Archives pour la catégorie 'International'

Allemagne: le réfugié Hakim F. tue sa femme européenne et bénéficie de sa rente de veuf. Il exige à présent un permis de séjour permanent.

2,w=993,q=high,c=0.bild

« A 13 ans, Hakim F. est venu du Burundi (Afrique de l’Est) en Allemagne, il a été reconnu comme réfugié.

Il a violé plusieurs femmes.
En 2004, il a été mis en détention durant presque 3 ans. Durant la même année, la future victime Miriam F. a mis au monde un enfant de lui. Le couple s’est marié en prison et en 2005 Hakim F. a été expulsé.
En raison de la présence de l’enfant, il a été autorisé à rester « pour des raisons humanitaires ».

2,w=649,q=high,c=0.bildUne décision fatale. En 2012, Hakim F. a massacré sa femme, avec un couteau.

Le fils, alors âgé de huit ans, a trouvé sa mère en sang et a appelé le médecin de garde – en vain.

Malgré ses aveux, il a été acquitté car considéré comme non responsable (pour cause de « schizophrénie ») et a été interné en psychiatrie. Il y est resté jusqu’à aujourd’hui.

Incroyable: grâce à l’acquittement, Hakim F. est bénéficiaire d’une rente de veuf.
Selon l’avocat Johannes Driendl, il reçoit environ 700 euros par mois, une partie du revenu gagné par Miriam durant sa vie.

En plus, Hakim F. exige encore un permis de séjour permanent. La ville l’a refusé. En revanche, Hakim F. a porté plainte devant le tribunal administratif. »

Source LesObservateurs

Philippines : l’Etat Islamique s’empare de Marawi, une ville de 200 000 habitants

Les combats éclatent le 23 mai 2017, à Marawi, une ville de 200 000 habitant. Ce jour-là, l’armée philippine lance un raid contre une maison soupçonnée de servir de cache à l’État islamique. En représailles, une centaine de djihadistes lancent un assaut sur la ville de Marawi. Les assaillants font parie du groupe Maute et de la faction d’Abou Sayyaf ralliée à l’EI. Ils incendient des maisons, des bâtiments officiels, la prison municipale, une église, une université. Les djihadistes contrôlent la rue principale de la ville et hissent leur drapeau noir au sommet de l’hôpital. Ils s’emparent aussi de deux prisons et une centaine de détenus se retrouvent en cavale. Des exécutions de civils chrétiens auraient également été commises. Dans la soirée, le président philippin, Rodrigo Duterte, proclame alors la loi martiale dans la Région autonome en Mindanao musulmane.

Lire la suite

Le terroriste de Manchester est un fils de migrants libyens qui vivait des aides sociales

Selon le journal britannique The Telegraph, l’auteur de l’attentat-suicide de Manchester ayant causé la mort de 22 personnes, dont des enfants, serait Salman Abedi. Ce musulman de 22 ans serait l’un des quatre enfants de migrants libyens établis au Royaume-Uni. et vivait des aides sociales au Royaume-Uni. Cette famille était établie à Manchester depuis au moins dix ans.

Manchester : quand la kabbaliste Ariana Grande souhaitait la mort de ses fans

Ce lundi soir, un attentat suicide à la bombe, perpétré à première vue par un islamiste, a fait 22 morts, souvent jeunes, et de nombreux blessés lors d’un concert pop de la chanteuse Ariana Grande, à Manchester (Angleterre).

Les politiciens font mine d’être horrifiés alors qu’ils nous expliquent régulièrement qu’il faut apprendre à « vivre avec le terrorisme » et qu’ils font tout pour que cela continue, mais passons.

Revenons sur cette Ariana Grande, 23 ans, que les médias nous présentent comme une idole des jeunes (43 millions d’abonnés sur twitter en effet), et « plutôt sage » par rapport à d’autres folles, alors qu’elle donne ses concerts en soutien-gorge, multipliant les attitudes et tenues que des prostituées auraient eu honte d’avoir il y a quelques années…

Rappelons qu’en septembre 2014, le New York Daily News avait rapporté que la « pop-star » américaine d’origine «gréco-nord-africaine» avait tenu en aparté cette phrase après avoir quitté – «tout sourire» – des fans lui réclamant un autographe : « J’espère qu’ils vont tous crever ».
En août 2014, dans un entretien accordé au magazine Billboard, la jeune artiste avait révélé être devenue une «kabbaliste». Comme d’autres célébrités d’Hollywood, elle suivait (via sa «tutrice Ruthie» sur Skype) les enseignements de Philip Berg, rabbin américain enterré en Israël et fondateur d’un nouveau courant mystique inspiré par la tradition occultiste juive.

Fin 2013, Ariana Grande, fan de films d’horreur et de symbolisme satanique, confessait par ailleurs avoir le sentiment d’être parfois entourée de présences démoniaques.

