Homofolie planétaire : deux femmes ont été « mariées » au Mexique

Lol Kin Castaneda et Judith Vazquez sont devenues jeudi à Mexico les deux premières femmes à se marier en Amérique latine, grâce à la légalisation du mariage homosexuel en décembre dans la capitale mexicaine.

Les deux pionnières ont été suivies par un autre couple féminin et deux masculins, dans une cérémonie collective retransmise à la télévision.

Tous avaient pour témoin le maire de Mexico, Marcelo Ebrard, une des principales figures de la gauche, dans le pays administré par le président conservateur Felipe Calderon.

Source

L’oligarchie euro-mondialiste veut s’en prendre à Nigel Farage

Cet euro-député souverainiste britannique avait outré récemment la classe politique dominante.
Voici ci-dessous un intéressant entretien avec cet homme, même si ressort fréquemment un démocratisme qui pourrait être taxé de naïf.


Source : le forum nationaliste

Manifestation nationaliste interdite en Lettonie

La mairie a interdit toutes les manifestations liées à l’anniversaire de la formation de la Légion lettonne en 1944, dont son défilé traditionnel vers le monument de la Liberté dans le centre de Riga.

Cette légion,  alliée de l’Allemagne, avait pris les armes pour chasser les troupes soviétiques  qui avaient envahi leur pays. Cet acte de résistance face à l’oppresseur communiste russe est un symbole fort du nationalisme letton.

Après la défaite de l’Axe, les Soviétiques ont envahi de nouveau et annexée la Lettonie. Afin d’écarter les rêves d’indépendance des Lettons, le pouvoir communiste implanta une forte communauté de colons russes sur le territoire de ce petit pays.

Aujourd’hui, c’est le descendant d’un de ces colons russes, le maire russophone de Riga, Nil Ouchakov qui interdit le défilé traditionnel des membres de la Légion lettonne  le 16 mars prochain.

Contactée par RIA Novosti, le ministre lettonne de l’Intérieur, Linda Murniece, a expliqué que cette interdiction n’était pas « motivée », les forces de l’ordre n’étant pas informées d’éventuelles « menaces » à la sécurité publique.

Source

Kosovo : pour qui travaillent les services secrets ?

Un article de V. Kasapolli (source) traduit par Thomas Claus (source).

« Si des scandales soulèvent régulièrement la question, aucune voix officielle ne se décide à répondre. Ni à mettre fin à la coexistence de plusieurs structures concurrentes, complaisamment liées aux partis politiques. En novembre 2009, les révélations d’un homme affirmant avoir été tueur pour le ShIK, le service de renseignement « officiel », et le PDK, le parti actuellement au pouvoir, ont ébranlé le Kosovo. Retour sur les conséquences et les points d’ombre de ce scandale.

C’est en train de devenir une tradition : chaque année en novembre, les pages des journaux kosovars se couvrent de scandales liés aux services secrets. En novembre 2008, c’est l’arrestation de trois espions allemands en relation avec un attentat qui avait secoué le siège du Bureau Civil International (ICO). Les réactions des médias confinent alors à l’hystérie, l’affaire ayant fait émerger l’information que les services secrets de plus de vingt pays ont des agents sur le territoire kosovar [1]. Après l’intervention de plusieurs chancelleries, ce scandale se referme rapidement et tombe dans l’oubli.
En novembre 2009, une nouvelle affaire attire l’attention de l’opinion publique et des médias.

Continuer la lecture de « Kosovo : pour qui travaillent les services secrets ? »

Vent de rébellion nationale aux Etats-Unis ?

Le Southern Poverty Law Center, une association américaine présentée comme « antiraciste » comme nous en avons en France, qui surveille « l’extrême-droite » et plus largement les mouvements patriotiques, aurait dénombré l’an dernier 512 groupuscules actifs, contre 149 en 2008. Sur ce total, 127 seraient de véritables milices paramilitaires, contre 42 un an plus tôt. Le nombre de groupes d’autodéfense anti-immigrés (« nativistes ») serait passé de 173 à 309.

