Oise colonisée : 600 personnes pour un enterrement, aucune contravention malgré la présence policière

https://i1.wp.com/cdn-media.rtl.fr/online/image/2020/0317/7800266281_attestation-de-derogation-obligatoire.PNG?w=840&ssl=1

Dans l’Oise, le nombre maximum de personnes autorisées pour des obsèques est toujours de 20 personnes.
C’est assez scandaleux mais c’est ainsi.
Pendant que les Français se plient aux règles, quitte à en souffrir terriblement, on notera le mépris total qu’ici les étrangers africains et gitans (dans le cas précédent, avec 100 personnes) témoignent pour les règles et l’autorité.
En même temps, elles auraient tort de se priver car la police – bien que présente – ne fait rien, probablement par peur, et que la mairie de « droite » ne portera pas plainte, certainement pour les mêmes raisons.

Lu dans le Parisien :

« Ce vendredi après-midi, près de 600 personnes endeuillées, selon une source policière, se sont rassemblées au cimetière Nord de la ville de Compiègne. Elles étaient là pour honorer la mémoire d’un jeune homme, habitant du quartier du Clos-des-Roses, décédé d’une crise cardiaque en pleine rue, dimanche dernier. […]

Continuer la lecture de « Oise colonisée : 600 personnes pour un enterrement, aucune contravention malgré la présence policière »

Cherbourg : le président de l’association pro-migrants tué par un migrant afghan

Jean Dussine est décédé ce matin à son domicile. / © FTV

C’est triste pour cet homme, caricature de prof gauchiste et remplaciste, tué à coups de barre de fer, mais d’habitude ce sont les Français innocents qui sont victimes de cette idéologie.

« Les faits ont eu lieu dans la matinée de ce mardi 12 mai au domicile de la victime, à Bretteville-en-Saire, au lieu-dit La Monteux ( 50), près de Cherbourg-en-Cotentin.  D’après des témoignages, « Jean Dussine dormait quand l’individu, un migrant afghan d’à peine 20 ans,  s’en est pris à lui à coup de barre de fer. Il n’a pu être ranimé. »

Contacté, le procureur de la République Yves Le Clair  a confirmé l’arrestation d’un individu, un migrant afghan, qui a été placé en garde à vue pour cet homicide. La police scientifique est actuellement sur place.

Continuer la lecture de « Cherbourg : le président de l’association pro-migrants tué par un migrant afghan »

Villeurbanne : stage de citoyenneté pour deux racailles qui crachent et frappent sur des policiers !

Il faut se préparer à des temps difficiles car mesure que la colonisation progresse et que ses conséquences deviennent insoutenables pour les Français, le système judiciaire républicain se montre proportionnellement plus indulgent avec les allogènes violents que répressif avec les patriotes qui s’expriment. A noter que l’état de stress causé par les privations volontaires du ramadan est une justification de plus en plus couramment utilisée par les musulmans pour réclamer la clémence des juges (qu’ils obtiennent sans peine).

Trouvé sur LyonMag : « Ce mercredi, deux jeunes hommes étaient jugés par le tribunal correctionnel. Agés de 19 et 20 ans, ces habitants de Villeurbannais avaient décidé de ne pas respecter le confinement le 30 avril dernier et avaient rejoint la chambre d’un ami dans un foyer. Leur fête improvisée étant trop bruyante, la direction de l’établissement avait prévenu la police. Continuer la lecture de « Villeurbanne : stage de citoyenneté pour deux racailles qui crachent et frappent sur des policiers ! »

La réaction de Marin à l’annonce de la libération de son agresseur par la justice républicaine

L’ordure qui a détruit gratuitement la vie de Marin est relâché après seulement 3 ans 1/2 prison (moins de la moitié de la peine) pour vider les prison d’un pays en perdition… La politique carcérale de ces dernières décennies consiste a relâcher les prisonniers plutôt que de construire des prisons et d’expulser les délinquants étrangers. Si ce laxisme – injuste pour les victimes – couplé à l’inaction des politiques pour stopper l’invasion migratoire donne tous les jours des drames, c’est une véritable bombe pour le futur.

