Tensions internes au « Bloc identitaire »

D’après l’hebdomadaire Rivarol (n°2986), cette petite formation politique d’extrême-droite hostile au nationalisme et basée à Nice verrait son unité mise à rude épreuve actuellement, suite aux changements de cap récurrents de sa direction.
Après l’évolution du discours quant au sionisme et au lobby juif, le ralliement à la République et au laïcisme, c’est sur la question ethnique que la dernière mutation semble poser problème à une partie des cadres et militants.
En effet, le Bloc identitaire avait trouvé son public en prônant une ligne racialiste et anti-électoraliste, se démarquant d’un Front national assimilateur.
Mais son président Fabrice Robert déclarait récemment : « ceux qui arrivent doivent accepter la culture française. Les musulmans voudraient imposer leurs valeurs, mais c’est à eux de s’intégrer. »  (cf)
Par ailleurs, selon Rivarol :
Continuer la lecture de « Tensions internes au « Bloc identitaire » »

Paname et ses nêms…

Un Chinois s’est rendu jeudi à la police en s’accusant d’un triple homicide. 3 corps de ses compatriotes ont été retrouvés peu après dans un restaurant asiatique du IXème arrondissement à Paris.
Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme a indiqué avoir agi pour se venger d’un racket dont il aurait été la victime.
Les victimes ont été tuées à coup de couteau, dont une égorgée. Une arme de guerre a été retrouvée sur place.

Chez Herta-Nestlé le porc est hallal

Mauvais buzz pour Herta, filiale de la multinationale Nestlé. Des traces d’ADN de porc auraient été découvertes dans ses Knacki de volaille « halal » et c’est toute la communauté musulmane qui s’enflamme de cette tromperie capitaliste.
Après Herta, nul doute que de nouvelles révélations incriminant d’autres marques vont suivre dans ce marché lucratif du faux-halal. En attendant, Herta va bien devoir trouver une stratégie marketing pour se sortir de cette polémique.
Par ailleurs, la Grande Mosquée de Paris, partenaire et caution musulmane dans cette affaire, pourrait bien faire les frais des multiples plaintes déposées par des clients mahométans furieux.

Chiffres effrayants : l’Angleterre elle aussi submergée

C’est le très officiel Dailymail qui le confirme : les enfants blancs sont désormais une minorité dans les villes anglaises de Leicester (343 019 hab) et Birmingham (1 016 800 hab), selon des chercheurs.

Ils estiment que désormais plus de la moitié des moins de 16 ans sont noirs, asiatiques ou d’autres races.
Une proportion qui devrait monter aux deux tiers de la population locale en 2026.
Lors du dernier recensement en 2001, les Blancs étaient 70,4% à Birmingham et 60,5% à Leicester.

L’UE indemnise les clandestins !

Finlande, Danemark, Allemagne : les uns après les autres, les Etats européens suspendent les renvois de réfugiés vers la Grèce à la suite d’une décision de justice qui contraint l’UE à reconsidérer ses règles en matière de traitement des demandes d’asile.

La Cour européenne des droits de l’homme a fait souffler un vent de panique en condamnant vendredi la Belgique à verser 20.000 euros à titre de dédommagement à un demandeur d’asile afghan renvoyé en Grèce conformément à une réglementation de l’Union européenne, dite « Dublin II » : celle-ci prévoit que toute demande d’asile soit examinée dans le premier pays d’accueil dans l’Union européenne.

La Cour a fondé sa décision sur le fait que les demandeurs d’asile sont systématiquement placés en détention en Grèce et sont souvent brutalisés par la police. En outre, très peu de demandes aboutissent.

Lire la suite de cet article

Le maire d’Angers veut absolument imposer une mosquée à sa ville

Jean-Claude Antonini, maire socialiste d’Angers, s’est résolu à prendre le projet à bras le corps. Depuis des années, ce maire collabo de l’islamisation de la France a attendu en vain un projet de mosquée en bonne et dûe forme de la part des associations musulmanes pour pouvoir l’accepter aussitôt.

Las, l’instabilité chronique de ces associations et les démissions en chaîne des différents présidents ont empêché ce bon Monsieur Antonini de valider un tel projet.

Qu’à ne cela ne tienne, Jean-Claude Antonini a décidé de constituer lui-même un comité de Sages pour monter son projet de mosquée et de centre culturel islamique.

