Cathédrale Saint-Patrick de New-York : un homme arrêté avec des jerricanes d’essence et un briquet

Visiblement, l’incendie de Notre-Dame de Paris donne des idées à certains…

Sputnik : « Un individu est entré dans la cathédrale Saint-Patrick à Manhattan avec des bidons d’essence et des briquets, mercredi 17 avril au soir, a annoncé la police, ajoutant qu’il avait été appréhendé.

Un homme a été appréhendé mercredi 17 avril dans la cathédrale de Saint-Patrick de New York après y être entré avec deux bidons d’essence et des briquets, a annoncé la police. L’incident intervient deux jours après l’incendie de Notre-Dame de Paris. Continuer la lecture de « Cathédrale Saint-Patrick de New-York : un homme arrêté avec des jerricanes d’essence et un briquet »

Présidentielle américaine de 2020 : Pete Buttigieg, un candidat trop blanc et « pas assez gay » !

Alors que notre pays voit la haine des Blancs se normaliser progressivement sous la pression de l’idéologie « indigéniste » (émanation des courants « progressistes » anglo-saxons), aux Etats-Unis, la course à la créature la plus « minoritaire » est lancée. Après avoir été vendue comme l’incarnation de la représentativité populaire, la démocratie se transforme en régime des minorités contre le peuple. 

Marianne : « Pete Buttigieg (prononcez BOOT-EDGE-EDGE), inconnu il y a encore quelques semaines, est en train d’en faire l’expérience. Le junior de la primaire démocrate, maire de South Bend, en Indiana, est l’une des stars montantes du scrutin à venir. S’il arrivait à la Maison blanche en 2020, il deviendrait non-seulement le plus jeune président des Etats-Unis, mais aussi son premier chef d’Etat ouvertement gay. Mais certains démocrates, lancés dans une course à l’échalote à « qui sera le plus progressiste » face à Donald Trump, se questionnent : Pete Buttigieg, homme blanc issu d’un milieu privilégié, est-il assez gay pour les représenter ? Continuer la lecture de « Présidentielle américaine de 2020 : Pete Buttigieg, un candidat trop blanc et « pas assez gay » ! »

Un Mussolini (descendant de Benito) se lance en politique en Italie

Résultat de recherche d'images pour "caio Giulio Cesare Mussolini"

Caïus Jules César Mussolini, arrière-petit-fils du dictateur italien Benito Mussolini, sera candidat aux élections européennes en Italie.

Ce dirigeant d’entreprise de 50 ans se présentera sous l’étiquette Fratelli d’Italia (« Frères d’Italie », un parti de droite nationale qui fait autour de 5% des voix ces temps-ci), a-t-il indiqué dans un entretien avec le journal Il Messaggero publié ce mardi.

« Tout le monde veut mettre Mussolini sur le bulletin de vote », déclare cet ancien officier sous-marinier qui reconnaît n’avoir jamais fait de politique, mais assure avoir « respiré » la politique toute sa vie.

Source

Irlande : la police autorisée à porter le hijab et le turban

 

« L’île d’Emeraude cultive avec soin sa différence qui l’érige en phare de la tolérance par-delà l’océan houleux de l’islamophobie [sic]. Parmi ses nombreux gardiens de phare, l’institution policière « Garda Síochána na hÉireann », dont le siège est à Dublin, a annoncé fièrement, jeudi 4 avril, que les femmes policiers ou futures recrues de confession musulmane seront désormais autorisées à servir voilées dans ses rangs.

Continuer la lecture de « Irlande : la police autorisée à porter le hijab et le turban »

« Qatar papers » : l’enquête qui révèle les financements qataris des mosquées des Frères Musulmans en Europe

Un livre indispensable à commander sur la Librairie Française. Les « Qatar papers » révèlent la cartographie du prosélytisme en France et en Europe mené par Qatar Charity, la plus puissante ONG de l’émirat. Ces documents confidentiels, divulgués pour la première fois, détaillent la plupart des 140 projets de financement de mosquées, écoles et centres islamiques, au profit d’associations liées à la mouvance des Frères musulmans. Ils dévoilent le salaire payé à Tariq Ramadan, figure de l’islam politique que Doha sponsorise hors de ses frontières. Continuer la lecture de « « Qatar papers » : l’enquête qui révèle les financements qataris des mosquées des Frères Musulmans en Europe »

Suède : enlevées pour être placées dans une famille musulmane, 3 filles et leur père réfugiés en Pologne sont autorisés à rester


C’est une histoire absolument incroyable. Un Russe se fait enlever ses filles par les services sociaux suédois car sa femme est malade et qu’il ne travaille pas. Ses 3 enfants sont placés dans une famille musulmane à 300 kilomètres de chez lui !

Après 1 an de calvaire, il décide de s’enfuir du pays pour se réfugier en Pologne. Une crise diplomatique et une tentative d’enlèvement des enfants par la Suède (!) s’ensuivent, mais un tribunal polonais vient d’autoriser la famille à rester sur leur territoire.  

