Coups de machettes et policiers blessés à La Courneuve

Comme un jour de marché à Bangui, un restaurant de La Courneuve (Île-de-France envahie) a été le théâtre samedi d’une violente rixe exotique impliquant au moins sept personnes. Pour régler ce différend, l’un des protagonistes a utilisé une machette dont il a assené plusieurs coups sur deux individus qui ont été blessés à la tête et au torse.
Continuer la lecture de « Coups de machettes et policiers blessés à La Courneuve »

Estelle Mouzin : son meurtrier (arabe) enfin retrouvé ?

Une disparition qui avait provoqué un fort émoi en France, pendant longtemps.

La disparition de la jeune Estelle Mouzin, 9 ans, en 2003 à Guermantes avait fait la une de l’actualité pendant plusieurs semaines ; l’affaire avait été évoquée périodiquement puis peu à peu oubliée. Une victime innocente de plus à jamais disparue…

C’était il y a 11 ans, le 9 janvier 2003, sur le chemin du retour après une journée d’école. Selon un témoin, agent communal à Bussy-Saint-Georges à l’époque, l’un de ses collègues lui a raconté avoir croisé Seddik M., autre employé de la voirie, près de l’entrepôt où était stocké le sel de la ville en cas de froid, le soir du drame. Lieu où il n’avait rien à faire n’étant pas de service ce soir-là.

Continuer la lecture de « Estelle Mouzin : son meurtrier (arabe) enfin retrouvé ? »

Réveillon 2013 : 7 morts, dont 3 poignardés par des « jeunes »

En Alsace, un père de famille de 45 ans a été poignardé par un « jeune ».

À Paris, un jeune Français de 20 ans, Antoine, a été tué d’un coup de couteau dans les jardins du Trocadéro.
Le jeune homme a été tué par un membre d’un groupe qui avait agressé une de ses amies pour la voler, selon le ministère de l’Intérieur. « Vers 3 heures du matin, un groupe est venu au contact de celui de la victime pour voler un sac. Le groupe de la victime, qui se trouvait dans une partie mal éclairée et à l’écart des jardins du Trocadéro, tente de récupérer le sac, et des coups sont alors échangés », a indiqué une source proche de l’enquête.

Bref, pas besoin de détails supplémentaires pour comprendre qu’une racaille étrangère, parmi la quantité qui a déferlé sur Paris ce 31 décembre pour dépouiller du Blanc, a tué un jeune Français qui défendait une jeune fille…

Voilà qui augure de ce que sera 2014 pour de nombreux Français, victimes de l’immigration, sous l’œil complice d’un gouvernement occupé à lutter contre un humoriste…

Source

Barbarie (et influences sataniques ?) à Colombes : un « jeune » égorge un SDF et boit son sang

A Colombes (version « France d’après »), banlieue parisienne, un « jeune » d’une vingtaine d’années a été arrêté ce dimanche matin après avoir égorgé un SDF et avoir bu son sang…

Europe 1 rapporte que « le jeune », couvert de sang et blessé, a sonné tôt ce matin chez des habitants qui faisaient la fête. Face à la quantité de sang qui le recouvrait, la police est intervenue, et le jeune a avoué son crime. Les policiers se sont rendus à l’endroit indiqué, et ont découvert le corps du SDF dans un parking, égorgé et portant de nombreuses plaies.

On aimerait plus de détails sur le profil de l’assassin et de la victime…

Source

Révélations sordides sur le meurtre ignoble d’Alexandre Junca

Fatima Ennajah, mise en examen pour le meurtre d’un adolescent à coups de marteau avec son compagnon de l’époque, l’asocial et pédéraste Mickaël Baehrel, a affirmé que l’enfant martyr avait été détenu dans la cave de son ancien appartement, au centre de Pau.

C’est là qu’il aurait été torturé puis assassiné.
Des morceaux du corps de la jeune victime avait été retrouvés dans la région par la suite.

En plus de Mickaël Baehrel et de son ex-compagne arabe, deux autres personnes sont mises en examen dans ce dossier pour actes de torture et de barbarie, séquestration et assassinat en bande organisée, dont un homme de 74 ans, pédéraste également qui couchait avec le principal accusé.

 Source

Bientôt en France : le viol et l’assassinat d’une éducatrice par un repris de justice

En septembre, en territoire helvétique, Adeline Morel, éducatrice de 34 ans, a disparu alors qu’elle accompagnait en « sortie éducative » Fabrice Anthamatten, condamné à 20 ans de prison pour viol.

Cette sortie dans un centre équestre faisait partie du programme de « resociabilisation » du criminel, pourtant de toute évidence irrécupérable.

En effet, son « palmarès » parle pour lui : comdamné à cinq ans de prison à Genève pour viol en 2001, il se trouve en liberté provisoire, et récidive de l’autre côté de la frontière, à Ferney-Voltaire.

« C’est un bon trip » : cette déclaration lors de son procès est symptomatique de son état d’esprit, à mille lieux de toute rédemption.
Pourtant, après avoir été transféré en Suisse où le régime carcéral est plus plaisant qu’en France après sa condamnation, il est transféré en 2012 à la Pâquerette, une unité de la prison de Genève réservée aux détenus perturbés, rattachée aux hôpitaux universitaires.

