Quatrième nuit d’incidents à Toulouse après l’interpellation d’une femme en niqab : une quinzaine de voitures brûlées

La soirée de mercredi a été marquée par de nouveaux incidents dans certains quartiers de Toulouse, pour la 4ème nuit consécutive, qui se chiffrent, selon une source policière à une quinzaine de voitures brûlées et à 2 interpellations. En revanche, les affrontements ont été moins nombreux avec les forces de l’ordre.

Ces nouveaux événements interviennent alors qu’un premier auteur a été jugé l’après-midi même en comparution immédiate : le jeune homme de 18 ans a écopé de 6 mois de prison dont 3 mois ferme pour avoir lancé une pierre lundi soir sur un véhicule de police. Il n’y a pas eu de mandat de dépôt à l’audience et le jeune homme n’a donc pas été placé en détention. 10 autres seront jugés vendredi.

Continuer la lecture de « Quatrième nuit d’incidents à Toulouse après l’interpellation d’une femme en niqab : une quinzaine de voitures brûlées »

Irak : une jihadiste venant de France condamnée à la perpétuité

La jihadiste Djamila Boutoutaou a été condamnée mardi à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe Etat islamique (EI) par la Cour pénale centrale de Bagdad devant laquelle elle a plaidé avoir été dupée par son mari.

Une fois en Turquie, « où nous devions seulement passer une semaine de vacances », « mon mari a été contacté par un homme nommé al-Qourtoubi », a-t-elle encore raconté.

« Je les entendus parler de départ vers la Syrie et l’Irak », a-t-elle dit et aussitôt, ils « m’ont enfermée dans une cave avec mes enfants » Abdallah et Khadija, a-t-elle encore raconté. « Mon mari m’avait dit ‘je ne veux plus t’entendre’ et il m’a forcé à rester dans cette cave ».

Continuer la lecture de « Irak : une jihadiste venant de France condamnée à la perpétuité »

Trahison ecclésiastique : rassemblement « islamo-chrétien » au couvent de l’Annonciation des dominicains de Paris

Samedi 14 avril, un rassemblement « islamo-chrétien » (« Ensemble avec Marie ») s’est tenu au couvent de l’Annonciation des dominicains à Paris… Au programme : lecture coraniques et évangéliques, lecture de la lettre adressée par l’imam Ali à l’un de ses compagnons devenus gouverneur d’Égypte et « invocation commune » dans le couvent !

« Si nous sommes ici, c’est que, tous, nous aimons Marie », ont souligné tour à tour Mgr Michel Dubost, évêque émérite d’Evry et le cheikh Ismael Al-Khaliq, imam de l’association chiite Imam Al-Khoei, basée aux Lilas, en banlieue parisienne.

Continuer la lecture de « Trahison ecclésiastique : rassemblement « islamo-chrétien » au couvent de l’Annonciation des dominicains de Paris »

Toulouse : ils veulent appeler leur bébé «Jihad», le juge choisit «Jahid»

Ce bébé ne pourra pas s’appeler « Jihad ». Né début août à côté de Toulouse (Haute-Garonne), le nourrisson a vu le prénom choisi par ses parents être retoqué par le juge aux affaires familiales. Selon actu.fr, le tribunal de grande instance de Toulouse a décidé vendredi d’annuler ce patronyme et de faire inscrire sur l’état civil celui de « Jahid ».

Une inversion de voyelles permise par l’article 57 du Code civil. Dans le contexte des attentats terroristes revendiqués au nom de l’islam radical, la justice a estimé que ce prénom n’était « pas conforme à l’intérêt de l’enfant » et a décidé de le supprimer de l’acte de naissance.

Source

Toulouse : la police contrôle une musulmane en niqab, ils attaquent le commissariat

C’est à se demander pendant combien de temps le couvercle de la marmite va pouvoir encore tenir, avant que ça n’explose. 

Synthèse de la sécurité publique

La tension était vive ce dimanche soir à La Reynerie, quartier difficile de Toulouse au coeur du Mirail, où des affrontements violents entre de jeunes habitants de cette cité classée en zone de sécurité prioritaire et la police ont débuté vers 20 heures. Ce lundi matin, aucun blessé n’était à déplorer chez les forces de l’ordre et les émeutiers et aucune personne n’a été interpellée. En tout, onze véhicules ont été incendiés dans les quartiers Reynerie et Bellefontaine ainsi que plusieurs containers à ordures.

