Quand un proche de F-X Bellamy dénonçait la résistance à l’invasion migratoire

Ferreol Delmas, responsable des jeunes d’« Unis pour servir », le mouvement de la tête de liste LR François-Xavier Bellamy, était à l’origine de la tribune dénonçant le groupe Génération Identitaire suite à son militantisme contre l’invasion migratoire.

source

Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique

Plus de 72 heures de logorrhée médiatico-politique pour une simple agression verbale en marge d’une manifestation… Beaucoup plus que les 206 viols chaque jour dans l’Hexagone, Beaucoup plus que pour le meurtre de n’importe quel Français, plus que pour l’attentat de Chekatt au marché de Noël de Strasbourg en décembre dernier. La machine médiatique s’est littéralement enflammée pour quelques insultes à l’encontre d’un personnage public, souvent vertement critiqué par ses propres animateurs. De Le Pen à Mélenchon, toute la classe politique s’est bêtement précipitée aux micros des journalistes pour faire un commentaire sans intérêt et accuser l’adversaire idéologique.

La droite « réac » en profite pour tirer à boulets rouges sur les musulmans et la mouvance gauchiste, sans même rappeler que l’agression n’est rien au regard de ce que vivent quotidiennement des milliers de Français, et qu’en une seule semaine, pas moins de 4 églises ont été profanées…

En attendant, les communicants du gouvernement associent pendant près de 4 jours consécutifs les Gilets jaune à la haine des juifs. Quant à Macron, il visite en quelques heures un cimetière juif profané (Quatzenheim) et le mémorial de la Shoah. Il conclut la journée en promettant de nouvelles lois pour combattre le ventre fécond de la « bête immonde ».
L’Elysée réalise un sans faute en matière de propagande politique. 

Cerise sur le gâteau, les associations juives réclament de nouvelles mesures liberticides, légitiment leur existence auprès de leur communauté chauffée à blanc et justifient leurs subventions pour l’année prochaine…  

Trouvé sur Le Monde : Emmanuel Macron s’est engagé mardi 19 février à agir, légiférer et « punir », à son arrivée au cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin), où plus de quatre-vingts tombes juives ont été profanées, couvertes de croix gammées. « Ceux qui ont fait ça ne sont pas dignes de la République et elle les punira », a déclaré le chef de l’Etat, qui se rendra ensuite au Mémorial de la Shoah à Paris et s’exprimera mercredi devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Continuer la lecture de « Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique »

Calais : des associations immigrationnistes « fournissent le matériel pour couper les arbres afin de bloquer l’autoroute et s’introduire dans les camions »

Aucune réaction politique, pas de scandale national, pas de dissolution de ces associations d’envisagée, rien ! L’hypocrisie républicaine en une seule information.

Trouvé sur FDS : Trois mille clandestins contrôlés chaque mois à Calais et sur toute la bande côtière. C’est une moyenne de cent par jour. Un peu plus de deux ans après la fermeture de la «jungle» dans ce dernier port avant l’Angleterre, et à seulement six semaines de l’échéance du 29 mars qui marquera le début du Brexit dur en cas de «no deal» avec l’Europe, la pression migratoire qui pèse sur le littoral demeure forte.

(…) « Ils continuent parfois à bloquer l’autoroute avec des branchages incendiés pour stopper les poids lourds et tenter de s’y glisser, je l’ai vécu, témoigne Sophie, commerçante dans la rue Royale, en centre-ville. Ce qui m’énerve le plus, c’est que ce sont des associations qui leur fournissent le matériel pour couper les arbres ! »

(…) Continuer la lecture de « Calais : des associations immigrationnistes « fournissent le matériel pour couper les arbres afin de bloquer l’autoroute et s’introduire dans les camions » »

Belloubet à la prison de Tours pour animer un « Grand Débat » avec une vingtaine de détenus

La propagande de crise de l’Elysée, qui vise à saturer l’information en faveur des initiatives du gouvernement, commence à verser dans le ridicule… 

Trouvé sur la Nouvelle République : Ce matin, la rue Henri-Martin a connu une agitation particulière. Une vingtaine de détenus ( prévenus et condamnés) ont été retenus pour pouvoir converser avec la ministre.