Trouvé sur FDS : « La décision des services sociaux suédois de placer trois filles chrétiennes dans une famille musulmane libanaise a entraîné un scandale international impliquant la Pologne.

Après que les services sociaux suédois aient tenté de placer les trois enfants de Denis Lisov dans une famille d’accueil musulmane, le père russe a emmené ses filles et a fui la Suède, déclenchant une séquence d’événements comme un thriller.

Denis Lisov est arrivé en Suède il y a sept ans. En 2017, son épouse est tombée malade et les services sociaux ont alors décidé d’emmener ses enfants avec lui, estimant qu’il n’avait pas le plein emploi et ne pouvait donc pas s’occuper d’eux. Au lieu de cela, ils ont été placés dans une famille libanaise musulmane. La famille de Lisov a officiellement conservé la garde des enfants, mais n’a le droit de les voir que six heures par semaine, a rapporté le point de presse suédois Samhällsnytt . Continuer la lecture de « Suède : enlevées pour être placées dans une famille musulmane, 3 filles et leur père réfugiés en Pologne sont autorisés à rester »

Armement : les industriels français inquiets de l’absence de la France au Brésil

Alors que la République ne fait transige pas lorsqu’il s’agit de vendre de l’armement aux monarchies islamistes du Golf pour bombarder les Yéménites, elle se bouche le nez avec le Brésil depuis l’élection de Bolsonaro. les postures idéologiques à géométrie variable du gouvernement commencent à affoler les industriels de l’armement.

La Tribune : « Après avoir réalisé de très belles opérations au Brésil (sous-marins, hélicoptères, satellite), la France s’est mise en retrait depuis l’élection de Jair Bolsonaro. Ce dont les industriels français très impliqués au Brésil s’inquiétent.
L’inquiétude grandit au sein des industriels français au Brésil. Et le récent échec de Naval Group, face à l’allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), qui a remporté à la grande surprise des observateurs l’appel d’offres sur la vente de quatre corvettes, n’a évidemment pas remonté leur moral à LAAD, le salon de l’armement de Rio de Janeiro. Plus de trois mois après l’arrivée du nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, la relation bilatérale entre Paris et Brasilia ressemblent désespérément à un encéphalogramme plat. Continuer la lecture de « Armement : les industriels français inquiets de l’absence de la France au Brésil »

En Estonie, une intelligence artificielle va rendre des décisions de justice

C’est assez effrayant mais en France ça ne pourrait pas être pire que la « justice » rouge et maçonnique qui sévit…

Résultat de recherche d'images pour "estonia justice"« Se faire juger par un robot pourrait bientôt ne plus être une scène tirée d’un film de science-fiction. En Estonie, c’est presque déjà une réalité. Sur place, la justice va écarter les humains dans certaines affaires judiciaires selon Wired. Dans des délits mineurs, qui concernent des faits dont les dommages sont en dessous de 7 000 euros, une intelligence artificielle devra déterminer ou non la culpabilité d’une personne.
Continuer la lecture de « En Estonie, une intelligence artificielle va rendre des décisions de justice »

Une mosquée de Séville demande au roi d’Espagne de s’excuser pour la « Reconquista »

Les sociétés occidentales s’islamisant, les minorités protégées deviennent progressivement majoritaires et exigent de plus en plus de concessions. Alors que les arabo-musulmans ont une culture conquérante, ils ne rencontrent pour s’opposer à leur expansion, que des peuples occidentaux ravagés par une idéologie délirante. Cet exemple montre à nouveau que les musulmans, à la différence des Européens contemporains, ont la mémoire longue. Pour eux, l’humiliation de la Reconquista, achevée il y a pourtant plus de V siècles, est encore vive. A titre d’exemple, l’organe de propagande d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), porte le nom d’al-Andalus (terme qui désigne les territoires espagnoles qui furent sous domination musulmane).

FDS : « Si, voici quelques jours, c’était le président mexicain Andrés Manuel López Obrador qui exigeait par lettre du roi Felipe VI qu’il présente ses excuses pour la conquête [du Mexique] par l’Espagne, c’est maintenant au tour d’une mosquée de Séville de faire la même chose, mais cette fois pour la Reconquête.

La mosquée Ishbilia a publié sur Facebook un message sous le nom de la Communauté islamique et de son président, Yihad Sarasúa […]

« Monsieur, en tant que roi d’Espagne, je crois que le moment historique est arrivé de procéder à une reconnaissance de culpabilité dans les turpitudes, spoliations, expulsions et assassinats commis par ordre des Rois catholiques et de leurs collaborateurs les plus directs […] », explique le document.

Il ajoute en outre que les musulmans furent soumis à une « persécution constante » qui laissa des « millions de morts ». […]

C’est pour cette raison que, depuis la mosquée, ils demandent au roi Felipe VI qu’il s’excuse auprès de leur communauté : « En tant que descendant des rois cités pus haut, quelle occasion formidable vous auriez de montrer votre respect à la communauté et votre rejet des thèses islamophobes en demandant pardon à notre communauté pour tant d’atrocités et en intercédant pour la reconnaissance de la nationalité espagnole pour les descendants de Al Andalus, comme cela s’est fait avec la communauté juive séfarade. »

(Traduction Fdesouche)

La Sexta »

Storia Voce : qu’est-ce qu’une puissance à l’époque contemporaine ?