Continuer la lecture de « Toulouse : la police contrôle une musulmane en niqab, ils attaquent le commissariat »

Givors : un adepte de la « religion de paix et d’amour » tente d’étrangler le petit ami de sa fille parce qu’il n’est pas musulman

A noter que le journaliste du Progrès ose qualifier le musulman responsable de cette agression (tentative de meurtre ?), « d’irascible ». Parce qu’en France au XXIème siècle, lorsqu’un musulman tente d’étrangler un homme parce qu’il n’est pas musulman, il n’est pas intolérant, haineux ou radicalisé, mais il est irascible (ici la définition du Littré).

Trouvé sur Le Progrès : Un homme d’une cinquantaine d’années a été interpellé. Au commissariat, il a raconté qu’il s’était rendu au domicile du petit ami de sa fille, un jeune homme de 25 ans, sous prétexte qu’il la battait.
Continuer la lecture de « Givors : un adepte de la « religion de paix et d’amour » tente d’étrangler le petit ami de sa fille parce qu’il n’est pas musulman »

Incroyable : les noms de 2 626 agents du renseignement aux mains d’une islamiste

Trouvé sur Le Point : L’information est connue des autorités depuis un an mais était traitée avec la plus stricte confidentialité. En avril 2017, une jeune femme, Mina B., fichée S, est entendue dans le cadre d’une enquête judiciaire portant sur ses liens avec la mouvance radicale. Lors de son audition, Mina s’épanche. La police va alors découvrir des informations si sensibles qu’elles feront l’objet d’une seconde enquête préliminaire…

Interrogée par les policiers, la jeune femme, placée depuis en détention provisoire, reconnaît en effet avoir aidé financièrement et hébergé en septembre 2016 Sana O., une connaissance. Cette dernière, très radicalisée, est privée de son passeport après avoir tenté à deux reprises de rejoindre la Syrie. Selon nos informations, Mina B. aurait participé aux projets de son amie en l’accompagnant au moins une fois à la gare.

Continuer la lecture de « Incroyable : les noms de 2 626 agents du renseignement aux mains d’une islamiste »

Quand le président de l’UOIF évoquait les différentes stratégies de prise de pouvoir : infiltration et/ou action violente

Les éditions Ring déterrent une conférence glaçante d’Amar Lasfar, le Président de l’Union des organisations islamiques en France (UOIF). Elle n’avait jamais été traduite. Traduction pour Ring : Zineb El Rhazoui et Chawki Freiha.

Source : Observatoire de l’islamisation

Une « Française » de l’Etat islamique va être rejugée pour terrorisme en Irak

Mélina Boughedir, Française de 27 ans et mère de quatre enfants, était parti dans la zone irako-syrienne en 2015 pour rejoindre l’organisation terroriste Etat islamique.

Lors de son procès au début de l’année, le tribunal de Bagdad ne l’a pas jugée pour « terrorisme » ni pour ses liens avec l’Etat islamique, mais seulement pour « entrée illégale » sur le territoire irakien. Le procès n’a duré qu’une dizaine de minutes. Pour cette infraction, Mélina Boughedir a été condamnée à sept mois de prison, une peine couverte par la détention provisoire qu’elle a effectuée depuis son arrestation en juillet 2017.

Continuer la lecture de « Une « Française » de l’Etat islamique va être rejugée pour terrorisme en Irak »

« assaut ! assaut ! » : les derniers mots d’Arnaud Beltrame

L’examen minutieux du téléphone portable d’Arnaud Beltrame permet peu à peu de reconstituer la chronologie des événements avant l’assaut. 

L’enquête progresse sur la prise d’otages du Super U de Trèbes et notamment sur les circonstances dans lesquelles le gendarme Arnaud Beltrame a été grièvement blessé. Lorsqu’il propose de se substituer à la seule otage encore entre les mains du terroriste, Arnaud Beltrame se présente les mains en l’air et remet son arme, un Sig Sauer, à Radouane Lakdim.