L’annonce de la présence de la ministre n’a été faite qu’au dernier moment au sein de l’établissement, pour des raisons de sécurité. 

Le choix de la maison d’arrêt de Tours s’inscrit dans la volonté de lancer l’initiative dans une petite structure,  » à taille humaine ». 

Continuer la lecture de « Belloubet à la prison de Tours pour animer un « Grand Débat » avec une vingtaine de détenus »

Politicaillerie : le politicien véreux Juppé abandonne Bordeaux et se rallie à Macron pour une place au chaud

Il n’y a pas plus efficace que les grosses ficelles politiques de l’ancien monde pour se remettre en scelle !

Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a proposé mercredi le maire de Bordeaux Alain Juppé (ex-LR) comme membre du Conseil constitutionnel, a-t-il annoncé dans un communiqué. Une proposition que l’ancien Premier ministre a acceptée. Il devrait officiellement annoncer sa démission aux Bordelais lors d’une conférence de presse jeudi. (Source)

Le Conseil constitutionnel, institution juridique suprême en France, qui peut invalider des lois et se prononce sur la régularité des élections et référendums.

C’est une retraité dorée (13 000 € d’indemnités par mois) pour le vieux politicien de « droite » Juppé, qui va pouvoir y pantoufler pendant 9 ans, après avoir soigneusement léché les bottes de Macron depuis que celui-ci exerce la présidence.

Rappelons qu’Alain Juppé a été condamné en 2004 dans l’affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris, pour son rôle de bras droit de Jacques Chirac au RPR et à la mairie.
Un politicien corrompu, c’est banal avec la République, mais pour se faire gauler, il faut vraiment ne pas y aller de main morte !

On peut donc avoir été ainsi condamné par la justice et finir au Conseil constitutionnel.
Après tout, vu notre Régime, c’est cohérent.

Zone occupée de Clignancourt : un cœur illuminé à 650 000€ aux frais des contribuables

Alors que les gouvernement successifs ne cessent de réclamer des efforts supplémentaires pour éponger la dette faramineuse de la France, les dépenses pour des « œuvres d’art » grotesques installées sur des territoires colonisés ne connaissent pas de cure d’austérité.

Trouvé sur Le Parisien : Un gros cœur rouge installé, comme une enseigne lumineuse, sur un mât à 9 mètres de hauteur à la porte de Clignancourt (XVIIIe), c’est la surprise que Christophe Girard (PS), adjoint à la Culture d’Anne Hidalgo (PS), réserve aux Parisiens et à leurs voisins de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) pour la Saint-Valentin. Œuvre de l’artiste franco-portugaise Joana Vasconcelos, ce cœur composé de 3 800 azulejos peints à la main par des artisans portugais, tourne sur lui-même et s’allume et s’éteint au rythme des battements d’un cœur humain.

Continuer la lecture de « Zone occupée de Clignancourt : un cœur illuminé à 650 000€ aux frais des contribuables »

Vers une augmentation des taxes sur les carburants ?

Alors que les bourgeois de France, apeurés par le mouvement spontané et populaire des gilets jaunes, ont tout fait pour rétablir « l’ordre économique » et continuer à faire des affaires, Macron et son gouvernement pourraient tout simplement reprendre leur politique fiscale délirante.

Trouvé sur le Huffington Post : La hausse des prix des carburants avait été le détonateur de la crise des gilets jaunes. Si la fluctuation des cours du brut était responsable d’une bonne part, l’augmentation de la fiscalité écologique n’avait rien arrangé. L’une des premières décisions d’Emmanuel Macron et Édouard Philippe, début décembre, avait d’ailleurs été de suspendre la nouvelle hausse prévue au 1er janvier 2019.

Depuis que le grand débat a été lancé, les macronistes se gardent bien de dire si oui ou non ils appliqueront la hausse de cette taxe qui est planifiée pour 2020 et qui doit encore continuer en 2021 et 2022. Fin janvier encore, Édouard Philippe se montrait plus qu’évasif. « Aujourd’hui je ne vois pas d’hypothèse dans laquelle on peut facilement repartir avec une augmentation de cette taxe, ça c’est clair. Mais il faut se poser la question du système fiscal qu’on veut », avait déclaré le premier ministre sur France Inter.

