Rencontre-dédicace à Paris : le colonel Le Pargneux sur « Pétain-De Gaulle, une autre vision de l’histoire »

Pour rappel, il s’agit d’un ouvrage important, une bonne synthèse, qui vient de sortir, sous la plume du colonel Michel Le Pargneux.
« Sur les actions comparées de Philippe Pétain et de Charles De Gaulle, il règne – du moins dans les mondes médiatique et scolaire – une pensée unique aussi rigide que fragile.
Continuer la lecture de « Rencontre-dédicace à Paris : le colonel Le Pargneux sur « Pétain-De Gaulle, une autre vision de l’histoire » »

Un livre explosif sur « Pétain et De Gaulle » vient de sortir

Pétain – De Gaulle, une autre vision de l’histoire : tel est le titre d’un ouvrage très important, une bonne synthèse, qui vient de sortir, sous la plume du colonel Michel Le Pargneux.

« Sur les actions comparées de Philippe Pétain et de Charles De Gaulle, il règne – du moins dans les mondes médiatique et scolaire – une pensée unique aussi rigide que fragile.
Au-delà d’une certaine propagande et d’une ignorance généralisée, quelle est la réalité ?

Cet ouvrage n’hésite pas à aborder les sujets les plus sensibles, les polémiques les plus pénibles, avec une franchise et un souci de la vérité remarquables. On en ressort différent.
Bâti sur de nombreuses citations, c’est un admirable travail de documentation qui est proposé au lecteur.

D’une présentation claire et pédagogique, cet outil synthétique pourra l’aider à se forger une honnête vision de l’histoire. » (4e de couverture).

Déformés par la propagande déversée par les médias et l’école républicaine, les gens croient et racontent n’importe quoi, au détriment de la justice et de la vérité.
Ce livre remet les pendules à l’heure, de façon très documentée.
La légende gaullienne en ressort profondément fissurée ; quant à la figure constamment calomniée du maréchal Pétain… eh bien vous verrez !

Parmi les points abordés : De Gaulle avait-il raison en 40 ? Quelle a été son action réelle ? A-t-il été « le rassembleur » ? « Le Libérateur » ? Qui fut le premier résistant de France ? L’« appel du 18 juin », l’armistice, De Gaulle contre l’Empire français, l’Epuration, l’utilisation des chars, le suicide du général de Larminat…

A lire et faire lire.

Pétain – De Gaulle, une autre vision de l’histoire, Ed. des Cimes, 260 p., 17 €.
Commandable ici.
Préface de Didier Rochard.
Annexes de Roger Holeindre, Roger Barut, lieutenant-colonel Alain Dumarcet, colonel Le Pargneux.

C’était un 8 juin 1959 : mort de La Varende

C’est à Paris que s’éteint le grand écrivain Jean Mallard, vicomte de La Varende, qui a longuement et magnifiquement décrit la géographie, l’histoire et les mentalités de la Normandie, où il était né le 22 mai 1887.

Monarchiste, La Varende dut démissionner de l’Académie Goncourt lors de la « Libération », victime de l’épuration comme une bonne partie de l’élite de notre pays.

Un grand auteur français qui mérite d’être connu.
Attention, le virus La Varende s’attrape facilement et l’on ne peut refréner ensuite l’envie de dévorer toute l’œuvre !

Continuer la lecture de « C’était un 8 juin 1959 : mort de La Varende »

« Archives du mondialisme » : nouveau livre de Pierre Hillard (et dédicace le 25 à Paris)

Cliquez ici pour commander en ligne ses livres et ceux qu’il a préfacés.

Pierre Hillard, chercheur en politique internationale, vient de publier un nouveau livre, très volumineux et donc très riche, de documentation du mondialisme.
Sous-titré « De la guerre contre l’Ancien et le Nouveau testament », aux Editions Nouvelle Terre, il comporte 773 pages et coûte 35 euros. La 4e de couverture est ci-dessous.

Il le dédicacera à Paris ce samedi.

4e de couverture :

Continuer la lecture de « « Archives du mondialisme » : nouveau livre de Pierre Hillard (et dédicace le 25 à Paris) »

Nouveau livre choc de l’abbé Rioult : « De la Question juive »

Le monde juif tient une place importante dans nos sociétés modernes : que l’on envisage ce fait positivement ou négativement, nul ne peut nier qu’il y ait une « question juive » . Par exemple Manuel Valls, Premier ministre, quand il disait que « la communauté juive » est « à l’avant-garde de la République et de ses valeurs » ou que « le départ de cent mille juifs infligerait un coup plus dur à la France que celui de cent mille chrétiens ».

L’abbé Olivier Rioult, catholique traditionaliste, vient de signer une synthèse sur ce thème, abordant les aspects historique, idéologique, politique et bien sûr religieux.
Un essai qui n’a pas froid aux yeux, allant, comme l’auteur le présente, « sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations ».

Pour en juger vous-même, vous pouvez commander le livre en ligne ici.
De la Question juive, Editions Saint Agobard, 450 p., 21 €.

Brève présentation en video :

Conférence à Paris : « Dépendances affectives et sexuelles » (« stop au porno »)

Un petit livre bien fait et utile

le lundi 13 mai à 20h30, François Billot de Lochner (président de Stop au porno) interviendra aux côtés de Pauline de Vaux, psychiatre addictologue et collaboratrice du parcours « Libre pour aimer – Pour sortir de la pornographie » (voir leur livre Sortir de la pornographie ici).