Ce comité sera constitué des anciens présidents de l’Association angevine des musulmans (AMA), de l’actuel président et des présidents des autres associations musulmanes d’Angers. Leurs missions consisteront à la fois à proposer une médiation pour « conforter dans ce dossier la gouvernance de l’AMA », mais aussi à relancer le projet de mosquée « en s’appuyant sur un montage juridique et financier durable, transparent et réunissant tous les consensus ».

Laïcité?… vous avez dit laïcité républicaine ?

Bienvenue en HallAlsace !

L’islamisation (subventionnée) à marche forcée de nos villes ne connaît aucun répit.
Alors que la grande mosquée de Strasbourg et son minaret ne sont pas encore terminés, deux terrains ont été accordés pour la construction de mosquées par le conseil municipal de la ville.
De plus, deux projets sont à l’étude, soit 5 édifices musulmans nouvellement construits d’ici peu !
Le nombre de lieux de culte musulman égalera donc celui des lieux de culte catholiques sur Strasbourg (une trentaine chacun)…
Une de ces nouvelles mosquées disposera de son minaret mais rassurez-vous bonnes gens, il « n’excédera pas les 20 mètres de haut et il n’y aura pas d’appel à la prière ». On croit rêver.
Les Alsaciens semblent bien apathiques face à cette nouvelle invasion ; l’identité alsacienne tant affirmée semble bien en voie de mutation…
 
Sources 1 & 2

Moeurs d’importation : exorcismes musulmans

Il y a 6 ans, en Belgique, une jeune femme décédait après plusieurs mois de sévices et de terribles tourments. La malheureuse avait subi un « exorcisme » bien particulier, mené par un certain Abdelkrim Aznagui (58 ans) et son adjoint Xavier Meert (un Belge de 43 ans converti à l’islam). L’instruction s’étant achevée, il était question jusqu’à présent que le jugement soit opéré par le tribunal correctionnel.

Or, c’est une première en Belgique, le Parquet général de Bruxelles vient de demander le renvoi de six inculpés devant la cour d’assises pour “tortures, en l’occurrence un traitement inhumain délibéré qui provoque une douleur aiguë ou de très graves ou cruelles souffrances physiques ou menaces, en causant la mort sans intention de la donner”.

Selon le parquet général, l’exorcisme a duré “entre le 11 juin 2004 et le 6 août 2004” , deux mois durant lesquels la victime s’alimenta de yaourts.
Latifa Hachmi ne pouvait avoir d’enfant. Pressée par son mari, la jeune femme de 23 ans ne s’adressa pas à un médecin. Mais à La Plume, une ASBL schaerbeekoise qu’Aznagui animait.
Pour ce dernier, Latifa était possédée par le démon et la seule façon de l’éliminer était de lui faire boire de l’eau imprégnée de lectures coraniques.
Et de la faire vomir… étant entendu que les vomissements, c’est le djinn (créature surnaturelle en général invisible dans la culture islamique) qui sort.

Les séances dites de purification ont duré 56 jours. Au décès le 6 août, le légiste décèle des coups multiples au visage de Latifa et sur le cuir chevelu, des traces d’asphyxie et de strangulation sur le cou, un œdème cérébral, un œdème pulmonaire, 43 coups sur les jambes et autant sur les bras. Continuer la lecture de « Moeurs d’importation : exorcismes musulmans »

15.000 € pour un kit de faux papiers

Les policiers viennent de démanteler une filière de faux papiers à l’usage de clandestins tunisiens. Il fallait débourser près de 15.000 € pour obtenir un permis, un passeport et une carte d’identité.

La scène se passe cet été. Un Tunisien se prétendant italien se présente dans une préfecture de la Côte d’Azur. Il veut obtenir un titre de séjour régulier mais, face à un fonctionnaire un peu trop sourcilleux, il prend peur et s’enfuit, abandonnant sur le comptoir tous ses papiers, qui se révéleront être des faux. Une aubaine pour les enquêteurs de l’Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre (Ocriest), et pour ceux des brigades mobiles de recherche de la police aux frontières (PAF) de l’Essonne et de Marseille, qui travaillaient sur cette filière depuis plusieurs mois. Mardi matin, une centaine de policiers ont procédé à l’interpellation de 23 hommes, des petites mains et l’organisateur du réseau. Certains d’entre eux ont été présentés hier après-midi devant un juge d’instruction en vue d’une mise en examen pour « aide aux séjours irréguliers en bande organisé, fourniture de faux documents administratifs et association de malfaiteurs ». Les autres doivent l’être aujourd’hui. « C’est une affaire intéressante de par l’ampleur de la filière et la qualité des faux documents », se félicite le commissaire Sébastien Alvarez, numéro deux de l’Ocriest.