Continuer la lecture de « Vers une augmentation des taxes sur les carburants ? »

Paris, Acte 13 des gilets jaunes : le bilan catastrophique de Castaner


Hier, a eu lieu l’acte XIII des gilets jaunes. Faisons-en le bilan, et notamment en ce qui concerne le maintien de l’ordre.

4.000 policiers mobilisés à Paris (Source : Castaner lui-même)
4.000 manifestants (source : Castaner lui-même)

Il y avait donc un policier par manifestant, autant dire une manif encadrée comme jamais. Et pourtant, des dégradations à n’en plus finir : voitures incendiées, vitrines de banques et d’agences immobilières saccagées, des millions d’euros de dégâts !
On pourrait croire que cela est dû à une retenue excessive des forces de l’ordre, mais c’est le contraire qui s’est passé et c’est sans doute le pire du bilan : une violence inouïe des policiers contre les manifestants avec, entre autres, utilisation très massive de gaz lacrymogènes dès le début de la manif, ainsi que de grenades de désencerclement dont l’une a grièvement blessé un manifestant en lui arrachant la main, et donc le mutilant à vie.

Tout ministre normal, prenant conscience d’un tel bilan devrait en tirer les conclusions qui s’imposent et démissionner en demandant pardon aux Français tant il est en dessous de tout.
Mais avec Castaner, on peut être sûr du contraire !

Le patron de Benalla à l’Elysée vient de recevoir une importante promotion

Qu’a-t-il bien pu faire pour mériter une telle promotion ?

Lauch lors de son audition très douteuse au Sénat, sur l’affaire Benalla

« C’est le communiqué officiel du conseil des ministres de ce mercredi matin qui nous l’apprend : le chef de cabinet d’Emmanuel Macron, dont Alexandre Benalla était l’adjoint, l’énarque François-Xavier Lauch, jusque-là sous-préfet, vient d’être nommé « préfet chargé d’une mission de service public relevant du gouvernement ».

Belle promotion pour celui dont les explications sur la fameuse affaire n’ont pas éclairci, c’est le moins que l’on puisse, dire, tous les mystères…

D’autant plus belle que ce benjamin de la promotion République à l’ENA […] n’a que 37 ans. Il fait désormais partie des plus jeunes préfets de l’histoire. »

Source NouvelObs

Brexit : Valérie Pécresse souhaite aux Britanniques que ce soit « douloureux »

La présidente LR de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, européiste convaincue comme ses camarades, a émis ce mercredi 6 février le souhait que les Britanniques souffrent pour avoir voulu quitter l’Union européenne.
Mais bon, elle est dans le camp du Bien, c’est normal.

Autoroutes : 350.000€ de bénéfices par kilomètre !

Suite à une revente honteuse de notre réseau autoroutier par Villepin à des sociétés privées, c’est une fois de plus les Français qui passent au tiroir-caisse pour le bonheur des multinationales et au détriment du bien commun. Un autre scandale – alors que les entreprises exploitantes réalisent des bénéfices monstrueux, elles refusent catégoriquement de geler l’augmentation annuelle de leurs tarifs.

Trouvé sur AutoPlus :

« Les affaires roulent pour les sociétés d’autoroutes ! Alors qu’en ce début du mois de février, les tarifs au péage augmentent, Auto Plus s’est plongé dans le bilan financier des différentes sociétés afin de vérifier ce que chacune d’entre elles gagnent par kilomètre. Nous avons retenu neufs sociétés « historiques » (ASF, Cofiroute, Escota, APRR, etc.) et huit (petites) récentes (A’liénor, Alis, Atlandes, etc.) et avons constaté que l’addition de leurs bénéfices représente un joli magot. Continuer la lecture de « Autoroutes : 350.000€ de bénéfices par kilomètre ! »

Mise sous tutelle : Macron souhaite payer directement des journalistes dans les rédactions

Entouré d’une foule de courtisans pisse-copie, Macron a évoqué la semaine dernière, vouloir s’assurer du traitement « neutre » de l’information pour éviter que la parole du peuple, Jojo le Gilet jaune, ne soit mise sur le même plan que celle d’un politicard professionnel ou d’un expert de plateaux TV. Pour cela, il aimerait envoyer des commissaires politiques dans chaque rédaction pour passer des consignes… Espérons qu’il reste suffisamment de dignité aux journalistes pour refuser catégoriquement ce contrôle étatique sur la presse.