Des chiffres à prendre avec des pincettes bien sûr, mais qui peuvent traduire une tendance au réveil des Blancs face au Système.

« Nous avons constaté une explosion du nombre de milices et du mouvement patriote antigouvernemental en général », a expliqué Mark Potok, qui dirige le Southern Poverty Law Center. « Il s’agit d’un mouvement qui voit dans l’Etat l’ennemi public numéro un et qui se laisse entièrement dévorer par tout un tas de théories sur des complots présumés », a-t-il ajouté. « Pour eux, l’Etat fait partie d’une conspiration malfaisante qui a décidé d’éliminer les Américains. »
Source

La Cour européenne des droits de l’homme impose l’homofolie à la Pologne

C’est une décision qui est passée inapercue auprès du grand public.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pourrait bien ouvrir la voie à la légalisation des mariages homosexuels en Pologne.
La Cour de Strasbourg a donné raison le 2 mars à un sodomite de la ville de Szczecin qui revendiquait le logement social de son concubin aujourd’hui décédé.
Les tribunaux  polonais, qui ne reconnaissent pas les couples homosexuels, avaient jugé que le caractère héréditaire du bail ne pouvait s’appliquer qu’en faveur des hétérosexuels.

La honteuse Cour européenne des droits de l’homme a rejeté l’argumentation des juges polonais portant sur la nécessité de défendre « la famille traditionnelle« .

Elle a également jugé que la différence de traitement faite par la loi polonaise entre homosexuels et hétérosexuels était illégale!
Pour motiver sa décision, cette Cour totalitaire et abjecte a estimé que l’Etat (polonais) doit tenir compte de l’évolution de la société.

En clair, la Pologne est montrée du doigt pour n’avoir pas encore mis en place le processus d’ homosexualisation de la société comme Bruxelles l’ordonne à tous les états membres.

Source

Kadhafi et la Suisse

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi appelle à mener le « djihad par tous les moyens », la « lutte armée » contre la Suisse en affirmant qu’il s’agit d’un Etat infidèle qui détruit les mosquées.
Tout musulman n’importe où dans le monde qui travaille avec la Suisse est un apostat, est contre (le Prophète) Mahomet, Dieu et le Coran, a par ailleurs affirmé le colonel Kadhafi à Benghazi.
Les relations entre la Libye et la Suisse se sont détériorées en 2008 lorsqu’un fils de Kadhafi et l’épouse de ce dernier ont été arrêtés dans un hôtel de Genève et accusés d’avoir maltraité leurs domestiques.
Le couple avait été rapidement relâché et la justice suisse avait renoncé à ses poursuites lorsque les deux domestiques ont retiré leur plainte après être parvenus à une transaction avec leurs employeurs.
Kadhafi a accusé la Suisse d’être « un pays infidèle, obscène qui détruit les mosquées », faisant allusion au résultat d’un référendum interdisant la construction de minarets. (Source)
Le tyran libyen semble ignorer qu’aucune mosquée n’a été et ne va être détruite chez les Helvètes.
Déjà en 2008, il avait appelé au démembrement de la Suisse qu’il faut selon lui partager entre la France, l’Allemagne et l’Italie.

La Lituanie protège sa jeunesse malgré les pressions « démocratiques »

La loi lituanienne de protection des mineurs, qui entre en vigueur aujourd’hui, condamne toute évocation d’alternatives au mariage devant des jeunes. Ce texte interdit donc de fait aux homosexuels et autres transsexuels de s’adresser à la jeunesse.

Même si l’homosexualité n’est plus explicitement évoquée comme dans le projet de loi initial, et même si la présidente lituanienne Dalia Grybauskaita estime que la loi «correspond aux normes européennes», les associations de gays et lesbiennes pleurnichent et évoquent : un jour funèbre pour l’avancée des droits des gays et des lesbiennes en Europe.

