Archives pour la catégorie 'Politique ou politicaillerie'

Promotion pour services rendus ? L’ex-directeur de la rédaction d’Europe 1 bientôt au ministère de l’Economie

L’ex directeur de la rédaction d’Europe 1, Nicolas Escoulan a quitté jeudi soir la rue François-Ier pour prendre ses nouvelles fonctions au ministère de l’Économie et des Finances vendredi matin.

À 42 ans, l’ancien journaliste a été nommé conseiller en charge de la communication auprès du secrétaire d’Etat Benjamin Griveaux. Directeur de la rédaction depuis deux ans, Nicolas Escoulan était entré en 2013 à Europe 1 pour seconder Fabien Namias, alors directeur général de l’information.

Source

La tombe du maréchal Pétain profanée ! Silence des politiciens, coupables

Résultat de recherche d'images pour "tombe "maréchal pétain""

La tombe, avant sa profanation

Les politiciens se gardent bien de réagir à cet acte ignoble, qui est, il est vrai, le résultat de la haine que cultivent ces derniers ainsi que les médias et l’Education nationale envers le maréchal de France Philippe Pétain.

Ouest-France est obligée de relater que :

« La tombe du maréchal Pétain, située à l’entrée du cimetière de Port-Joinville sur l’Île-d’Yeu (Vendée), a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi.
La sépulture du maréchal Pétain qui dirigea le régime de Vichy du 10 juillet 1940 au 20 août 1944 a été profanée dans la nuit de vendredi à samedi.

Les gendarmes et les pompiers de l’Ile-d’Yeu (Vendée) ont été appelés à 4 h du matin pour l’incendie d’un container -un pot de fleurs desséchées- à proximité de la sépulture de Philippe Pétain, à l’entrée du cimetière de Port-Joinville.

Un container incendié a été retrouvé sur la tombe dont la croix a été brisée. »

Ce geste a été accompli à la veille de l’anniversaire de la mort de celui qui s’est sacrifié pour tenir la barre du pays dans la tempête, quand d’autres démissionnaient ou s’enfuyaient, et qui a tenté de mener une politique de renouveau (la « Révolution nationale ») efficace en dépit de sa brièveté et des terribles circonstances. Une politique civilisationnelle traditionnelle, une politique patriotique, une politique sociale favorable à tous les Français et en particulier aux classes simples, le tout dans la concorde entre les classes, et en se passant du communisme, de la franc-maçonnerie et de la haute finance. C’est cela qu’« ils » ne lui pardonnent pas.

Le samedi 22 juillet, l’offense était en partie réparée par l’ADMP (Association pour la Défense de la Mémoire du Maréchal Pétain), qui organisait comme chaque année une cérémonie d’hommage sur la tombe du héros de Verdun, suivie d’une messe et d’un banquet.
C’est l’occasion d’évoquer cette association qui fait un travail remarquable (et édite une revue très intéressante), alors que, les années passant, l’État français et le Maréchal Pétain deviennent davantage des sujets tabous, ou diabolisés ! Plus les années passent, plus on ment, plus on a peur, moins il y a de débat, alors que ça devrait être exactement l’inverse. Il faut voir les émissions télévisuelles, dans les années 70 et même 80 par exemple, dans lesquelles on pouvait voir pro et anti vichystes débattre très courtoisement et librement…
L’ADMP a compté à son comité d’honneur nombre de personnalités civiles et militaires (on peut en voir certaines ici).

Pour contacter l’ADMP :
5 rue Larribe, 75008 PARIS. Tél : 01 43 87 58 48 (fermée au mois d’août).

Surréaliste : Collomb se prend pour une star

Moment de gêne intense pour Gérard Collomb. En déplacement aujourd’hui dans le quartier de Montmartre, à Paris, le ministre de l’Intérieur a croisé par hasard des touristes malaisiens, assis en terrasse. Là, il s’arrête et se présente : “I am the minister of police” (littéralement, “je suis le ministre de la police”) avant de demander aux touristes, visiblement gênés, de… faire une photo ! “do you want a picture with me ?” lance-t-il encore. Isolée par nos confrères de BFMTV, la séquence est surréaliste. Regardez :


Source

Braquage démocratique : le parti de Macron va toucher plus de 100 millions d’euros

Après avoir bénéficié du soutien financier de richissimes donateurs privés lors de la campagne, Macron va pouvoir désormais remplir les coffres de son jeune parti, né il y a un an.

