G-B : un immigré condamné pour avoir tué à coups de marteau sa femme convertie

Akshar Ali (photo), 27 ans, a assassiné Sinead Wooding, 26 ans, avec son amie Yasmin Ahmed, 27 ans, avant de jeter son corps dans les bois et de le mettre en feu

En Grande-Bretagne, Akshar Ali, immigré musulman, a été reconnu coupable d’avoir tué sa femme. Celle-ci, convertie à l’islam, a été tuée à coups de marteau et poignardée à plusieurs reprises. Après avoir gardé le corps deux jours dans sa cave, le meurtrier est allé le brûler dans une forêt.

L’homme reprochait à sa femme d’avoir revu sa famille, chose qu’il lui avait interdite.

Source Daily Mail

Trump obtient le meilleur score à un test de santé mentale

Les bobos immigrationnistes du monde entier ont lancé il y a quelques semaines, une grossière campagne de propagande sur la santé mentale du président américain. Ce procédé subversif offre aux adversaires de Trump, le privilège de le discréditer pour toujours, sans même devoir analyser les résultats des différentes politiques menées par le gouvernement américain.

« Il n’y a absolument aucun signe d’un quelconque problème cognitif » chez Donald Trump. C’est le docteur Ronny Jackson, médecin de la Maison Blanche, qui l’a annoncé mardi après avoir fait passer un test de santé mentale au président américain.

Continuer la lecture de « Trump obtient le meilleur score à un test de santé mentale »

La Turquie va lancer une opération militaire terrestre contre les Kurdes de Syrie

President Recep Tayyip Erdoğan has announced Turkey’s military operation into northern Syria can start any moment in a bid to halt the United States’ plans to let the People’s Protection Units (YPG) form a new force of 30,000 troops in the region, calling the group an “army of terror.”

“We have finished our preparations. The operation can start any time,” Erdoğan said in Ankara on Jan. 15, in reference to the Afrin and Manbij regions of Syria currently controlled by the YPG.

Continuer la lecture de « La Turquie va lancer une opération militaire terrestre contre les Kurdes de Syrie »

Mali : attentat à la voiture piégée contre un convoi de militaires français

L’EMA a confirmé une rumeur qui circulait depuis quelques heures sur les réseaux sociaux: le 11 janvier en fin de matinée, entre Indéliman et Ménaka (est du Mali), un attentat à la voiture piégée a visé un convoi militaire français.

Trois soldats ont été blessés, dont un gravement touché qui a été évacué vers un hôpital militaire en France.

Le véhicule piégé est venu se coller contre un VAB qui a été endommagé. Le conducteur de ce véhicule piégé est mort.

L’attaque est intervenue alors que les forces françaises ont mené, dans la nuit du 10 au 11 janvier, une opération dans la ville de Ménaka «  pour s’emparer des membres de groupes armés terroristes sévissant dans cette région frontalière du Niger », a indiqué l’état-major de Barkhane dans un communiqué.

Comme le rappelle Olivier Fourt (RFI), l’attaque a eu lieu le 11 janvier, date anniversaire du lancement de l’opération Serval.

L’Allemagne veut expulser les étrangers qui propagent des idées antisémites

Mais rien concernant les clandestins qui insultent l’Allemagne, les Allemands, l’Eglise ou une des branches du protestantisme… La proposition de loi concerne que la communauté juive ! Le projet interdira même de contester à Israël le droit d’exister, alors que 21 Etats membres de l’ONU ne le reconnaissent pas officiellement…

« Qui rejette la vie juive ne peut avoir sa place dans notre pays ». Inquiètes de voir renaître l’antisémitisme en Allemagne depuis l’afflux massif de réfugiés en provenance du Moyen-Orient, la CDU et son alliée la CSU comptent présenter devant le Bundestag une proposition de loi à l’occasion du jour du Souvenir de l’Holocauste, le 27 janvier prochain, révèle le journal allemand Die Welt.

« L’acceptation sans restriction de la vie juive » est un « critère pour une intégration réussie. (…) Quiconque rejette la vie juive en Allemagne ou conteste le droit d’Israël à exister ne peut avoir sa place dans notre pays », est-il écrit dans le document consulté par Die Welt. Encore plus précis, Stephan Harbarth, le vice-président du groupe parlementaire CDU/CSU, a déclaré au journal qu’il était impératif de « s’opposer résolument à l’antisémitisme des migrants d’origine arabe et des pays africains ».

Continuer la lecture de « L’Allemagne veut expulser les étrangers qui propagent des idées antisémites »

Afghanistan : un soldat britannique a décapité un djihadiste avec une pelle

Par manque de munitions, un soldat des forces spéciales britanniques SAS a décapité avec une pelle un djihadiste de l’État islamique qui le chargeait, rapporte le Daily Star Sunday. Le sergent expérimenté a tranché la tête du terroriste d’un seul coup, précise le tabloïd.

