Le migrant qui a massacré trois personnes à Nice avait été secouru en mer et aidé par la Croix-Rouge

SOS Méditerranée | Association Européenne de Sauvetage en Mer Méditerranée | [PETITION] Sauvons l'Aquarius et le sauvetage en mer

Brahim Aoussaoui, le Tunisien qui a massacré au couteau trois personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice, et qui en a blessé d’autres, est entré clandestinement en Europe, en s’embarquant sur la Méditerranée comme le font des centaines d’autres chaque semaine.

« Il a été repêché par un bateau de secours italien le 20 septembre dernier et a débarqué le 9 octobre [à Lampedusa] – des éléments en cours de vérification, après avoir été placé en quarantaine en raison du Covid. Il faisait l’objet d’un arrêté d’expulsion en Italie, mais n’était pas repéré en France où il n’avait déposé aucune demande d’asile. » (source)

« Le 9 octobre, son passage est recensé dans un centre pour migrants de Bari, où Brahim Aoussaoui reçoit une aide par La Croix Rouge italienne » (source)

Avant d’arriver en France, il a donc été secouru en mer et abrité ensuite dans un centre de la Croix-Rouge à Lampedusa, où les garde-cotes italiens essaient de stopper les arrivées de clandestins, malgré les condamnations de Bergoglio, d’une grande partie de l’épiscopat italien et d’une certaine intelligentsia catholique française, c’est pourquoi ce message de François 0 est indécent :

Cet homme qui milite à temps plein pour la submersion de l’Europe et la disparation de ses peuples a une lourde responsabilité dans ce qui se passe et va se passer, et encore, dans son message, il sous-entend qu’il ne faudrait par réagir en protégeant la communauté nationale par le refus clair et net de l’immigration !

Isère : une horde de Turcs traque les Arméniens dans la rue et s’en prend à la police (video)

Voici ce que la République cosmopolite a fait de la France.

Le scandale de la fraude aux prestations sociales (entretien video)

Le juge Charles Prats (dont le livre Le Cartel des fraudes vient de sortir) était interrogé par l’économiste Charles Gave.

Même si l’on sait que les Français vivent dans un système ubuesque, qui les dépouille, on reste impressionné : plus de 10 milliards d’euros sont détournés avec de faux papiers chaque année.

« Ces cinq millions de « fantômes « détenteurs de cartes vitales représentent des dizaines de milliards d’euros volés aux contribuables français par le biais de la fraude aux prestations sociales ( Faux documents, cartes vitales piratés, centenaires imaginaires et autres magouilles…). Les gouvernements successifs et l’administration française sont conscients de cette fraude mais tétanisés à l’idée de mettre à terme à cette fraude organisée. Charles Parts n’hésite pas à dénoncer que la fraude sociale est liée non seulement principalement à l’immigration mais aussi à des organisations terroristes comme le PKK kurde ou du djihad. »

Sans compter les dizaines de milliards partant annuellement officiellement pour l’immigration.
Il faut ajouter les milliards d’euros d’argent public perdus dans des marchés truqués (pas perdus pour tout le monde).
Les milliards que les politiciens et leurs copains placés à des postes de hauts fonctionnaires nous coûtent.
(et pour financer tout ça, le peuple français s’endette toujours davantage, dans des proportions délirantes)
Les milliards de « l’optimisation fiscale » à l’étranger ou en France.
Etc.

« Tout le village est extrêmement fier » : chez l’immigré qui a attaqué au hachoir plusieurs Parisiens

Vendredi dernier à Paris, un homme attaquait à coups de hachoir deux personnes (et les blessant gravement), qui fumaient une cigarette, devant une agence de presse.
Il prétendait protester contre Charlie Hebdo et ses caricatures envers Allah.

Cet immigré pakistanais a 25 ans, il l’a maintenant reconnu.
Mais, depuis son arrivée en France en 2018, il s’est fait passer comme mineur – comme beaucoup d’autres qui savent que la France est un paillasson et qu’on peut prendre beaucoup d’argent à son peuple : c’est la raison pour laquelle ces gens viennent en France, pays qu’ils n’aiment pas et dont ils souhaitent pour certains tuer une partie de la population, plutôt que de rester ou rentrer chez eux, ce qui serait sinon plus logique…

Certains en France ont quand même trouvé qu’il ne ressemblait vraiment pas à un mineur, mais la justice rouge a interdit de vérifier. Et il a donc coûté entre 50 000 et 100 000 euros par an aux contribuables en tant que « mineur étranger isolé ».

