La « Baltic Gay Pride » aura-t-elle lieu samedi à Vilnius?

Tristesse et désolation dans la Gaytto sphère : face à la détermination de groupes catholiques radicaux, la « Marche des fiertés des pays baltes », organisée cette année en Lituanie, vient d’être interdite par la justice. Mais les organisateurs comptent bien faire appel, soutenus par des associations internationales… et le maire de Paris (sic) ! Continuer la lecture de « La « Baltic Gay Pride » aura-t-elle lieu samedi à Vilnius? »

Scandale sexuel chez les jeunes UMP

Benjamin Lancar, le président des jeunes UMP, a récemment publié sur son blog un billet intitulé « un super déplacement dans l’Ain ».

Sur place, on gardera un souvenir probablement moins positif de cette venue. En effet le jeune responsable politique aurait un peu trop goûté aux spécialités locales, particulièrement aux spécialités alcoolisées. Enivré, il s’est comporté de manière obscène avec son subordonné, le responsable départemental des jeunes de l’Ain, en ayant des attouchements sexuels et allant même jusqu’à le masturber devant l’ensemble des militants!

Terrassé par la boisson, il fut ramené à sa chambre. Le lendemain, il fit encore des siennes, insultant et agressant les pompiers venu le ranimer – les services hôteliers l’ayant trouvé en état de coma éthylique – à tel point que la police dut intervenir pour le calmer.

On sait qu’il avait été critiqué au sein de son mouvement pour s’être rendu à la « gay pride », embrassant publiquement son compagnon du moment. Au moins, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas vivre comme il pense.

Source via NPI

Note: d’après Faits et Documents n°268, le jeune homme a été initié au sein de la grande loge nationale française. Homosexuel, indécent, UMP et franc-maçon: voilà qui devrait lui assurer un avenir radieux en politique!

François Bon

Homosexualité et pédophilie

A l’heure où les extrémistes gays accusent l’Eglise Catholique de faire l’amalgame entre l’homosexualité et la pédophilie, il est important de rappeler les propos du vieux militant homosexuel, Jean Le Bitoux, fondateur du journal « Gai Pied », décédé le 21 avril dernier et qui affirmait au magazine gay « Illico » en mars 2001 :

En France, l’homosexualité vient d’une culture pédophile avec André Gide. En 1968, il existait même un comité d’action pédérastique révolutionnaire. Dans le discours du GLH à partir de 1975, il y a tout un héritage du FHAR notamment sur la question pédophile. À l’époque, il s’agissait de libérer son corps, libérer ses fantasmes.

Jean Le Bitoux se souvenait très bien des positions de Guy Hocquenghem, de René Schérer ou encore de Michel Foucault. Dans les années 1970, tous plaident pour une reconnaissance des sexualités que l’on n’appelle pas encore “minoritaires”, mais “périphériques”. Et loin de se contenter d’être des militants LBGT (lesbien, bisexuel, gay, trans), ils sont des militants LGBTP. Ils incluent le “P” de la pédophilie dans leurs revendications. Militants homosexuels et pédophiles deviennent compagnons de route et font front commun contre l’“ordre bourgeois” qui tient les “sexualités périphériques” pour des pathologies, des déviances, quand ce n’est pas pour des crimes.

Source

Les sodomites n’iront pas danser en Ardèche

«L’homosexualité ne correspond pas aux énergies et à l’éthique que nous développons.» Voici la fin de non-recevoir qu’a opposée l’association ardéchoise Cœurs et Jardins au club de danse lesbien, gay, bi et trans (LGBT), Gais Musette, qui souhaitait y organiser son stage de danse estival.
Cœurs et Jardins assure avoir voulu «protéger le lieu, l’image de l’association, et [les] enfants vivant sur place des éventuelles dérives sexuelles qu’une telle réunion pouvait laisser supposer».
«Nous sommes en droit de choisir qui nous voulons. Et en l’occurrence, nous avions peur d’une sexualité débridée, a confirmé à 20 Minutes, Fanny Hermier, trésorière de l’association ardéchoise. Cela aurait été la même chose avec un groupe d’hétérosexuels.»
Oscillants entre pleurnicheries, chantages et menaces, les extrémistes gays envisagent de saisir la HALDE.

Source

Victoire totale pour la contre-manifestation devant la Nonciature

Face à la nouvelle provocation du lobby gay qui voulait déverser sa haine de l’Eglise et du Pape devant la Nonciature Apostolique à Paris, une cinquantaine de jeunes catholiques étaient présents dès 14h pour défendre l’ambassade du Vatican.

Déconfits face à l’excellente réactivité de la jeunesse catholique, les sodomites étaient ridicules. Une poignée d’extrémistes fripés affichaient quelques maigres pancartes contre l’Eglise et les catholiques. Une rangée de CRS casqués et bottés protégeaient les invertis qui avaient dû déplacer leur manifestation-provocation de quelques centaines de mètres de la Nonciature.

Lu sur le site homo « Têtu » :
Même les toujours audacieux militants d’Act Up et des Panthères Roses ne tenteront aucun coup d’éclat aujourd’hui, «c’est trop dangereux», avoue un membre d’Act-Up.

Une fois de plus les Catholiques ont démontré qu’ils faisaient face aux attaques du lobby gay!

« Sodomites de tous poils, foutez-nous la paix ! »

Appel à manifester contre la nouvelle provocation du lobby sodomite

A l’appel de plusieurs associations extrémistes homosexuelles, une manifestation contre l’Eglise et le Pape est organisée ce samedi 24 avril 2010 devant la Nonciature de Paris.