Driss, « déjà connu de la justice », mis en examen pour le meurtre « sauvage » d’une femme en février, libéré en mars « dans le cadre de la prévention du Covid-19 ».

photo d’illustration

En février, cette « chance pour la France » (pour reprendre la terminologie cosmopolite), « déjà connu de la justice », avait participé au meurtre horrible d’une prostituée blanche âgée de 18 ans, en février.

« Un massacre selon une source proche de l’enquête. Rouée de coups de poing, de pied, mais aussi étranglée, la jeune femme avait été retrouvée baignant dans son sang »

La justice rouge, suivant avec appétit les directives du gouvernement macroniste, l’a libéré un mois après, « dans le cadre de la prévention du Covid-19 ».

Tout commentaire serait superflu.

Source et détail

Edouard Philippe : « depuis quelques jours, des tensions sont perceptibles dans certains quartiers sensibles »

Depuis quelques jours ? Cela fait plus de 20 ans que les enclaves islamo-africaines sont le théâtre de violences quotidiennes.

La racaille qui a agressé et rendu handicapé Marin libérée à la moitié de sa peine

Marin Sauvageon, avant son agression dans les rues de Lyon
Marin, avant son agression dans les rues de Lyon

C’est ça de vivre dans un Régime antifrançais…

Marin est une jeune Français qui, à l’âge de 20 ans, avait été tabassé gratuitement par un Arabe, et s’est retrouvé sévèrement handicapé.
Son agresseur, à moins que l’appel du parquet ne porte du fruit, va être relâché au bout de la moitié de sa peine, soit 3 ans et demi…

« C’est une libération incompréhensible pour la famille de Marin. Audrey Sauvageon, la mère de ce jeune homme sauvagement tabassé à Lyon en novembre 2016, est sous le choc en apprenant que la demande de liberté conditionnelle de son agresseur a été acceptée par la justice. Initialement condamné à sept ans et demi de prison en 2018, il va donc retrouver sa liberté, même si le parquet va toutefois faire appel de cette décision.

Continuer la lecture de « La racaille qui a agressé et rendu handicapé Marin libérée à la moitié de sa peine »

Un contrôle de police ordinaire en France occupée…

 

Dans une vidéo publiée sur Twitter, le syndicat Alliance Police Nationale montre un contrôle ordinaire de police dans une enclave étrangère, en indiquant les délits commis et les peines encourues par les personnes contrôlées ; ainsi que la complicité de la justice qui n’a poursuivi aucun des individus interpellés…

source

Calais : une femme enceinte violée en pleine rue par un migrant afghan

Le maire de Calais (LR) en 2015. Cliquer sur l’image pour entendre ces propos.

« C’est un fait divers glaçant que rapport le quotidien régional Nord Littoral : samedi 18 avril, à Calais, une jeune femme enceinte âgée de 27 ans a été agressée sexuellement par un homme de 26 ans. L’agresseur serait un migrant afghan, précise le journal.

Un témoin de la scène a porté assistance à la victime alors que le suspect prenait la fuite. Le témoin a ensuite interpellé la patrouille de police qui passait par là, et communiqué le profil de l’assaillant. Le procureur de la République, Pascal Marconville, a précisé que l’homme a « reconnu les faits ». La victime « faisait sa petite sortie quotidienne, il l’a croisée, il a dit avoir eu une pulsion et l’a agressée sexuellement », a ajouté le procureur. » (source VA)

Banlieues : les policiers ont reçu l’ordre d’éviter toute confrontation avec les émeutiers

Voici qui est révélateur, pour ceux qui en auraient besoin, de la nature du régime.

 

C’est ce que dénonce un syndicat de police :

Source

Emeutes immigrées en France suite à la blessure d’une racaille lors de son interpellation

Depuis trois nuits, les émeutes s’enchaînent dans plusieurs villes colonisées de banlieue parisienne ainsi qu’en province.
Pourquoi ?
Samedi, 18 avril, un motard a en effet été grièvement blessé à la jambe lors d’un accident impliquant une voiture de police à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Il a percuté la portière ouverte de la voiture alors qu’il roulait à toute vitesse, ce qui lui a causé une fracture ouverte de la jambe gauche. Immédiatement, de nombreuses personnes ont érigé l’homme en martyr, accusant les fonctionnaires de police d’avoir ouvert la portière pour le stopper.
Ce qui est possible, mais on peut signaler que cet homme de tout juste 30 ans, a déjà été « condamné à 14 reprises, notamment pour infractions à la législation sur les stupéfiants, refus d’obtempérer, violences aggravées, extorsion, et plusieurs fois incarcéré. Il est également sous contrôle judiciaire depuis le 16 mars pour menaces de mort avec un hachoir et a déjà été verbalisé trois fois pour non-respect des règles du confinement. »  (source VA)
Mais il reste en France, tranquille.