« Il est arrivé sur le sol français en août 2018, et il a été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) du Val-d’Oise. Dans un premier temps, cette mise sous tutelle a cependant fait débat : le conseil départemental du Val d’Oise a contesté sa minorité auprès de la justice. Le mineur paraissait beaucoup plus vieux. Mais le 19 juillet 2019, le tribunal des mineurs de Cergy-Pontoise a tranché et indiqué que le Pakistanais était à même de pouvoir faire l’objet d’une prise en charge de l’ASE. La justice avait alors refusé de mettre en place une expertise médicale pour déterminer l’âge réel du jeune homme. » (source)

Il est intéressant de noter les réactions à son geste, dans son pays d’origine, de voir quel est l’état d’esprit de cette population qui arrive en France toujours plus massivement :

Mélenchon reconnait le grand remplacement (et s’en réjouit)

Quand on parle de « Grand Remplacement », la gauche et la fausse droite (et Marine Le Pen) nient la réalité et parlent ignominieusement de « théorie complotiste d’extrême-droite », alors qu’il est évident que l’immigration de masse et le métissage généralisé vont remplacer le peuple français par un autre peuple, si rien n’est fait.

Mais parfois, ces gens reconnaissent son existence, en l’encourageant ; simplement ils veulent lui accoler un terme cool et positif.

En plus, le vaniteux Mélenchon qui se donne des airs d’homme cultivé recourt à tort au terme de créole. En bon français, ce mot désigne une « personne qui est de race blanche, d’ascendance européenne, originaire des plus anciennes colonies d’outre-mer ». Pas vraiment le mot juste, donc…

Ca n’a rien à voir…

Une étudiante de 20 ans violée chez elle, son agresseur multirécidiviste « ne peut pas être expulsé »

Voyez ce cas emblématique : ce criminel étranger n’arrête pas – en dépit des condamnations – d’enchaîner les crimes contre les Français. Mais la France, poubelle du monde, le garde.
Ses crimes sont de plus en plus monstrueux.
Honte aux Français d’avoir voulu et de tolérer un tel Régime.

« Une jeune femme de 20 ans a été violée chez elle lundi 31 août, aux alentours de 19h30, par un homme ayant réussi à forcer la porte de son appartement alors qu’elle revenait de son premier jour de cours, ont rapporté nos confrères de Ouest France .

Durant près de 3 heures, l’étudiante a été séquestrée, frappée, étranglée et violée dans son appartement d’Angers (Maine-et-Loire), selon des sources citées par le quotidien régional. C’est au départ de l’agresseur, aux alentours de 22h30, que la jeune femme s’est rendue au commissariat pour porter plainte et indiquer aux forces de l’ordre une description de son violeur, qui porte notamment un tatouage.

Le lendemain, mardi 1er septembre dans l’après-midi, l’agresseur présumé, Erjan I., est identifié en plein centre-ville d’Angers et interpellé par une patrouille de la brigade anticriminalité.

Le trentenaire, déjà condamné au moins six fois depuis 2018 pour des vols avec effraction, outrages et rébellion, a également purgé des peines pour exhibitions sexuelles et agressions sexuelles, dont celle d’une handicapée au CHU d’Angers, précise le quotidien régional. Enfin, deux interdictions de territoire français pendant cinq ans ont été prononcées à son encontre en 2018 et 2019.

Continuer la lecture de « Une étudiante de 20 ans violée chez elle, son agresseur multirécidiviste « ne peut pas être expulsé » »

Bruxelles : 460 carcasses de moutons retrouvées dans les rues après l’Aïd

L’Aïd El Kebir s’est déroulé le 31 juillet.

Inassimilation complète, mépris des lois, des règles sanitaires et souvent du bien-être animal : la « diversité » a bouleversé le visage de la capitale belge.

« Cette année, les chiffres sont en hausse par rapport à l’année 2019.  […]
L’Aïd El-Kebir, communément appelé la Fête du Sacrifice, s’est déroulé le vendredi 31 juillet pour les musulmans de Belgique. Au lendemain de cette fête où un mouton est traditionnellement sacrifié par famille, certaines communes retrouvent des carcasses de moutons emballées dans des sacs sur les trottoirs. Et ce malgré le fait que l’abattage à domicile soit interdit en région bruxelloise. » (source)

Piscine en Suisse : « Tout va mieux sans les fauteurs de trouble français » [sic] après leur interdiction

Photo d’illustration – DR

Est-ce que ces Suisses – qui savourent la paix d’un espace sans « diversité » – ou nos confrères de Valeurs actuelles qui rapportent l’affaire croient vraiment que ces gens qu’ils désignent sont français, ou alors disent-ils « français » par terreur d’être taxés de « racisme » ?

« « Tout va mieux à la piscine, sans les fauteurs de troubles français ». Le week-end dernier, le Conseil municipal de Porrentruy, en Suisse, a décidé de réserver la piscine de la ville aux seuls résidents suisses, afin d’« assurer l’ordre public et la sécurité sanitaire ». Jusqu’à la fin de l’été, seuls les résidents helvètes pourront donc entrer dans l’enceinte de la piscine en plein air, munis d’une carte d’identité ou d’un permis de séjour. D’après le média suisse Le Matin, cette mesure réjouit les habitués et les salariés de la structure.
Continuer la lecture de « Piscine en Suisse : « Tout va mieux sans les fauteurs de trouble français » [sic] après leur interdiction »

Italie. Matteo Salvini va être jugé pour « séquestration de migrants »

La liberté recule partout en Europe et les procédures visant les opposants à la mondialisation s’accélèrent. En Italie, Matteo Salvini va être poursuivi pour « séquestration de migrants » (sic). Etant parlementaire, la procédure était entravée puisqu’il bénéficiait d’une immunité. Cette dernière a été levée par le parlement et Salvini va donc être livré aux juges !