Ne laissons pas le lobby gay insulter une nouvelle fois notre Pape et notre Eglise publiquement!

Samedi, soyez tous présents dès 14h pour dire non à la provocation haineuse de Sodome !

Source

« Mickey aime les pédés »

Le 29 mai, les sodomites garçons et filles sont invités chez Mickey pour la journée spécial Gayday.

Quel est le concept du Gayday de Disneyland?
C’est une journée privilégiée dans le parc pour les gays, mais aussi bien sûr pour les bi, lesbiennes et trans…

L’événement existe depuis plus de 10 ans aux Etats-Unis, où il réunit  jusqu’à 100.000 participants.

La multinationale Disney dit aimer les enfants… mais il semble qu’elle aime encore plus le fric des homosexuels !

Source

Paraguay: l’Eglise suspend trois prêtres homosexuels

L’Eglise catholique paraguayenne a annoncé qu’elle suspendait trois prêtres pour «des pratiques homosexuelles confirmées».

L’évêque du diocèse d’Alto Parana (situé à 320 kilomètres à l’est d’Asuncion), Rogelio Livieres, a déclaré: «Dans notre diocèse ont surgi des cas de pratiques homosexuelles, qui ont par la suite été accompagnées de preuves. L’homosexualité n’est certes pas un délit, mais c’est immoral et très mal vu quand elle émane d’un représentant de l’Eglise. Dans ce cas, il n’était pas nécessaire de déposer une plainte puisqu’il s’agissait de relations sexuelles entre adultes consentants. Mais nous n’avons pas hésité à leur retirer leur licence.»

Un des trois prêtres suspendus, le père Mario Sotelo, fait par ailleurs l’objet d’une enquête du bureau du procureur pour abus sexuel sur mineur, un de ses paroissiens âgé de 16 ans…

Il est grand temps que l’Eglise fasse le ménage dans ses rangs.

Source

L’ Union Européenne finance la perversion même au Maroc !

Beaucoup ont d’abord cru qu’il s’agissait d’une blague lorsque, le 1er avril, est paru le premier magazine « homo » du monde arabe. « Mithly » est un jeu de mots : le titre signifie à la fois « homo » et « comme moi » en arabe.
La publication qui fait figure de véritable révolution dans les milieux des activistes libertaires se passe sous le manteau. La version papier a été tirée en 200 exemplaires, imprimés à Rabat, en toute clandestinité.
A l’origine, Samir Bargachi, coordinateur général de Kif-Kif, l’association de défense des LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels) marocains. L’éditorialiste de Mithly raconte : « C’était tout simplement impossible d’obtenir un numéro de dépôt légal et une autorisation de publier. »
[…]

C’est sur le site Internet de Mithly que les fondateurs du mensuel misent pour toucher un plus grand lectorat. Le support en langue arabe est financé par l’Union européenne. […]

Source

La République française, grande protectrice des sodomites

Le gouvernement ripoublicain français est le premier Etat à prendre officiellement position, via le Quai d’Orsay, contre les déclarations du cardinal Tarcisio Bertone sur l’homosexualité et la pédophilie.

«Il s’agit d’un amalgame inacceptable que nous condamnons», a déclaré Bernard Valero, le porte-parole du ministère lors d’un point-presse en réponse à une question sur les déclarations du cardinal Bertone, lundi au Chili. «La France rappelle son engagement résolu dans la lutte contre les discriminations et les préjugés liés à l’orientation sexuelle et l’identité de genre», a-t-il ajouté.

La musique est toujours la même. Sous prétexte de lutter contre une « homophobie » imaginaire, nos dirigeants corrompus nient la réalité la plus criante.
Le cardinal Bertone a simplement rappelé que les cas de pédophilie dans l’Eglise étaient, le plus souvent, le fait de prêtres homosexuels. Est-ce être homophobe que de rappeler des faits ?

« Il y a un lien entre pédophilie et homosexualité »

Le secrétaire d’Etat du Saint-Siège et numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, a provoqué une tempête médiatique suite à son discours prononcé le 12 avril à Santiago du Chili, où il rappelait qu’il existait un lien entre pédophilie et homosexualité.

En pleine campagne de dénigrement systématique de l’Eglise et du Pape Benoit XVI, tous les lobbies sodomites, franc-maçons et sionistes ont fait état de leurs protestations les plus vives…

11ème Salon des associations sodomites et lesbiennes

Ce dimanche aura lien le « Printemps des Assoces ». Réunion annuelle d’une grande partie des associations homosexuelles d’Ile de France, financée en partie par la Mairie de Paris.

A quand une manif devant ce temple de l’homofolie ?

Kiss-in à Nice : 200 sodomites s’embrassent en public

Plus de deux cents homosexuels ont participé samedi dernier à un kiss-in en réaction à une pseudo agression dont deux d’entre-eux auraient été victimes une semaine plus tôt à Nice.

Rappel des faits : une semaine plus tôt, Steeve et Romuald, deux sodomites de 29 ans n’avaient rien trouvé de mieux à faire que de se rouler de grosses pelles dans un jardin public du centre-ville de la ville au milieu des enfants…
Une mère, légitimement outrée, leur demanda d’arrêter leur provocation à cause de la présence des enfants.

Sûrs de leur droit à pervertir la jeunesse, les deux gays insultent la pauvre mère de famille et recommence de plus belle. Malchance pour les provocateurs, quelques jeunes gens présents prirent la défense de la mère de famille et leur indiquèrent virilement la sortie du jardin public.

En réponse à cet odieux acte homophobe, les assoces gays de Nice se sont mobilisées massivement pour organiser ce kiss-in géant.

Source