait de Florian Philippot (vice-président du FN et artisan majeur de sa mutation chevènementiste-libertaire), paru dans Vanity Fair :

Capture d’écran 2016-12-06 à 20.27.05« Ainsi apprend-on que « Philippot Ier », « l’homme qui murmure à l’oreille de Marine Le Pen », a négocié son arrivée au Front national pour « près de 10 000 euros par mois en tant que vice-président, sans compter ses futurs émoluments de député européen ». Et encore, il n’est pas fait mention des notes de frais…

« Vanity Fair » rapporte, sans commentaire, cet échange entre le vice-président du FN et un de ses collaborateurs, non identifié, qui lui disait : « Tu ne pourras pas durer en politique si tu restes un monstre froid ; il faut t’intéresser aux gens, leur donner quelque chose. » Réponse de Philippot : « Je sais mais c’est compliqué »… Quand on prétend faire campagne « au nom du peuple », ça pourrait peut-être aider… »

Le président du groupe Bilderberg dans l’entourage de François Fillon (et bientôt à Bercy?)

BFMTV vous présente les « hommes de l’ombre de la galaxie Fillon ».

Le groupe de Bilderberg est un cénacle mondialiste occulte de haut niveau.

Rappelons que François Fillon avait déclaré à Philippe de Villiers à propos du groupe de Bilderberg : « c’est eux qui nous gouvernent ».

Vote Fillon/Juppé : excellent résumé d’un journaliste de gauche

captureDepuis dimanche dernier, la presse, les féministes, les militants invertis, les syndicalistes tombent à bras raccourcis sur François Fillon en l’accusant de vouloir revenir « 50 ans en arrière ». Il est accusé d’être contre : l’avortement, les pédérastes, les migrants, les musulmans, les fonctionnaires etc. Fillon peut les remercier, grâce à eux, beaucoup de patriotes s’emballent pour sa candidature. Le vote de dimanche prochain ne devrait être qu’une formalité pour lui.
Malheureusement pour la France et pour les âmes, Fillon n’est pas le sauveur…

Daniel Schneidermann, journaliste pour Libération et @rrêt sur images résume en quelque lignes ce qu’il se joue lors du scrutin de dimanche prochain :

Patronage catho ou colo laïque, beaucoup ont vécu enfants ces exercices d’impro pour journées pluvieuses. Alain tu fais le papa sévère, François tu fais la maman indulgente. Après on tournera. François tu fais le client, Alain tu fais le marchand. Tu fais le prof, tu fais l’élève. Tu fais le papa, tu fais l’enfant. Tu fais le méchant, tu fais le gentil.

On fait razzia de matériel dans la cuisine, la buanderie, et la penderie du directeur. Vestes trop grandes, panoplie de balais et moustaches tracées à la suie  : c’est parti. Tu fais la gauche de la droite, tu fais la droite de la droite. Et allez-y à fond, les enfants, qu’on comprenne bien.

Tout y est, comme pour de vrai. Commentateurs télé qui construisent un suspense insoutenable, bandeaux dramatisants  : « le ton monte », souffleurs des radios du matin qui redonnent de l’énergie aux rôles de composition  :

« Il a dit que vos attaques étaient basses, que répondez-vous  ? »

Choix déchirant

Lire la suite

Sarkozy : retour sur l’affaire des financements libyens

Les médias évoquent trop vaguement, et sans jamais bien résumer, l’affaire des financements libyens de la campagne de Sarko en 2012. Le journaliste d’investigation Fabrice Arfi revient plus en détail sur le faisceau de preuves qui accable l’ancien président de la République.

  • 1) Le témoignage de Takieddine vient confirmer en tous points (dates, lieux, montants, protagonistes) les aveux sur procès-verbal d’Abadallah Senoussi, ancien chef des services secrets libyens, devant la Cour pénale internationale.

Nous avons déjà raconté les circonstances de l’entretien avec Ziad Takieddine et pourquoi cela le rend aujourd’hui crédible. Je me permets de le redire. Le journaliste indépendant Nicolas Vescovacci, qui a cosigné nos révélations, a rencontré Ziad Takieddine le 18 octobre 2016 dans le cadre d’un projet personnel autour, notamment, de la Libye. Lors de cet entretien, qui a duré plus de quatre heures, l’homme d’affaires franco-libanais lui a confié pour la première fois avoir remis des valises d’espèces en provenance de Libye à MM. Sarkozy et Guéant pour un montant total de 5 millions d’euros.

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)