Archives pour la catégorie 'International'

Fidel Castro (1926-2016)

Texte vu chez Patrick Gofman (écrivain, militant gauchiste repenti) :

« HOSPITALISÉ fin juillet 2006, Fidel Castro, 81 ans, a passé la main le 19 février 2008 à son frère Raul Castro, 75 ans dont 50 comme ministre de la Défense. Une brochure publiée par Fidel en 1953 s’intitulait « La Historia me absolvera ». L’Histoire l’absoudra-t-elle ?

« Autopsie du castrisme », de Léo Sauvage, est paru dès 1962 chez Flammarion. Mais personne n’y fit attention. C’était tellement plus amusant d’écouter Jean-Paul Sartre et René Dumont. Et ils gueulaient tellement plus fort ! Retour de Cuba, en 1960, le « grand philosophe » s’extasiait sur le génie de Castro, qui ne craignait pas de « parler aux représentants des syndicats ouvriers, à La Havane, et demander qu’ils sacrifiassent une partie de leur salaire pour les premiers investissements qui donneraient le départ à l’industrialisation. » Ces ouvriers auxquels dans le maquis il avait promis, au contraire, de substantielles augmentations…

Pas plus tard que le 25 juillet 1960, à Santiago de Cuba, un barbudo déçu expliquait ainsi à Sauvage : « Notre rêve à nous tous était une république libertaire d’où toute oppression serait bannie à jamais et que guideraient les principes de José Marti (1). Ce que nous avons eu à la place, c’est un État totalitaire jouissant de moins de libertés que la Pologne… »

Lire la suite

Sarkozy : retour sur l’affaire des financements libyens

Les médias évoquent trop vaguement, et sans jamais bien résumer, l’affaire des financements libyens de la campagne de Sarko en 2012. Le journaliste d’investigation Fabrice Arfi revient plus en détail sur le faisceau de preuves qui accable l’ancien président de la République.

  • 1) Le témoignage de Takieddine vient confirmer en tous points (dates, lieux, montants, protagonistes) les aveux sur procès-verbal d’Abadallah Senoussi, ancien chef des services secrets libyens, devant la Cour pénale internationale.

Nous avons déjà raconté les circonstances de l’entretien avec Ziad Takieddine et pourquoi cela le rend aujourd’hui crédible. Je me permets de le redire. Le journaliste indépendant Nicolas Vescovacci, qui a cosigné nos révélations, a rencontré Ziad Takieddine le 18 octobre 2016 dans le cadre d’un projet personnel autour, notamment, de la Libye. Lors de cet entretien, qui a duré plus de quatre heures, l’homme d’affaires franco-libanais lui a confié pour la première fois avoir remis des valises d’espèces en provenance de Libye à MM. Sarkozy et Guéant pour un montant total de 5 millions d’euros.

Lire la suite

Opération Sangaris : retour sur l’enfer Centrafricain

Opération SangarisL’Est Républicain publie le témoignage d’un colonel lorrain qui revient sur cette mission de l’armée française en Centre-Afrique.

Son récit prend aux tripes. Le colonel Didier Leurs raconte l’enfer centrafricain comme s’il y était encore. « Chacune de mes conférences se termine par une « standing ovation ». Comme si les gens découvraient la violence de cette mission », s’étonne l’ancien chef de corps du 16e bataillon de chasseurs de Bitche.

L’opération Sangaris en Centrafrique s’est achevée le 31 octobre, dans l’indifférence générale qui l’a accompagnée pendant ses trois ans d’existence. Un déficit de notoriété qui tranche avec les dommages dévastateurs générés dans les rangs par cette Opex (opération extérieure). « Au retour, la moitié de ma section a quitté l’armée », confie un gradé lorrain sous couvert d’anonymat. « Les syndromes post-traumatiques sont plus profonds et importants qu’en Afghanistan », reconnaît le colonel Leurs, qui a vécu les deux théâtres.

Lire la suite

4 novembre 1956 : intervention soviétique à Budapest

Ce jour, les chars soviétiques entrent à Budapest, après que le nouveau gouvernement – amené par une révolte populaire spontanée contre la tyrannie communiste débutée le 23 octobre – a fait savoir qu’il voulait quitter le Pacte de Varsovie.
L’aviation et l’artillerie rouges bombardent des poches de résistance ou supposées telles.

Avec le soutien tacite des démocraties occidentales, l’URSS va écraser l’insurrection dans le sang et entamer une sévère répression.

Ci-dessous 15 minutes de séquences vidéos tournées par des amateurs le 23 octobre 1956. Elles montrent que cette journée a commencé par une manifestation pacifique d’étudiants, avant que les communistes ne tirent sur la foule.

Ce jour-là les nouvelles s’étaient répandues rapidement et des émeutes avaient éclaté dans toute la capitale.
La révolte s’était étendue rapidement en Hongrie et avait entrainé la chute du gouvernement.
Des milliers de personnes s’étaient organisées en milices pour affronter l’Autorité de protection de l’État (ÁVH) et les troupes soviétiques.