Dans cette video, François Billot de Lochner présente son action :

Mussolini parlant en français (video) et réédition de « Qu’est-ce que le fascisme ? »

Benito Mussolini, fondateur du fascisme et chef de l’Italie (1922-1943) parlait bien l’anglais, l’allemand, mais aussi le français, comme on le voit ci-dessous dans un document peu connu de 1931, où il discourt à propos de la paix.

A ce propos, on peut signaler la réédition d’un texte fort intéressant (et utile, alors que tout le monde parle à tort et à travers de fascisme et de fascistes sans savoir ce que c’est), pour ceux qui s’intéressent à la politique : Qu’est-ce que le fascisme ?  par l’intellectuel français Maurice Bardèche (disponible ici).

« Alchimie, théosophie et Rose-croix ; Pascal contre Descartes »

Tel était le thème d’une émission radiophonique avec Alain PASCAL, chercheur, écrivain, auteur du Siècle des Rose-Croix. Ses livres sont disponibles ici.

• la « Fête des amis d’Alain Pascal », le 14 avril à Paris :

Continuer la lecture de « « Alchimie, théosophie et Rose-croix ; Pascal contre Descartes » »

Décès de l’essayiste Guillaume Faye

Résultat de recherche d'images pour ""guillaume faye""

Guillaume Faye est mort cette nuit (du 6 au 7 mars), à l’âge de 69 ans, d’un cancer.

Passé par Sciences-Po Paris, il fut pendant les années 1970-1980 un des principaux théoriciens de la « Nouvelle Droite », dans le cadre du GRECE, d’orientation euro-régionaliste, « ethno-différentialiste » et néo-païenne.

Continuer la lecture de « Décès de l’essayiste Guillaume Faye »

Lectures utiles pour le Carême (et Pâques)

A l’approche du Carême (qui commence ce mercredi), signalons l’existence de quelques livres, utiles pour vivre au mieux cette période et progresser à cette occasion, et qu’on peut trouver dans la rubrique Carême / Pâques de la Librairie française (cliquer ici).

Signalons notamment le fascicule intitulé le Carême pour les jeunes, de l’abbé Boubée : une très bonne idée, à petit prix.
Ou encore l’excellent petit livre signé de l’abbé Troadec : Le Carême au jour le jour.

Il propose des « lectures et méditations quotidiennes pour prier seul ou en famille » durant cette période, afin de mieux « monter vers Pâques ».

D’un format et d’une présentation très pratiques, c’est un précieux soutien pour vivre chrétiennement cette période de 40 jours qui mène à Pâques.

Continuer la lecture de « Lectures utiles pour le Carême (et Pâques) »

« Secret maçonnique ou vérité catholique » : nouveau livre de Serge Abad-Gallardo

Serge Abad-Gallardo vient de signer Secret maçonnique ou vérité catholique, aux éditions Artège (360 pages, 19 euros).

« Serge Abad-Gallardo, ancien haut fonctionnaire territorial, ancien franc-maçon revenu à la foi chrétienne en 2012, signe ici son sixième ouvrage destiné à révéler les dessous à la franc-maçonnerie.

Dès les premières pages, il souligne que tandis que la foi chrétienne repose sur des faits historiques et une approche anagogique, la démarche maçonnique et l’adhésion à sa doctrine ésotérique ne s’établissent que sur une simple mythologie, voire sur les affirmations péremptoires de quelques “illuminés”. Rappelant que, depuis 1826 et la lettre apostolique Quo graviora du pape Léon XIII, l’Eglise frappe de nullité le serment prêté par les initiés de garder le secret maçonnique, Serge Abad-Gallardo a donc choisi d’en parler.

Continuer la lecture de « « Secret maçonnique ou vérité catholique » : nouveau livre de Serge Abad-Gallardo »

C’était un 19 janvier : mort du philosophe français Gustave Thibon

« Laudator temporis acti ? Que m’importe donc le passé en tant que passé ? Ne voyez-vous pas que lorsque je pleure sur la rupture d’une tradition, c’est surtout à l’avenir que je pense ? Quand je vois se pourrir une racine, j’ai pitié des fleurs qui demain sécheront , faute de sève. »

Gustave Thibon
(né 2 septembre 1903 à Saint-Marcel-d’Ardèche,
mort le 19 janvier 2001 dans la même commune)

« Penseur [notamment de l’enracinement et du retour à la terre], philosophe, métaphysicien et poète tout à la fois, il a été et il demeure un guide admirable, et cela parce qu’il a toujours été lui-même guidé par l’admiration : une admiration qui n’obscurcit jamais son discernement, ni n’égara point sa capacité de rendre aux œuvres dont il parlait toute leur signification et toute leur portée. » (source et suite biographique)
Le souci de l’éternel en l’homme, qui est premier chez Gustave Thibon, le conduisit à s’intéresser à l’organisation de la Cité qui doit faire en sorte que les contingences temporelles (de l’économie, de la sociologie, de la politique) contrarient le moins possible la vocation humaine à l’éternel. Pour Thibon, l’homme se condamne lui-même en se coupant à la fois de ses racines naturelles et de ses origines surnaturelles.

Pour des livres de Gustave Thibon et sur lui, cliquer ici.