Son téléphone portable resté allumé

Continuer la lecture de « « assaut ! assaut ! » : les derniers mots d’Arnaud Beltrame »

Varces : un homme au volant d’une voiture fonce sur des militaires qui faisaient leur footing à Varces

Photo Le DL/Jean-Benoît VIGNY

10 H 03 : Selon les premières informations, l’homme a tenté de renverser des militaires qui rentraient d’un footing et qui allaient passer les portes de la base de Varces. Il a ensuite pris la fuite. Le véhicule serait une Peugeot 208 volée. La Police judiciaire est saisie, apprend le Dauphiné Libéré à l’instant.

Continuer la lecture de « Varces : un homme au volant d’une voiture fonce sur des militaires qui faisaient leur footing à Varces »

Le prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux

Une déclaration du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane (surnommé «MBS») publiée par le Washington Post le 22 mars et passée, semble-t-il, inaperçue dans les médias francophones, fait office d’aveu. En effet, le prince héritier saoudien a assuré que l’idéologie wahhabite avait été propagée au cours de la seconde moitié du XXe siècle par Riyad à la demande des alliés occidentaux du royaume, dans le but de contrer l’influence de l’Union soviétique dans les pays musulmans.

Interrogé sur la propagation du wahhabisme, idéologie islamiste rigoriste née en Arabie saoudite et parfois accusée par la presse et des responsables politiques en Occident d’être une source du terrorisme islamiste, le prince héritier a déclaré que les investissements saoudiens dans les mosquées et écoles islamiques à l’étranger trouvaient leur origine dans le contexte de la guerre froide. Le prince héritier a expliqué que, à cette époque, les alliés occidentaux de Riyad avaient demandé à l’Arabie saoudite d’utiliser ses ressources afin d’empêcher l’Union soviétique de «conquérir le monde musulman ou d’y acquérir de l’influence».

Continuer la lecture de « Le prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux »

Allemagne : une élève est battue parce qu’elle est blonde et chrétienne, le directeur d’école lui conseille le hijab

Allemagne – dans une école de Francfort, une élève a été victime de harcèlement par des élèves musulmans parce « qu’elle était blonde, chrétienne et ne portait pas de foulard islamique », le directeur de l’école a suggéré que la victime devait se couvrir d’un hijab pour avoir la paix.

La mère de l’élève a confié à BILD que sa fille était victime de harcèlement de la part de filles musulmanes à un point tel qu’elle devait «la faire sortir de l’école pour la protéger».

Continuer la lecture de « Allemagne : une élève est battue parce qu’elle est blonde et chrétienne, le directeur d’école lui conseille le hijab »

Macron invite une femme « imame » à l’Élysée pour parler de l’avenir de l’islam en Europe…

La « femme imam » danoise Sherin Khankan

Inviter une femme qui ne représente aucun musulman de France, qui n’a pas le début d’un commencement d’aura dans notre pays (à part dans les rédacs parisiennes), pour discuter d’un sujet aussi important, relève une nouvelle fois du coup de com’ puéril. Si la situation n’était pas aussi urgente, ca serait presque risible…

L’imame danoise Sherin Khankan et Emmanuel Macron ont discuté, ce lundi 26 mars, de la situation de l’islam en Occident lors d’un entretien d’une heure à l’Elysée auquel participait également la femme rabbin française Delphine Horvilleur. Le chef de l’Etat français avait sollicité les deux femmes pour recueillir leurs réflexions sur meilleure manière, selon elles, d’améliorer le dialogue des civilisations.

Connue pour avoir ouvert, à Copenhague, en 2017, la première mosquée 100% féminine d’Europe et soucieuse de modifier la perception de sa religion à travers la promotion d’un islam moderne, ouvert, progressiste et modéré, l’imame féministe Sherin Khankan a suggéré au président l’idée d’une grande conférence réunissant des femmes imam venues du monde entier, des femmes rabbin, des pasteures protestantes, des prêtres catholiques ainsi que des intellectuels des toutes les religions, notamment des musulmans, sans discrimination de sexe.

« Le chef de l’Etat s’est dit intéressé par l’idée et a promis de donner suite », confie la Danoise. Cette adepte du soufisme poursuit: « Le Maroc serait parfaitement indiqué pour une telle conférence dans la mesure où ce pays forme déjà, depuis quelques années, une nouvelle génération de professeures de religion : les mushidad. » Il s’agit de femmes chargées de prêcher la bonne parole jusque dans les villages reculés, avec la mission de promouvoir un islam raisonnable, tolérant et « authentiquement conforme à sa vocation pacifique. »

Source : l’Express