60 % des vétérans « français » du djihad ont récidivé à leur retour, selon une étude

Exclusif - Djihadistes français: "Notre objectif est de les tuer"

On ne peut pas dire que l’Etat français, qui non seulement accueille les djihadistes mais se bat pour les rapatrier avec leur famille quand ils sont retenus à l’étranger, n’aura pas été prévenu !

« Selon une enquête du Centre d’analyse du terrorisme (CAT) sur la base de statistiques judiciaires, quelque 60 % des Français partis faire le djihad entre 1986 et 2011 en Afghanistan, Bosnie ou Irak, ont récidivé à leur retour.

Publiée par le journal Le Figaro et dont l’AFP a obtenu une copie, cette étude démontre que six « revenants » sur dix « ont été condamnés en France ou à l’étranger postérieurement à leur retour pour des infractions terroristes distinctes de leur seul séjour sur zone ». Ces infractions vont de l’attentat au projet d’attentat, en passant par le soutien logistique ou financier à un réseau terroriste et le séjour sur un autre théâtre d’opérations.

Continuer la lecture de « 60 % des vétérans « français » du djihad ont récidivé à leur retour, selon une étude »

Les véritables raisons de la mort d’Abdelmalek Droukdal, par Bernard Lugan

https://1.bp.blogspot.com/-tdK6_0HgoSw/XttmB71-PwI/AAAAAAAAC_U/YJTmOlufVeMphA0E6Y9tQU_nSHzdloJggCLcBGAsYHQ/s1600/830x532_portrait-non-date-abdelmalek-droukdel-chef-aqmi.webp

Par l’africaniste réputé  Bernard Lugan (ses livres ici) :

« Abdelmalek Droukdal, le chef d’Al-Quaïda pour toute l’Afrique du Nord et pour la bande sahélienne, l’homme le plus recherché d’Algérie depuis deux décennies, a quitté son sanctuaire de Kabylie avec son état-major pour rejoindre le nord du Mali où l’armée française l’a abattu. Il a été « neutralisé » dans la région de Tessalit, en territoire touareg, ce qui  a son importance.

Deux questions se posent :
1) Pourquoi a-t-il pris ce risque ?
2) Pourquoi était-il devenu gênant pour les Algériens qui ne pouvaient pas ne pas savoir qu’il avait « bougé » ?

Continuer la lecture de « Les véritables raisons de la mort d’Abdelmalek Droukdal, par Bernard Lugan »

Coronavirus : 130 détenus « radicalisés » libérés pour raison sanitaire

Trouvé sur VA : « Au début de l’épidémie de coronavirus en France, la ministre de la Justice Nicole Belloubet avait appelé « à des libérations anticipées pour des raisons sanitaires de personnes condamnées en fin de peine ». Il faut croire que cette mesure, visant à désengorger les prisons particulièrement exposées au virus, bénéficie également aux détenus radicalisés. Ainsi, d’après plusieurs sources au sein des services de renseignements cités par Le Point, 130 détenus condamnés dans des dossiers terroristes ont été ou sont en passe d’être libérés à quelques mois ou quelques semaines de la fin de leur peine.

Deux personnes liées à l’attentat de Strasbourg libérées Continuer la lecture de « Coronavirus : 130 détenus « radicalisés » libérés pour raison sanitaire »

Syrie : cinq soldats turcs tués par des bombardements de l’armée syrienne

Alors que les Turcs ont envoyé ce week-end de gros renforts dans l’enclave islamique syrienne d’Idlib (gérée par Hayat Tahrir al-Cham, anciennement Front al-Nosra), l’armée de Bachar el-Assad a bombardé aujourd’hui des hommes d’Erdogan stationnés sur l’aéroport militaire de Taftanaz, provoquant ainsi la mort de 5 d’entre eux.

En réponse, les jihadistes de HTS équipés de matériel tout neuf attaquent, de concert avec l’artillerie Turque, l’armée arabe syrienne. Pour l’instant, la diplomatie russe refuse les propositions d’Ankara et continue de soutenir.

Trouvé sur Le Point : « Lundi, cinq soldats turcs ont été tués par des tirs d’artillerie du régime, a annoncé le ministère turc de la Défense.

Cinq soldats turcs ont en outre été blessés dans ces tirs qui ont visé des positions turques dans la province d’Idleb, a indiqué le ministère dans un communiqué, ajoutant que les forces d’Ankara avaient riposté. Continuer la lecture de « Syrie : cinq soldats turcs tués par des bombardements de l’armée syrienne »

Trump confirme la mort du chef d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique

Trouvé sur RFI : « Les États-Unis ont annoncé jeudi avoir « éliminé » le Yéménite Qassem al-Rimi, chef du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). « Sur les instructions du président Donald Trump, les États-Unis ont mené une opération antiterroriste au Yémen et ont réussi à éliminer Qassem al-Rimi, un fondateur et le chef du groupe Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) », a annoncé dans un communiqué la Maison Blanche.