Au total, le parti peut espérer collecter 21 millions d’euros de subventions publiques tous les ans, soit 105 millions au cours de la législature ! “Ses 6 390 871 voix récoltées au 1er tour des élections législatives, soit 28,21% des suffrages exprimés, lui donnent droit, en effet, à 9 M€ par an. Ensuite, ses 314 députés lui rapporteront quelque 12 M€”, explique le quotidien.

Source

Le FN se trompe de diagnostic

Tribune libre de notre contributeur Lionel :

«  Le FN qui a complètement raté les élections de 2017 veut analyser ses échecs. Fort bien, mais il semble que ce parti se trompe complètement sur les causes : en effet, la discussion actuelle porte quasi-exclusivement sur l’euro (dont la position actuelle est son abandon pour un retour à une monnaie nationale, position soit dit en passant qui semble juste et que le FN va peut-être changer !). Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la position que le FN a eue sur l’euro qui explique ses piètres scores, c’est d’en avoir fait l’alpha et l’omega de son programme, comme si ce problème était le problème numéro 1 de la France. Or, de toute évidence, le principal problème de la France aujourd’hui n’est pas un problème économique, mais un problème ethnico-religieux : autrement dit, c’est l’invasion par des hordes étrangères de l’Europe qui est la préoccupation principale de l’électorat potentiel.

Lire la suite

Suppression du RSI ne signifie pas disparition des cotisations sociales

S’il y a une promesse de Macron qui a fait mouche chez les professionnels lors de la campagne présidentielle, c’est celle de supprimer le RSI (La sécurité sociale des artisans et commerçants). Accusé de tous les maux (souvent à tort), le Régime Social des Indépendants devrait bientôt être enterré par le nouveau gouvernement. Mais attention ! Non seulement la fin du RSI ne signifie pas la suppression des cotisations sociales, mais peut-être même, leur augmentation !

Trouvé sur Previssima : Est-il nécessaire de rappeler qu’il a toujours été question, quelles que soient les modalités de l’opération (entité dédiée ou éclatement au sein des différentes branches), d’adosser le RSI au Régime général des salariés. Or si ce dernier est plus protecteur, sur certains risques, que le RSI, il est en même temps plus coûteux.
Dans le meilleur des cas, les cotisations seront les mêmes pour les indépendants et dans le plus mauvais, c’est-à-dire en cas d’alignement des cotisations et des prestations sur celles des salariés, les charges sociales des indépendants augmenteront.

Lire la suite

France : comment le parti unique (LREM) verrouille la communication

Le parti d’Emmanuel Macron recrute des professionnels pour réaliser ses propres reportages et passer outre la presse mainstream.

« On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, dit l’adage. Leçon retenue par la République en marche (LREM), qui a donc décidé de se doter… de sa propre équipe de rédaction. Le parti d’Emmanuel Macron compte recruter une dizaine de personnes, dont un rédacteur en chef, des vidéastes et des rédacteurs qui « iront sur le terrain ». Leur job ? « Valoriser les actions menées par le mouvement », répond-on au QG, mais aussi « remettre les projecteurs vers des actions citoyennes, des initiatives locales, valoriser le travail associatif ».

  Lire la suite

Macron au G20 : pour « lutter contre le terrorisme », il faut lutter contre… « le réchauffement climatique » !

Il a osé !

Qui est Agnès Buzyn, le VRP des vaccins ?


Portrait d’Agnès Buzyn, le ministre de la santé qui veut vacciner toujours plus, et de force, les bébés.

Pour Macron, il y a les gens « qui réussissent » et ceux … « qui ne sont rien »

Glaçant de mépris, mais révélateur de son idéologie !