Loin de se coucher, Salvini fait honneur à son peuple, lançant, juste après le vote : « Je suis fier d’avoir défendu l’Italie et je le referai ». En théorie, Salvini risque jusqu’à 15 (quinze !) ans de prison. Rappelons les faits : Matteo Salvini est accusé par le tribunal de Palerme, au main de juges crypto-marxistes, de séquestration de personnes pour avoir refusé, en août 2019, en qualité de ministre de l’Intérieur, d’autoriser le débarquement de plus de 80 migrants à bord du navire Open Arms, bloqué au large de la Sicile.

Outre l’aspect scandaleux de ces procédures, celles-ci sont de véritables appels pour les migrants du monde entier qui voient que dès qu’un dirigeant s’oppose à leur venue, il a des problèmes avec la justice de son pays. On comprend pourquoi l’Italie a reçu la semaine dernière, plus de 11.000 migrants venus avec des moyens de fortune !

Collecte record du livret A : que devient l’argent que vous placez ?

https://i0.wp.com/www.lerevenu.com/sites/site/files/styles/img_lg/public/field/image/livret-a-billets_3_0.jpg?w=840&ssl=1

En gros, comme l’explique en passant cet article de presse, laisser de l’argent sur un livret A revient à financer le grand remplacement et le confort des « quartiers prioritaires » (c’est-à-dire quartiers immigrés), là où tout ce qui est détruit ou brûlé est remplacé immédiatement.

« 2,96 milliards d’euros : c’est la somme supplémentaire que les Français ont placée en juin 2020 sur leur livret A. Ainsi, en six mois, près de 20,41 milliards d’euros supplémentaires ont été épargnés sur le livret d’épargne le plus populaire de France. Soit l’équivalent des collectes des années 2017 et 2018 réunies, rapporte la Caisse des dépôts et consignations. Une masse qui sert à financer le logement social et les investissements publics.

Continuer la lecture de « Collecte record du livret A : que devient l’argent que vous placez ? »

En 2019, 112 000 étrangers ont obtenu la nationalité française, soit 99,96% des demandeurs…

La France est ouverte aux quatre vents et est littéralement submergée par l’immigration : tout le monde le sait malgré les dénégations mensongères des gros médias et des politiciens mais, chose au moins aussi grave, sa nationalité est bradée depuis des décennies par la République.
« Être français », au sens moderne, ne veut strictement plus rien dire : il s’agit simplement d’une formalité administrative pour les républicains, d’un bout de papier, précieux simplement car il donne encore plus de droits et d’aides économiques à ceux qui en bénéficient.

Chaque année environ 100 000 étrangers acquièrent la nationalité française, par divers modes, mais la presque totalité restent totalement étrangers, c’est-à-dire qu’au-delà de la question du sang, ils gardent leur culture et mœurs d’origine.

En même temps, il est difficile de le leur reprocher car il n’y a plus vraiment de culture française aujourd’hui (sans parler de civilisation), celle-ci – appuyée sur les cultures locales de France – a été tuée par la République et n’est désormais qu’une variante de la sous-culture mondialisée à saveur américaine.

Beaucoup de ces nouveaux « Français » parlent à peine le français.

Quand nous disons que la nationalité française est bradée, c’est sur un constat que chacun peut faire en discutant avec un naturalisé ne parlant que quelques mots de français et aux mœurs exotiques, mais c’est aussi grâce à des chiffres officiels.

Il n’est pas d’examen plus facile à réussir, même le baccalauréat 2020 est enfoncé !
En effet, plus de 99,96 % des demandes de nationalité française sont accordées.

Plus de 112.000 étrangers ont obtenu la nationalité française en 2019, dont 27.000 environ par mariage. Dans le même temps, 13 personnes seulement ont vu leur demande rejetée par un décret d’opposition motivé par un «défaut d’assimilation» autre qu’une maîtrise insuffisante de la langue de Molière. Et 62 pour «indignité». Soit 75 rejets exprimés pour les cas les plus litigieux, qui témoignent d’un comportement totalement en contravention avec les valeurs de la République. (source Le Figaro)

Vous noterez que pour le Régime, les valeurs de la France n’existent pas, il n’est question que de « valeurs de la République ». Ces gens confondent France et République et, de fait, nient la France.
Pourquoi ne pas donc distinguer citoyenneté républicaine et réelle nationalité française ?!