Sainte-Sophie : première prière islamique et premier prêche, sabre à la main…

First Muslim prayers held in Hagia Sophia after 85 years

Sainte-Sophie, qui fut cathédrale de Constantinople pendant presque mille ans avant la chute de la capitale aux mains des Turcs ottomans, est de nouveau devenue une mosquée (après un intermède de 86 ans comme musée), par la volonté du nouveau Sultan Erdogan.

Ce vendredi la première grande prière s’est tenue.

«  Cinq cents personnes ont été conviées au «programme d’ouverture de la Mosquée Sacrée de la Grande Sainte-Sophie», le nouveau nom des lieux, en présence du président, Recep Tayyip Erdogan. Ministres, chefs de parti, représentants d’association, journalistes proches du pouvoir avaient reçu ces derniers jours leur carton d’invitation. […]

Continuer la lecture de « Sainte-Sophie : première prière islamique et premier prêche, sabre à la main… »

Goussainville : Le candidat communautaire, probablement fiché S pour radicalisme islamique, élu maire de la ville

Goussainville, 30.000 habitants, dans le Val d’Oise sera administrée pendant les 6 prochaines années par un maire communautaire, Abdelaziz Hamida, dont une rumeur persistante a dit qu’il était fiché S pour radicalisme islamique. En effet, c’est ce que l’express du 26 septembre 2019 affirmait, disant même : « Abdelaziz Hamida est réputé proche du mouvement fondamentaliste Tabligh, une organisation dont le nom a été cité dans le dossier judiciaire de la filière djihadiste de Lunel » Le néo-maire a certes porté plainte contre l’hebdomadaire, mais l’Express ne s’est pas rétracté pour autant, son article étant toujours en ligne !

Quoiqu’il en soit, Hamida qui se promenait en djellaba jusqu’en 2010, quand il présenta sa liste -qui ne peut être légalement composée que de Français-, n’hésita pas à dire : « On a des Français, des Turcs, des Noirs, des Arabes » ce qui lui avait valu ce tweet très naïf de Valérie Pécresse :

Continuer la lecture de « Goussainville : Le candidat communautaire, probablement fiché S pour radicalisme islamique, élu maire de la ville »

La Chine vend les organes « halal » de ses prisonniers ouïghours à de riches musulmans du Golfe

Alors que nos politiques n’ont que les droits de l’Homme, l’esclavage blanc, les régimes fascistes du XXème siècle et les atrocités de la colonisation à la bouche, c’est le silence radio sur notre « allié » chinois.  

« Il ne fait pas bon être d’une autre ethnie que les Han, la majoritaire, en Chine. Depuis de nombreuses années, les minorités religieuses sont persécutées en Chine. Musulmans, catholiques, Tibétains ou encore Falung gong sont considérés comme des ennemis de l’État de par leurs croyances. En 2014, des camps d’internement ont été construits dans la province du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Le but étant d’y enfermer des centaines de milliers de musulmans Ouïghours, Kirghiz, Hui et Kazakhs. Selon Amnesty International, un million de Ouïghours seraient actuellement détenus sans procès, ni raison particulière.
Mais en plus de travail forcé dans ces camps, les organes des détenus seraient prélevés pour être revendus.

Les acheteurs viennent du monde entier pour ces greffes d’organes. Les prélèvements servent en partie à alimenter les besoins de la Chine puis de ceux qui ont les moyens de se les payer à l’étranger. Les porteurs étant musulmans, la Chine cible principalement le monde musulman pour acheter ces organes qui n’ont jamais eu d’alcool ou de porc dans le sang.
Continuer la lecture de « La Chine vend les organes « halal » de ses prisonniers ouïghours à de riches musulmans du Golfe »

Coronavirus : 130 détenus « radicalisés » libérés pour raison sanitaire

Trouvé sur VA : « Au début de l’épidémie de coronavirus en France, la ministre de la Justice Nicole Belloubet avait appelé « à des libérations anticipées pour des raisons sanitaires de personnes condamnées en fin de peine ». Il faut croire que cette mesure, visant à désengorger les prisons particulièrement exposées au virus, bénéficie également aux détenus radicalisés. Ainsi, d’après plusieurs sources au sein des services de renseignements cités par Le Point, 130 détenus condamnés dans des dossiers terroristes ont été ou sont en passe d’être libérés à quelques mois ou quelques semaines de la fin de leur peine.

