Plusieurs militaires abattus

En une semaine, 4 militaires présentés comme français ont été abattus.
Ca ne s’est pas passé en Afghanistan, mais sur le territoire national.
Aucune hypothèse sur les raisons de ces meurtres n’est avancée.
A Montauban, ils sont tombés dans un véritable guet-apens. Les trois soldats, qui étaient en tenue, ont été abattus à proximité d’un distributeur automatique de billets à deux pas de leur caserne par un homme qui circulait sur un scooter. Les deux premières victimes ont été mortellement touchées, la troisième, grièvement blessée, a tenté de se réfugier dans un commerce voisin. Le tueur l’a alors rejoint avant de l’achever froidement.

Violées dans une cité, elles attendent leur procès depuis 7 ans

Lu sur RMC : Cela fait 7 ans qu’elles attendent en vain le procès de leurs violeurs. En 2005, Stéphanie et Elsa (les prénoms ont été changés) ont déposé plainte pour des viols collectifs dont elles ont été victimes dès l’âge de 16 ans entre 1998 et 2002 dans leur cité HLM de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Les 19 auteurs présumés du crime, qui reconnaissent les faits mais disent qu’elles étaient consentantes, ont été mis en examen mais n’ont jamais été condamnés et sont donc toujours libres. Les deux jeunes femmes lancent aujourd’hui un appel à la justice pour qu’ils soient jugés au plus vite.

Continuer la lecture de « Violées dans une cité, elles attendent leur procès depuis 7 ans »

Des statistiques sur la part des étrangers dans les délits

Il est évident que le rapport nomme « étranger » ceux qui n’ont pas de papiers de la république « Française ».

Lu sur Le Figaro : À deux mois de l’échéance présidentielle, le dernier rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONRDP) pourrait faire débat. Intitulé «Français et étrangers mis en cause par la police et la gendarmerie», ce bulletin statistique de 89 pages approfondit une étude de 2006, ainsi qu’une récente «fiche thématique» publiée dans un rapport annuel présenté par son président, Alain Bauer. Pour la première fois, il décrypte en profondeur ce sujet sensible en abordant l’ensemble de la période de 2006 à 2011. D’emblée, ce document porté à la connaissance du Figaro révèle qu’« en cinq ans, la part des étrangers au sein des mis en cause est en hausse pour les atteintes aux biens », passant de 12,8% à 17,3%.

Lire la suite de l’article

Les policiers n’arrivent pas à attraper le violeur en série africain

qui sévit en Ile-de-France (14e et 15e arrdt, Essonne).
Peut-être parce qu’ils sont très (très) nombreux à correspondre à son profil dans la région ?
Les cow-boys du 36 quai des Orfèvres affirment par ailleurs benoîtement, en parlant de celui qui est soupçonné de plusieurs attaques : «sa logique nous échappe». (source)

Pourtant, cet immigré a une logique extrêmement simple : il suit « des jeunes femmes blondes aux yeux clairs, jusque chez elles, tente de leur soutirer de l’argent, puis les viole et leur assène plusieurs coups de couteau si elles se débattent. »
Le criminel est donc animé d’une logique raciste antiblanche, que ne soulignent pas les médias.
Imaginez un peu le ramdam s’il s’était agi d’un Français ne s’en prenant qu’à des Africaines…

En Angleterre, un autre étranger vient d’être arrêté. Lui aussi est soupçonné d’avoir violé sous la menace d’une arme de nombreuses Blanches, en brandissant l’islam comme prétexte.
Continuer la lecture de « Les policiers n’arrivent pas à attraper le violeur en série africain »

« Avoid Ghetto » : Une application GPS pour téléphone signée Microsoft

La firme américaine Microsoft viendrait de déposer un brevet sur une application GPS visant les utilisateurs de téléphones portables.

Cette application, « Avoid Ghetto » ou Eviter les Ghettos, permettrait à l’utilisateur, particulièrement lorsqu’il est à pieds, d’éviter les zones d’habitat où, en raison de sa tête de petit blanc un peu boloss, de son look tektonik et plus généralement de son aspect un peu trop propre sur lui, il risquerait de faire une mauvaise rencontre et de se faire racketter son tout nouveau smart-phone, voire pire.

L’application utiliserait automatiquement, pour ce faire, des statistiques sur les délits et crimes en fonction de secteurs géographiques afin de calculer le trajet le plus sûr, qui n’est donc pas forcément le plus court.

Microsoft s’étant refusé à tout commentaire, il est impossible à l’heure actuelle de dire si cette application verra le jour, mais il est probable qu’elle fasse parler d’elle d’ici là.