Dans ce communiqué, le président américain souligne que la mort d’al-Rimi « affaiblit davantage l’Aqpa et le mouvement Al-Qaïda à travers le monde » et rapproche les États-Unis de leur objectif d’« éliminer les menaces » que ces groupes représentent pour la sécurité nationale du pays. Continuer la lecture de « Trump confirme la mort du chef d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique »

Une « Française » de l’Etat islamique : « l’aventure était pas top, on veut revenir, c’est tout » (video)

Propos surréaliste de cette djihadiste qui exige de pouvoir revenir en France avec sa marmaille prometteuse. Elle compare sur un ton badin son émigration chez les barbares de l’Etat islamique aux bobos qui se baladent en Inde :
« Excusez-moi mais y’a des gens qui z’ont voulu aller vivre une aventure… Je sais pas moi, en Inde… Ils sont revenus, non ? Et nous, l’aventure était pas top, on veut revenir, c’est tout. Voilà. »

Brest : sept hommes suspectés de préparer un attentat interpellés

« D’après les informations d’Europe 1, sept hommes ont été arrêtés lundi matin à Brest et dans les environs lors d’un coup de filet antiterroriste de la DGSI. Ils sont soupçonnés d’avoir préparé un projet d’attentat.

Sept personnes ont été interpellées lundi, lors d’un coup de filet antiterroriste lancé à Brest et dans ses environs. Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour association de malfaiteur terroriste criminelle, la DGSI a interpellé plusieurs hommes soupçonnés d’avoir préparé un projet d’attentat.

Selon les informations d’Europe 1, les perquisitions n’ont pas permis de découvrir d’armes ou d’explosifs. Les suspects avaient aussi projeté de se rendre dans la zone irako-syrienne. A ce stade de l’enquête, il n’y a aucun détail quant à la cible visée par les terroristes. »

Source : Europe 1

Michel Goya : « L’inconvénient de la guerre, c’est que si on veut vraiment gagner il faut prendre des risques »

Alors que la France conservait, en qualité d’intermédiaire, un certain pouvoir au Moyen-Orient il y a encore une décennie, les erreurs et le suivisme des gouvernements depuis Sarkozy ont achevé toute velléité de peser sur le cours de l’histoire dans cette région du monde. Michel Goya, ancien colonel et historien militaire de référence, n’épargne pas le manque de stratégie de nos gouvernants dans « la guerre contre le terrorisme ».

Extrait d’un entretien pour Marianne : « Marianne : Pour la France, cela sonne-t-il (le parlement irakien a voté une résolution pour réclamer le départ des troupes étrangères) la fin de l’opération Chammal ?

Michel Goya : Très probablement. […] Comme toutes les autres forces de la Coalition anti-EI, nous sommes bloquées. Nous sommes venus à la demande du gouvernement irakien et, si le gouvernement, une fois qu’il sera mis en place, émet le souhait que la coalition s’en aille, je ne vois pas bien comment on pourrait rester. Nous allons partir d’Irak la queue entre les jambes à cause de notre suivisme envers les Américains. On aurait pu jouer une carte autonome en étant plus présent dans la phase de reconquête, en s’impliquant plus dans la formation de l’armée irakienne et en se désolidarisant de la décision des USA d’éliminer le Général iranien Soleimani. Mais pour ça, il aurait fallu une vision stratégique. Une opération militaire vise toujours plusieurs publics : ses ennemis, l’opinion public, les alliés… etc. Dans le cas de l’opération Chammal, ce n’était pas l’ennemi qui était vraiment en ligne de mire, sinon on aurait mis des moyens et pris plus de risques, mais l’opinion publique pour montrer que l’on faisait quelque chose et peut-être surtout les Etats-Unis qui nous avait demandé une nouvelle fois de venir avec eux en Irak. Nous nous félicitions plus d’être le deuxième contributeur de la coalition que de disloquer l’ennemi, ce qui était très loin de ce que nous faisions. Continuer la lecture de « Michel Goya : « L’inconvénient de la guerre, c’est que si on veut vraiment gagner il faut prendre des risques » »

Gare d’Austerlitz : une femme en nikab arrêtée avec une lame de 15cm et un coran dans une sacoche

C’est la 3ème alerte terroriste (Metz et Villejuif auparavant) depuis qu’une vidéo de l’Etat Islamique diffusée le 1er janvier, appelle les musulmans à tuer les non-musulmans sur notre sol.