Deux personnes liées à l’attentat de Strasbourg libérées Continuer la lecture de « Coronavirus : 130 détenus « radicalisés » libérés pour raison sanitaire »

Hier soir, l’appel à la prière islamique a retenti à Lyon et Montpellier

Au fur et à mesure que la colonisation migratoire progresse, les musulmans s’arrogent – avec la bienveillance des autorités – de plus en plus de libertés.
Espérons que ces vidéos provoquent chez certains naïfs, un réveil salutaire.

La ville de Bruxelles affiche des « Allahu akbar » partout pour lutter contre la radicalisation…

Cette campagne d’affichage lancée début février dans la capitale belge – pour lutter contre la radicalisation – est révélatrice de l’ampleur du changement de civilisation en cours. Alors que des territoires entiers passent progressivement sous domination africaine et islamique dans tous les pays d’Europe de l’ouest, le moyen trouvé par les génies de Bruxelles pour lutter contre la violence d’une religion de conquête, c’est une campagne d’affichage qui reprend et explique le slogan principal des soldats de l’islam…

Même la traduction donnée par l’affiche n’est pas bonne puisque Allahu Akbar ne signifie pas que Dieu est grand, mais LE PLUS grand. Plus grand que toutes les constructions humaines, mais aussi plus grand que les « idoles » associées à sa divinité (Trinité, saints etc…). C’est plus qu’une formule, c’est un cri de ralliement, c’est un appel à la guerre.

Trouvé sur la RTBF : « La cellule PRE-RAD de Bravvo, le service de prévention de la Ville de Bruxelles, a lancé samedi en début d’après-midi, au carrefour de l’Europe à Bruxelles, une campagne de sensibilisation au radicalisme violent intitulée « Et toi, la radicalisation, t’en penses quoi ? « . Elle s’étalera sur tout le mois de février.

Continuer la lecture de « La ville de Bruxelles affiche des « Allahu akbar » partout pour lutter contre la radicalisation… »

Affaire Mila : ouverture d’une enquête pour « incitation à la haine »… contre la jeune femme !

Si les motifs de la colère et l’argumentaire de l’adolescente contre l’islam laissent perplexe, il faut noter que la justice républicaine, laxiste avec les promoteurs de haine contre la religion catholique, se montre beaucoup moins tolérante à l’égard de la critique de l’islam. Une étape supplémentaire dans le naufrage de la France.

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Le week-end dernier, cette adolescente iséroise de 16 ans avait été violemment menacée de mort et de viol par des milliers d’internautes musulmans, pour avoir critiqué l’islam au cours d’une vidéo Instagram.

La justice a donc décider d’investiguer sur les propos de Mila, qu’elle estime être de l’« incitation à la haine raciale ». Mais selon une source proche du dossier, « on ne peut pas pour l’instant taxer la jeune fille de racisme ».  Dans sa vidéo, la jeune femme avait expliqué « détester la religion, le coran », qu’elle estimait remplis de « haine ». « On ne peut pas être raciste d’une religion. L’islam est une religion, j’ai dit ce que j’en pensais, vous n’allez pas me le faire regretter. Votre religion c’est de la merde », avait-elle fait valoir. Plus tard, elle était revenue sur ses propos et avait fait ses excuses sur les réseaux sociaux : « Je m’excuse, je ne voulais offenser personne. J’ai parlé trop vite. L’erreur est humaine ».  175

Brest : sept hommes suspectés de préparer un attentat interpellés

« D’après les informations d’Europe 1, sept hommes ont été arrêtés lundi matin à Brest et dans les environs lors d’un coup de filet antiterroriste de la DGSI. Ils sont soupçonnés d’avoir préparé un projet d’attentat.

Sept personnes ont été interpellées lundi, lors d’un coup de filet antiterroriste lancé à Brest et dans ses environs. Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour association de malfaiteur terroriste criminelle, la DGSI a interpellé plusieurs hommes soupçonnés d’avoir préparé un projet d’attentat.

Selon les informations d’Europe 1, les perquisitions n’ont pas permis de découvrir d’armes ou d’explosifs. Les suspects avaient aussi projeté de se rendre dans la zone irako-syrienne. A ce stade de l’enquête, il n’y a aucun détail quant à la cible visée par les terroristes. »

Source : Europe 1

20 Minutes s’interroge : « Mais pourquoi boit-on globalement moins en Ile-de-France qu’ailleurs ? »

Une étude de Santé Publique France révèle que l’Ile-de-France est la région ou les habitants boivent le moins d’alcool en moyenne. 20 Minutes, journal gratuit dans les transports en commun et sur internet, publie un article pour essayer d’expliquer les raisons de cette désaffection des Franciliens pour les boissons alcoolisées.