Après l’avoir neutralisé, le militaire s’est emparé de l’arme de son ennemi pour tuer d’autres djihadistes. Selon les sources du journal anglais, la scène s’est déroulée il y a six semaines lors d’une patrouille dans l’est de l’Afghanistan, à la suite d’une rencontre entre le SAS et d’anciens talibans combattant aux côtés du gouvernement afghan.
Continuer la lecture de « Afghanistan : un soldat britannique a décapité un djihadiste avec une pelle »

Viktor Orban : « Nous ne considérons pas ces gens comme des réfugiés musulmans. Nous les considérons comme des envahisseurs musulmans »

Une nouvelle fois, Viktor Orban a redit son opposition à la politique européenne en faveur des migrants imposée par Bruxelles. « Je ne peux parler que pour le peuple hongrois et il ne veut aucune immigration », a répété le Premier ministre, dans une interview au journal allemand Bild, citée par Politico. « Selon moi, il est impossible pour le peuple d’avoir une opinion sur une question fondamentale et que le gouvernement ne s’y conforme pas. »

Viktor Orban, qui refuse notamment de prendre en charge environ 1 300 réfugiés, comme l’a demandé l’Union européenne dans le cadre de son plan de répartition, a même qualifié les demandeurs d’asile syriens, qui fuit le conflit dans leur pays, d’« envahisseurs musulmans ». Par le passé, le Premier ministre hongrois avait dénoncé l’immigration comme « un poison ».
Continuer la lecture de « Viktor Orban : « Nous ne considérons pas ces gens comme des réfugiés musulmans. Nous les considérons comme des envahisseurs musulmans » »

Trafic d’organes au Kosovo : l’un des principaux suspects israélien arrêté à Chypre

« Les autorités de Pristina ont annoncé l’arrestation récente, mais non datée, à Chypre, d’un ressortissant israélien, Moshe Harel, soupçonné d’être l’un des principaux organisateurs d’un réseau de trafic d’organes au Kosovo, démantelé en 2008. L’extradition du suspect va être demandée au plus tôt.

Continuer la lecture de « Trafic d’organes au Kosovo : l’un des principaux suspects israélien arrêté à Chypre »

La crise libyenne au prisme de la réalité tribale

Le conflit libyen est un parangon de complexité géopolitique où la communauté internationale se déchire autour des figures médiatiques de l’Ouest et de l’Est du pays : entre Fayez al-Sarraj, le Premier Ministre du Gouvernement d’Entente Nationale (GEN), et le Maréchal Khalifa Haftar, chef de l’Armée Nationale Libyenne (ANL). Le 25 juillet 2017, Emmanuel Macron avait convié ces deux protagonistes à la Celle-Saint-Cloud dans l’espoir de trouver une issue favorable à la crise en réaffirmant les accords de Skhirat de 2015. Or, quatre mois plus tard, on n’observe aucune avancée significative à l’horizon : la Libye demeure le théâtre de l’esclavage moderne.

Continuer la lecture de « La crise libyenne au prisme de la réalité tribale »

Iran : « À court terme, le régime ne craint rien »

L’Iran est secoué par des manifestations dans une quarantaine de villes depuis six jours. Si le mouvement paraît encore désorganisé et dépourvu de meneur, la police a déjà procédé à plus de 450 arrestations, surtout des jeunes des classes populaires, et 21 personnes sont mortes, dont 16 manifestants. Le mouvement de contestation a pour origine l’inflation (10 %, contre 0,22 % dans l’UE), le chômage (12,5 % au total et 30 % chez les jeunes), et le manque de perspectives d’avenir. C’est l’annonce du budget 2018 du président Hassan Rohani, qui prévoyait une augmentation de 50 % du prix de l’essence ainsi que celui des œufs – d’où le nom de « révolution des œufs » –, qui a provoqué la colère des classes populaires. Le président a fini par faire machine arrière. Les premières manifestations ont été observées à Mashhad, la deuxième ville du pays dans le nord-est de l’Iran, avant de s’étendre à l’ouest dans une quarantaine de villes secondaires. Pour le moment, la capitale Téhéran semble relativement épargnée par la violence. Mais les gardiens de la révolution se disent prêts à intervenir en cas de débordements.

Lire la suite sur Le Point…

Trump aurait autorisé Israël à assassiner le général iranien qui dirige les opérations extérieures des gardiens de la Révolution

Les États-Unis ont donné leur feu vert à Israël pour assassiner le général Qassem Soleimani, commandant en chef de la Force Al-Quds du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne chargé des opérations extérieures (IRGC), rapporte ce lundi le journal koweitien Al-Jarida, cité par le quotidien israélien Haaretz.

Le média arabe affirme aussi que l’État hébreu était « sur le point » d’éliminer le très haut gradé, il y trois ans, près de Damas, en Syrie, mais que l’administration Obama, alors en pourparlers sur le nucléaire, a averti Téhéran et fait donc capoter l’opération israélienne.

Continuer la lecture de « Trump aurait autorisé Israël à assassiner le général iranien qui dirige les opérations extérieures des gardiens de la Révolution »

Italie : le contrôleur attaqué par un migrant a été licencié pour « propos racistes »

En Italie, un contrôleur avait demandé son billet à un migrant.
Celui-ci l’avait attaqué et tenté de le voler.
Après quoi, furieux, le contrôleur a lâché un « Sei un negro di m… »

A présent, la scène ayant été filmée (visible ci-dessous), il s’avère que le cheminot italien de la compagnie ferroviaire Trenord a été licencié pour cela, au profit de l’agresseur africain. C’est la logique qui prévaut désormais en Europe.

Source