2 choses :
– quand les Gilets jaunes, français, se faisaient massacrer par la police du gouvernement l’année dernière, peu de réactions.
– ces étrangers qui attaquent actuellement la police ou les pompiers à coups de feux d’artifice vivent dans une violence permanente, dans leur milieu on manie le couteau ou la machette, on agresse, on viole. Mais une jambe cassée, là, ça choque…


(en fin de video c’est un rappel de ce à quoi avaient droit les Gilets jaunes)

Coronavirus : 15 millions d’€ pour acheter des ordinateurs aux enfants des « quartiers prioritaires »

Alors que les quartiers brûlent (Aubervilliers, Mantes-la-Jolie, Champigny, Créteil, Villejuif, Roubaix, Evry, Toulouse), le gouvernement espère sans doute calmer l’esprit de nos chères petites têtes brunes en distribuant généreusement du matériel informatique…

Trouvé sur Boursorama : « Le gouvernement français a annoncé lundi le lancement d’un plan pour renforcer l’accès numérique à l’éducation dans les quartiers prioritaires, où le confinement accroît les inégalités.

Ce plan doté de 15 millions d’euros immédiatement mobilisables « permettra d’acheter et de distribuer du matériel informatique et de connexion aux élèves des quartiers n’ayant pas les outils nécessaires pour le suivi éducatif à distance », précise-t-il dans un communiqué.

Continuer la lecture de « Coronavirus : 15 millions d’€ pour acheter des ordinateurs aux enfants des « quartiers prioritaires » »

Loire-Atlantique : les éleveurs excédés du vol de leurs moutons par les Roms, ils craignent la ruine

Le vivre-ensemble avec les Roms ne semble pas facile pour tout le monde… Bizarre non?

La colère est telle que Ouest-France ne peut pas ne pas préciser qui commet vers Nantes ces vols quotidiens de moutons qui mettent en péril l’activité même des éleveurs.
Évidemment le Système ne les protège pas, les Roms qui finissent par être poursuivis et condamnés n’écopent que d’amendes qu’ils ne payent pas ou de peines de prison qu’ils ne font pas (sursis ou durées « trop courtes »).

« Il y a une semaine, un éleveur de Bouaye (Loire-Atlantique) s’était fait voler une demi-douzaine de moutons. Les bêtes avaient été retrouvées en vie, attachées à des barbelés dans un camp Rom de Saint-Herblain et avaient réintégré leur parcelle à Saint-Léger-des-Vignes. La nuit dernière, entre vendredi 17 et samedi 18 avril, une brebis et trois agneaux ont une nouvelle fois, disparu.

Continuer la lecture de « Loire-Atlantique : les éleveurs excédés du vol de leurs moutons par les Roms, ils craignent la ruine »

Grippe chinoise : le contrôleur des prisons appelle à libérer « au moins 7 000 détenus supplémentaires »

Un libéré pour cause de Coronavirus s’était rapidement illustré en attaquant un médecin

Près de 8000 prisonniers ont vu leur peine raccourcie et ont déjà été libérés en un mois, pour désengorger les prisons par crainte de l’épidémie (parmi eux 130 islamistes radicaux).
Les fruits ne se sont pas faits attendre.

Or, voici qu’Adeline Hazan, « contrôleur général des lieux de privation de liberté », réclame que 7 000 autres soient répandus dans la société et n’accomplissent pas leur peine !

Précisons qu’Adeline Hazan, de père juif égyptien, fut une politicienne socialiste (maire de Reims), et présidente du Syndicat de la magistrature, organisation d’extrême-gauche rendue célèbre par son « mur des cons ».