« Renouvellement », sauce Macron

Ci-dessous, en novembre 2006, Dominique Strauss-Kahn et son équipe de campagne.
10 ans plus tard, c’est la garde rapprochée de Macron.

https://pbs.twimg.com/media/DDuMx2SXYAAnHT4.jpg

Florian Philippot veut que Simone Veil soit inhumée au Panthéon

La République, qui se veut laïque et qui ne reconnaît aucune religion semble avoir besoin de Saints… pour que la population croie en ses valeurs. Ainsi, depuis le décès de Simone Veil, nous assistons à des louanges dignes d’une canonisation sans que l’on comprenne ce qu’il y a d’exceptionnel dans la vie de cette dame.

Ainsi, peu après sa mort, Roselyne Bachelot a dit « Nous sommes tous des enfants de Simone Veil ». Pour notre part, nous nous considérons plutôt comme les rescapés de Simone Veil quand on sait que sa funeste loi a permis de tuer, depuis 1974, près de 9.000.000 de bébés à naître. Bachelot ne fut pas la seule et c’est l’ensemble de l’éventail politique qui chante les louanges de la défunte. Ainsi, alors que la République prévoit des funérailles très solennelles aux Invalides, avec discours officiel de Macron, en présence de tous les Présidents de la République en vie (Giscard, Sarkozy, Hollande, manquera peut-être Chirac pour des raisons de santé), de tout le gratin politico-médiatique, de nombreuses délégations étrangères, etc, etc. certains trouvent que ce n’est pas assez.

Ainsi, Florian Philippot, à peine quelques heures après l’annonce du décès, a sonné le tocsin et demandé à ce qu’elle soit inhumée au Panthéon ! Depuis, il a été rejoint par toute la bien-pensance puisque BHL, François Bayrou, Laurence Parisot, Valérie Pécresse, le communiste Gayssot, la Femen Inna Shevchenko, etc, etc demandent eux-aussi l’inhumation au Panthéon. Voilà notre patriote (sic) Philippot en bonne compagnie ! On notera d’ailleurs que lui qui, lors de la dernière présidentielle, a poussé le FN à faire campagne en priorité dans la lutte contre l’Europe et non contre l’immigration-islamisation-invasion que connaît la France, ne trouve rien à redire aux engagements européens de Veil. Elle fut pourtant la première personne à occuper le poste de président du Parlement européen, elle a toujours soutenu la construction européenne, elle a été de tous les combats pour l’Europe (Marché unique, Euro, etc.) mais même ça, notre patriote labellisé FN ne le mentionne pas, preuve que son positionnement anti-Européen n’est pas sincère et ne semble être qu’une posture qui n’engage que ceux qui y croient !

La photo officielle d’Emmanuel Macron : le culte de l’ambivalence

Après une minutieuse mise en scène et de nombreuses retouches, la photo officielle du nouveau président de la République a été publiée. Elle se place sous le signe de l’ambivalence, qui semble caractériser cet homme (à tous les niveaux…?).

Résultat de recherche d'images pour "photo officielle macron"

En même temps l’alliance à droite et l’alliance à gauche.
En même temps la France et l’Europe.
En même temps debout et assis.
En même temps l’intérieur et l’extérieur.
En même temps l’instantané (téléphone) et le temps qui passe (horloge).
En même temps l’ancien (livre) et le nouveau (iPhone).

Nouvelle émission d’« I-médias »

Le militantisme médiatique mis en lumière :

Sommaire :

Lire la suite

Macron ne parlera pas à la presse le 14 Juillet, sa pensée « est trop complexe »

La justification vient directement de l’Elysée et est révélée par le Monde. Pour le premier 14 juillet de son mandat, le président de la République sera bien entendu à la tribune, avec d’ailleurs son homologue américain Donald Trump invité pour l’occasion, mais il restera loin de la presse.

«  Ce n’est pas un refus d’obstacle envers la presse  », assure pourtant l’Elysée. Mais la «  pensée complexe  » ne se prêterait visiblement pas aux jeux des questions-réponses.

De quoi inspirer pas mal de gens sur les réseaux sociaux qui ont largement ironisé sur les raisons invoquées par le pouvoir.

Source