Le t-shirt de son acolyte représente ici un « arbre de vie » kabbalistique

SOURCES :

Lire la suite

Ministre israélien : « pour moi, le temps est venu d’assassiner al-Assad »

Ce fanatique affirme également, qu’al-Assad et le Hezbollah, « étaient de plus grandes menaces pour le monde que l’Etat islamique ou d’autres groupes terroristes sunnites. » L’art juif de nous faire prendre des vessies pour des lanternes…

 Le ministre israélien du Logement, Yoav Galant, a appelé au meurtre du président syrien Bachar al-Assad affirmant qu’il « n’a pas sa place dans ce monde », au regard des récentes allégations selon lesquelles son régime a procédé à des exécutions de masse et a brûlé les corps des victimes.

« La réalité de la situation en Syrie est qu’ils sont en train d’exécuter des gens, en utilisant des attaques chimiques dirigées contre eux, et récemment, ils brûlent leurs cadavres, quelque chose que nous n’avons pas vu en 70 ans », a déclaré Galant, en référence à la Shoah, lors d’une conférence près de Jérusalem.

Lire la suite

Syrie : une guerre pour les autres

Politique américaine, rôle de l’Iran, intérêts régionaux : quels sont les tenants et les aboutissants d’un conflit à l’importance planétaire ? Excellent entretien de Valeurs Actuelles avec Frédéric Pichon, docteur en histoire contemporaine, spécialiste de la Syrie.

Plus de six ans de guerre. Officiellement plus de 300 000 morts. Des millions de réfugiés et de déplacés. Des infrastructures détruites. Un patrimoine historique et culturel dévasté. Désastreux, le bilan de la guerre en Syrie ne cesse de s’alourdir au fi l du temps. « Catalyseur » et « révélateur de basculements inédits de l’ordre international », le conflit a pourtant été « traité avec une grande légèreté », déplore Frédéric Pichon. Spécialiste du Moyen-Orient, en particulier de la Syrie, enseignant en géopolitique et chercheur associé à l’université François-Rabelais de Tours, il révèle dans son nouvel ouvrage les dessous d’un affrontement à l’importance devenue globale.

« Un bond de 40 ans en arrière »

Lire la suite

Bernard Lugan : en Afrique, le principe du « one man, one vote » conduit à l’impasse et au chaos

Bernard Lugan, célèbre africaniste français, profite de l’actualité électorale pour revenir sur les ravages causés par les principes démocratiques en Afrique. A noter que, si en apparence, les démocraties occidentales génèrent moins de tensions, en réalité, les dégâts civilisationnelles sont considérables. 

Dans les pays de l’hémisphère nord, la vie politique repose sur des convictions communes et sur des programmes politiques transcendant les différences culturelles, sociales ou régionales. L’addition des suffrages individuels y fonde la légitimité politique.
Dans les Afriques où les sociétés sont communautaires, hiérarchisées et solidaires, l’ordre social et politique ne repose pas sur les individus, mais sur les groupes. Voilà pourquoi le principe démocratique du « one man, one vote » y conduit à l’impasse et au chaos.

L’Etat islamique s’est excusé d’avoir attaqué Tsahal, assure l’ancien ministre israélien de la Défense

Daesh s'est excusé d'avoir attaqué Tsahal, assure l'ancien ministre israélien de la Défense« Alors qu’il parlait de la «neutralité» de Tel-Aviv dans le conflit syrien, Moshe Ya’alon a rapporté une anecdote surprenante : il a déclaré que Daesh s’était excusé auprès de Tsahal pour l’avoir attaqué par erreur sur la plateau du Golan.

«Il y a eu un cas récemment où Daesh a ouvert le feu [sur l’armée israélienne] et s’est excusé», a confié l’ancien ministre israélien de la Défense Moshe Ya’alon lors d’un évènement culturel le 24 avril, cité par le Times of Israel.

Alors qu’il dissertait sur la politique de «neutralité» défendue par Israël sur la question syrienne, l’ancien ministre se serait-il laissé emporter par son exposé et en aurait-il révélé plus qu’il n’aurait souhaité ?

Lire la suite

Attaque chimique en Syrie : l’enquête préliminaire beaucoup plus nuancée

Le président de la commission d’enquête internationale sur la Syrie a rendu vendredi ses premières conclusions après l’attaque chimique de Khan Cheikhoun en Syrie.

Comme d’autres organisations, Paulo Pinheiro estime que des agents chimiques ont bien été ultilisés le 4 avril dans la province d’Idleb. Mais selon lui les victimes seraient surtout mortes après des blessures causées par des armes conventionnelles.

Quant à la responsabilité du régime de Bachar Al-Assad, le président de la commission d’enquête affirme ne pas pouvoir tirer de conclusion à ce stade.

Source : Euronews

En Californie, un Noir raciste assassine trois Blancs aux cris d’Allah Akbar

Trois personnes ont été tuées après qu’un Africain se soit lancé dans une fusillade mardi, dans le centre de Fresno, en Californie.