Si le journaliste évoque l’image plus positive de l’alcool en province, les habitudes différentes des Franciliens, les raisons financières et même la répression hypothétiquement plus importante que dans les autres régions, il n’évoque que du bout des lèvres la présence massive de communautés musulmanes. Continuer la lecture de « 20 Minutes s’interroge : « Mais pourquoi boit-on globalement moins en Ile-de-France qu’ailleurs ? » »

Gare d’Austerlitz : une femme en nikab arrêtée avec une lame de 15cm et un coran dans une sacoche

C’est la 3ème alerte terroriste (Metz et Villejuif auparavant) depuis qu’une vidéo de l’Etat Islamique diffusée le 1er janvier, appelle les musulmans à tuer les non-musulmans sur notre sol.

Trouvé sur Le Point : « Depuis la diffusion le 1er janvier sur Twitter d’une vidéo de propagande en français d’un djihadiste de l’État islamique montrant comment attaquer les « mécréants » en France avec une « simple lame » quand on ne peut pas faire le « djihad » en Syrie, les attaques au couteau semblent se multiplier. Si à Villejuif et à Metz, les deux actions peuvent être reliées à la fois à l’islamisme radical et à l’état psychiatrique des mis en cause neutralisés par la police, il est encore trop tôt pour qualifier la femme de 37 ans vêtue d’un niqab qui a été interpellée ce dimanche en début de soirée gare d’Austerlitz avec un couteau d’une lame de 15 centimètres et un coran dans une sacoche ouverte. »

Attentats islamistes : « Nous avons installé un principe d’irresponsabilité des élites dirigeantes qui est insupportable »

Mickaël Harpon : « S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts »

C’est un véritable scandale d’Etat et personne, pas même le préfet, ne présente sa démission. Non seulement les erreurs sont monumentales, mais en plus, pas un seul n’assume…

« Il avait accès à tout, aux ordinateurs, aux codes d’accès, aux messageries », s’alarment, au sujet du tueur de la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon, plusieurs flics auprès du « Canard enchaîné » à paraître ce mercredi 9 octobre.

L’information est on ne peut plus inquiétante. Selon le Canard enchaîné de cette semaine, imprimé ce mardi 8 octobre, Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris, a pu avoir accès à la liste des policiers infiltrés dans les mosquées. Continuer la lecture de « Mickaël Harpon : « S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts » »

Documentaire : Qatar, quand l’émirat finance l’islam d’Europe

Révélant le financement par l’ONG Qatar Charity de projets de mosquées, de centres islamiques et d’écoles en Europe, tous liés aux Frères musulmans, une édifiante enquête au cœur des réseaux d’influence de l’émirat.

À l’origine de cette investigation, une clé USB, livrée en 2016 par un lanceur d’alerte aux journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot, laquelle contient des milliers de documents confidentiels émanant de l’opaque Qatar Charity, une ONG fondée en 1992 et aujourd’hui présente dans soixante-dix pays. Listes de donateurs (dont des membres de la famille régnante Al-Thani), virements bancaires, mails… : cette fuite sans précédent révèle l’offensive prosélyte de l’émirat en Europe, la puissante organisation finançant quelque cent quarante projets de mosquées, de centres islamiques et d’écoles, tous liés à la nébuleuse des Frères musulmans. Malgré les dénégations de Doha concernant cette implication religieuse, les journalistes ont enquêté pendant deux ans sur le terrain pour mettre au jour l’influence du Qatar sur l’islam du continent. Du centre islamique An-Nour à Mulhouse, le plus grand chantier en Europe dans une région frontalière qui compte 200 000 musulmans, au dispositif d’accueil des migrants en Sicile en pleine crise syrienne en passant par le musée des Civilisations de l’islam (Mucivi) en Suisse ou encore un centre de formation des imams à Château-Chinon, ce film plonge au cœur de ces réseaux, traversés par la même idéologie.
Continuer la lecture de « Documentaire : Qatar, quand l’émirat finance l’islam d’Europe »