Hier soir, l’appel à la prière islamique a retenti à Lyon et Montpellier

Au fur et à mesure que la colonisation migratoire progresse, les musulmans s’arrogent – avec la bienveillance des autorités – de plus en plus de libertés.
Espérons que ces vidéos provoquent chez certains naïfs, un réveil salutaire.

La ville de Bruxelles affiche des « Allahu akbar » partout pour lutter contre la radicalisation…

Cette campagne d’affichage lancée début février dans la capitale belge – pour lutter contre la radicalisation – est révélatrice de l’ampleur du changement de civilisation en cours. Alors que des territoires entiers passent progressivement sous domination africaine et islamique dans tous les pays d’Europe de l’ouest, le moyen trouvé par les génies de Bruxelles pour lutter contre la violence d’une religion de conquête, c’est une campagne d’affichage qui reprend et explique le slogan principal des soldats de l’islam…

Même la traduction donnée par l’affiche n’est pas bonne puisque Allahu Akbar ne signifie pas que Dieu est grand, mais LE PLUS grand. Plus grand que toutes les constructions humaines, mais aussi plus grand que les « idoles » associées à sa divinité (Trinité, saints etc…). C’est plus qu’une formule, c’est un cri de ralliement, c’est un appel à la guerre.

Trouvé sur la RTBF : « La cellule PRE-RAD de Bravvo, le service de prévention de la Ville de Bruxelles, a lancé samedi en début d’après-midi, au carrefour de l’Europe à Bruxelles, une campagne de sensibilisation au radicalisme violent intitulée « Et toi, la radicalisation, t’en penses quoi ? « . Elle s’étalera sur tout le mois de février.

Continuer la lecture de « La ville de Bruxelles affiche des « Allahu akbar » partout pour lutter contre la radicalisation… »

Affaire Mila : ouverture d’une enquête pour « incitation à la haine »… contre la jeune femme !

Si les motifs de la colère et l’argumentaire de l’adolescente contre l’islam laissent perplexe, il faut noter que la justice républicaine, laxiste avec les promoteurs de haine contre la religion catholique, se montre beaucoup moins tolérante à l’égard de la critique de l’islam. Une étape supplémentaire dans le naufrage de la France.

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Le week-end dernier, cette adolescente iséroise de 16 ans avait été violemment menacée de mort et de viol par des milliers d’internautes musulmans, pour avoir critiqué l’islam au cours d’une vidéo Instagram.

La justice a donc décider d’investiguer sur les propos de Mila, qu’elle estime être de l’« incitation à la haine raciale ». Mais selon une source proche du dossier, « on ne peut pas pour l’instant taxer la jeune fille de racisme ».  Dans sa vidéo, la jeune femme avait expliqué « détester la religion, le coran », qu’elle estimait remplis de « haine ». « On ne peut pas être raciste d’une religion. L’islam est une religion, j’ai dit ce que j’en pensais, vous n’allez pas me le faire regretter. Votre religion c’est de la merde », avait-elle fait valoir. Plus tard, elle était revenue sur ses propos et avait fait ses excuses sur les réseaux sociaux : « Je m’excuse, je ne voulais offenser personne. J’ai parlé trop vite. L’erreur est humaine ».  175

Brest : sept hommes suspectés de préparer un attentat interpellés

« D’après les informations d’Europe 1, sept hommes ont été arrêtés lundi matin à Brest et dans les environs lors d’un coup de filet antiterroriste de la DGSI. Ils sont soupçonnés d’avoir préparé un projet d’attentat.

Sept personnes ont été interpellées lundi, lors d’un coup de filet antiterroriste lancé à Brest et dans ses environs. Dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour association de malfaiteur terroriste criminelle, la DGSI a interpellé plusieurs hommes soupçonnés d’avoir préparé un projet d’attentat.

Selon les informations d’Europe 1, les perquisitions n’ont pas permis de découvrir d’armes ou d’explosifs. Les suspects avaient aussi projeté de se rendre dans la zone irako-syrienne. A ce stade de l’enquête, il n’y a aucun détail quant à la cible visée par les terroristes. »

Source : Europe 1

20 Minutes s’interroge : « Mais pourquoi boit-on globalement moins en Ile-de-France qu’ailleurs ? »

Une étude de Santé Publique France révèle que l’Ile-de-France est la région ou les habitants boivent le moins d’alcool en moyenne. 20 Minutes, journal gratuit dans les transports en commun et sur internet, publie un article pour essayer d’expliquer les raisons de cette désaffection des Franciliens pour les boissons alcoolisées.

