L’ Union Européenne finance la perversion même au Maroc !

Beaucoup ont d’abord cru qu’il s’agissait d’une blague lorsque, le 1er avril, est paru le premier magazine « homo » du monde arabe. « Mithly » est un jeu de mots : le titre signifie à la fois « homo » et « comme moi » en arabe.
La publication qui fait figure de véritable révolution dans les milieux des activistes libertaires se passe sous le manteau. La version papier a été tirée en 200 exemplaires, imprimés à Rabat, en toute clandestinité.
A l’origine, Samir Bargachi, coordinateur général de Kif-Kif, l’association de défense des LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels) marocains. L’éditorialiste de Mithly raconte : « C’était tout simplement impossible d’obtenir un numéro de dépôt légal et une autorisation de publier. »
[…]

C’est sur le site Internet de Mithly que les fondateurs du mensuel misent pour toucher un plus grand lectorat. Le support en langue arabe est financé par l’Union européenne. […]

Source

La République française, grande protectrice des sodomites

Le gouvernement ripoublicain français est le premier Etat à prendre officiellement position, via le Quai d’Orsay, contre les déclarations du cardinal Tarcisio Bertone sur l’homosexualité et la pédophilie.

«Il s’agit d’un amalgame inacceptable que nous condamnons», a déclaré Bernard Valero, le porte-parole du ministère lors d’un point-presse en réponse à une question sur les déclarations du cardinal Bertone, lundi au Chili. «La France rappelle son engagement résolu dans la lutte contre les discriminations et les préjugés liés à l’orientation sexuelle et l’identité de genre», a-t-il ajouté.

La musique est toujours la même. Sous prétexte de lutter contre une « homophobie » imaginaire, nos dirigeants corrompus nient la réalité la plus criante.
Le cardinal Bertone a simplement rappelé que les cas de pédophilie dans l’Eglise étaient, le plus souvent, le fait de prêtres homosexuels. Est-ce être homophobe que de rappeler des faits ?

« Il y a un lien entre pédophilie et homosexualité »

Le secrétaire d’Etat du Saint-Siège et numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, a provoqué une tempête médiatique suite à son discours prononcé le 12 avril à Santiago du Chili, où il rappelait qu’il existait un lien entre pédophilie et homosexualité.

En pleine campagne de dénigrement systématique de l’Eglise et du Pape Benoit XVI, tous les lobbies sodomites, franc-maçons et sionistes ont fait état de leurs protestations les plus vives…

11ème Salon des associations sodomites et lesbiennes

Ce dimanche aura lien le « Printemps des Assoces ». Réunion annuelle d’une grande partie des associations homosexuelles d’Ile de France, financée en partie par la Mairie de Paris.

A quand une manif devant ce temple de l’homofolie ?

Kiss-in à Nice : 200 sodomites s’embrassent en public

Plus de deux cents homosexuels ont participé samedi dernier à un kiss-in en réaction à une pseudo agression dont deux d’entre-eux auraient été victimes une semaine plus tôt à Nice.

Rappel des faits : une semaine plus tôt, Steeve et Romuald, deux sodomites de 29 ans n’avaient rien trouvé de mieux à faire que de se rouler de grosses pelles dans un jardin public du centre-ville de la ville au milieu des enfants…
Une mère, légitimement outrée, leur demanda d’arrêter leur provocation à cause de la présence des enfants.

Sûrs de leur droit à pervertir la jeunesse, les deux gays insultent la pauvre mère de famille et recommence de plus belle. Malchance pour les provocateurs, quelques jeunes gens présents prirent la défense de la mère de famille et leur indiquèrent virilement la sortie du jardin public.

En réponse à cet odieux acte homophobe, les assoces gays de Nice se sont mobilisées massivement pour organiser ce kiss-in géant.

Source

«Homosexuels et musulmans, oui, ça existe!»

Créée il y a deux mois à peine, l’association Homosexuels Musulmans de France (HM2F) rassemble déjà près de 40 adhérents. La preuve, pour son fondateur, qu’il y avait une vraie demande.

En lançant l’association Ludovic Zahed savait déjà qu’il répondrait à un besoin important de la communauté LGBT.  «Les gays musulmans ont parfois l’impression d’être seuls, pourtant être homo et musulman ça existe, il ne faut plus se cacher».

Soutenue par de nombreux imams et associations, comme David et Jonathan qui rassemble des chrétiens homos, HM2F veut avant tout accompagner les gays, les lesbiennes, et les trans qui ne savent pas comment concilier leur sexualité, avec leur foi ou leur culture.

Source

«Je suis contre le mariage gay»

Cette déclaration du couturier homosexuel Karl Lagarfeld dans un magazine anglais ne peut pas être taxée d’homophobie.

«Je suis contre le mariage gay pour une raison très simple: dans les années 60, tout le monde invoquait le droit à la différence. Et maintenant, tout à coup, ils veulent une vie de bourgeois», explique ainsi Lagerfeld.

Le créateur de Chanel s’oppose également à l’adoption par des couples d’hommes.

Source

Terrorisme judiciaire du lobby gay aux USA

Une lycéenne lesbienne, Constance McMillen, a  mis en demeure son lycée du Mississipi de l’autoriser à se rendre au bal traditionnel de fin d’année en compagnie de sa petite amie, vêtue d’un smocking.

Le bal de fin d’année est une institution aux Etats-Unis. On ne peut s’y rendre qu’en couple, robes de soirée et smockings y sont de rigueur…

La demande provocatrice fut refusée mais l’administration du lycée dû se résoudre à annuler le bal de peur d’être traînée devant les tribunaux pour homophobie.

Peine perdue, avec l’aide de la HALDE locale (l’American Civil Liberties Union), Constance McMillen a porté plainte auprès de la Cour Fédérale pour faire condamner son école et l’obliger à organiser le bal où elle pourra s’afficher devant tous avec sa petite copine travestie!

Source

Homofolie planétaire : deux femmes ont été « mariées » au Mexique

Lol Kin Castaneda et Judith Vazquez sont devenues jeudi à Mexico les deux premières femmes à se marier en Amérique latine, grâce à la légalisation du mariage homosexuel en décembre dans la capitale mexicaine.

Les deux pionnières ont été suivies par un autre couple féminin et deux masculins, dans une cérémonie collective retransmise à la télévision.

Tous avaient pour témoin le maire de Mexico, Marcelo Ebrard, une des principales figures de la gauche, dans le pays administré par le président conservateur Felipe Calderon.

Source