Le chaos racial en Europe entraîne des morts

A Liège, en Belgique, un immigré maghrébin dénommé Nordine Amrani a attaqué la foule à coups d’explosifs et d’armes automatiques. On dénombre actuellement, parmi ses victimes, 5 morts et plus de 120 blessés.
Le plus fou, dans cette histoire, c’est que cette « chance pour la Belgique » avait été condamnée, il y a 3 ans, à 5 ans de prison ferme !
Et ce pour détention, chez lui, d’une dizaine d’armes très dangereuses (lance-roquette, AK47, fusils de précision, etc.)  et de 9.500 pièces (dont des silencieux), ainsi que pour la culture de 2.800 plants de cannabis !
Que fichait-il encore en liberté et dans ce pays ?!

En Italie, à Florence, un homme de 50 ans a ouvert le feu sur plusieurs étrangers africains avant de mettre fin à ses jours. Deux « vendeurs à la sauvette » ont succombé.
Les médias le présentent comme « d’extrême-droite ». Il est possible que l’homme ait « pété les plombs » face à la situation terrible dans laquelle l’immigration massive plonge l’Italie et de nombreux pays d’Europe.

Meurtre satanique et cannibalisme

Ou « glisse de Driss à Brice »…

Dimanche 9 octobre, dans un petit village de Haute-Marne, le GIGN découvrait un spectacle d’horreur totale.
Un jeune homme avait, 2 jours auparavant, assassiné son père. Après quoi, il avait mutilé le corps (lardé d’une cinquantaine de coups de couteaux) et découpé certaines parties (notamment les organes génitaux, qu’il avait partiellement cuisinés et mangés). Il avait aussi fait des dessins (telle une croix à l’envers) sur les murs avec le sang de la victime ; sang qu’il avait aussi mêlé au sien – après s’être scarifié – pour se faire un cocktail à ingérer. Bref.
Les islamistes hexagonaux du site Forsane Alizza s’emparent de cette sordide affaire, espérant pointer du doigt le « satanisme français » et « l’Occident » pas encore converti à la religion mahométane. Ils répètent à l’envie le nom du jeune meurtrier de 21 ans : « Brice Habbout ». Ils se sont basés pour cela sur un article de l’Union, dans lequel le journaliste fait en réalité une erreur sur le prénom (n’étant peut-être pas encore habitué aux nouveaux noms de la « France d’après »).
En réalité, le coupable s’appelle Driss Habbout, et c’est un métis franco-maghrébin.
D’ailleurs, le fait que Driss ait inséré dans la bouche de son père une partie des organes génitaux de ce dernier évoque clairement une pratique répandue chez les indépendantistes algériens du FLN.
Continuer la lecture de « Meurtre satanique et cannibalisme »

La « France d’après », ou comment se faire brûler vif sans raison

Samedi soir, deux hommes ont aspergé d’essence un conducteur de bus à Gennevilliers (92) avant de tenter de l’enflammer.
Le chauffeur est parvenu par miracle à éteindre lui-même le feu.
Les agresseurs auraient voulu « se venger de la RATP », qui a donné à leur nouvelle station de métro le nom de la cité voisine, avec la bande de laquelle ils sont en forte rivalité.

source et détails

Le héros immigré pas si blanc que ça

Il y a une semaine, un « Français » d’origine indienne devenait un héros national, ayant trouvé la mort (électrocuté après avoir été poussé sur les rails du métro parisien) en défendant une femme alors harcelée par une racaille (un clandestin égyptien peu attiré par la nouvelle Egypte démocratique).
Emoi dans les médias, qui célèbrent un héros ordinaire et tirent des larmes au populo en évoquant l’itinéraire de cet homme ayant fui « les violences du Penjab » (il y a pourtant d’autres régions en Inde)…
L’Indien devient une icône, son identité ethnique est soulignée, le monde politico-médiatique nous refait le coup de la « chance pour la France ».
Continuer la lecture de « Le héros immigré pas si blanc que ça »

Un fait divers emblématique de la « France d’après »

Il y a du nouveau dans l’affaire du meurtre horrible de Marie-Louise Michenaud, 77 ans, et son mari Gilbert, 72 ans, qui ont été retrouvés chez eux par les pompiers le 2 septembre, baignant dans leur sang, dans le salon.
Gilbert était ligoté à un meuble avec du fil de fer et son épouse gisait à côté de lui. Ils ont été minutieusement torturés, puis égorgés comme des moutons… 
« Ces deux personnes ont vécu un véritable calvaire et leur meurtrier a agi avec un sang-froid méthodique », selon une source proche de l’enquête.
Le meurtrier voulait le code de la carte bleue du couple, qu’il a ensuite utilisée. Il les connaissait bien et a pu pénétrer dans la maison facilement, car les deux Français avaient accepté de le domiciler chez eux pour lui rendre service, et il passait régulièrement relever son courrier.

Cet homme de 32 ans, immigré clandestin, a pris la fuite en Algérie, son pays natal.

MAJ : l’individu a été interpellé à l’aéroport d’Orly, vendredi 16 sept. au soir, alors qu’il rentrait d’Algérie.

source