Si le journaliste évoque l’image plus positive de l’alcool en province, les habitudes différentes des Franciliens, les raisons financières et même la répression hypothétiquement plus importante que dans les autres régions, il n’évoque que du bout des lèvres la présence massive de communautés musulmanes. Continuer la lecture de « 20 Minutes s’interroge : « Mais pourquoi boit-on globalement moins en Ile-de-France qu’ailleurs ? » »

Gare d’Austerlitz : une femme en nikab arrêtée avec une lame de 15cm et un coran dans une sacoche

C’est la 3ème alerte terroriste (Metz et Villejuif auparavant) depuis qu’une vidéo de l’Etat Islamique diffusée le 1er janvier, appelle les musulmans à tuer les non-musulmans sur notre sol.

Trouvé sur Le Point : « Depuis la diffusion le 1er janvier sur Twitter d’une vidéo de propagande en français d’un djihadiste de l’État islamique montrant comment attaquer les « mécréants » en France avec une « simple lame » quand on ne peut pas faire le « djihad » en Syrie, les attaques au couteau semblent se multiplier. Si à Villejuif et à Metz, les deux actions peuvent être reliées à la fois à l’islamisme radical et à l’état psychiatrique des mis en cause neutralisés par la police, il est encore trop tôt pour qualifier la femme de 37 ans vêtue d’un niqab qui a été interpellée ce dimanche en début de soirée gare d’Austerlitz avec un couteau d’une lame de 15 centimètres et un coran dans une sacoche ouverte. »

Attentats islamistes : « Nous avons installé un principe d’irresponsabilité des élites dirigeantes qui est insupportable »

Mickaël Harpon : « S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts »

C’est un véritable scandale d’Etat et personne, pas même le préfet, ne présente sa démission. Non seulement les erreurs sont monumentales, mais en plus, pas un seul n’assume…

« Il avait accès à tout, aux ordinateurs, aux codes d’accès, aux messageries », s’alarment, au sujet du tueur de la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon, plusieurs flics auprès du « Canard enchaîné » à paraître ce mercredi 9 octobre.

L’information est on ne peut plus inquiétante. Selon le Canard enchaîné de cette semaine, imprimé ce mardi 8 octobre, Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris, a pu avoir accès à la liste des policiers infiltrés dans les mosquées. Continuer la lecture de « Mickaël Harpon : « S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts » »

Documentaire : Qatar, quand l’émirat finance l’islam d’Europe

Révélant le financement par l’ONG Qatar Charity de projets de mosquées, de centres islamiques et d’écoles en Europe, tous liés aux Frères musulmans, une édifiante enquête au cœur des réseaux d’influence de l’émirat.

À l’origine de cette investigation, une clé USB, livrée en 2016 par un lanceur d’alerte aux journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot, laquelle contient des milliers de documents confidentiels émanant de l’opaque Qatar Charity, une ONG fondée en 1992 et aujourd’hui présente dans soixante-dix pays. Listes de donateurs (dont des membres de la famille régnante Al-Thani), virements bancaires, mails… : cette fuite sans précédent révèle l’offensive prosélyte de l’émirat en Europe, la puissante organisation finançant quelque cent quarante projets de mosquées, de centres islamiques et d’écoles, tous liés à la nébuleuse des Frères musulmans. Malgré les dénégations de Doha concernant cette implication religieuse, les journalistes ont enquêté pendant deux ans sur le terrain pour mettre au jour l’influence du Qatar sur l’islam du continent. Du centre islamique An-Nour à Mulhouse, le plus grand chantier en Europe dans une région frontalière qui compte 200 000 musulmans, au dispositif d’accueil des migrants en Sicile en pleine crise syrienne en passant par le musée des Civilisations de l’islam (Mucivi) en Suisse ou encore un centre de formation des imams à Château-Chinon, ce film plonge au cœur de ces réseaux, traversés par la même idéologie.
Continuer la lecture de « Documentaire : Qatar, quand l’émirat finance l’islam d’Europe »

Goussainville (95) : un islamiste fiché S tête de liste aux municipales

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Un fiché S, pour islamisme radical, candidat à une mairie de la République ? C’est le cas d’Abdelaziz Hamida, conseiller municipal sortant de cette commune du Val-d’Oise de 30 000 habitants, Goussainville, révèle le journal L’Express, mercredi 25 septembre.