Continuer la lecture de « 15.000 € pour un kit de faux papiers »

Tous les moyens sont bons pour mélanger

Il est très difficile pour des parents français désireux d’accueillir un enfant dans leur foyer, d’adopter un petit Français. 
Alors qu’à côté de cela, l’avortement des bébés français est promu et remboursé.
Il est plus facile en revanche, d’adopter un bébé étranger. Hasard ?

En tout cas, un phénomène croissant…

Dans un contexte difficile, le nombre d’adoptions à l’étranger a enregistré, en 2010, une hausse exceptionnelle. Selon les statistiques du ministère des Affaires étrangères, dévoilées par Le Figaro, 3 504 enfants ont été recueillis par des familles françaises l’an dernier, contre 3 017 en 2009. Soit une augmentation de 14 %.

Cette évolution s’explique en partie par le séisme qui a dévasté Haïti en janvier dernier. «En un an, 992 enfants haïtiens sont arrivés en France, précise Jean-Paul Monchau, ambassadeur chargé de l’adoption internationale. Mais il s’agit d’une accélération des procédures engagées avant le séisme et non d’adoptions nouvelles.» Depuis quelques années, Haïti est le premier pays d’origine des enfants recueillis en France.

Source et suite

Immigration : les cinq records du gouvernement Sarkozy-Fillon en 2010

Edito de la fondation Polémia :

Les statistiques officielles de l’immigration en France pour 2010 ne sont pas encore publiées. Mais les statistiques partielles sont sans ambiguïté : l’année 2010 sera l’année de tous les records pour les chiffres de l’immigration en France : record du nombre des titres de séjour attribués, record européen des entrées régulières, record européen des demandeurs d’asile, record de l’enfumage politico-médiatique.

Chiffres et explications :

1er record : la barre des 200.000 entrées régulières sera franchie

Malgré les discours lénifiants indéfiniment répétés et indépendamment des « alternances » politiques, les flux d’entrées recensés par le ministère de l’Intérieur n’ont jamais cessé de croître. Parties de 50.000 à 100.000 entrées annuelles au cours des années 1970/1980, les entrées régulières ont été portées de 100.000 à 150.000 au cours des années 1990 et elles sont constamment supérieures à 150.000 depuis le début des années 2000. Un nouveau cap va être franchi en 2010 : 182.000 titres de séjour ont déjà été attribués au cours des onze premiers mois de l’année. Sur l’ensemble de l’année c’est donc plus de 200.000 titres de séjour qui ont été attribués.
Continuer la lecture de « Immigration : les cinq records du gouvernement Sarkozy-Fillon en 2010 »

Les élèves-infirmiers du service public apprennent à « mieux soigner » les musulmans

Les élèves infirmiers de Limeil ont des cours pour réussir à concilier la pratique religieuse des patients et les soins. Hier, ils ont découvert les rites musulmans à la mosquée de Créteil.

Une enquête du Parisien :

Comment concilier le respect de la liberté du culte, inscrit noir sur blanc dans l’article 8 de la charte du patient hospitalisé, avec une bonne gestion des soins ? Une trentaine d’étudiants de l’Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) de l’hôpital Emile-Roux (AP-HP), à Limeil-Brévannes, cherchaient des réponses à cette question hier à la mosquée de Créteil. Après une visite de l’édifice, ces futurs infirmiers et infirmières, appelés à côtoyer des patients de différentes confessions religieuses, ont suivi une conférence conduite par l’Union des associations musulmanes de Créteil (UAMC), qui gère la mosquée, sur le thème : « Le milieu hospitalier et l’islam ».

Visites dans d’autres lieux de culte
Continuer la lecture de « Les élèves-infirmiers du service public apprennent à « mieux soigner » les musulmans »