Source : hungarianambiance.com

Carte des votes aux Etats-Unis selon plusieurs catégories

En exclusivité pour contre-info, cette carte très intéressante pour son découpage selon diverses catégories de genre, ethnie et éducation. Elle se lit ainsi : quel serait le résultat des votes par Etat au sein des Etats-Unis, si seulement une catégorie de personnes votaient. Le vote démocate (pour Hillary Clinton) est en bleu, celui des républicains (pour Donald Trump) en rouge. On remarque en premier lieu l’incroyable homogénéité de vote des « minorités visibles » qui votent tel un seul homme pour Hillary Clinton, quelle que soit leur niveau d’éducation, d’ailleurs.

On remarque ensuite le vote très différent selon le genre : un vote massivement démocrate pour les femmes dans leur ensemble, massivement républicain (en tout cas selon la perception visuelle sur la carte, car il faut tenir compte de la pondération des votes selon la taille des Etats, la Californie représentant à elle seule beaucoup plus que plusieurs Etats du centre nord du pays) pour les hommes.

Les hommes blancs votent massivement républicain, le niveau d’éducation modifiant toutefois sensiblement le résultat mais toujours avec une majorité de vote républicain (visuellement).

Pour les femmes, ne sélectionner que les femmes blanches modifie radicalement le résultat du vote féminin : les femmes blanches se rapprochent nettement des hommes blancs mais avec une tendance moins nettement républicaine que ceux-ci.

Il faut donc tirer de ce schéma quelques conclusions : si le niveau d’éducation est un critère souvent utilisé pour séparer les gens « éclairés » des gens « primaires », il apparait que ce critère n’aurait d’effet que sur les blancs qui votent ainsi plus à gauche quand ils font des études, mais aucun effet sur les noirs, latinos ou asiatiques. Ce derniers sont-ils donc déjà « éclairés » même quand ils n’ont reçu aucune éducation ?

Autre constat, les femmes blanches ne sont en fait pas si différentes des hommes blancs dans leur vote, mais malgré tout plus nuancées.

Les blancs dans leur ensemble ne sont en tout cas pas l’opposé binaire du vote des minorités ethniques. Il semble donc que la finesse, la pondération des choses soit définitivement du côté des blancs, ce qui est assez caractéristique d’une forme d’intelligence. Le vote des minorités ne laisse pas transparaitre une telle forme d’intelligence.

Pour ceux qui se soucient de l’avenir du continent américain, tout de même peuplé majoritairement de gens de notre race et avec lesquels nous pouvons avoir des liens d’amitié, il est bien triste de constater que leur sort n’est pas plus enviable que le nôtre, puisque le relativisme y semble bien présent chez les blancs éduqués et chez les femmes, tandis que l’élection d’Hillary Clinton, si elle se produit, ne devra sa raison d’être que dans le vote des minorités bientôt majorité.

Source de l’image : Mike Cernovich

Cliquez sur l’image pour agrandir :

carte-us-vote

Allemagne : des migrants ont pris le contrôle d’une petite ville

La maire de Garmisch-Partenkirchen, une petite station de ski bavaroise, a demandé de l’aide à l’État de Bavière pour gérer une « situation explosive » créée par une recrudescence de criminalité de la part des migrants. Elle expose la situation de la ville dans une lettre qui a fuité dans la presse.

En effet, la maire, issue du parti social-démocrate SPD, se plaint de « très graves problèmes » et écrit que « l’ordre public et la sécurité » sont mis en danger s’il n’y a pas d’action rapide. Dans la ville, le Centre Abrams, anciennement une caserne de l’armée américaine, héberge aujourd’hui environ 250 demandeurs d’asile. Si l’année dernière la plupart d’entre eux étaient des familles syriennes, aujourd’hui environ 150 sont d’origine africaine, et 80% sont des jeunes hommes seuls. « La situation s’empire de plus en plus depuis plusieurs semaines autour du centre d’enregistrement Abrams », écrit-elle. Les occupants actuels de l’installation sont devenus « problématiques » et posent des problèmes à « l’ordre public ».

La presse locale a rapporté des affrontements, des agressions contre les biens et les personnes, ainsi que des agressions sexuelles, notamment au sein du centre. Les plaintes des riverains se multiplient, et la maire précise qu’elles ne viennent pas de groupes d’extrême-droite. « Ils nous expriment leurs difficultés. Il y a de très graves problèmes avec les réfugiés à Garmisch-Partenkirchen. »

Source

Les Etats-Unis débloque 38 milliards de dollars pour préserver la supériorité militaire israélienne

Afficher l'image d'origineL’Etat israélien, présenté parfois en Occident comme un modèle économico-militaire, ne survit que grâce au soutien financier, diplomatique et militaire de ses alliés (ou plutôt de ses obligés).

On apprend ainsi ces jours-ci que l’aide énorme octroyée par les Etats-Unis, aux dépends de ses contribuables, va encore augmenter.