Dans le cadre de sa thérapie équestre (sic), l’homme s’est vu le droit d’acheter un couteau pour nettoyer les sabots de cheval, alors que c’était son arme de prédilection…
Continuer la lecture de « Bientôt en France : le viol et l’assassinat d’une éducatrice par un repris de justice »

Ses agresseurs reviennent dans sa cité : « je ne vis plus » confie la retraitée

« Je ne vis plus ». Ces mots sont ceux d’une habitante du quartier de la Redoute, à Fontenay-sous-Bois. Le 31 octobre, la retraitée de 58 ans a été agressée par trois individus qui se sont introduits à son domicile. Depuis, les malfaiteurs ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire. Ils mangent leurs kebabs à côté de son logement…

Loire : l’égorgeur maghrebin du supermarché déclaré « irresponsable »

Il n’y aura pas de procès.
L’Algérien de 42 ans, qui a tué d’un coup de couteau à la gorge une cliente d’hypermarché, âgée de 68 ans et qu’il ne connaissait pas, à La Ricamarie (Loire), en janvier dernier, a été déclaré pénalement irresponsable, selon des sources judiciaires jeudi.

Il sera interné dans un hôpital psychiatrique jusqu’à ce que les psys décident qu’il va mieux…

Bien sûr, nous ne nions pas que ce monsieur puisse être mentalement déséquilibré (qui égorge les gens sans l’être ? Question à 1000 francs…)
Mais il est un fait que ces « déséquilibrés » qui sévissent (comme à Nantes ou à Marseille) de plus en plus, chaque année, en massacrant dans la rue, en égorgeant, en poussant sur les rails du métro, sont rarement français contrairement à leurs victimes, et donc que leur folie semble orientée par des critères ethniques…

La carte de la violence conjugale et celle de l’immigration superposables ?

Pas sûr que Najat Vallaud-Belkacem, dont l’objectif est surtout de stigmatiser le beauf blanc alcoolo qui cogne forcément sur sa femme (et vote mal), ait poussé l’analyse jusqu’à la comparaison de la carte de France des violences faites aux femmes et la répartition des populations étrangères et musulmanes sur le territoire…

Source

Terrible déception chez les politiciens et journalistes : le tireur fou est un Maghrebin d’extrême-gauche

Le même en 94

L’algérien Abdelhakim Dekhar, le tireur présumé du quotidien Libération, a été placé en garde à vue mercredi soir, confondu par son ADN.

La police et les médias s’étaient donc un peu emballés en évoquant jusqu’à présent, et avec insistance, un « homme de type européen »…

C’était la même chose avec les meurtres de Mohamed Merah, dont l’extrême-droite avait même été imprudemment chargée…

Il faudra encore attendre pour avoir un Breivik français !

Sinon, on peut relever que cet Abdelhakim Dekhar, figure de l’extrême-gauche des années 90, a été impliqué dans l’affaire Rey-Maupin : une fusillade au cours de laquelle cinq personnes dont trois policiers ont été tuées en 1994. Bien que présenté comme le mentor du duo meurtrier d’alors, et ayant acheté le fusil à pompe utilisé pour les meurtres, il n’écopa que de… 4 ans de prison.

« Je vais égorger du Français »

L’affaire date du 20 août mais n’a été révélée que plus tard.

Karim Benkeltoum, étranger délinquant multirécidiviste (12 condamnations !), qui n’a jamais été expulsé du territoire, se promène ce soir là dans les rues de Coudekerque-Brancavec, une autre racaille. Il est armé d’un long couteau. Ils croisent la route d’un Français qui commande des frites dans un établissement, en compagnie de son jeune fils de 9 ans.

L’immigré attaque alors le Français en criant « je vais égorger du Français » et en brandissant son couteau. Un témoin qui avait constaté auparavant le comportement étrange de l’Arabe intervient avec une matraque ; l’immigré fuit en gueulant : « sales Français, on va vous saigner ! »

Six mois de prison seulement ont été requis. Imaginons un instant l’hystérie politico-médiatico-judicaire si l’agresseur était un Français de souche et la victime un brave Maghrébin avec son fils de 9 ans…

Source

Voleurs arabes ou voleurs roms ? (ou les 2 deux ?)

Cette perle, lue dans 20 minutes :

« A Croix, dans le Nord, le climat est tendu entre les habitants et 200 Roms originaires de Roumanie.

Les Roms se défendent des accusations de vol :

«On dit qu’on vole mais ce sont les Arabes qui volent et qui nous dénoncent. Si on vole, on ne vole pas à côté de chez nous. On vole plus loin ! »

Ces roms vont-ils être poursuivis pour incitation à la haine raciale ?

Source

Roms : le ras-le-bol populaire

Bien sûr, le problème « rom » est un peu la pointe de l’iceberg, mais ce ras-le-bol populaire qui commence à s’exprimer de plus en plus publiquement est plutôt bon signe, même si les politiciens démagogues en profitent.

Cette video montre un rassemblement d’une centaines de riverains, lundi 2 septembre à Décines, qui se rendent près d’une zone occupée par des gauchistes, qui accueillent quelques dizaines de roms depuis peu. Un face-à-face glacial.