Élu en 2014 sur la liste du vainqueur Alain Louis (Divers gauche), l’intéressé avait basculé dans l’opposition au cours de son mandat. Le 14 mars 2019, Abdelaziz Hamida, 43 ans, se déclarait alors candidat aux élections municipales de Goussainville. Slogan : « L’audace du renouveau ». Comme le relève L’Express, Abdelaziz Hamida est « titulaire d’un master en droit des collectivités territoriales et locales à l’université de Paris VIII ». Cet ancien président du Football club de Goussainville se présente comme « entrepreneur et cadre associatif ». Il s’était auparavant présenté aux législatives de 2017 dans la 9e circonscription du Val-d’Oise, obtenant alors seulement 5,76% des suffrages. Il était en revanche arrivé en tête à Goussainville avec plus de 22% des suffrages exprimés, devant le candidat LREM, désormais député, Zivra Park.  Continuer la lecture de « Goussainville (95) : un islamiste fiché S tête de liste aux municipales »

Collomb et Castaner inaugurent l’institut musulman de Lyon aux côtés du chef de la Ligue islamique mondiale (salafiste)

L’histoire et les morts n’y changeront rien, aucune leçon n’a été tirée de ces dernières années. Les hommes aveuglés par le pouvoir et l’idéologie continueront de piétiner la mémoires des Français tombés sous le coup du jihad pour récupérer quelques voix aux prochaines élections.

Trouvé sur l’Observatoire de l’islamisation : « L’Institut Français de la civilisation musulmane (IFCM) que nous avions précédemment présenté, a été inauguré jeudi dernier à Lyon. Il est dirigé par le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, qui est un soutien de Tariq Ramadan. Kamel Kabtane qui va donc en plus diriger l’IFCM,  a invité lors de  séminaires des Frères Musulmans bien connus comme Youssef Ibram et Omar Abd Al Kafi (séminaire de juin 2014, sous la doublé égide IFCM et GML), ou encore Zakaria Sedikki de l’UOIF. Continuer la lecture de « Collomb et Castaner inaugurent l’institut musulman de Lyon aux côtés du chef de la Ligue islamique mondiale (salafiste) »

Islam : 46% des musulmans étrangers qui habitent en France souhaitent l’application de la charia

A mesure que les années passent, toutes les prédictions de la droite nationale d’il y a 20 ans se réalisent une à une… Grand Remplacement, insécurité galopante, danger de l’islam, terrorisme, restriction de la liberté de parole etc… Ce sont les conséquences logiques de l’ouverture de nos portes au barbaricum africain.

Trouvé sur VA : « mercredi 18 septembre, Le Point publie une interview de Jérôme Fourquet, auteur de L’Archipel français et directeur du pôle « opinion et stratégies d’entreprise » de l’Ifop. L’institut de sondage a réalisé pour l’hebdomadaire une enquête sur les musulmans de France.

La « revendication d’une suprématie de la charia »

On y apprend notamment que parmi les musulmans français de naissance, « ‘seuls’ 18 % estiment que la charia devrait s’imposer ». Une proportion qui monte à 26% chez les musulmans français par acquisition, et à 46% chez les musulmans de France venant de l’étranger. « Cette revendication d’une suprématie de la charia est donc d’abord portée par les nouveaux arrivants qui viennent de pays où l’empreinte de l’islam est très forte », analyse le politologue. Continuer la lecture de « Islam : 46% des musulmans étrangers qui habitent en France souhaitent l’application de la charia »

Situation des chrétiens d’Egypte : entretien avec le Père Henri Boulad d’Alexandrie.

Entretien du 4 juillet 2019 avec le Père Henri Boulad de la société des Jésuites, ayant officié toute sa vie dans son pays l’Egypte en tant que directeur de séminaire et d’école, président de Caritas Egypte et Provincial des Jésuites au Proche-Orient. Auteur de nombreux essais et préfacier de L’Eglise face à l’islam entre naiveté et lucidité (éditions de Paris, 2018).