Trouvé sur Le Point : Macron : « Le bien public, c’est l’information. Et peut-être que c’est ce que l’État doit financer. Le bien public, ce n’est pas le caméraman de France 3. Le bien public, c’est l’information sur BFM, sur LCI, sur TF1, et partout. Il faut s’assurer qu’elle est neutre, financer des structures qui assurent la neutralité. Que pour cette part-là, la vérification de l’information, il y ait une forme de subvention publique assumée, avec des garants qui soient des journalistes. Cette rémunération doit être dénuée de tout intérêt. Mais quelque part, cela doit aussi venir de la profession. »

Une nationalisation partielle de la presse

Continuer la lecture de « Mise sous tutelle : Macron souhaite payer directement des journalistes dans les rédactions »

Macron, « comme un fou », à Benalla : « tu vas les bouffer »

Le scandale Benalla continue et mouille Emmanuel Macron

 

Une enquête de Mediapart révèle le soutien d’Emmanuel Macron en diffusant des fichiers audio récupérés auprès de la police vraisemblablement.
Echange éloquent entre Alexandre Benalla (quelques jours après sa mise en examen) et son compère Vincent Crase, sur le soutien du président Macron :

En plus du président de la République, Alexandre Benalla se vante d’avoir le soutien de “Madame [Brigitte Macron], Ismaël [Emelien], qui me conseille sur les médias et compagnie.” Ismaël Emelien n’a pas répondu aux sollicitations de Mediapart. L’Élysée a de son côté démenti auprès de Mediapart que le conseiller ait pu piloter la communication d’Alexandre Benalla.

Par ailleurs, par le biais de ces enregistrements, Mediapart révèle qu’Alexandre Benalla s’est personnellement impliqué dans un contrat de sécurité avec un oligarque russe proche de Vladimir Poutine, par ailleurs soupçonné de liens avec la mafia. Or selon le site d’investigations, Alexandre Benalla a ensuite touché de l’argent en lien avec ce contrat, contrairement à ce qu’il a affirmé au Sénat. »

Source LSB

Complotisme : Macron voit la Russie derrière les gilets jaunes

Emmanuel Macron s’en est pris aux médias qu’il a appelés à « se ressaisir » et à attaquer la Russie qu’il accuse d’être derrière les gilets jaunes. Ainsi, il a déclaré :

« Les structures autoritaires nous regardent en se marrant. Il ne faut pas se tromper. On est d’une naïveté extraordinaire. Continuer la lecture de « Complotisme : Macron voit la Russie derrière les gilets jaunes »

Macron ne serait pas opposé à la taxation des plus-values immobilières sur les résidences principales !

Tous les moyens sont bons pour tondre les Français. Alors que l’augmentation de la fiscalité sur l’essence a enflammé la France, Macron pourrait s’en prendre à la classe moyenne, plus docile et toujours prête à travailler plus pour maintenir son niveau de vie.

« Réformer la fiscalité de l’immobilier en l’alourdissant sur certaines reventes de logements ? Emmanuel Macron a discrètement lancé la piste à l’occasion du grand débat national. «Votre idée est très bonne», a déclaré le chef de l’État fin janvier lors d’une rencontre publique à Bourg-de-Péage (26) à un intervenant qui suggérait de «réguler» certaines plus-values immobilières. À «Bordeaux, il y a eu beaucoup de plus-values immobilières quand le TGV est arrivé», a souligné Emmanuel Macron. Le chef de l’État pointe du doigt une «injustice» en faveur de propriétaires qui «n’ont pas travaillé pour ça.» Continuer la lecture de « Macron ne serait pas opposé à la taxation des plus-values immobilières sur les résidences principales ! »