« Le programme d’assistance, d’une ampleur sans précédent, vise à perpétuer l’«avantage qualitatif» de l’armée israélienne au Moyen-Orient. Après plusieurs mois de négociations parfois âpres, les Etats-Unis viennent de promettre à leur plus proche allié une enveloppe de 38 milliards de dollars [environ 34 milliards d’euros] d’aide militaire sur la décennie 2019-2028. […]

Ce nouveau plan, décrit par chacune des parties comme conforme à ses intérêts, consacre une légère augmentation de l’aide octroyée par l’Administration américaine à l’Etat hébreu. L’accord actuellement en vigueur, conclu sous la présidence de George W. Bush, prévoit le versement de 3,1 milliards de dollars par an jusqu’en 2018. Il a, depuis trois ans, été agrémenté de «rallonges» pour un montant total d’environ 1,8 milliard de dollars, votées par le Congrès afin de financer le développement des systèmes antimissiles «Dôme de fer», «Arrow 3» ou «Fronde de David». » (source)

La capitale du Bangladesh inondée de rivières de sang pendant la fête de l’Aïd

Miss RDC 2016: « L’homme blanc est plus intelligent que l’homme noir « 

A partir de la 12ème minute.

États-Unis : une fille blanche de 17 ans violée pendant des jours puis jetée aux alligators par un gang africain

Brittanee DrexelUne affaire qui vient d’être résolue, et relatée par Fox News :

« Une adolescente qui avait disparu de Myrtle Beach, Caroline du Sud, en 2009, avait été violée de manière répétée dans la « planque » d’un gang pendant plusieurs jours. Elle a ensuite été abattue, et donnée à manger à des alligators quand sa disparition a généré trop d’attention médiatique, a déclaré le FBI la semaine dernière.

Les nouveaux détails choquants sur la disparition mystérieuse de Brittanee Drexel, native de Rochester, proviennent en grande partie d’un « aveu de prisonnier », subséquemment corroboré par d’autres avec des « détails » et « informations de seconde main », a témoigné l’agent du FBI Gerrick Munoz devant un tribunal fédéral, selon une transcription obtenue par The Post and Courier.

Le prisonnier qui a fait l’aveu jetant le pavé dans la mare, Taquan Brown, purge une peine de 25 ans de prison pour homicide volontaire dans une affaire différente. Brown a déclaré aux autorités qu’il était présent lors des moments finaux d’agonie de la vie de Drexel, a expliqué Munoz.

Brown a affirmé avoir vu Drexel quand il a visité une « planque » – typiquement un endroit utilisé pour garder des armes, de la drogue ou de l’argent – dans la zone de McClellanville, la zone générale où le téléphone portable de Drexel a pour la dernière fois émis un signal.

Da' Shaune Taylor

Da’Shaun Taylor

Munoz a dit que Brown a déclaré aux autorités qu’il a vu Da’Shaun Taylor, alors âgé de 16 ans, et plusieurs autres hommes « abusant sexuellement de Brittanee Drexel ». Brown a dit qu’il a ensuite marché dans l’arrière-cour de la maison pour donner de l’argent au père de Taylor, Shaun Taylor. Mais alors que Brown et Shaun Taylor parlaient, Drexel a tenté de s’échapper. Sa tentative de fuite fut vaine, cependant, et l’un de ses ravisseurs a frappé de son pistolet Drexel, et l’a ramenée à l’intérieur de la maison. Brown dit qu’il a ensuite entendu deux coups de feu. La fois suivante où Brown dit avoir vu Drexel, son corps était enveloppé et évacué de la maison.

Lire la suite

1er août… 1291 : naissance de la Suisse

Les représentants des cantons de Schwyz, d’Uri, d’Unterwald et, selon la légende, Guillaume Tell, promettent de délivrer leur pays de l’emprise des Habsbourg : c’est le serment du Grütli.
Cet événement est considéré comme la naissance officielle de la Confédération helvétique.
Depuis 2006, les autorités s’évertuent à bannir toute participation ou rassemblement dit « d’extrême-droite » sur cette fameuse plaine, à cette date.

Cleveland : Les objets à l’effigie de Trump font fureur

Allemagne: les terribles nouveaux chiffres des agressions sexuelles du Nouvel an

Afficher l'image d'origineUn rapport de police relayé dimanche en Allemagne apporte un éclairage nouveau sur l’ampleur des agressions perpétrées dans le pays le soir du Nouvel an. Il apparaît que les premières estimations étaient sous-évaluées.

Au moins 1200 femmes agressées sexuellement par 2000 hommes. C’est l’effrayant bilan des violences commises la nuit du Nouvel an selon la police allemande.

Les médias sont heureux d’affirmer que les 2000 agresseurs ne sont pas principalement des nouveaux « migrants ». En effet il s’agirait principalement de … Maghrébins présents depuis un peu plus longtemps !

Source

Bernard Lugan : « L’Afrique du Nord est en perdition »

Allemagne : la porte-parole de l’organisation de jeunesse de « La Gauche » violée par des migrants

La porte-parole de l’organisation de jeunesse de La Gauche a été violée par des migrants. À la police, elle a d’abord seulement dit qu’elle avait été volée, par des hommes parlant allemand. Pourquoi ?

Peut-être a-t-elle finalement obtenu ce qu’elle cherchait, tout simplement.

Source



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)