Kori Ali Muhammad a tiré sur quatre hommes blancs, en tuant trois, avant d’être finalement arrêté par la police. Deux des victimes ont été abattues devant le bâtiment d’une association caritative catholique.

Âgé de 39 ans, l’auteur est à présent en garde-à-vue. La police a indiqué que Muhammad a crié « Allah akbar » lors de son arrestation.

Selon ses comptes sur les réseaux sociaux, Kori Ali Muhammad exprimait régulièrement sa haine des Blancs et du gouvernement américain. Il admirait notamment le terroriste musulman d’origine africain Fahed Hassen, responsable de la fusillade de Dallas au Texas.

Source

Bernard Lugan : « 100 millions d’Africains veulent passer en Europe »

Bernard Lugan, éminent africaniste français, prévient l’Occident que « 100 millions d’Africains veulent passer en Europe ».
En perdition depuis l’intervention de l’OTAN, la Libye pourrait retrouver son unité et cesser d’être le point de passage obligé des réfugiés en partance pour l’Europe, avec un retour à la realpolitik, selon lui.

On attend les réactions indignées des chancelleries occidentales après le massacre de civils par les rebelles syriens

Au moins 126 personnes, dont 68 enfants, ont été tués samedi alors qu’ils attendaient dans des bus. Les habitants venaient de sortir de leurs villages, assiégés depuis cinq ans. Les images d’Abd Alkader Habak témoignent.

À Rachidine, une localité proche d’Alep, dans le nord de la Syrie, 75 bus attendaient samedi en milieu d’après-midi sur le bas-côté de la chaussée. À bord, plusieurs milliers d’habitants des villages chiites de Foua et Kafraya qui venaient d’être évacués, après avoir été assiégés pendant plusieurs années par des rebelles sunnites. La fin d’un long cauchemar. En même temps, des insurgés et des habitants de Madaya et Zabadani, près de Damas, devaient eux aussi sortir de leurs localités, assiégées cette fois par le régime, avant de prendre la route vers la province d’Idleb au nord-ouest de la Syrie.

Mais un kamikaze à bord d’une camionnette piégée a lancé son engin de mort contre les évacués de Foua et Kafraya. Scènes d’horreur autour des bus. Outre une centaine de morts, dont 68 enfants, parmi les habitants des deux villages chiites, des travailleurs humanitaires et des insurgés ont également péri dans cet attentat, l’un des pires en six ans de guerre civile. L’ONU s’est dite «horrifiée». De son côté, le pape François a dénoncé «une ignoble attaque». L’attentat n’a pas été revendiqué, mais il porte la marque des groupes djihadistes, puissants dans leur fief d’Idleb.

Source : Le Figaro

Comment on vote en régime communiste

En Corée du Nord plus précisément.
On a l’impression que les gens applaudissent comme si leur vie en dépendait. Ce qui est un peu le cas en fait.

Méga-bombe larguée en Afghanistan: Snowden dévoile la véritable cible


En réalité, la bombe américaine larguée hier dans l’est de l’Afghanistan visait les tunnels des terroristes dont la construction avait été financée par la CIA, a écrit Edward Snowden sur son compte Twitter.

Les USA ont utilisé leur plus puissante bombe non nucléaire en Afghanistan

La frappe américaine portée jeudi dans l’est de l’Afghanistan visait les tunnels utilisés par les terroristes construits avec le soutien financier des États-Unis, a affirmé l’ancien agent des services secrets US Edward Snowden.
Pour appuyer ses propos, M. Snowden a publié un article du journal américain New York Times où il est écrit noir sur blanc que la construction des tunnels de Tora Bora, un réseau de cavernes situées dans les montagnes de Safed Koh (est), a été « financée en partie par la Central Intelligence Agency (CIA) » dans les années 1980, quand la CIA soutenait les djihadistes face à l’URSS.

Lire la suite sur le site Sputniknews…

Le gouvernement britannique serait à l’origine du scandale du Libor

L’étau se resserre autour des autorités britanniques dans le scandale du Libor. Lundi 10 avril, la BBC a diffusé l’enregistrement d’un appel téléphonique au sein de Barclays qui semble mettre directement en cause la Banque d’Angleterre (BoE) et le gouvernement britannique. Selon le document, ceux-ci auraient ordonné à Barclays de mentir, en baissant artificiellement le Libor, le taux d’intérêt auquel l’établissement pouvait emprunter.

L’affaire remonte à l’automne 2008. La faillite de Lehman Brothers provoque alors la panique sur les marchés et les banques britanniques vacillent. Très inquiètes, les autorités, outre-Manche, décident de tout faire pour enrayer la crise. Elles préparent en secret un grand plan de secours des établissements les plus fragiles. Discrètement, elles se concentrent aussi sur un indicateur, jusqu’alors peu connu du grand public : le Libor.

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)
Connect!