Amnesty International parle de «loi homophobe».
En effet, les sodomites en tremblent déjà: si par exemple une Gay pride est organisée à Vilnius, la capitale de cet Etat balte, comme prévu les 7 et 8 mai prochains, la moindre pancarte visibile par la jeunesse pourrait donc être arrachée des mains des manifestants, qui risquent de plus des condamnations à des peines financières.

La pression du Parlement européen sur la Lituanie n’a donc pas permis de faire passer complètement le texte à la trappe, mais juste d’en édulcorer le contenu. Le premier projet de loi interdisait explicitement l’évocation de l’homosexualité en des termes positifs auprès d’un public mineur .

Source

Israël vexé par des lettres d’enfants espagnols

Israël a protesté auprès de l’ambassadeur d’Espagne à Tel-Aviv contre l’envoi de centaines de lettres anti-sionistes d’élèves espagnols adressées à l’ambassade israélienne de Madrid.

Dans ces lettres, les enfants demandent par exemple à l’ambassadeur: « combien d’enfants palestiniens as-tu tués aujourd’hui? » ou affirment: « arrête de tuer pour de l’argent ».

L’ambassadeur d’Espagne a répondu que le ministère espagnol de l’Education n’avait rien à voir avec l’envoi de ces lettres d’enfants.

Source

Homofolie en Belgique : un prêtre moderniste « marie » deux sodomites

A Liège, un prêtre ouvrier et ancien parlementaire Ecologiste, le père Germain Dufour a célébré le pseudo mariage de deux hommes, le 13 février dernier, en l’église Saint Servais de Liège, mais l’information vient juste d’être dévoilée.

L’Eglise catholique a aussitôt dénoncé cet acte sacrilège par la voix du porte-parole des évêques de Belgique, Eric De Beukelaere.

On ne sait pas encore le sort que réserve la hiérarchie épiscopale belge au triste père Germain Dufour. Mais le nouveau chef de l’Eglise du pays, Monseigneur Léonard, nommé en janvier dernier, s’est plutôt fait connaître pour ses prises de position anti-homofolie. Ce faux mariage gay à l’Eglise ne devrait pas le laisser indifférent.

Source

Shoah business : l’Autriche et l’Allemagne crachent au bassinet

Le gouvernement autrichien a débloqué 6 millions d’euros pour restaurer le camp d’Auschwitz.
En pleine crise économique, les chômeurs autrichiens vont apprécier le geste!

« C’est l’ordre de grandeur pour lequel l’Autriche veut s’engager », a déclaré le ministre des Finances Josef Pröll, précisant que l’Autriche fournira relativement à sa taille autant que l’Allemagne.

L’Allemagne, qui compte dix fois plus d’habitants, a promis 60 millions d’euros.

Au total, les autorités shoahstiques  veulent constituer un fonds international de 120 millions d’euros pour financer la préservation du site.

La Shoah, un business qui ne connait pas la crise?

Source

Restriction de la liberté d’expression en Hongrie

La négation de la Shoah est désormais illégale et passible de trois ans de prison en Hongrie, après le vote, lundi 22 février 2010, d’un amendement au Parlement modifiant le Code pénal. La motion, présentée par les socialistes au pouvoir, a été adopté par 197 voix pour, 1 contre et 144 abstentions.

La loi punit la négation publique de la Shoah, ou sa présentation comme un événement sans importance. Jusque là,  la liberté d’expression ne faisait pas tomber de telles déclarations sous le coup de la loi.

Le plus grand parti de l’opposition de droite, le Fidesz, avait voulu faire adopter un amendement pour punir d’une façon identique la négation des crimes commis par les dictatures communistes, mais les députés socialistes ont rejetés cette proposition. Une fois de plus, les « démocrates » appliquent le deux poids, deux mesures.

Le pays abrite encore l’une des plus grande communauté juive d’Europe, comprenant entre 60.000 et 100.000 personnes.

Source