Gilles Ferragu, maître de conférence à l’Université Paris-Nanterre. Spécialiste des relations internationales, de la guerre et du terrorisme, aborde la question de la puissance à l’époque contemporaine: Chine, Etats-Unis, URSS… Interrogé par Christophe Dickès, il répond aux questions suivantes : Continuer la lecture de « Storia Voce : qu’est-ce qu’une puissance à l’époque contemporaine ? »

Méditerranée : des migrants détournent un pétrolier qui leur vient en aide

La gestion politique et médiatique de ce cas de piratage par des naufragés africains, pourrait encourager les migrants à pratiquer plus régulièrement ce genre de coup de force.

MAJ : La marine maltaise a annoncé aujourd’hui avoir repris le contrôle du bateau.

Trouvé sur Le Figaro : « L’équipage de l’Elhiblu1, un navire pétrolier appartenant à une société turque, croyait bien faire en venant en aide à 108 migrants mardi soir, en mer Méditerranée. Mais le lendemain du sauvetage, ceux-ci ont contraint le commandant de bord à changer de cap. Le bateau se dirigeait initialement vers la Libye et a fait demi-tour pour le Nord aux alentours de 17 heures mercredi, en direction de Malte. Cette affaire, révélée par le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, a été confirmée par les autorités maltaises. «Ce ne sont pas des migrants en détresse. Ce sont des pirates. Ils ne verront l’Italie qu’à la jumelle», a fustigé le chef de file de la Ligue d’extrême droite. Ce dernier a fait savoir que le bateau ne serait pas autorisé à pénétrer dans les eaux italiennes s’il choisissait de faire route vers l’île de Lampedusa ou la Sicile. Continuer la lecture de « Méditerranée : des migrants détournent un pétrolier qui leur vient en aide »

Ukraine : à l’approche de l’élection présidentielle, la vivacité des mouvements patriotiques inquiète l’Occident

L’Associated Press vient de publier un article en anglais qui s’alarme de la vigueur des groupes politiques patriotiques en Ukraine. Alors que des proches de Porochenko sont accusés de corruption, le G7 a fait part de son inquiétude concernant les groupes nationalistes dans une lettre adressée au ministère de l’Intérieur. Visiblement, les démocraties occidentales se soucient moins de la probité du gouvernement et du bien commun des Ukrainiens, que de la stabilité de leurs pantins à la tête du pays.

L’article complet en anglais est ici : Continuer la lecture de « Ukraine : à l’approche de l’élection présidentielle, la vivacité des mouvements patriotiques inquiète l’Occident »

Bernard Lugan : le dernier stratagème du régime algérien peut-il réussir ?

Alors que la presse française annonce, la larme – de joie – à l’œil, que « l’armée lâche Bouteflika », Bernard Lugan décrypte les dessous d’une manœuvre médiatique qui donne, en apparence seulement, raison aux manifestants.

« Paniqué par l’ampleur des manifestations populaires, et craignant de les voir évoluer vers un processus révolutionnaire incontrôlable, les vrais maîtres de l’Algérie viennent de tenter un coup de poker destiné à leur permettre de conserver la réalité du pouvoir. En faisant jouer l’article 102 de la Constitution qui autorise à faire constater par le Conseil constitutionnel que le président Bouteflika se trouve dans l’impossibilité d’exercer ses fonctions, le régime algérien tente en effet de gagner plusieurs mois d’un précieux répit qui va lui permettre de contrôler l’organisation du futur scrutin présidentiel. Explications :

Continuer la lecture de « Bernard Lugan : le dernier stratagème du régime algérien peut-il réussir ? »

Qui sont les 10 djihadistes de France que l’Irak va juger pour appartenance à l’Etat Islamique ?

Alors que la presse insiste très régulièrement sur le poids supposé des « convertis » dans les rangs de l’Etat Islamique, sur les 10 terroristes transférés en catimini à la justice irakienne par la France en février dernier, 2 seulement ont des noms « du cru ».

Trouvé sur Sud Ouest  : « Ces Français qui encourent la peine capitale ont pour la plupart rejoint Daesh au début de la création du « califat », en 2014. Certains d’entre eux ont des liens étroits avec les auteurs des attentats du 13-Novembre à Paris

Accusés d’appartenance à Daesh, ils ont été identifiés par un responsable irakien des services de sécurité et le Centre d’analyse du terrorisme (CAT) à Paris : voici les profils de dix des Français qui encourent la peine capitale en Irak. La loi irakienne prévoit jusqu’à la peine de mort pour quiconque a rejoint une organisation « terroriste », qu’il ait ou non combattu.

Continuer la lecture de « Qui sont les 10 djihadistes de France que l’Irak va juger pour appartenance à l’Etat Islamique ? »