Trouvé sur Le Point : « Depuis la diffusion le 1er janvier sur Twitter d’une vidéo de propagande en français d’un djihadiste de l’État islamique montrant comment attaquer les « mécréants » en France avec une « simple lame » quand on ne peut pas faire le « djihad » en Syrie, les attaques au couteau semblent se multiplier. Si à Villejuif et à Metz, les deux actions peuvent être reliées à la fois à l’islamisme radical et à l’état psychiatrique des mis en cause neutralisés par la police, il est encore trop tôt pour qualifier la femme de 37 ans vêtue d’un niqab qui a été interpellée ce dimanche en début de soirée gare d’Austerlitz avec un couteau d’une lame de 15 centimètres et un coran dans une sacoche ouverte. »

Attentat de la préfecture : bientôt décoré de la Légion d’honneur, le policier qui a tué le terroriste préfère rester anonyme

Une fois n’est pas coutume, les Français se comportant héroïquement préfèrent rester anonyme plutôt que d’être honorés publiquement. Le ver est dans le fruit, les musulmans sont désormais suffisamment nombreux pour qu’une partie d’entre eux adhère aux sirènes du jihad et représente une menace pour tous ceux qui s’opposent à l’expansion islamique. Même les plus courageux, même ceux qui abattent une ordure terroriste, se cachent pour rester en sécurité…

Trouvé sur Le Parisien : « Il refuse toujours de sortir de l’anonymat. Mais le policier stagiaire qui a neutralisé l’assaillant de la préfecture de police de Paris va bien connaître son heure de gloire en recevant la Légion d’honneur.

Le policier n’était affecté à la préfecture de police de Paris que depuis quelques jours quand, jeudi, il est tombé nez à nez avec Mickaël Harpon, agent administratif en charge de l’informatique à la Direction du renseignement qui venait de tuer quatre policiers.

Continuer la lecture de « Attentat de la préfecture : bientôt décoré de la Légion d’honneur, le policier qui a tué le terroriste préfère rester anonyme »

Attentats islamistes : « Nous avons installé un principe d’irresponsabilité des élites dirigeantes qui est insupportable »

Mickaël Harpon : « S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts »

C’est un véritable scandale d’Etat et personne, pas même le préfet, ne présente sa démission. Non seulement les erreurs sont monumentales, mais en plus, pas un seul n’assume…

« Il avait accès à tout, aux ordinateurs, aux codes d’accès, aux messageries », s’alarment, au sujet du tueur de la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon, plusieurs flics auprès du « Canard enchaîné » à paraître ce mercredi 9 octobre.

L’information est on ne peut plus inquiétante. Selon le Canard enchaîné de cette semaine, imprimé ce mardi 8 octobre, Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris, a pu avoir accès à la liste des policiers infiltrés dans les mosquées. Continuer la lecture de « Mickaël Harpon : « S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts » »

Vidéo : un jihadiste qui se filme dans une tranchée est neutralisé par l’armée syrienne

Al-Masdar News, site d’actualités sur les conflits Moyen-Orient, diffuse une vidéo retrouvée dans le portable d’un jihadiste tué par l’armée syrienne le 31 août dernier sur le front sud d’Idlib (enclave islamiste syrienne soutenue par la Turquie voisine).

 

France : 75% des 196 condamnés définitivement pour terrorisme sortiront de prison d’ici 2022

Alors que la Macronie s’affole pour empêcher les Français d’exprimer leur avis et leur mécontentement sur les réseaux sociaux, 75% des condamnés pour terrorisme seront libres de leur mouvements d’ici 3 ans, et 920 apprentis jihadistes sont susceptibles de commettre un attentat… 

Trouvé sur L’Opinion : « Sur 196 terroristes définitivement condamnés, 22 sortiront d’ici à la fin de l’année et plus de la moitié seront libérés en 2020. D’ici à 2022, 75 % des condamnés pour terrorisme auront purgé leur peine.

Le spectre des détenus surveillés pour velléités terroristes est plus large. Derrière les barreaux, plus de 500 terroristes islamistes (prévenus ou condamnés pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste) entrent dans cette catégorie sensible. S’ils présentent des degrés de dangerosité variable (velléitaires, returnees ou menaces endogènes), leur nombre a été multiplié par quatre en quatre ans — au 1er janvier 2015, 166 terroristes étaient suivis par le renseignement pénitentiaire. Continuer la lecture de « France : 75% des 196 condamnés définitivement pour terrorisme sortiront de prison d’ici 2022 »